AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.



12 résultats trouvés pour univers

Sann

Poudnoir - Lun 23 Oct 2017 - 9:44




POUDNOIR






L'INTRIGUE


Les mangemorts ont gagné la bataille de Poudlard. En tuant Harry Potter, Voldemort a perdu son dernier horcruxe. Revenu à l'état de chose dépendante, il ne peut gouverner par lui-même. Cependant, Lucius Malefoy a réussi à vaincre à la loyale le Mouvement pour Merlin de Kingsley Shacklebolt, émanation légale de l'Ordre du Phénix, et à devenir Ministre de la Magie. Les partisans du Lord ne sont cependant pas en position de force : ils doivent préserver une certaine apparence de démocratie pour se maintenir au pouvoir. Mais l'opposition ne cesse de se développer. Les annonces concernant la réouverture de Poudlard se sont terminées par des dégâts importants, dont le Ministère accuse les Merlinistes. Pour voir s'il a l'approbation du peuple, Lucius Malefoy a décidé de remettre en jeu un siège de grand électeurs, mais aussi d'avancer la date de passage des examens, et d'organiser de grandes festivités...mais l'Ordre du Phénix n'a pas dit son dernier mot ! (Pour en savoir plus, cliquez sur le logo du ministère !)




A SAVOIR





Poudnoir a ouvert dans sa version actuelle en Février 2016, mais existe depuis 2007. Le forum compte une vingtaine membres et plus de 1800 messages rps. Son design actuel a été réalisé par Captain et Baka-Shinji. Le forum est administré par Léon (Lucius Malefoy), fondateur, en charge du contexte et du système de jeu ; Ruthie (Anne Fraser) en charge de l'accueil des nouveaux et de la pub ; Captain (Hypérion Nott) en charge du design et du codage ; Crazyoilmachine (Tom Sallybanks) pour la pub, les pvs, et les différentes fiches et Draguichou (Drago Malefoy) pour la pub et la modération. Contactez les par message privé en cliquant sur les icônes qui se trouvent au-dessus de ce message !





crazyoilmachine pour poudnoir

#promotion #le_rp #univers #avatar_reel #avatar_realiste #magies

SunshineD

Heaven [16+] - Mer 31 Mai 2017 - 12:22

Bonjour à tous! :heart:

Je viens aujourd'hui vous présenter mon second petit bébé actuellement sur la toile (le premier étant HIVE si le nom vous évoque quelque chose). Il s'agit encore une fois d'un forum offrant pleins pouvoirs aux joueurs en son fonctionnement. C'est-à-dire que le joueur est maître de l'évolution du forum et du sort des personnages, le forum en soit ne posant que la base de l'univers. Le staff pour sa part fait office d'outil bien davantage que de dictateur vous aiguillant sur la marche à suivre. C'est vous les maîtres!

Le forum est réservé à des joueurs âgés de plus de 16 ans. Hive proposant une expérience plus adapté à tous les âges bien que déconseillé aux moins de 16 ans, je voulais offrir le même type de fonctionnement dans un univers plus sombre permettant de plus amples possibilités (pour les sadiques de ce monde). :hehe:

En espérant vous y voir en grand nombre! :aww:





#avatar_realiste #avatar_reel #univers #surnaturel #rp_et_sexe #public_averti #survival

Suzanne Ady

Alohomora : Ecole Harry Potter - Dim 5 Mar 2017 - 14:04

Bonjour !

Je viens poster la fiche de mon forum, je crois que j'ai le droit et j'ai choisis cette section parmi tant ^^




Fiche de Partenariat




Contexte

Des explosions dans la nuit, une pluie de pierre, des ruines dans les ténèbres... Beauxbatons et Durmstrang ne sont plus. Dans ce monde troublé, jouerez-vous un rôle important ou ne serez-vous que de passage ? Les bâtiments sont détruits, mais les écoles ont survécu. Elles trouvent refuge à Poudlard, qui leur ouvre ses portes. La grande nouveauté : Les deux institutions entrent dans la coupe des quatre maisons, rebaptisée "la coupe des six". Mais comment se fait il que les deux écoles aient été détruites ? Les légendes les plus anciennes communes aux sorciers et moldus étaient fondés. L'anneau de Dracula et le Grall existaient bien, avaient été retrouvés et utilisés. Un groupe de sorciers s'en était emparé et avait provoqué la destruction de deux écoles de magie susceptibles de se mettre en travers de leur ascension mondiale.

Fuyez jeunes sorciers ! Quittez vite Alohomora tant qu'il est encore temps ! Fuyez étrangers ! Fuyez avant que le monde magique ne vous engloutisse !

Non, n'ouvrez surtout pas le [url= http://alohomora.actifland.com/t67-contexte]Grimoire des Souvenirs[/url] ! Ne l'ouvrez pas ! Je vous avez prévenu...


Pourquoi s'inscrire ?

Alohomora est une école de Magie interactive où vous pourrez étudier comme un élève de Poudlard ou en études supérieur à l'université de Brocéliande. C'est aussi un jeu de Rôle sur forum avec un contexte unique et très ouvert. Cette école est récente, puisqu'elle a ouvert le 1er Septembre. Il y a donc plein de postes vacants libres ! Notre petit comité facilitera votre intégration, tout comme notre staff très à l'écoute et surmotivé !


Liens

- Réglement : plutôt simple, facile à appliqué !
- Contexte
- Les Postes Vacants & Prédéfinis : Envie de s'investir sur un site nouveau en perpétuelle évolution ?
- Vos Premiers Pas dans le Château : Des tutoriels pour vous guider !
- Partenariats : Vous souhaitez devenir notre ami ?
- RPG - Domaine Poudlard
- Jeux et Concours : Pour s'amuser et se détendre





Staff

Kate Walton : Fondatrice, Kate est très motivée et à l'écoute. Elle est prête à tout pour vous satisfaire et se fera un plaisir de vous aider. MP

Rosalie Brighton : Rosalie est présente dans tous les domaines, elle a une source inépuisable d'idées et est présente dans les horaires les moins attendus. Elle vous répondra avec plaisir à toutes vos questions. MP


Logo's







© By A-Lice sur Never-Utopia



#promotion #motivation
#avatar_manga #avatar_realiste #avatar_reel
#système_mixte
#magies #univers #présent
#combats

amy pond

Virtueal Life ; forum multiples univers - Jeu 16 Fév 2017 - 12:51



#univers #crossover #surnaturel #survival #futur #passé #présent #romance #combats #magies #zombies #système_libre #avatar_reel #avatar_realiste #promotion

HIVE (Perte de mémoire/lieu unique/pouvoir au joueur) • 01/01/2017 - Mar 3 Jan 2017 - 20:48

Bonjour à tous!
Je viens vous présenter un tout nouveau forum qui a ouvert ses portes le 1 janvier 2017 et compte déjà 95 membres à son actif. Un forum unique où le joueur à réellement le pouvoir de le faire évoluer selon ses désirs. Laissez-vous tenter petites abeilles par la Ruche et ses mystères! :heart:




#avatar_realiste #avatar_reel #univers

Cruelly

La création d’un événement. - Ven 19 Fév 2016 - 16:49

La création d’un événement.


Sujet sur Never Utopia ou les évents sont mentionnés.

> Entretenir l'activité Par Jadelina
> En cas de baisse de régime Par Jadelina
> Créer et gérer un event/une intrigue Par El Tomate Enmascarado
> Les évènementiels : Membres ou Staff ? Par Chenou

Qu’est-ce que qu’un évent


L'événement sur un forum est une intrigue lancer par l'administration du forum. Il peut être jouer sur un seul Rp ouvert par le staff, une section du forum, par exemple une nouvelle catégorie inaugurer pour celui-ci ou encore sur toutes les zones Rp du forum.

Il est comme son nom l’indique un événement important mis en place par l’administration du forum. Les évents sont des moments importants d’un forum ou tous les joueurs sont invités à y participer. Notons ici que certains forums en fond également pour les groupes, mais nous y reviendrons plus tard.

Ils permettent de :

> faire avancer le forum
> créer des rebondissements
> ajouter un nouveau groupe
> entretenir ou relancer l’activité
> créer une communauté et intégrer des membres

Les différents évents


Voici un classement de type d'événement que vous pouvez retrouver sur les forums. Il est conçu pour vous montrez la diversité de ceux-ci et vous permettre d'identifier chacun d'eux. Il vous est également possible de mélanger les types d'évents pour en créer un bien à vous ^^.

Évent unique : Nommons ce type d'événement « Évent Unique ». Qu'est-ce que j'entends par là ? Ils sont simplement des gros événements lancer par le staff et qui, une fois terminée n'auront pas de suite. Ces évents sont très importants, car ils apportent un gros changement au forum et peuvent même changer la suite du contexte.
> L'assassina du roi. Dans cet exemple, c'est toute la dynamique du forum qui change. Une guerre peut-être créer, des têtes sont mises à prix, la politique du rp peu s’effondrer.

Évent festif : Ce sont les évents basés sur les fêtes connues, par exemple : Noël, halloween et j’en passe. Ils peuvent aussi servir à marquer le début des saisons comme le printemps. Ils n’ont pas de répercussion directe sur le concept. Ils sont simplement créés par le staff pour être en accord avec le temps réel et mettre un peu de vie sur le forum.
> Un bal d'hiver. Dans cet exemple, le rp se passe dans un sujet ou une catégorie ouvert par le staff ou tous les participant vont au bal. Tout le monde s'amuse et une fois terminer tout le monde rentre à la maison et la vie n'a pas changer.

Évent suivit : Les évents suivis sont des événements lancés comme des chapitres. L'administrateur lance le premier chapitre de l'évent les membres jouent se chapitre et celui-ci apportera de nouveaux éléments à la sortie d'un autre évent. Ils fonctionnent un peu comme des séries télévisées ou encore une suite de livres. Chaque nouvelle partie de chapitre apporte toujours des changements. Ces évents ont une répercussion sur le concept. Ils le font avancer petit à petit et peuvent même en modifier l'histoire au fur et à mesure des chapitres. Les administrateurs qui utilisent ce genre d'évent, vont ajouter un résumer de l'évent en question dans le concept à la suite de celui-ci.
> Par exemple sur un forum de Game Of thrones, tout le monde meurt se bat pour le trône. Chapitre un ce sont les Baratheon qui sont au pouvoir. Un événement perturbateur arrive et ils sont détrônés. Chapitre deux ce sont les Martell qui sont au pouvoir, événement perturbateur et ainsi de suite. Le forum suit une ligne chronologie avec les événements, tout comme une série télé le fait.

Intrigue/mini-évent : L'intrigue ou le mini-évent est une mise en scène lancée par le staff du forum qui concerne seulement les personnages. Ils n'ont pas d'impacts sur le concept du forum. Dans les mini-évents, nous pouvons retrouver les quêtes organisées par le staff (comme une chasse au trésor par exemple), des événements qui concernent seulement des groupes ou encore des évents à plus petite échelle qui peuvent concerner tous les membres (un bal par exemple). Attention, pour ce qui est de l’intrigue généralement elle se passe dans un sujet défini par le staff. Les membres peuvent y participer en s’inscrivant à une liste de participation.

Que trouve t-on dans le message d’introduction/ouverture d’un event ?


Voici une liste des éléments qui sont le plus souvent présents dans le message d’introduction d’un évent.

La date de début : Les évents ont une date de début. Elle aide les membres à savoir depuis combien de temps l’évent est en cours.

Le numéro de l'évent : Les administrateurs aiment classer le forum. On retrouve donc des numéros dans les titres des différends évents. Par exemple ; évent numéro un - Titre de l'évent.

L'introduction : Dans celle-ci nous trouvons des informations données par le staff sur l'évent. Le début de celui-ci, des remerciements, en soit c'est un mini présentation de l'événement.

La mise en contexte : Voici la partie qui intéresse vraiment les membres. Sur quoi porte l'évent. Cette partie a une fonction RPG. Elle vous met en contexte sur l'histoire et la conception de l'évent. C'est une partie descriptive. N'oubliez pas que dans cette partie, nous répondons aux questions : Quand ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Qui ?

La marche à suivre : Vous allez trouver une description des étapes pour vous joindre à l'évent. Normalement, elles sont très simples, mais certains administrateurs aiment bien ajouter des formulaires et des instructions.

Écrire un bon évent


Pour tous ceux qui se demandent qu'est-ce que qui fait un bon évent, je vais vous donner quelques pistes pour vous aider.

Le lancement de l'évent : Lorsque vous lancer un évent, la préparation de celui-ci est très importante. Ne lancez pas un évent trop rapidement. Préparez le bien. Un évent est un peu comme un contexte, il doit être soigné et ne peut pas être fait à la va vite.

Lorsque vous lancer votre évent il est très important d'avoir des membres pour participer à celui-ci. Un forum avec trois membres à de faibles chances de voir celui-ci conclu par les trois membres. Certains forums qui ont plusieurs membres à leur lancement, lance un évent pour celui-ci. Pour les forums nouveaux n'ayant pas beaucoup de membres, je vous conseille d'attendre un peu plus de monde. Cependant, le lancement d'un évent peut aussi vous procurer des membres. Tout dépend de la nature de celui-ci et de sa présentation. Si vous n'avez pas beaucoup de membres, mais que vous souhaitez lancer un évent, je vous conseille de parler de celui-ci sur les forums de vos partenaires et sur vos publicités pour que l'évent ait le plus de visibilité possible.

Le bon moment : Quel est le bon moment pour lancer un évent ? Vous pouvez suivre les saisons et les fêtes en cours. Par exemple un évent pour l'été ou encore un pour fêter Noël. Si votre activité sur votre forum est en baisse, vous pouvez aussi lancer un évent pour relancer celle-ci. Il n'y a pas de moment parfait pour lancer un évent, tout dépend du forum en question. Vous pouvez aussi lancer vos évents lors des changements de design, si ceux-ci ne sont pas trop fréquents bien sûr.

L'écriture de celui-ci : Au moment où vous choisissez d'écrire un Évent vous devez vous souvenir que vos membres ne sont pas dans votre tête. Décrivez le bien. Répondez aux questions où, quand, quoi, pourquoi et comment. Sachez aussi qu'il vous faut avoir un fil continue avec le RP. Les membres écriront la suite de l'évent dans leur Rp, il est donc important pour l'administration de suivre les Rps des membres.

Geste à éviter : Attention aux administrateurs trop presser. Si vous lancez un événement trop rapidement et peut préparer, il ne suscitera pas autant d'intérêt que celui qui est bien préparé et lancer dans le bon temps.

Note : N'oubliez pas que vous avez Cette section qui peut vous aider à peaufiner votre évent. En le postant dans Évents & Dés, vous pourrez avoir des avis sur celui-ci de la part des membres de Never Utopia.

Voilà j'ai terminer mon blabla, en espérant que ceci vous aura aidez à développer vos évents :heart:

Okhmhaka

Partie 1 ▬ Etape 1 : Création du Jeu [4/6] - Mer 15 Jan 2014 - 8:38



Concrétiser l'univers



L'Ambiance


Selon votre contexte, l'ambiance qui devra se dégager de votre forum sera différente. En quoi est-elle importante ? C'est elle qui, du premier coup d'oeil, donne une première idée du contexte et du type de jeu que vous proposez. Cette ambiance déterminera ensuite une éventuelle "Charte graphique" qui sera utilisée par vous-même ou pas un autre graphiste pour réaliser votre esthétique.

Un RPG vampiresque aura tendance à être plutôt sombre et un RPG city plutôt lumineux et léger. Si jamais c'est l'inverse, le message qui passera pour vos visiteur risque d'être le suivant :
=> un RPG vampire aux teintes pastels et à l'ambiance bucolique indique que les joueurs sont plus enclins à accentuer l'aspect relationnel, romance entre personnage, plutôt que des attaques, des manipulations et des complots à tout va.
=> un RPG city dans des teintes sombres pourra signifier que la ville cache des vices, de la débauche, peut-être que les gangs y font la loi, ou bien qu'il s'agit d'un contexte pré ou post apocalyptique.

Dans aucun cas c'est bon ou mauvais, il faut simplement en tenir compte selon ce que vous souhaitez présenter. Il devrait donc être plutôt facile de déterminer cette ambiance, et même dans l'idéal d'y mettre des mots dessus. Cela vous aidera pour le reste de la conception, mais aussi pour l'esthétique (vous, ou le graphiste qui s'en chargera).


Le Nom du forum


C'est un point important, crucial même, à ne surtout pas négliger. Là où le contexte pourra évoluer, le design changer, le nom lui restera, et c'est de cette façon aussi que le forum dans son ensemble restera dans l'esprit des gens. Un forum RPG qui change de nom tout les 4 matins parce que le staff n'a pas assez réfléchi sa conception va perdre ses membres et sa réputation très rapidement, alors qu'un forum qui a pensé à son avenir et pris le temps pour le choix de son nom met déjà des atouts de son côté.
Mais comment choisir ce fameux nom ? Il y a plusieurs points essentiels :
- il doit représenter votre contexte, c'est évident, ou du moins l'ambiance, la façon dont vous voyez votre univers
- il doit être original, sortir du lot... et c'est parfois compliqué. Songez seulement au nombre de forum Naruto ou Harry Potter qui se trouvent sur la toile et vous verrez qu'il n'est pas évident d'être original sans s'éloigner du thème
- il doit pouvoir se prononcer et se retenir facilement : c'est le nom qui restera dans la tête des gens, et si lors d'une discussion internet ou IRL l'un de vos joueurs parle de votre forum en disant quelque chose comme : "ah ! Tiens justement j'ai trouvé un RPG super, il faut que tu viennes. Ca s'appelle... euh... attends, ça va me revenir... Ca commence par... non attends c'est pas ça... Rhaaa zut je sais plus, je te dirais ça plus tard." Et pan ! Vous l'avez perdu ! Vous avez déjà une chance sur deux pour que le sujet ne soit plus abordé et donc vous avez un potentiel membre en moins
- il doit pouvoir survivre à la terrible manie d'abréviation qu'ont les internautes et les gens en règle générale, autrement les initiales doivent être sympa, et il ne doit pas y'en avoir 10, même si ce point là n'est pas vital.. (bah oui, quand on sait que Never-Utopia fait "nu" en initiales, nous n'en sommes pas mort après tout ! XD).

Une fois ces points essentiels en tête, il faut partir à l'aventure pour trouver quelque chose de stylé qui plaira aux gens, sera accrocheur, retenu, et représentera bien votre forum. Au fond, vous ne cherchez pas un nom d'entreprise, mais le principe est le même !
Il s'agit de procéder par ordre : que voulez-vous que le nom inspire aux visiteurs ? C'est un premier point, et même si pour cela vous allez me dire que "Never-Utopia" n'inspire pas spécialement le graphisme, le codage et l'aide aux JdR, je vous donne seulement les clefs pour optimiser les choses, cela ne signifie pas que c'est une recette miracle, ni même qu'il est obligatoire de tout bien faire pour réussir. Après tout, un nom original peut lui aussi retenir l'attention, et au final être aussi efficace. Reprendre le nom ou des mots de l'oeuvre de base c'est une bonne idée pour indiquer tout de suite de quoi traite votre forum, mais c'est tellement vu et revu pour les oeuvres à la mode qu'il sera difficile de marquer les esprits avec cela. Vous pouvez alors partir sur autre chose, d'autres mots, et dans ce cas, l'une des premières questions qui vous viendra à l'esprit sera : quelle langue j'utilise, ou quelle type de sonorité ?

En effet, prenons simple : un RPG sur un manga sera très bien avec un nom japonais, ou à consonance japonaise. A contrario, un forum sur Harry Potter aura logiquement un nom anglais...ou latin ! Puisque les formules magiques sont à consonance latin dans l'oeuvre.
Reste à éviter les mots trop complexes que les gens ne retiendront pas, ou ne comprendront pas assez vite. En cas d'emploi de langue étrangère, il est bien de mettre un sous-titre à votre titre (sur la bannière, sur l'accueil, qu'importe) avec la traduction du nom.
Pour vous aider, utilisez google traduction par exemple, mais veillez à faire attention à ne pas demander quelque chose de trop complexe, et dans l'idéal vérifier en demandant la traduction à l'envers : prenez la traduction qu'il vous donne et essayez de la passer en Français, pour voir si ça correspond.

Une fois que vous avez vos idées (là vous devez avoir gribouillé pas mal de noms sur une feuille, rayé, associé, etc...), tentez de les prononcer à voix haute pour vous aider à choisir, et procédez par élimination en ayant en tête les points essentiels à respecter : clarté, originalité, facile à prononcer et retenir, initiales ou abréviations possibles. En cas d'indécision, il est bon de demander des avis, que ce soit à votre staff mais aussi à votre entourage. Donnez-leur le nom et demandez-leur à quoi cela leur fait penser, ce que cela leur inspire.

   
Si vous bloquez, qu'aucun nom ne vous convient, et que vous vous sentez perdre patience, n'insistez pas Il n'y a rien de pire de s'acharner pour trouver quelque chose quand ça vient pas. Faites une pause, aller faire autre chose, regarder un film, n'importe quoi, puis revenez ensuite. D'ailleurs, si votre contexte est basé sur une ou plusieurs oeuvres existantes, il est parfois bien de les revoir ! Ca peut toujours aider à trouver un nom...


Dans le cas où rien n'est concluant, mettez cette étape de côté et passez à la suivante : l'écriture d'un contexte accrocheur pour votre forum.


Rédaction du contexte


Nous y sommes. On garde de côté les feuilles ou le cahier qui servaient de brouillon pour les idées et l'on passe à Word, Office ou tout logiciel de traitement de texte, d'ailleurs le bloc note marche aussi, si vous n'avez que celui-là.
Le contexte, à mon sens, doit s'écrire en deux phases : la première est un texte détaillé du "background" de votre jeu pour que les membres puissent savoir dans quel univers ils sont tombés, la seconde est un texte introductif qui sera l'accroche du forum, pas trop long et impliquant directement le lecteur. Ces deux textes ne se rédigent pas dans un ordre précis, vous pouvez commencer par l'un ou l'autre. Il est important de savoir que plus votre univers est complexe, plus le contexte devra être explicite, long mais en même temps fluide et agréable à lire. Là sera la difficulté.

Le contexte complet
Vous avez plusieurs solutions pour présenter les choses, et celles que je vais vous présenter sont loin d'être les seules. Il est possible tout d'abord de jouer la carte de la simplicité et de présenter cela comme une histoire, un conte, en narrant donc l'état des lieux de votre univers tel qu'il est au moment où les joueurs entreront dedans. Par ce texte, chaque visiteur potentiellement intéressé par votre jeu devra acquérir toutes les informations nécessaires de façon la plus claire possible. Il va de soi qu'il est alors vital que l'ensemble ne le dégoute pas à peine les dix premières lignes lues. Aérez votre texte, créez des parties, et surtout, n'écrivez pas pour le plaisir de faire de longues phrases rhétoriques dans lesquelles il faut revenir au début pour les comprendre car une fois à la fin on ne se souvient plus comment elles commencent. Vous n'êtes pas là pour étaler votre sublime style de prose mais pour faire comprendre le contexte de votre jeu aux autres joueurs. Cela étant, l'écriture compte car elle doit correspondre à l'ambiance, si possible, et il sera donc évident d'avoir des mots lourds et pesants si l'ambiance n'est aussi.

Si vous ne savez pas par quoi commencer votre texte, songez à une phrase d'accroche.


Peut-être est-il nécessaire de remonter dans le temps pour comprendre la situation actuelle, auquel cas un "Il fut un temps lointain..." peut convenir. Vous pouvez aussi commencer par situer physiquement l'histoire si elle se déroule dans une ville précise. Il est aussi possible de partir d'une constatation générale pour engager le contexte, par exemple : "De tout temps, l'Homme chercha à défier la nature...". Selon le type d'univers que vous possédez il apparaitra probablement plus logique de privilégier l'une des solutions plus spécifiquement.
Vous avez ensuite la possibilité de faire entrer plus directement le lecteur dans l'ambiance de votre contexte en utilisant un moyen d'annonce, tout en restant général, qui sera par exemple un article de journal sur des faits actuels, ou encore si votre univers est plus contemporain le discours d'un animateur TV. On peut alors imaginer très facilement que ce sera tout indiqué pour présenter le contexte d'un RPG sur la désormais célèbre trilogie des Hunger Games, puisque le premier film lui-même commence par cela. Il peut d'ailleurs s'agir d'une interview, orale ou écrite, d'un homme important, un président, un maire, un directeur... L'article de journal, lui, peut être une "Une" ou bien un fait divers qui parait anodin mais qui en réalité reflète bien l'ambiance de la ville où se déroule les événements.

Par exemple, un petit article de faits divers parlant d'un règlement de compte de deux bandes rivales, ou encore d'un jeune étudiant retrouvé mort noyé après une fête un peu trop arrosée... et voilà l'ambiance de votre jeu posée de façon plus convaincante et réaliste que si vous aviez juste expliqué cela en narration.


La troisième solution dont je parlerais (mais il y'en a probablement d'autres) c'est de rendre ce discours bien plus subjectif qu'il ne l'est lors d'une annonce. Un article ou un discours est censé être neutre, le plus possible du moins, et tenir compte de tout les éléments des faits, par contre si vous abordez le contexte par une page de journal intime c'est autre chose. Votre lecteur sera alors directement projeté dans la peau de l'un des joueurs, avec ses craintes, ses joies, ses peines. Tout cela sera dont d'autant plus vivant. Il peut aussi s'agit d'une confession d'une personne à une autre, dans l'intimité. Généralement cette méthode est excellente lorsqu'il s'agit de confronter les différentes situations dans lesquelles peuvent se trouver les joueurs.

Imaginez un forum sur le Moyen-Age avec une touche de magie (sorciers et sorcières) : vous pourriez avoir trois extraits de journaux pour placer votre contexte. Le premier serait celui du prince héritier, avec ses préoccupations, ses objectifs, son manque de considération pour le peuple ou au contraire son inquiétude à devenir un bon roi, selon les cas. Le second serait celui d'une femme servante, à la fois désespérée et en colère de voir chaque jour l'état de sa mère malade empirer car ils n'ont pas l'argent pour un remède malgré qu'elle travaille nuits et jours. Et enfin le troisième serait celui d'un jeune homme ayant reçu le don de la magie, mais devant le cacher pour ne pas être brûlé vif, qui peut alors, selon votre préférence, vouloir donner sa vie pour le royaume malgré tout car il a l'espoir qu'un jour la magie soit acceptée, ou bien au contraire désirer se rapprocher le plus possible du roi pour pouvoir l'assassiner dans son sommeil.


Quoi qu'il en soit, et quel que soit votre choix, il est également possible de combiner plusieurs manières de présenter les choses, le journal (intime ou non) pouvant servir d'illustration plus concrète à un contexte narré. Sachez seulement que, comme toujours, chaque méthode comporte ses avantages et ses inconvénients. Un contexte narré est parfois plus distant, tout dépend du style d'écriture, alors qu'un journal plongera immédiatement le lecteur dans l'univers. Le danger étant de ne pas en faire trop. Il est aussi vrai qu'un article ou une page de journal intime sera moins objective, or parfois le recul est nécessaire pour comprendre le monde dans lequel l'on s'apprête à entrer.
Prenez votre temps pour écrire ce texte, il ne doit pas aller trop vite, ne rien oublier d'important, mais il ne doit pas s'arrêter sur chaque détail trop longtemps non plus, au risque de lasser le lecteur.

Le texte d'accroche
Il est souvent confondu avec le contexte, et bien souvent l'on se sert du début du contexte comme texte d'accroche. Cela peut parfois être une bonne chose, tout dépend comment est le premier paragraphe de votre contexte finalement. Toujours est-il que ce petit texte est très important, car c'est celui que vous allez mettre sur votre page d'accueil et donc le tout premier écrit que liront les visiteurs. Il est donc nécessaire qu'il soit bref, qu'il capte leur attention, et qu'il pique leur curiosité. Ces trois éléments sont essentiels. Finalement, le texte d'accroche c'est celui qui, lorsque vous voulez acheter un livre, se trouve au dos de celui-ci. Bien souvent c'est lui qui vous incite ou non à acheter ou emprunter le dit livre. Le principe est exactement le même avec le texte d'accroche de votre forum.
Pour réaliser un texte bref, n'essayez pas de mettre tout les éléments de votre contexte à l'intérieur. Ce n'est pas utile puisque, s'il est bien fait, les gens qui arrivent sur votre forum voudront en savoir plus et iront lire le contexte intégral. S'ils ne le font pas, c'est tout simplement que l'idée de votre jeu ne leur convient pas, et ça arrivera puisque les goûts de chacun sont différents, tout le monde ne recherche pas la même chose en matière de RPG. Contentez-vous de l'essentiel, de donner aux visiteurs quelques informations sur l'idée générale du forum et son ambiance.

   
Pour capter leur attention, l'un des moyens les plus effiaces est de s'adresser directement au lecteur !


Un "bienvenue étranger", ou un "un lieu d'où vous ressortirez changé..." impliquent la personne qui lit et qui se sentira plus concernée, même inconsciemment, que si votre texte reste neutre, froid, et distant.


Enfin, pour éveiller la curiosité, ou même provoquer le lecteur afin qu'il cherche à en savoir plus, vous pouvez lui poser des questions :

"Etes-vous capable de surmonter vos peurs ?", "et vous, si vous aviez le pouvoir, le laisseriez-vous vous dominer ?", "dans ce monde troublé, jouerez-vous un rôle important ou ne serez-vous que de passage ?".


Il y a même, plus subtilement (ou vicieusement, je ne sais pas^^) la méthode célèbre du "fuis-moi et je te suis, suis moi et je te fuis" qui consiste à demander au lecteur l'inverse de ce que l'on veut.

"Allez-vous en tant qu'il est temps ! Fuyez pauvres fous avant que ce monde ne vous engloutisse ! Non ! N'ouvrez pas le Grimoire des souvenirs ! Ne le lisez pas ! Je vous aurais prévenu..." avec en lien du Grimoire, bien évidemment, le contexte du forum en question.


Oui c'est vicieux, mais on n'est tous fait pareil, et les interdits attirent, cela nous rend curieux, il faut bien l'avouer ! C'est donc osé, mais ça peut se révéler diablement efficace.

Une fois que vous avez rédigé votre contexte, vous avez fait un large pas en avant vers la réalisation de votre projet, même s'il reste encore de très nombreuses étapes. A ce stade, vous devez avoir en tête l'ambiance que vous souhaitez pour votre forum, une idée précise du monde/univers/ville...selon les cas, un contexte et un texte d'accroche rédigés, ainsi que le nom de votre forum, sur lequel vous allez devoir vous décider si vous n'êtes pas parvenus à le trouver avant. Vous devez également avoir à l'esprit l'objectif ou plutôt LES objectifs des joueurs (situations, événements, conflits, différences d'opinions...), ainsi qu'un schéma approximatif des lieux qui seront dans votre univers. C'est eux qui rempliront ensuite votre forum. Mais nous les détaillerons un peu plus tard. Pour l'instant, et comme promis, voici une explication plus détaillée des différents systèmes de jeu que l'on trouve sur les forum de Jeu de Rôles.

Page précédentePage suivante

Okhmhaka

Partie 1 ▬ Etape 1 : Création du Jeu [3/6] - Mer 15 Jan 2014 - 8:25



Se poser les bonnes questions


Tout comme lorsque vous ouvrez un nouveau jeu de société auquel vous n'avez jamais joué, ou bien lorsque vous débutez un nouveau jeu vidéo dont vous ne connaissez pas grand chose, il apparait que le point central est la question suivante : "quel est le but du jeu ?". C'est une question trop souvent oubliée lorsqu'on se lance dans l'aventure de la création d'un Jeu de Rôle, mais qu'il est importante de se poser, même si la réponse peut être assez vaste. D'ailleurs, dans le cas de Jeux de Rôles, les réponses sont souvent multiples et dépend du type de personnage réalisé (des groupes de couleur, essentiellement).

Dans un univers classique de One Piece (manga sur des pirates), l'objectif du groupe "pirate" sera de trouver le plus grand trésor possible, ou bien en variante d'atteindre la liberté absolue, alors que le groupe des "Marines" aura pour but logique de stopper la progression des pirates et de la combattre. Prenez l'univers de Pirates des Caraibes, et ce sera sensiblement la même chose.


En effet, contrairement à un jeu vidéo où tout est centré sur un personnage (le héros), dans un Jeu de Rôle chaque personnage a son important et peut avoir un alignement différent (alignement = comportement, en très résumé "bon", "méchant", "neutre", etc...). Le but sera donc différent voire opposé selon le type de personnage, et il faut en tenir compte dans votre création. Prévoir le but de chaque groupe de personnage aidera les joueurs à choisir leur point de départ et à évoluer, quitte bien évidemment à changer d'objectif. Il y a cependant une trame globale qui passe au delà des objectifs personnels de chacun. D'ailleurs il est important de se mettre dans la peau de chaque groupe, chaque "avis" et de défendre ses intérêts comme s'ils étaient parfaitement louables, et ceux même s'il s'agit des pires méchants de la planète.
Il vous appartiendra donc de constituer quels sont les différents types de personnages possibles et leur objectifs qui découleront de cela.

   
N'oubliez pas de noter chaque idée, chaque possibilité sur votre cahier ou feuille afin de pouvoir ensuite facilement vous retrouver dans vos théories, les assembler et en ressortir quelque chose de construit.


Buts et systèmes de jeu


Voici pour vous aider dans votre réflexion quelques buts de jeu que l'on peut trouver sur les forum RPG :
(la plupart du temps, il n'y en a pas qu'un, ils sont couplés dans le jeu, car on retrouve toujours le personnage + l'influence qu'il possède dans le monde)

Evolution personnelle avec expérience : il s'agit de partir d'un personnage plus ou moins fort pour le faire progresser dans une discipline précise (il peut s'agir du combat, mais pas seulement). Dans ces cas là on retrouve souvent la présence d'un système de points, barres de vie, liste de techniques etc... plus ou moins complexe afin que le joueur puisse s'y retrouver. C'est un objectif qui bien souvent favorise l'affrontement avec les autres personnages au détriment de l'aspect plus social

Socialisation : c'est le but de la plupart des RPG de type "city", modernes, prenant place dans notre monde, dans des campus universitaires ou des pensionnats. On peut également retrouver cet aspect dans beaucoup de forum Harry Potter, car malgré l'aspect "magie", c'est au final cet aspect relationnel qui prédomine. Généralement, ce système de jeu abouti à une feuille de personnage simple, sans calculs, sans barre, et il donne lieu à des jeux plus longs

Evolution personnelle sans XP : c'est la forme libre du premier style, il a l'avantage de permettre au joueur d'être plus imaginatif et de ne pas se cantonner aux chiffres, mais ouvre aussi le risque des abus faciles avec les gens tentés de faire évoluer leur personnage un peu trop vite. C'est aussi le type de système que l'on peut trouver dans un forum Harry Potter puisqu'il s'agit aux élèves d'apprendre la magie, même si dans la plupart des forum les flirts dans le parc prennent plus d'importance que le cours de potion...

Les bons et les méchants : sous ces mots simplistes on retrouve l'essence même de tout jeu, à savoir qu'il y a toujours plusieurs groupes avec des idées différentes, qui s'affrontent de différentes façons afin de prendre l'ascendant sur l'autre. C'est un aspect parfois absent des forums de "socialisation" mais qui en réalité est présent sous d'autres forum, puisque vous verrez bien souvent des groupes de couleur représentant les tendances, les goûts, les classes, les "clans" (sportifs, intello, geek, etc...). Donc même dans ce type de forum on peut identifier ces différentes idées qui s'affrontent avec plus ou moins d'animosité. Dans cette même idée de bon et de méchants, on peut démarrer le jeu dans un monde en paix menacé par une guerre, ou bien dans un monde en guerre dans lequel on essaie de ramener la paix. Finalement, cet objectif est présent partout puisqu'il s'agit pour votre personnage et/ou son clan d'EXISTER, en défendant ce pour quoi il vit, ses convictions, ses rêves, etc...

Il est donc important de vous situer dans ces types d'évolution, tout en sachant qu'ils doivent correspondre au type d'univers choisi.

Exemples : Il est possible dans l'univers d'Harry Potter de créer un système d'évolution avec expérience (statistiques, points de vie et de magie, etc...) mais il est aussi possible de rester dans un RPG de type "socialisation".
Si vous créez un RPG sur Pirates des Caraïbes, un système de stats et de calcul risquerait de casser votre rythme de jeu, et de centrer le joueur sur sa propre progression au lieu de l'amener à se battre pour ses idées (la loi ou la liberté, pour faire simple). Ainsi, il sera plus logique d'opter pour une progression sans XP (dans le sens "stats") avec une auto-gestion du nombre de pièces d'or dans la bourse, ou la possession d'un navire, et donc en comptant sur l’honnêteté et la logique des joueurs pour ne pas exagérer et s'imaginer à la tête de toute une flotte.


L'Avatar


Parallèlement à cela, il vous faudra décider de quel(s) type(s) de personnage vos joueurs pourront être les maîtres. La première décision est de savoir comment ils choisiront leur avatar. Si on devait classer ces types il y aurait trois grosses catégories :

Les réels : acteurs, actrices, chanteurs... en bref les personnalités existantes en chair et en os

Les manga ou dessin : le trait net, les couleurs vives, en gros tout personnage se trouvant dans un manga ou un dessin animé, mais également tout fan'art dont le style s'apparente à cela

Les réalistes : il s'agit des personnages imaginaires mais se rapprochant le plus possible du réel. On compte parmi cela les personnages de jeu vidéo (les jeux récents, évidemment, et en omettant les personnages du type Super Mario et Sonic...) mais aussi les fan'arts qui se rapprochent de ce style

Votre choix devra bien sûr être en rapport avec l'univers choisi. Si vous vous basez sur un contexte existant, il y a de fortes chances pour qu'il soit préférable de garder le style de base. Cependant, il n'y a pas de règles fixes dans l'invention d'un jeu, tout peut être fait dans la mesure où il est justifié. Après tout, il est fréquent de trouver des forum Harry Potter aux avatars manga.
Il s'agit aussi de faire en fonction de votre préférence. Certains parmi vous ne supportent pas de jouer avec des avatars réels, et d'autres ont au contraire développé une allergie aux personnages manga. Votre jeu ne doit pas devenir une contrainte sous prétexte de vouloir plaire au plus grande nombre. Vous devez avant tout penser qu'il s'agit de VOTRE invention, et contrairement aux Game designer qui créent pour un public qui achètera le jeu, vous vous créez aussi pour vous-même, et pour des gens qui se reconnaitront dans votre univers. Il y'en aura forcément.

Personnages existants ?


La question suivante qui découle du choix de type de personnage est de savoir si vous permettez l'utilisation de personnages existants ou non. Le problème se pose d'autant plus si vous avez utilisés une oeuvre existante comme contexte de référence, mais même en cas d'invention d'un monde l'interrogation doit être abordée, car un joueur peut très bien proposer d'intégrer un personnage d'une autre oeuvre à votre forum en gardant au maximum ses caractéristiques (caractère, personnalité, emplois ou fonction, objectif...). Le tout est de savoir si vous souhaitez le permettre ou non.
L'avantage d'incarner un personnage est que cela peut apporter une satisfaction assez indescriptible chez le joueur autant que chez ses partenaires, car on a alors l'impression d'incarner son personnage préféré ou alors (s'il est bien joué) d'être réellement en face du personnage que l'on a l'habitude de voir dans l'oeuvre. Il s'agit d'une sorte d'étrange fantasme que l'on a tous eu un jour, et pour preuve : qui s'entre vous n'a JAMAIS incarné un personnage de fiction existant dans ses jeux de rôles de cours de récréation ?

"Moi je suis Batman et toi Robin !" "Hein ? Non ! C'est toujours toi Batman, je veux être Batman moi aussi. Je vois pas pourquoi c'est toi qui conduirais toujours la Batmobile !" (en désignant le vieux caddie de supermarché)


Quelle que soit la référence, il nous est forcément arrivé de faire cela, car le jeu de rôle est un moyen de grandir, et que grandir signifie commencer par s'identifier à ce que l'on connait (nos parents sont nos premiers modèles de jeu de rôles). Incarner un personnage connu a donc quelque chose de rassurant également, puisqu'il y a moins de risque de posséder un personnage "vide" ou terne dont on se lasserait.
Les inconvénients sont cependant bien présents. Le premier est pour le joueur lui-même : il risque d'avoir du mal à "imiter" le comportement du personnage et va vouloir en faire trop, cela va tourner à la caricature comme c'est bien souvent le cas pour des personnages charismatiques (difficile de jouer LE grand méchant d'une histoire dans en faire des tonnes, par exemple). De plus, il est déterminé par ce que le personne a fait, et continue à faire dans l'oeuvre, surtout si elle encore en production. Cela peut le brider dans ses actes, tout dépend de quelle manière vous avez harmonisé votre univers en fonction de celui d'origine.
Le second inconvénient est pour les autres joueurs si le personnage est mal joué. Il est des personnages difficiles à incarner, et s'il s'agit d'un pilier de votre histoire, il est préférable qu'il soit bon. Dans le cas où le joueur ne parvient pas à faire vivre ce personnage, c'est un échec pour lui, mais également pour votre contexte si le personnage est important !

   
D'une manière générale, lorsque vous choisissez de permettre aux joueurs d'utiliser des personnages existants, cela signifie également que vous mettez délibérément certains joueurs au dessus des autres, puisque leur personnages auront déjà leur place et leur importance dans le jeu, alors que les autres devront se la créer, gagner leur réputation progressivement. Songez-y lorsque vous abordez cette question.



Basculer dans le fantastique


Evidemment, si votre contexte est basé sur du réaliste et du jeu du type "city" ou historique, vous n'aurez probablement pas à inclure du fantastique... encore que, il est parfaitement possible de le faire, notamment si vous choisissez une période comme l'Antiquité où vous pouvez alors rendre les Dieux jouables, ou encore comme dit plus haut si vous partez du principe que les sorciers et sorcières existaient vraiment au Moyen-Age.
Quoi qu'il en soit, il est possible de laisser une part plus ou moins large au fantastique, à commencer par l'incarnation d'autres types de personnages que des humains. Cela débouchera sur un concept de "races" qu'il vous faudra alors définir pour qu'elles aient chacune un intérêt. Contrairement à un jeu vidéo comme Starcraft où il est vital que les races soient de force égale, sans quoi les joueurs prendraient toujours la même, il n'est pas essentiel dans un jeu de rôle de procéder de cette façon. Il faut cependant avoir des joueurs qui ont conscience que l'intérêt du jeu est ailleurs que dans la puissance, et il faut dans ce cas que votre système de jeu ne soit pas à progression stricte avec stats & co. Si c'est le cas, les gens risquent de se tourner vers la race la plus forte qui leur permettra une évolution rapide.
Il est donc préférable d'avoir des races d'un niveau identique en cas de RPG avec statistiques (niveau identique ne signifie pas similaire, mais qui possèdent chacune des avantages et inconvénients).
Si au contraire votre jeu est "ouvert", et plus proche d'un "simulateur de vie", la puissance des races n'aura pas d'importance.

Au delà des races, on entre dans les pouvoirs de chacun. Là encore, le principe est le même et si vous choisissez d'imposer une progression par XP aux personnages, ils seront tentés de commencer haut et de s'attribuer beaucoup de pouvoir, sauf bien sûr si vous imposez à tout le monde de commencer de 0. Entre dons, capacités, pouvoirs, malédictions, le choix est vaste, mais il vous faudra quoi qu'il en soi bien définir les états et les effets de chacun. Cela ne signifie pas forcément de limiter l'imagination des joueurs qui peuvent choisir leur propres pouvoirs.
Entrer dans un système de pouvoir implique encore plus qu'avec les autres styles de jeu de devoir faire un choix entre un système libre (pas de stats, la force, les pouvoirs et l'évolution du personnage sont à l'appréciation des joueurs), un système semi-libre (une partie des stats présentes ou même toutes mais au lieu d'avoir à calculer c'est le joueur qui estime leur diminution ou leur augmentation), ou contrôlé (avec stats strictes, ne permettant pas le zèle des joueurs mais d'assurer une évolution plus réaliste et progressive). Chaque système ayant ses avantages et ses inconvénients, ils seront détaillés dans une partie qui leur est spécifique un peu plus bas dans cette étape.

Quel que soit le système choisi, il faut envisager la progression des personnages. S'ils ont un don, ils peuvent probablement apprendre à mieux l'utiliser ou le contrôler. S'ils ont des pouvoirs ils peuvent les rendre plus efficaces ou puissants. S'ils sont des techniques (physiques ou sorts) ils peuvent probablement les perfectionner et en apprendre d'autres... Tout cela sera à définir en répondant à la question suivante : comment progresse-t-on ? L'apprentissage se fait-il avec un autre joueur ? Aléatoirement ? Par nombre de post (message) ? Par RP terminé ? Simplement lorsque le joueur estime son personnage prêt ?
Il vous faudra répondre à ces questions en fonction de ce que vous attendez de votre jeu, la façon dont vous l'imaginez. Si le système est strict, le jeu sera plus "fermé", mais s'il est laissé à la gestion des joueurs eux-même il sera à la fois libre et ouvert à d'éventuels abus. Encore une fois, chacun possède une vision du jeu différente, aucune n'étant meilleure que les autres.


Quelques questions supplémentaires à se poser


L'argent :
Votre monde possède certainement sa monnaie, qu'elle soit réelle ou inventée. Il faut alors décider si le système monétaire de votre jeu a de l'importance ou non. S'il est à la gestion du joueur, peu de travail pour vous, par contre s'il est réglé et calculé, cela se complique. Il faut alors décider comment gagner de l'argent (par quelles actions), combien coûte chaque objet, armes, ou autre, et s'il est possible de voler de l'argent, ce qui cela implique, etc... Vous entrez alors dans un système complexe, mais qui peut être grandement intéressant, selon le type de jeu que vous souhaitez créer.
Tout comme pour le système d'évolution de personnage, il est possible de rester à mi-chemin entre un système contrôlé et un système libre, en demandant au joueur d'indiquer dès le début sa condition sociale, et donc l'or qu'il possède en début de partie, puis de l'obliger à tenir compte de cela tout le long du jeu, même s'il peut s'ajouter ou s'enlever de l'argent librement, il devra rester logique avec sa situation et l'évolution de celle-ci durant le jeu.

Les Déplacements
En cas de carte vaste, et même si elle ne l'est pas, il est parfois important de gérer les déplacements. Vous pouvez très bien décider que vos joueurs ont le droit d'aller partout, voire même partout à la fois, ou bien les brider à des déplacements plus réalistes, et donc leur imposer un RP dans une zone intermédiaire avant d'aller à l'autre bout de la carte. C'est un moyen comme un autre de rendre le jeu plus réaliste. Vous en possédez un bon nombre, il suffit d'être inventif ! Vous pouvez également estimer que votre personnage possède une jauge de vitalité qui doit baisser à chaque message (post) selon l'effort que fournis le personnage à ce moment là, et qu'une fois vide, et bien il est épuisé et doit s'arrêter de voyager, dormir, se reposer, bref, cesser les combats. Chaque éventualité est à étudier. Encore une fois, plus vous décider de cadrer, plus le travail sera conséquent pour élaborer un système à la fois fiable, facile et réaliste.

Les RP simultanés
Cela rejoint le point précédent, et si cela a été une question longtemps soulevée il y a quelques années pour vos systèmes de jeu, celle l'est nettement moins aujourd'hui et pour que tout soit plus fluide et rapide, les joueurs peuvent avoir plusieurs jeux en même temps avec le même personnage. Ce qui est imposé (et logique) c'est que les topics aient un ordre chronologique et que vous teniez compte d'un événement arrivé plus tôt dans un RP censé se dérouler après.
La difficulté est alors la suivante : si lors de votre RP1 qui se passe avant le RP2 votre personnage se dispute avec un autre, alors que vous êtes justement entrain de jouer avec ce même personnage dans le RP2 (se passant donc après^^), vous ne pouvez pas bien vous entendre en sachant que vous sortez d'une embrouille... Il est donc parfois difficile de jongler entre les RP.

   
Interdire le multi-RP c'est le risque de bloquer le jeu dès qu'un joueur traine, s'absente, ou disparait.



Conclusions


Comme vous pouvez le voir, la création d'un jeu de rôles peut aller du plus simple avec un contexte connu et aucun impératif pour les joueurs, à un système très complexe où l'on peut imaginer, en plus de ce qui a été dit ci-dessus, un bestiaire, des quêtes ou des lancers de dés pour pimenter le tout...
Il est important de savoir à quel type de jeu vous vous destinez, ce que vous aimez, ce qu'EST en somme le jeu de rôles à vos yeux, tout en sachant qu'il n'y a pas de bon ou de mauvais système, et qu'il n'y a pas non plus que trois système : contrôlé, semi-contrôlé et libre. Ces trois résument plutôt bien ce que l'on peut trouver sur la toile, si nous devions classifier, mais on peut également imaginer un système de jeu libre n'imposant qu'un lancer de dé pour événement aléatoire, juste pour la dimension "imprévue" dans les RP. On peut aussi imaginer un jeu comportant énormément d'éléments d'information dans la feuille de personnage (compétences, caractéristiques, points de vie, d'action, de magie, etc...) mais que le joueur puisse les gérer librement.
Finalement, ce qu'il est important de retenir c'est que votre système doit être choisi en fonction de l'objectif de votre jeu. S'il s'agit d'un RPG de socialisation (simulateur de vie), alors oubliez le jeu hyper-contrôlé, ce qui ne vous empêche pas de faire intervenir un élément ou deux dans les profils (argent, niveau...). Si vous réalisez un forum de type Final Fantasy, il sera par contre intéressant de se rapprocher des jeux, même si là encore il n'y a jamais d'obligation.

Puisque les différents systèmes de jeu seront abordés plus loin, arrêtons-nous là pour le moment, et passons à du plus concret pour votre projet de forum.

Page précédentePage suivante

Okhmhaka

Partie 1 ▬ Etape 1 : Création du Jeu [2/6] - Mer 15 Jan 2014 - 8:14



Monde existant, modifié ou crée ?


Puisqu'il faut toujours aller du plus général avant de se demander à quoi serviront les "points de réputation" pour les personnages (par exemple), vous allez devoir commencer par déterminer quel sera le monde dans lequel vous et les autres joueurs évoluerez. Les choix sont multiples et illimités.

En voici quelques exemples :

le classique : reprendre un univers connu


Qu'il s'agisse d'un manga, d'un film, d'une série ou d'un oeuvre littéraire, reprendre un univers déjà existant signifie que le contexte de l'oeuvre choisie vous passionne et que vous rêvez soit d'y incarner votre personnage favori, soit d'en créer un à votre goût pour le faire évoluer dans cet univers. L'avantage est évidemment que l'invention ne sera pas nécessaire, un tel univers repris vous demandera moins de travail... en apparence. En effet, méfiez-vous tout de même : l'univers a été crée pour un film, une série ou un roman, pas forcément pour un jeu de rôle. Il peut alors être restreint pour vos évolutions de personnage. Le danger avec ce type de contexte survient essentiellement lorsqu'il s'agit d'une série complexe et non achevée. Dans ces cas là, l'univers original (celui du vrai auteur) évolue encore, parallèlement au votre ! Il arrivera forcément un moment où il y aura des différences, parfois essentielles entre les deux. Comment faire alors ? Prendre le parti de modifier selon votre orientation/évolution ?
Tout cela pour vous dire que l'emprunt d'un univers existant peut paraitre une solution de facilité mais que cela ne l'est pas toujours. Il faut prévoir, anticiper l'évolution du contexte si celui-ci ne provient pas d'une oeuvre achevée.
La solution est alors de garder l'univers, mais pas ses personnages, afin d'augmenter la liberté et la prise de distance par rapport à l'univers de base. Mais là encore, il peut s'agir d'une épreuve difficile, selon les cas.
S'il vous faut un exemple :
La série actuelle "Once Upon a Time" offre beaucoup de difficultés dans sa mise en place en JdR car elle traite de personnages de contes qui ne sont pas modifiables (les contes sont tels qu'ils sont, vous n'allez pas pouvoir les changer), dans des mondes différents et séparés où on les voit en deux exemplaires, l'un en personnage de conte, l'autre en leur équivalent réel de Monsieur et Madame "Tout-le-monde". Pas évident alors de savoir comment aborder les choses, si les personnages suivent une voie différente dans la série par rapport à celle que vous leur avez fait prendre dans votre jeu, ou même si vous permettez à vos joueurs de prendre d'autres personnages de conte que vous avez intégrer et que ceux-ci débarquent dans la série et ne correspondent pas avec votre invention...

Attention donc aux univers connus, surtout si l'oeuvre n'est pas terminés. Pensez à envisager dès le début de la création de votre univers quelles pourraient être les différentes issues possibles, les évolutions dans l'univers.


Le bricolé : se baser sur un ou plusieurs univers pour les arranger à votre convenance


C'est une solution plutôt sympathique qui permet aux gens de vous suivre dans les références données s'il s'agit d'univers qu'ils connaissent, tout en leur permettant de s'y intégrer plus facilement même s'ils ne connaissent pas, car au final vous créer un autre monde à partir de plusieurs autres. Dans ces cas là, les personnages sont généralement inventés, et si ce n'est pas le cas et que vous autorisez l'utilisation des personnages existants dans les oeuvres, pensez à les intégrer les uns avec les autres, et avec ce "nouvel univers", de sorte d'éviter les aberrations.
Comme en photomanipulation, pour ceux qui connaissent, il s'agit d'agencer les choses sans que cela se voit. Il ne doit pas y avoir de rupture ou d'incohérence entre vos références. C'est là toute la difficulté de cette manière de procéder.
L'éloignement vis à vis des oeuvres de référence peut être plus ou moins grand, mais il est toujours possible de voir quelles sont les sources, et c'est bien volontaire de votre part. Après tout, si ces univers traitent parfaitement de ce que vous voulez inclure dans votre jeu, pourquoi prétendre réécrire les choses si elles vous conviennent ?
Au delà de l'assemblage des mondes, il est aussi possible de ne prendre qu'un seul univers et de le modifier au maximum pour pouvoir l'adapter à ce que vous voulez voir dans votre jeu de rôle. C'est donc une solution alternative à la "solution classique" de l'emprunt d'un contexte existant, permettant d'en contourner les problèmes éventuels.
Par exemple : si vous prenez le contexte très prisé d'Harry Potter en calant votre jeu au cours de la scolarité de celui-ci, avec Voldemort, Dumbledore et tout les autres personnages, il sera compliqué de faire évoluer le jeu en sachant que l'on connait tous la "fin normale" de l'aventure. Par contre, vous pouvez prendre le parti de changer totalement l'histoire, en gardant la trame, le caractère des personnages et l'essence de l'univers bien sûr. Engagez des événements politiques, créez des événements à l’opposé de ceux des livres... Mais vous prenez alors le risque que les gens qui viennent sur votre forum à la recherche du contexte original se trouvent perdus par la tournure différente des événements.


Le visionnaire ou l'historien : imaginer le passé ou le futur d'un univers existant


Lorsqu'une oeuvre vous plait, il est encore possible de prendre un peu de recul vis à vis de l'univers, d'étirer la ligne du temps et se positionner avant ou après le "présent", traité par l'auteur d'origine.
Ainsi, un contexte basé sur Naruto pourra prendre le parti de se dérouler lors de "Kakashi Gaiden", donc dans l'enfance de certains personnages déjà adulte dans l'oeuvre de base, ou même encore plus en amont, lors du début de la création des villages cachés (villages ninja).

A contrario, un scénario dans un lointain futur implique que vous racontiez ce qui s'est produit pour que du "présent" de l'oeuvre on en soi arrivé à votre contexte. L'avantage de ce type de changement d'époque est que, si vous vous éloignez suffisamment, vous augmentez la prise de liberté vis à vis de l'oeuvre de base. Le problème viendra si votre distance temporelle est faible.
Dans le cas de "Kakashi Gaiden", on a quand même des personnages du manga, alors faut-il faire évoluer les choses comme dans l'oeuvre originale pour en arriver au même présent ? A quel moment est-il possible d'inclure les personnages jeunes du présent qui sont alors que de très jeunes enfants dans ce passé ?

Tant de questions qu'il faut absolument envisager avant de prendre votre décision, car elles nous ramènent sur des problèmes soulevés plus haut.

Le morceau d'Histoire : arrangée ou non, l'Histoire est une mine d'or


Si l'on sort à présent (plus ou moins) des oeuvres originales sur lesquelles l'on peut se baser pour créer des contextes, il nous reste tout de même la plus grande référence connue, l'Histoire avec un grand "H" ! En effet, qu'il s'agisse d'époques différentes, de pays différents ou d'événements historiques importants, notre Histoire peut être d'un intérêt immense pour y appliquer un Jeu de Rôle. D'ailleurs, c'est la plus ancrée de toutes nos références, avant les films et les livres que nous avons lu, ne serait-ce que parce que nous avons tous eux des cours d'Histoire. Durant ces cours, qui osera dire qu'il ne s'est jamais imaginé à la place d'un soldat dans les tranchées, dans la peau d'un homme politique romain, ou mieux d'une divinité elle-même ! Selon les talents d'orateur et de conteur de vos professeurs, il aura été plus ou moins facile d'entrer dans ces époques, mais je crois pouvoir affirmer sans me tromper que nous avons tous, à un moment ou à un autre, imaginé comment serait notre vie parmi les serfs du Moyen-Age, à bord des navires qui ont découvert l'Amérique, ou en samurai japonais combattant pour l'unification du pays. Il n'existe pas de référence plus vaste que notre propre Histoire pour créer un jeu de rôle.
Le plus difficile sera par contre d'éviter les anachronismes (erreurs d'objets dans une époque par exemple faire porter une montre à un chevalier moyenâgeux) et cela vous demandera des recherches... Mais personne n'a jamais dit que créer un jeu était facile.
Le moyen de pimenter cela est alors d'inclure d'autres éléments qui ne sont pas dans l'Histoire mais qui peuvent s'y glisser facilement.
Prenons par exemple le Moyen-Age, justement, avec les fameuses chasses aux sorcières. Si la sorcellerie existe dans votre jeu, il n'en sera que plus passionnant, même si un RPG historique strict peut avoir grand intérêt également.

Il n'est pas forcément utile de remonter dans le temps pour entrer dans l'Histoire. Réaliser un jeu contemporain dans un campus universitaire peut être considéré comme s'inscrivant dans l'Histoire.
Il est même possible d'aller plus loin et d'imaginer un futur. C'est le principe qu'utilisent beaucoup de forum présentant un univers apocalyptique, ou post-apocalyptique. Nous ne sommes alors plus réellement dans l’Histoire, bien sûr, mais dans une vision d'un futur possible (bien que pas toujours très réjouissant !) de notre monde.

La création : invention quasi-totale d'un monde


Le "quasi" dans mon titre est dû à ce que j'expliquais au début de cette étape, à savoir que la création "pure" n'existe pas, nous sommes toujours influencés par ce qui nous entoure, de manière plus ou moins nette et plus ou moins consciente. Néanmoins, il est possible de partir de rien et d'inventer un monde qui ne se base pas sur une ou plusieurs oeuvres définies, bien qu'il soit toujours possible de faire des rapprochements. C'est le parti pris le plus libre, celui qui vous posera le moins de problème d'évolution d'adaptation ou de transition, puisqu'il ne s'appuie sur rien, et vous êtes le seul maître de ce monde. A vous alors de lui donner l'évolution que vous voulez, d'imposer des événements précis. Les joueurs seront aussi plus libres car auront la sensation de pouvoir influencer l'Histoire de ce monde d'une façon plus concrète et efficace que s'il s'agit d'un contexte existant dans un oeuvre d'auteur.
Cependant, comme tout les choix précédent, celui-ci comporte aussi son inconvénient : la réalisation d'un tel projet est longue et va vous demander de triturer nos neurones le plus possible, de les presser comme des éponges pour qu'en sorte toutes les idées possibles, afin de réaliser un monde abouti. Le danger est de rester dans le superficiel, comme dans les autres manières de faire citées plus haut d'ailleurs, mais ce danger est plus grand ici. Un monde n'a pas que des villes, il n'a pas que quelques paysages, il a aussi une culture différente selon les zones, des climats plus ou moins variables, des politiques différentes selon les cités, des conditions de vie pour les habitants, il a ses légendes...et sa propre Histoire. Le passé d'un monde détermine souvent son présent et son futur, il sera donc important de le mentionner.
Au delà de tout ces points, restent la technologie présente, la magie éventuelle, les métiers praticables, différentes races peut-être... Bref, le travail d'invention pour ces mondes est colossal si l'on veut que tout semble "réel", car c'est bien le but de la manœuvre.

Si l'on résume :

- reprendre à la perfection un univers connu simplifie le travail inventif mais augmente le danger de se retrouver bloqué ou à contre courant de l'oeuvre, surtout si elle est encore en cours de réalisation

- un univers connu impose une limite de lui-même, qu'il est possible de diminuer si vous prenez des libertés dans l'évolution de ce monde

- pour éviter le problème des personnages connus qui évolueraient différemment, il est possible d'aller loin dans le passé ou le futur d'un univers, tout en gardant les principes de l'univers source

- l'Histoire de notre propre monde, ses différentes époques ou événements sont une excellente source d'inspiration pour des contextes éventuels, quitte à les agrémenter d'éléments fantastiques. C'est cependant un choix qui demande d'avoir un minimum de connaissance de la période abordées

- créer un monde de toute pièce est ce qui permet le plus de liberté, mais c'est aussi ce qui demande le plus de travail, d'investissement personnel, de temps et d'imagination


Page précédentePage suivante

Okhmhaka

Partie 1 ▬ Etape 1 : Création du Jeu [1/6] - Mar 14 Jan 2014 - 15:47

Etape 1 : Création du Jeu





L'idée tenace d'un univers, ou peut-être celle d'un personnage, ou même d'une situation, un "et si... ?" persistant dans votre esprit qui en stimule l'imagination, vous fait vous perdre ailleurs, loin de la réalité, le regard dans le vide, comme si soudainement le décors avait changé. Cela arrive à tout le monde, pour peu que l'on sache parfois laisser parler sa capacité à rêver au lieu de la brider dans les cadres trop rigides du réel. Si vous savez faire cela, et je n'en doute pas une seconde, vous pouvez créer un univers, un contexte, peut-être un autre monde dans sa globalité, aussi complexe qu'il est possible de le faire.
Vous pouvez l'imaginer, oui, mais vous serez toujours seul dans ce monde... à moins de le faire partager, de l'ouvrir aux autres, pour qu'ils puissent entrer dans vos rêves avec leur caractère, leur idées, leur personnage... et enfin vous donner ce qui manquait le plus dans votre monde onirique : l'imprévu !
Oui, cette étape de finalisation et de jeu concret est tentante, elle attire tel un aimant, mais patience... il y a de nombreuses étapes qu'il ne faut surtout pas brûler pour aboutir à la réalisation d'un tel projet. Si un Dieu peut créer un monde en 7 jours, il vous faudra peut-être un peu plus de temps que ça.



Le Matériel du scénariste & game designer


Au passage, un Game designer n'est pas celui qui créer l'esthétique d'un jeu mais son système, décidant des moyens d'évolution du personnage, des niveaux de jeu (level designer), des divers paliers de jeu, etc...
Pour réaliser votre jeu, vous allez avoir l'impression de vous disperser, de partir dans tout le sens pour n'arriver nulle part, d'oublier des détails ou de changer d'avis chaque matin. Pour vous permettre d'y voir clair dans votre conception, je vous conseille très vivement d'écrire, noter, raturer toutes vos idées. Pour cela, rien de tel qu'un crayon et un papier (et pas de gomme !). Par papier entendez plutôt cahier, ou mieux : feuilles de classeur avec en endroit où les ranger (classeur et intercalaires ou bien pochette avec intercalaires).

Pourquoi pas directement sur mon pc, me direz-vous ? Et bien l'avantage d'une feuille c'est que les "erreurs" restent. Ce n'est pas parce que vous barrez quelque chose que vous ne pouvez pas le lendemain estimer que, finalement, ce n'était pas une si mauvaise idée que ça. Par contre, puisque vos textes sont destinés à être informatisés et publiés sur un forum, au moment où vous serez prêt à commencer la rédaction il sera préférable de le faire sous traitement de texte. C'est alors que commence la terrible angoisse de la page blanche, bien connue des écrivains. Rassurez-vous et entamez l'écriture, le reste en découlera tout seul. Commencez par exemple à écrire quelques mots, les idées brèves que vous avez, car si vous êtes là à songer à un jeu, c'est bien que vous avez une idée de base... Et si ce n'est pas, il va falloir la trouver...
Où la trouver ? Dans votre culture, vos connaissances, toutes les références que vous possédez, et j'entends dans cela pas uniquement votre culture littéraire "scolaire" et sérieuse, mais également les films, séries, manga, animés, bandes dessinées, ou les cultures et l'Histoire d'autres pays.

Songez avant tout à ce que vous aimez, car il ne s'agit pas juste "d'offrir un monde" aux autres, il est important que cet univers vous plaise, que vous y soyez à l'aise et qu'il vous habite, afin que vous puissiez apprécier de le voir et de le faire évoluer.


Socialisation : des racines communes


Sous ce terme barbare de "socialisation", j'entends simplement la "façon dont le monde qui vous entoure vous a influencé dans votre développement personnel". Ce n'est pas plus simple dit ainsi ? Je m'explique alors :
Selon le contexte dans lequel vous avez grandi, vous avez des références qui sont différentes. La culture de votre pays, la mentalité de vos proches, leur penchant politique, vos accès à la culture, tout cela vous influence, et bien plus que vous ne le pensez. Le rapport avec la création d'un jeu ? Il est très simple : il y a TOUJOURS une ou plusieurs références lorsque vous inventez quelque chose. Que ce soit conscient ou non, les livres que vous avez lus, les films que vous avez vu, les paysages que vous avez parcourus, tout cela pose une marque dans votre création, même si vous assez de réaliser quelque chose de "jamais vu".
On reproche à JKR (auteur d'Harry Potter) de s'être inspirée de Tolkien, mais Tolkien lui-même est profondément ancré dans la mythologie grecque... Chacune de nos connaissances peut devenir un atout pour créer, une inspiration pour façonner le monde que l'on veut proposer à nos joueurs. Ne croyez pas qu'il s'agisse d'un handicap, bien au contraire, plus vous avez de références, plus il vous sera facile d'inventer, comme si vous prépariez une potion magique avec un peu de chaque ingrédient trouvé un peu partout dans votre esprit, parfois même sans se souvenir de la source.

En suivant ce principe, il est possible de réaliser un contexte de jeu provenant d'un univers existant, de se baser sur cet univers pour le façonner à votre goût en prenant plus ou moins de distance, ou bien créer un univers de toute pièce, mais qui aura forcément des références cachées, celles de votre "socialisation".

Pour en revenir à votre projet, c'est le moment de commencer à noter quelques informations sur ce qui seront vos bases d'inspiration. Vous pouvez décider de partir d'un univers précis, ou bien d'en mêler plusieurs, quoi qu'il en soi, il va falloir noter ce que vous gardez, ce que vous supprimez, ce que vous adaptez ou modifiez.

Histoire de ne pas se perdre et s'éparpiller dans toutes les directions au gré de vos idées, il est nécessaire de commencer par le début (logique) autrement dit le plus général, pour ensuite aller vers le plus précis. Il est en effet inutile de commencer par déterminer quels seront les formes des champs du profil avant même de savoir quelles informations y seront et comment fonctionne le monde dans lequel vos personnages ont évoluer. En effet, on observe souvent deux types de comportement : ceux qui vont aller directement aux détails et qui, du coup, vont se retrouver avec certains aspects des personnages ou du jeu très détaillés (comme un système de progression par XP (=expérience) par exemple) mais qui possèdent un contexte baclé ceux qui vont creuser au maximum le contexte de jeu, créer une Histoire à leur monde, aller jusqu'à en définir les climats ou les cultures...mais qui n'entreront pas dans les détails de chaque personnage, leur moyen de déplacement, ou leur gains, selon les cas. Quel que soit le système que vous choisirez, il est important de ne négliger aucun point, c'est pourquoi chaque étape sera détaillée, à commencer par la première et la plus globale : le choix ou la création du monde.

Page suivante

Créer un forum étape par étape [modèle] - Mar 1 Jan 2013 - 19:15





Créer un forum


Ce petit message s’adresse notamment aux jeunes pousses qui auraient l’intention de créer leur propre forum, de franchir le cap, et qui ne sauraient par quoi commencer. Pour les plus expérimentés d’entre vous, peut-être trouverez-vous des conseils à ajouter, ou bien une autre façon de faire qui ne sera pas forcément meilleure, voir même à enrichir. Créer un forum peut paraitre anodin, mais non. Certes, taper des noms de catégories, poser une image comme bannière et faire de la pub, c’est simple, mais donner une véritable âme à ce dernier, une ambiance, une originalité, ce petit plus qui fait que non, on ne viendra pas seulement pour dire « Oui, moi je suis tel ou tel forum » mais aussi pour partager. Vous trouverez donc dans ces prochaines lignes ma propre méthode, celle qui me semble la plus adapter pour monter un projet, mais à nouveau c’est MA propre vision des choses, tout dépend de différents facteurs et du point de vu que chacun Wink


Etape 1
★ La colonne vertébrale


Vous souhaitez créer une plateforme. Bien. Mais contrairement à ce que font la plupart des gens, le premier pas à franchir n’est pas celui de l’adresse à rentrer dans le champ adéquat sur forum actif. Lorsque vous vous inscrivez quelque part, dans une école par exemple, vous commencez par inscrire votre nom ou bien à vous poser les bonnes questions ? Pourquoi ? Est-ce que ça va me plaire ? Quel est l’objectif ? Pour un forum c’est pareil. Vous ne pouvez pas mettre en œuvre un projet sans avoir d’idée de base. La première question qui doit vous venir à l’esprit est la suivante : quel type de forum ? Un forum d’échange, de discussion, d’aide dans un domaine particulier, de jeu … ? Partir du plus large vers le plus précis. Une sorte d’arbre en somme.

Pour ma part je vais prendre l’exemple du RPG, parce qu’il est le plus répandu et parce que je n’ai d’expérience que dans ce domaine =P Viens alors la rédaction du contexte (au sens large). Choisir une histoire, se poser les questions de base (le QQOQCP si vous voulez, Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?), et tenter d’y répondre une à une. Généralement, cette étape ne pose pas tellement de problème. Non, le réel obstacle, c’est de se distinguer. Car trouver l’idée du siècle n’est pas donné à tout le monde, et parfois nous souhaitons nous lancer dans un domaine exploré de fond en comble mais avec ses propres envies. Le plus simple est de jeter un œil aux forums du même genre, non pas pour plagier les idées ni vu ni connu, mais pour retenir les points essentiels comme les défauts éventuels, les sections les plus utilisées/consultées par les membres, et éviter de répéter les mêmes « originalités ». Never Utopia dispose d’une section appropriée que je vous citerai plus bas pour vous aider à la rédaction de votre contexte, autant d’un point de vu lexical et orthographique, que dans la recherche de petites bêtes telles que les incohérences ou encore les idées pas suffisamment développer (on les grille au barbecue et on les autopsie èé).

Petit à petit le forum se construit dans votre esprit, le projet commence à prendre forme, et il ne reste plus qu’à trouver un nom pour rendre le tout concret. Je n’ai pas de technique particulière, néanmoins il y a des règles à respecter : un nom simple et court (qui s’inscrit mieux dans la mémoire du visiteur), cohérent avec le type du forum (« Pouvoir des fleurs » pour un forum de guerre apocalyptique, c’moyen xD) et éviter les noms déjà utilisés (par exemple reprendre Never Utopia en ajoutant « Never Utopia Puissance », non seulement vous risquez des problèmes au niveau de la loi, mais en plus dans le cas où le forum viendrait à couler, sa réputation pourrait vous nuire, entre autre). Je n’ai pas de technique particulière, mais si vous avez du mal, vous pouvez toujours demander conseil ou rassembler les mots qui vous font le plus penser à l’univers de votre forum =)

N’hésitez pas non plus à vous entourer de gens motivés et ambitieux, construire à plusieurs c’est toujours plus simple. Que vous soyez plutôt du genre à travailler seul ou non, inutile de réclamer quinze modérateurs et autant d’administrateurs : le forum n’était pas créé, la modération se fera facilement. Ce ne sont pas des postes qui doivent servir de décoration mais bel et bien de seconde main pour vous épauler tout au long du développement de votre plateforme. Selon vos attentes et vos propres compétences, adaptez votre demande et au besoin modifiez-la plus tard. Soignez votre présentation, soyez précis et n’hésitez pas à prendre contact avec les volontaires : après tout, vous allez leur donner les droits de votre forum, restez prudent.




...



Etape 2
★ Règlement (et système de jeu ?).


Le règlement, un passage souvent complexe dans le sens où il est difficile de réunir tous les points importants d’un seul coup, tout en gardant un sujet concis. Listez les points qui vous semblent importants par rapport à la vie sur votre bijou, consultez d’autres plateformes pour y prendre inspiration (cela signifie des idées, sans pour autant les copier/coller, ceci s’appelle du plagiat et c’est rarement accepté). Pour vous donner une piste, pensez à rappeler brièvement le règlement de forumactif sur les propos à ne pas tenir, le respect, la politesse, puis les tailles d’avatar et signature, les minimums (ou non) de mots/lignes si vous êtes dans du RPG, règlementez la publicité, ne faites pas l’impasse sur le règlement de la box et du flood (toujours utiles pour développer l’ambiance), l’orthographe … Une fois que votre liste vous semble complète, rédigez-la, point par point et ne négligez surtout pas la mise en page : des couleurs adaptées, des illustrations (sans en faire un livre d’image), des formes, des cadres … et de l’espace ! Un gros pavé non aéré, ça n’inspire qu’une chose : la petite croix rouge en haut à droite Wink

Il faut bien distinguer le règlement dit « général » du règlement « RPG » ou « Fonctionnement » pour les forums de discussions ou de graphisme entre autre. Deux sujets différents permettent de bien marquer la frontière, ou bien deux posts à la suite à la limite. Par rapport au RPG, n’hésitez pas à rappeler les règles d’écriture, de mises en page s’il y en a, mais aussi les règles de jeu : pour les forums Naruto par exemple, les grades, techniques, affinités, armes, combats, vie … pour les forums plus originaux le système de combat s’il y en a un, l’univers en lui-même comme les emplois disponibles ou non, les matières, les options etc … pour un forum type pensionnat. Vous pouvez aussi utiliser les systèmes de réputation ou de lancé de dé proposés par forumactif, et dans ce cas leur fonctionnement sera décrit dans cette partie. Les forums de publicité ou de graphismes expliqueront leur fonctionnement par rapport aux demandes ou à l’affichage des présentations de vos plateformes, le système de crédits … A nouveau, vous pouvez répartir vos écrits dans divers sujets ou posts bien répartis (attention tout de même à ne pas abuser, sinon les gens perdront leur motivation). Posez-vous les bonnes questions : pour cela, mettez-vous dans la tête d’un membre abusif aux airs de « kikoo », ou encore d’un débutant c’est le plus efficace. Comment pourrait-il tourner votre règlement à son avantage ? Quels seraient les moyens de tricher ? Que manque-t-il ? Quels points pourraient sembler flous dans certains esprits ? En cas de doute passez demander conseil dans la section appropriée sur NU Wink




...



Etape 3
★ Création du forum


Ayé, on peut passer à la création du forum, qui souvent vous permet de dire que votre projet est enfin concret. A vous de choisir votre plateforme (personnellement, je me limite à forumactif qui est le plus courant et qui offre le plus de possibilité à mon goût. J’ai déjà tenté Xooit et le panneau d’administration est assez galère) en fonction de vos besoins. Une adresse mail, un nom, une description en quelques mots … voici votre bestiole. Il ne reste plus qu’à l’agencer.

En premier lieu, constituez ce que j’appellerai son arbre généalogique : bricolez sur papier ou sur word l’armature du forum, ses catégories, forums et sous-forums. Généralement, il se décortique en trois parties : la préface (Contexte & Règlement du forum, base de données si nécessaire, questions & suggestions, présentations des membres …), la zone de jeu pour les RPG (lieux disponibles) et les différents axes proposés pour les autres (catégories de forum pour les publicistes, zones de demandes de codes etc … pour les forums d’aide), puis la partie détente (flood, galeries, jeux, partenaires, partie invité …). A nouveau, n’hésitez pas à consulter d’autres forums pour vous aider. Ceci fait, si vous vous sentez près, à vous de prendre plusieurs heures à tout créer (c’est chiant, on le sait, mais c’est nécessaire). Pour éviter d’y passer trop de temps, et afin de rendre le tout plus agréable pour le visiteur, commencez dés le départ à entrer une courte description de chaque partie (avec une pointe d’humour, on aime sourire en les lisant x3) avec si possible une petite illustration (100*100) par exemple. Vous pouvez faire en parallèle vos mises en forme si vous vous en sentez capables, ou bien attendre d’avoir terminé cette étape. De nombreux codes simples vous permettent de rendre le tout plus propre et plus beau, à vous de prendre le temps de les chercher et de les adapter à vos envies. Comme vous venez de débuter la personnalisation de votre forum avec des couleurs et des polices, il est temps de pensez à l’apparence de votre forum.

Si vous n’avez pas les compétences requises pour créer vous-même votre design, vous pouvez vous rendre sur un petit bijou nommé Hitkins qui propose des thèmes en libre service, et le choix est vaste. Par rapport à vos couleurs, essayez de garder une certaine harmonie, de rester dans le style de la plateforme (orange/marron pour un Naruto, du noir pour un forum apocalyptique …), et d’éviter les teintes blessantes (qui n’a jamais hurlé à la mort devant un texte jaune fluo sur fond rose pétant ?) Wink Dans le pire des cas, si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pouvez toujours choisir un thème par défaut en attendant de recueillir les critères requis pour passer commande. A noter que ce petit blocage que vous pouvez rencontrer ne va pas vous empêcher de lancer votre forum (dans le pire des cas, ceux qui sont persuadés que « sans un bon design le forum n’a aucun intérêt » passeront leur chemin et vous feront gagner du temps), et ne vous dispense pas de vous moderniser un peu avec des codes simple et sympa Wink




...



Etape 4
★ Les premiers messages


C’est bien beau de créer tout un tas de forums et de sous-forums, mais maintenant, il faut commencer à les compléter. Vous n’allez bien évidemment pas commencer à remplir la zone RP ou à proposer vos demandes de codes/pub tout seul, mais poster les sujets dis « de base », soit les formulaires de demandes, les explications de section …

En premier lieu, je vous conseille d’établir un modèle de fiche bien à vous, et qui sera le même pour tous vos messages d’annonce ou de post-it afin de bien les distinguer et de garder une certaine harmonie (encore et toujours …). Une fois que vous vous êtes prêt, le « remplissage » peut commencer. Le contexte et/ou règlement en premier lieu (pour bien faire la limite entre les règles du forum et les règles de jeu ou relatives aux demandes, je mets le contexte et le règlement de base en post-it, puis le reste en sujets simples), suivis des personnages vacants si vous en avez, vous pouvez poster un message dans les nouveautés pour tenir informés les visiteurs de l’avancée des travaux, le formulaire de présentation, de demandes RP/PNG ou de commandes, le fonctionnement des questions et suggestions (un petit post-it récapitulant les questions et réponses déjà posées pourraient vous éviter les copier/coller incessant de solutions récurrentes), la règlementation de la section invité, des absences, des partenariats (avec votre fiche, vos boutons …) et autres demandes … à vous d’adapter en conséquence on ne peut pas faire tout le travail à votre place Wink

Je tiens à spécifier que pour les forums de RPG, il est toujours mieux de poster sous votre premier compte qui ferait office de PNJ pour plus de netteté, puis de vous faire votre second compte qui serait votre personnage. Cette opération n’est pas nécessaire pour les forums de discussions ou d’aides.




...



Etape 5
★ Les finitions


Par finition, j’entends la page d’accueil et le « Qui est en ligne ? » entre autre. Commençons par la page d’accueil. Cette dernière doit être basée selon un principe simple : ce doit être un regroupement d’informations dont un visiteur aurait besoin pour bien comprendre le principe de votre forum. Pour cela, il faut donc sélectionner les données importantes, les liens utiles, et faire en sorte que ce module soit à la fois pratique et esthétique. En règle générale, ces données sont plus ou moins les mêmes quelque soit le type de forum : un extrait du contexte (ou le principe d’un forum d’aide, une brève présentation) pour rendre le visiteur curieux, les nouveautés du moment ou à venir, quelques personnages libres (ou groupes nécessitant un coup de main par exemple), quelques petits détails comme un minimum de mots pour les RPG, les types de pseudo autorisés …, les liens utiles … selon la mise en page que vous allez choisir vous pourrez rajouter d’autres informations (des partenaires, des pubs, des tops …) directement sur l’accueil, ou bien sur des widgets autour du forum Wink Si vous n’avez pas d’inspiration quand à la façon de mettre en forme tout cela, n’oubliez pas qu’NU propose plusieurs tutoriels, à vous de vous adapter selon le nombre de « blocs » d’informations nécessaire ou le niveau de codage souhaité (simple avec des blocs, plus complexe avec des onglets, ou en accordéon …). N’hésitez pas à mettre des illustrations, modérément bien sur.

Pour votre « Qui est en ligne ? », à nouveau les tutos vous tendent les mains (et sont souvent bien expliqués, alors mettez la main à la patte, faites un effort le travail vous est déjà mâché et on ne vous agressera pas si vous avez des questions). Vous pouvez personnaliser avec une petite citation, en modifiant les mots de base de forumactif, … Il faut laisser place à votre imagination.

Comme toujours, c’est une base, vous pouvez très bien choisir de mettre votre contexte dans votre « Qui est en ligne ? » si vous préférez (mais ce ne sera pas simple à deviner pour vos visiteurs), ou les tops dans ce dernier … à vous de voir. N’oubliez pas non plus les widgets que j’ai cités, faciles à mettre en place et très light (en plus les membres seront poursuivis le long de la page xD), pouvant contenir un petit gadget très apprécié si votre forum commence à prendre de la place : les fameuses petites flèches « Up » et « Down ».

Par finitions, il ne faut pas non plus mettre à la trappe votre sujet d’ouverture, cette nouveauté indiquant que le forum est prêt et qu’il tend les bras à tous les curieux qui l’envahit.




...



Etape 6
★ Promouvoir


Maintenant que votre forum est terminé, il faut le faire connaître. Tops, forums de pub, moteurs de recherche … beaucoup de solutions qu’il faut trier pour être au top. Le tout n’est pas d’être référencé partout, mais d’être bien référencé. Si c’est pour être partout mais ne tenir aucune pub à jour, c’est inutile. « Tiens, pas d’actu depuis plus de deux mois, le forum doit être mort », voici ce que les gens diront. Premièrement, dans le panneau d’administration, onglet « Général », puis « Les moteurs de recherche », vous pourrez rentrer quelques mots clés qui permettront de vous retrouver sur le web (une dizaine suffiront), choisissez-les en fonction de votre type de forum, des mots qui reviennent le plus souvent (le nom d’une série dont traite votre forum, les services qu’il peut proposer comme le « codage » ou le « graphisme » …). Toujours via forumactif, vous pouvez référencer votre forum dans l’annuaire de la plateforme, l’onglet juste en dessous du précédent.

Par la suite, vous pouvez également faire une recherche rapide sur google des forums les plus visités fournissant un service de pub, vous y inscrire, suivre leurs règles et mettre à jour votre publicité tous les mois (ce qui ne vous empêche pas de participer à la vie de ceux qui vous permettent de vous faire connaitre). Les tops aussi font effet, mais à choisir avec soin puisque les membres sont rarement motivés pour prendre 30 secondes de leur vie et cliquer sur ces petits boutons, et de ce fait ils doivent être restreints à deux ou trois. Pour les encourager vous pouvez aussi mettre un système de points ou de bonus pour les meilleurs votants.

Cependant, le plus efficace reste tout de même le bouche à oreille. N’hésitez pas à en parler à vos amis, qui eux-mêmes transmettront peut-être l’information, ou arpenter les forums qui proposent d’aider les joueurs à dénicher leur perle rare (comme ici, les « Recherches de forum ») et proposez-vous si la demande semble vous correspondre. Les partenariats sont aussi de bons moyens de se faire connaître, à condition qu’il dépasse le « je mets ton bouton dans un sujet enfouis au fond de mon forum », pensez à le mettre en avant. Un bouton sur une page d’accueil ne suffit pas, exploitez ce lien, faites partager les informations ! Certains mettent même en place des évents communs.




...



Etape 7
★ Les éventuels problèmes


Un forum n’est jamais terminé : il est sans cesse en évolution. C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à relire vos sujets à la recherche d’erreurs (de cohérence ou d’orthographe), à remettre en cause votre système de jeu si nécessaire, à revoir votre organisation … l’avis de vos membres est crucial, il faut donc les insister à prendre la parole, par des sujets ou en leur parlant au cas par cas. Certains forums proposent aussi des services d’analyses, c’est un bon moyen de trouver les points faibles de votre plateforme, mais par pitié, ne faites pas cette demande en espérant que le travail vous sera mâché par avance. Attendez-vous à recevoir des critiques, le but étant de vous aider, il vous faudra peut-être vous remettre en cause et les points soulignés ne doivent pas simplement apparaître dans un message, vous vous devez de remercier celui ou celle qui a fait ce travail en tenant compte des remarques c’est-à-dire en essayant de modifier ce qui cloche. Vous pourrez déceler les problèmes à partir des questions récurrentes qui vous sont posées. Ce n’est pas chose facile, mais c’est un engagement que vous avez pris en créant votre forum.




...








Mon message est long j’en conviens, mais proportionnel au travail qui doit être fournis pour créer un forum correct. De nombreux points manquent mais la base est là (normalement). Comme dit plus haut, travailler à plusieurs peut vous permettre d’alléger vos tâches et de déceler plus facilement les erreurs des uns et des autres. Les forums d’entre-aide sont aussi là pour vous, comme NU, n’hésitez pas à demander conseil (et à rendre l’appareil x3). Si vous voulez faire part de votre expérience, que vous estimez qu’il manque un point crucial, que vous avez d’autres liens à faire partager, que vous avez d’autres façons de faire (car je le répète, c’est ici MA méthode, elle n’est pas universelle), ou encore si vous avez des critiques ou des remarques à faire… postez Wink




...


Good Luck !



Angel Ezekiel

Reussir son Contexte [Réflexion] - Mar 28 Juin 2011 - 12:13



Comme j'ai pu le remarquer , il y a quelques topics sur comment réussir son forum et sa pub . Mais je vais vous faire part d'une réflexion qui peut être très importante lors de la création d'un forum .Cette réflexion m'est venue après avoir lu une nouvelle de Bernard Werber . C'est donc pour cela que je vais vous parler aujourd'hui du contexte et de l'univers des Rps.

Aujourd'hui énormément de Rp sont créé comparé à une époque plus lointaine soit 4 ans déjà . Lorsque vous voulez faire un Rp , vous allez d'abord choisir un univers manga ou un univers réel pour les avatars ce qui est assez important car de mon expérience , je voyais plus d'immaturité avec des avatars mangas qu'avec des avatars réels . Mais ce n'est pas là le problème car celui-ci vient après .

Vous allez ensuite devoir choisir soit un univers soit un univers pré-construit .
Univers:Fantastique,Ville,Pensionnat ( tous sont des univers rp enfin j'appelle ça comme cela pour simplifier mon histoire.)
Univers pré-construit : Naruto,Bleach,Harry Potter,X-Men ….

Et c'est là que commence les ennuies avec un manque d'innovation par peur . Lorsqu'on fait un forum , on se demande pas ce que l'on veut faire en fait mais ce que les rpgistes aiment et on a faux . On se contente d'offrir une énième copie d'un genre usé et je ne suis pas un saint avec tout mes forums Bleach et Harry Potter . La question est dans l'innovation et c'est là le problème malgré le fait qu'on est de plus en plus de forum rp , on a de moins en moins d'innovation . Tout ce ressemble , tout est identique seul le staff et le design changent et encore .Cela appauvrit énormément le domaine du rp forum alors qu'il devrait s'enrichir . Après je vois énormément de demande de critique ou de résurrection avec des « je ne comprends pas mon forum ne marche pas ».Je vais vous dire alors pourquoi car d'après la loi d'Illitch : « Plus on utilise une formule qui marche et plus elle est inefficace » . C'est aussi le principe des médicaments . Je pourrais prendre un exemple flagrant , vous proposez un projet naruto . Y a toujours 3000 réponses par contre des projets sortant de l'ordinaire comme celui de Michiyo avec un Far West version Héroic Fantasy , bah ça n'a pas le même succès alors que Michiyo a plutôt d'excellentes capacités en gestion de rp .

Après cette petite explication , je vais donc vous donner des conseils :
-Faites quelques choses que vous aimez
-Ne faites pas ce qui existent en 1000 exemplaires
-Fuyez les univers pré-construit
-Approfondissez l'interactivité et la surprise dans vos rps afin de surprendre les membres
-Soyez sobre et complet
-Créez des liens entre le forum et ses membres comme des journaux écrient par le staff afin d'approfondir l'univers par petite touche .
-Conservez votre libre arbitre sans vous faire influencer

Si votre contexte et votre univers correspond à cela alors vous aurez toutes vos chances de réussir un grand forum en esperant que cela puisse aider et faire un peu évoluer l'univers du rp .


Revenir en haut

La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 9:55