AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.



9 résultats trouvés pour personnage

Rozenbrez

Générateur de nom. - Dim 15 Fév 2015 - 19:30



Bonjour, bonsoir la communauté!

Après les correcteurs orthographiques sur le web, je viens vous proposer des générateurs de noms pour ceux qui sont en mal d'imagination. Bon perso je n'en est qu'un pour le moment et est très bien pour le style médiéval-fantaisie, fantastique et un peu contemporain!

- Gunof, médiéval-fantaisie, fantastique et contemporain.

- Générateur de noms fantasy (Par Samhain).
- Générateur de noms modernes (Par Samhain).
- The Steampunk name generator (Par Ehawee).
- The victorian & Steampunk name generator (Par Ehawee).
- Quel prénom ? (Par Agrùme), prénoms contemporains européens, asiatiques, américains et espagnols.
- L'Arbre celtique (Par Flower_*)
- Behind the name (Par Samhain) prénom en fonction de son origine historique/géographique et sa signification
- Surnames (Par Samhain) idem que le précédent mais pour nom de famille
- 20 000 names (Par NyoTheNeko) prénoms par origine et signification

A votre tour maintenant!! J'éditerais mon message pour que tous les liens apparaissent sur le premier message.

Okhmhaka

Un seul compte, plusieurs personnages ? - Mar 26 Aoû 2014 - 19:59

Un seul compte, plusieurs personnages ?





Une méthode pour contourner le problème d'avoir un compte pour chaque personnage joué dans un jeu de rôle


Plus on progresse dans l’expansion des "jeux d'écriture", plus couramment appelés "jeux de rôles sur forum", plus on se rend compte que certaines modes apparaissent. Il y'en a une particulièrement présente que j'apprécie moi aussi, c'est celle du "multi-compte".
Qu'est-ce que c'est ? Il s'agit de la volonté d'un même joueur d'avoir plusieurs personnages sur un même forum.



Etat des lieux



Le problème qu'implique le multi-compte actuellement sur la plateforme de ForumActif, c'est que le joueur doit se créer autant de comptes que de personnages pour pouvoir les jouer individuellement. En effet, sur un forum, à chaque compte est lié un profil, un seul, comportant un avatar, des informations, une feuille de personnage, une boite MP... Il n'est pas possible de changer d'avatar ni même de nom (pseudo) à chaque fois que l'on poste, du coup il n'est pas possible de passer d'un personnage à l'autre avec le même compte.
Ce serait pourtant plus facile pour tout ceux qui ont l'imagination débordante et on des envies de création de pleins de personnages différents. On pourrait créer autant de "fiches profil" que l'on veut, et il nous suffirait alors de sélectionner sous laquelle on veut poster pour qu'elle se mette en profil de message. Pas besoin de switcher d'un compte à l'autre, pas besoin non plus de se connecter à tout ses comptes régulièrement pour vérifier qu'on n'ai pas de messages privés sur chacun d'eux...

Malheureusement, ce système de choix de profil n'existe pas. Cependant, comme il est toujours possible (ou presque) de tricher pour obtenir ce que l'on veut, voici une méthode pour contourner le problème et poster avec plusieurs comptes.

Méfiez-vous car cette solution n'est pas juste un code js ou un peu poussé à placer quelque part pour que la sélection soit facile. Elle nécessite soit d'avoir des connaissances en codage, soit d'obtenir les bons codes en Libre Service. Cependant, je vous propose un code en libre service dont je vous donnerais le lien en fin d'astuce et qui vous permettra d'utiliser cette méthode même sans grandes connaissances en codage.
J'ajoute que l'utilisation de cette méthode reste "manuelle". A vous donc de juger si elle vaut la peine d'être mise en place ou non, si elle va aider vos membres ou les freiner, si elle ne prendra pas trop de temps, etc...


Personnellement, mon opinion à ce sujet est déjà faite, et si je poste ce topic c'est bien parce que je trouve cette méthode intéressante !


La Méthode



L'idée est donc de n'avoir qu'un seul compte, et donc un seul profil, une boite MP etc. Cependant, on souhaite également avoir plusieurs personnages... Il faut donc un moyen d'indiquer quel personnage joue, puisque l'avatar, le pseudo et le profil de base, eux, ne changeront jamais. Finalement c'est tout simple : il s'agit de construire un code comprenant une sorte de "fiche profil" qui remplacera le profil normal.
Les membres des forum, surtout sur les jeux de rôles, utilisent de plus en plus souvent des fiches toutes faites, qu'ils complètent ou arrangent à leur sauce. Ils n'auront donc aucun mal à utiliser ce système de profil là, puisque ce n'est qu'une mise en forme de message, finalement.

Je vous explique schématiquement ce que cela donne :



Nous avons donc ici une reconstruction d'un premier message de topic. On peut voir le corps du forum, puis le cadre contenant le message. J'ai mis le titre du topic en forme de cette façon mais il n'influe en rien sur la méthode du "mini-profil & fiche-compte".
▬ Le bandeau foncé situé en haut du message est le VRAI profil, celui qui ne changera jamais, comportant votre pseudo de compte (d'inscription), ainsi que l'avatar (que vous changez dans l'onglet profil) et d'autres informations relatives au compte en lui-même. C'est donc les informations réelles du joueur. L'avatar est volontairement petit car il ne représente pas le personnage incarné mais bien uniquement le joueur. Les informations à côté sont le pseudo du joueur (et non du personnage), et les informations réelles qui le concernent et que vous pourrez afficher ou pas. L'âge, le nombre de message, les points de jeu, la date d'inscription sont par exemple des éléments intéressant à renseigner.
▬ En dessous il s'agit de la totalité du bloc message. La colonne contenant l'avatar qui représente le personnage est présentée comme un profil normal, mais il ne s'agit que d'une mise en forme de message. C'est comme si, dans vos mises en forme RP, vous intégriez chaque fois votre avatar et des informations concernant votre personnage. Ces infos peuvent être nombreuses ou non, le cadre peut être grand, vous pouvez y inclure un bouton pour afficher/masquer les données, ou bien garder le système d'informations apparaissant au survol de l'avatar comme souvent utilisé en ce moment... Il n'y a guère de limites.


Mettre ce petit profil de joueur est-il nécessaire ?


Je ne l'avais pas inclus dans ma première idée. J'avais tout d'abord pensé à mettre que le profil inclus dans le message, et donc le "faux profil" personnage. Mais comment savoir qui poste alors ? Puisqu'il s'agit d'une mise en forme n'importe qui peut prendre n'importe quelles fiche de profil et la placer.... C'est pourquoi il est important d'avoir un rappel du pseudo du joueur et de son avatar, que l'on sache qui poste.

Il est également important de noter que le codage devra être EXTERNE, donc dans la feuille CSS. Déjà cela vous permettra de créer des effets au "hover", comme l'apparition des informations au survol de l'avatar, ou la création d'un bouton pour afficher/masquer les données... Mais en plus cela permettra aussi de faire en sorte que le profil s'adapte aux changements de design !



Mise en application



Pour réaliser cette méthode il faut donc plusieurs étapes que je vais vous expliquer ci-dessous. Tout ceci reste théorique dans un premier temps pour que le fonctionnement soit bien compris. Par ailleurs nous sommes ici dans la section "Astuces de JdR" et non dans la section tutoriels codage x).

1) Modifier le template "viewtopic_body"


L'idée est de créer un profil en bandeau, assez fin pour qu'il ne prenne pas trop de place dans la page, puisque ce n'est pas les informations essentielles qui y sont contenues. On part donc d'une réalisation de "profil au dessus du message" dont vous pouvez trouver des LS sur Never-Utopia (je rappelle que je vous donne le lien du LS complet de cette méthode en fin de message). On s'arrange simplement pour réduire cette zone, à vous d'y mettre les informations que vous souhaitez, dans les positions que vous voulez. Dans mon schéma j'ai intégré les boutons de "profil", "mp", etc... mais ils peuvent rester en fin de message aussi, si vous préférez.
Ensuite vient la zone de message qui n'aura pas de mise en forme dans le template, nous n'allons pas créer de bloc ni rien, la zone se trouve juste sous le bandeau de profil, tout simplement.

Une fois ceci fait, il faut créer le profil que les membres pourront remplir et utiliser pour tout leur comptes.

2) Création d'un code personnalisable de profil


Dit comme ça, ça peut sembler difficile ou barbare, mais il n'en est rien ! C'est juste une mise en forme de message, le truc le plus simple qu'on apprend à faire en premier lorsqu'on essaie de coder sur les forum ! Ce n'est QUE ça. Alors évidemment ce cadre de profil peut être très élaboré, avec du survol, des boutons, des images de rang placées à l'angle de l'avatar, des onglets, des effets d'hover, un slideshow... vous n'avez plus aucune limite puisque c'est VOUS qui construisez ce "faux-profil" de A à Z !
Libre à vous donc de le mettre à droite ou à gauche du bloc de message. C'est exactement comme créer une mise en forme de RP, sauf qu'elle comprendra une partie "profil", tout simplement.

Attention cependant, il faut que la fiche soit facile à modifier pour vos membres. Par ailleurs, vous devez utiliser des "class" afin d'avoir un CSS externe, mais les images et informations devront être mises directement dans le code bien sûr, pour que les membres puissent remplir leur profil avec leur personnage.


Les problématiques restent finalement celles que vous avez lors de la création d'une fiche de présentation pour vos membres, par exemple.

3) Explications aux membres


Evidemment, vos membres auront besoin que le fonctionnement leur soit expliqué puisqu'il n'existe encore nulle part et qu'ils ne le connaissent pas... Si cette méthode devient la révolution du JdR sur FA et est utilisée partout ça ne sera pas forcément la peine, mais nous n'en sommes pas encore là xD.
Du coup, vous devrez leur donner bien évidemment les codes de la fiche-profil que vous avez faite, et d'ailleurs ce n'est pas qu'une "fiche-profil" mais carrément une "fiche-message" puisqu'elle comporte la zone d'écriture du message en lui-même. Cependant, cela ne suffira pas... En effet, le membre va avoir besoin d'une zone où il puisse entreposer ses fiches et les modifier à sa convenance. Vous devrez donc créer une section "fiches de personnages" (ou autre nom) où les joueurs pourront ouvrir leur topic de personnage comportant la fiche qu'ils utilisent. En fait, ce topic remplacera tout simplement l'onglet "profil" des forum. Pour modifier leur profil de personnage, le joueur devra éditer son message et changer les infos qu'il veut, l'avatar, etc...
L'avantage c'est qu'en cas de personnage double (loup-garou ou autre personnage qui se transforme, ou bien superhéros qui possède deux identités...) le membre pourra se créer deux profils types avec un avatar différent pour chaque.
Le code à utiliser devra être apparent, c'est à dire que le membre devra se le mettre entre balises "code" s'il ne veut pas avoir besoin de cliquer sur "éditer" à chaque fois qu'il veut copier le code en question. C'est une question d'habitude simplement, ce n'est pas vraiment plus compliqué que d'aller modifier son profil ou sa feuille de personnage à chaque fois qu'on veut modifier une infos.


Avantages & Inconvénients



Il y a de nombreux avantages à utiliser cette méthode, et comme elle ne reste que théorique dans mon esprit actuellement, je ne vois peut-être pas tout le bons côtés ni tout les mauvais. Cependant, j'ai une assez bonne expérience des forum et de leur fonctionnement pour envisager quels sont les avantages et quels seront les inconvénients d'une telle méthode. Je vous les énumère ci-dessous.

▬ pas besoin de changer de compte pour changer de personnage, un seul compte vous représente en temps que joueur
▬ un seul compte signifie aussi une seule boite MP, les joueurs ou le staff seront plus facile à contacter de cette manière, car avec plusieurs personnages il est toujours délicat de savoir sur quel compte envoyer un MP
▬ un profil que vous pouvez mettre en forme comme vous le souhaitez en intégrant des éléments qui ne peuvent pas toujours être mis dans les profil de FA classiques, comme un tableau par exemple. Vous pourrez également y intégrer plus facilement des onglets ou d'autres effets de mise en forme.
▬ ce profil est fixe, c'est à la fois un avantage et un problème, mais l'avantage est qu'il correspondra vraiment au personnage au moment où le message est posté. Si votre personnage change d'apparence par exemple, ou bien qu'il est un superhéros, au moment où vous postez vous pouvez choisir de mettre l'avatar qui correspond à son apparence à ce moment là... et cet avatar ne changera pas. De même pour les informations présentes dans ce faux profil. Lorsque vous relirez vos aventures passées, vous aurez réellement l'état du personnage au moment précis où il effectuait les actions décrites. Fini l’incohérence d'un vieux post de jeu où votre personnage était pas très fort avec un profil qui indique 85648 XP et 1000/1000 points de vie, par exemple. Pareil si à un moment du jeu votre personnage est blessé, mourant, empoisonné... bah ce sera indiqué dans le profil du message où cet état est effectif et ça ne changera pas.
▬ ce profil peut être aussi complexe que vous le souhaitez, il peut même être une feuille de personnage à lui seul.
▬ comme tout changement, il faudra peut-être un temps d'adaptation aux gens pour apprécier cette méthode...
▬ certains éléments du profil ne pourront pas être mis... comme les barres de vie par exemple. Vous ne pourrez avoir que les nombres, par exemple 26/100, pour représenter la vie, la magie, ou autre.
▬ le profil étant fixe, si le joueur décide de changer l'avatar de son personnage, celui-ci ne changera pas automatiquement dans tout ses messages, bien entendu. L'avantage est de pouvoir voir grandir/vieillir un personnage, ou voir une évolution d'apparence, mais si le joueur veut changer radicalement, prendre une autre personnalité ou un autre personnage fictif de base pour son avatar, il ne pourra pas, ou disons que ça fera un peu étrange lors de la relecture des RP.


Conclusion



Pour cette conclusion je vais essentiellement émettre mon opinion. Libre à vous de ne pas adhérer à cette méthode bien évidemment, mais voici mon avis qui n'est que ce qu'il est, la décision vous appartenant.
A mon sens, cette méthode est bonne, et même si ça parait quelque peu présomptueux de dire ça, je pense qu'elle peut être l'évolution logique dans les forum RPG. Elle se situe dans la continuité de ce que les gens aiment et font déjà, puisque les multi-comptes sont là, on le sait, et les codes de messages aussi !
Je n'ai guère le temps de faire des forum RPG, mais si j'en ouvre un, il est sûr que j'utiliserais cette méthode-là car les avantages qu'elle offre correspondent aux problèmes que j'avais :
- changer de compte pour s'occuper de tout ses personnages c'est CHIANT, clairement.
- je n'aime pas que mon profil évolue sans cesse, dans un jeu de rôle le personnage évolue, or lorsqu'on lit les anciens posts et que l'on voit le profil actuel du personnage ben ça fait tâche je trouve. J'apprécie donc que les informations présentes dans la partie profil soient celles effectives au moment de CE rp là.
- la joie de pouvoir consulter UNE SEULE boite MP, et ce même si l'on possède 10 personnages différents sur le forum.
- la facilité de créer un personnage, qui peut même être une sorte de "personnage jetable", un perso qui servira à un moment pour faire avancer l'histoire, puis qui mourra pour la bonne cause (ou pas...) et permettra aux autres personnages d'avoir plus de vécu, un passé plus lourd, d'être plus conséquents finalement.

Je le répète, pour moi ce système là est vraiment à tester et à mettre en place, il permettrait je pense beaucoup plus d'aisance dans un forum de JdR, que ce soit avec un ou plusieurs personnages.

(Mise à jour) Pour plus d'arguments pour et contre, vous pouvez lire des avis et témoignages de joueurs sur le système dans le topic Un seul compte, plusieurs personnages ?


LE LS du mini-profil en bandeau
Le LS des fiches-profil des personnages

Comment bien créer son personnage de A à Z - Sam 10 Mai 2014 - 9:00



Comment bien créer son personnage

   
Je tiens à rajouter que ce n'est que optionnel chacun fait comme il veut et surtout, ce n'est que mon avis (alors laissez les flingues là où ils sont)


Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous allons voir ensemble comment bien créer son personnage pour un forum rp. Notez que cette technique marche avec tous les genres de forums.

Tout d’abord, il faut choisir le sexe de votre personnage, car je vois souvent des filles qui jouent des filles et des garçons qui jouent des garçons (bien que ça arrive à des filles de jouer des garçons) sachez que votre personnage doit vous plaire tout d’abord à vous, et que jouer un garçon (si vous êtes une fille) peut être très amusant.

Ensuite (cette étape peut aussi se faire après la race) définissons l’âge du personnage. Et mesdemoiselles et messieurs je tiens à clarifier quelque chose.

Dans un forum les personnages cool n’ont pas tous 20ans. Sur mon tout premier forum rp j’ai joué une gamine de 9ans et j’ai finis modo parce que le staff trouvait mon personnage cool. Il suffit que vous y mettiez un peu d’humour, pourquoi ne pas faire un vieillard qui croit avoir vingt ans ? Ou un gamin qui se croit déjà avoir plein de responsabilités ? Ca peut être très amusant !

Ensuite passons à la race de votre personnage qui va sûrement influencer son nom (vous voyez un démon s’appeler Bobby ?). Sachez tout d’abord, sur un forum qui propose par exemple : «Ange, Démon, Vampire et Humain » Il n’est pas obligatoire de jouer une créature fantastique pour avoir un personnage cool, par exemple, vous pouvez jouer un humain qui a l’air tout timide aux premiers abords mais qui est en réalité un tueur de démons confirmés qu’il ne vaut mieux pas embêter. Les humains ont beaucoup de ressources croyez moi.

Ensuite passons au nom de votre personnage, si vraiment vous n’avez pas d’idées, je conseille ces trois sites vraiment biens :

Gunof : http://www.gunof.net/

Yafnag : http://dicelog.com/yafnag

Behind The Name : http://www.behindthename.com/random/

(je vous conseille sur Gunof ou Behind the name, les prénoms en vieux français qui sont vraiment ma-gni-fiques )

Faisons un petit récapitulatif et prenons un exemple.

Vous avez le sexe de votre personnage (comme je suis une fille, je vais prendre un homme pour exemple)

Nous avons l’âge (on va prendre un vieillard avec une hanche qui craque qui à l’air super fragile mais qui possède encore la force de donner des coups de cannes.)

Ensuite vous avez sa race (prenons un humain !)

Et son prénom (pour appuyer ma théorie je vais prendre du vieux français, notre personnage s’appellera donc Noélien Anastasé.

Donc il est temps de faire la fiche de notre personnage, car c’est comme ça que vous pourrez rp (je vous apprends rien sur ce coup je sais)

Donc nous allons commencer par le physique et là, il y a une règle que vous devez respecter (je parle pour votre bien moi) « Ne jamais choisir un physique pour votre personnage AVANT de trouver votre avatar »

Et pour vous le prouver, je vais m’appuyer sur un exemple concret. Vous savez, sur mon premier forum rp, j’ai pris une gamine et je lui ai fais un caractère et un physique avant de chercher l’avatar. Et sans mentir, j’ai mis deux mois à en trouver un bon.

(Le voici pour vous donner une idée [il est flippant quand même])
l’avatar:



Donc voilà notre avatar, pour en trouver un, c’est simple, allez d’abord vérifier si votre forum ne dispose pas de bottin d’avatar où vous pourrez sûrement trouver un avatar qui colle bien avec le contexte. Sinon allez sur google image, tapez le nom d’un acteur/actrice que vous aimez bien, rajoutez tumblr à la fin et cliquez sur entrée. Ensuite, en dessous de la barre de recherche, vous devriez avoir « Web, image, maps, shopping, vidéos, plus, outils de recherches » cliquez sur outils de recherches, une barre ou vous pouvez choisir la taille la couleur le type de votre avatar apparait. Cliquez sur « taille » puis sur « égale à » et entrez les valeurs demandées, beaucoup de forums demande du 200x320, d’autre demande du 200x400.

Bien maintenant que vous avez un avatar, vous pouvez le décrire, je vous conseille de ne pas balancer des informations sur lui en pêle-mêle mais plutôt de pratiquer la technique que j’appelle la technique de la « coulée » imaginez, vous êtes une goutte de pluie, vous tombez sur la tête de votre personnage, dans ce cas vous décrivez d’abord ses cheveux puis son visage avec dans l’ordre : la couleur de peau, les sourcils, les yeux, le nez (les joues si nécessaire) les lèvres (les dents si dents pointues où insolites) le menton, le cou, les épaules, les bras et les mains, le torse, les jambes et les pieds. (si par exemple, vous ne savez pas quoi dire sur les pieds de votre personnage parce qu’ils n’ont rien d’insolites, dites simplement que ses pieds sont tout à fait banals. Oui ça ne sert à rien de le marquer mais ça vous apporte une ligne en plus.)

Donc vous avez finis de décrire le corps de votre personnage, commencez un autre paragraphe, nous allons parler de ses vêtements. Décrivez ce que le personnage porte sur l’avatar en rajoutant le mot « souvent » exemple : « Noélien portait souvent une chemise blancs aux premiers boutons ouverts, sous une veste de costume noire et légèrement trop grande pour lui »

N’hésitez pas à utiliser des figures de style, les plus efficaces sont la métaphore et la comparaison.

Donc vous avez finis votre second paragraphe, dans un troisième, vous allez rajouter,  (vous avez le droit de le faire pêle-mêle cette fois) des informations que vous jugez intéressantes sur votre personnage, par exemple des cicatrices, une tâche de naissance etc

Vous avez le physique. Passons au caractère. Alors pour ceux qui sont adeptes des personnages froids qui ne sourient et ne parlent presque jamais, attention. Un personnage qui ne parlent pas, qui réfléchit toujours avant d’agir est un personnage très dur à jouer en rp. Je m’explique. Imaginons que Noélien est un personnage froid et taciturne qui rp avec monsieur X un fonceur bavard.

Pendant que monsieur x décris les actions qu’il veut faire ce qu’il croit faire, ce qu’il pense faire, ce qu’il fait, ce qu’il ne veut pas faire, ce qu’il ne pense pas faire, ce qu’il ne fait pas, ce qu’il dit, ce qu’il ne dit pas etc, Noélien décris seulement ce qu’il pense faire ou ne pas faire et ce qu’il fait ou ne fait pas.

Attention cela dit, jouer un personnage froid et calculateur n’est pas impossible, mais il faut se spécialiser dans la technique du remplissage.
Prenons par exemple une phrase

« Il faisait beau. » Clair net et précis, tout le monde comprend ce qui est dit. Mais voilà, vous n’avez écrit que trois mots et dans un rp ça ne fait pas beaucoup. Nous allons alors remplir cette phrase de métaphore de comparaison de souvenir et de plein de choses pour l’allonger un peu

« Il faisait beau, ni trop froid, ni trop chaud, simplement assez pour se sentir bien, pour que la nature s’éveille de bon matin pour vivre comme tout être vivant, une bonne journée avant de s’assoupir le soir, il n’y avait pas de vent, à moins peut être une petite brise rafraichissante qui était là seulement pour nous faire respirer le bon air frais de ce petit matin »

Vous voyez ? Même idée, « il faisait beau » mais j’en ai fait une phrase de 3lignes.
C’est ça la technique du remplissage.

Pour revenir au caractère de votre personnage, n’ayez pas peur de faire original, par exemple un vampire qui aurez la phobie du sang (ou un elfe hylophobe [la phobie des forêt des arbres et du bois] )  et devra donc aller une fois par semaine à l’hôpital pour se faire anesthésier et ainsi pouvoir approvisionner son corps en sang qui est vital pour lui. Vous voyez ?

Donc pour l’instant nous avons Noélien, notre vieux pépé hématophobe qui n’a pas dit son dernier mot mais qui s’est malheureusement fait mordre par un vampire et qui devient donc le vampire papi le plus classe de tout l’Univers.

Bien sûr ça change du bel adonis au corps huilé qui est torturé par les esprits de ses parents qu’il a promis de venger, tués par le vampire qui l’a transformé lui-même en créature de la nuit comme il y en a vingt par forum.

Je suis d’accord, jouer un beau gosse ça peut être intéressant. Mais bon quand on est le vingtième là ça fait plus clonage qu’invention. Sérieusement je suis passée sur un forum dont je ne citerais pas le nom qui se passait sur terre et sur le forum mais il doit y avoir que des jeunes adultes heureux qui sourient qui aiment la vie (et qui doivent bien se faire chier quand même)

Démarquez-vous enfin !


   
D’ailleurs en parlant de se démarquer, passons à l’histoire et là non. Non non non. Arrêtez avec


« Madame tout le monde fut soudainement réveillée par un cri de douleur, elle se leva immédiatement et descendit au rez de chaussé. Le spectacle sur lequel elle tomba l’horrifia. Ses parents, baignant dans un bain de sang, au dessus d’eux, un homme était penché, il avait des yeux rouges sang, de la même couleur que le liquide qui coulait de ses lèvres et de la gorge de ses parents. Sa mère qui se sentait tomber dans les bras de la mort lui chuchota « Fuit ma fille … » Elle cria, ses parents étaient mort, tués par cette créature qui s’était levé et qui la fixait avec un grand sourire. Cette créature apparu d’ailleurs soudainement devant elle et la prit par le bras, la soulevant du sol avant de la mordre sauvagement à la gorge. Perçant sa veine, il commença à boire son sang. Elle sentait ses forces la quitter peu à peu et sombra bientôt dans l’inconscience. » (je précise que j’ai écrit moi-même ce passage)

Alors là, vous n’imaginez pas à quel point les staffeux en ont marre de ce genre de chose. J’ai été moi-même staffeuse sur de nombreux forums et des fiches comme ça, j’en voyais des dizaines par jour.

Alors je vais vous expliquer pourquoi je trouve que c’est un peu trop tiré par les cheveux ce truc

Déjà numéro un, faudrait expliquer ce que le vampire vient foutre là. Genre il dormait dans son cercueil et il s’est réveillé en disant « jvais aller tuer des gens moi, plutôt que de m’attaquer aux esclaves qui sont enfermés dans ma réserve exprès pour satisfaire ma soif. Je vais plutôt choisir une maison d’humain au hasard et aller tuer tout ce qui bouge »

Numéro deux, le vampire il n’a qu’une tête. Il ne peut en mordre qu’un à la fois. Alors faut expliquer ce qu’il se passe. Parce que la mère (ou le père) qui crie ok, mais moi si un jour je vois un vampire en train de bouffer mon mari, je m’enfuis assez rapidement, ou du moins j’essaye quoi, je ne hurle pas pour attirer son attention.

Numéro trois, la mère, pourquoi elle dit ça ? Enfin je veux dire, elle ne va pas sortir un truc du genre « Chéri, nous avons un invité, fais du café s’il te plait. » Et puis aussi, imaginez, le vampire ne l’a pas encore remarquée, et sa mère lui dit de fuir. Là ma cocotte tu viens de tuer ta fille. (ah et aussi je comprend pas pourquoi la fille ne fuit pas directement … D’accord elle peut être pétrifiée mais pas exemple quand le vampire est devant elle, elle peut quand même essayer de se défendre)

Numéro quatre et là je pense que c’est le pire. Pourquoi, le vampire tue les parents et pas la fille ? En plus la fille devrait être déjà morte, il a percé sa jugulaire ! Et puis pourquoi elle, elle devient un vampire et pas eux ? Papi Noélien a le droit de bouffer des gens aussi enfin !

Donc voici le même passage auquel j’ai appliqué les changements nécessaires pour corriger les incohérences que nous venons de relever

« Madame tout le monde fut soudainement réveillée par un cri de douleur, elle reconnut tout de suite la voix, c’était celle de sa mère. Ne perdant pas de temps, elle descendit au rez de chaussé en descendant les marches quatre à quatre. Pendant ce temps, le père venait de sortir de son état de choc, un vampire. Un vampire avait fait irruption dans leur chambre. Il trembla, le reconnaissant. Ils avaient joué ensemble au poker la semaine dernière et le père l’avait sauvagement arnaqué ne sachant pas à qui il avait vraiment affaire. Mais il ne perdit pas de temps et attrapa la première chose qui lui tomba sous la main, en l’occurrence c’était une lampe de chevet. Il tira fort dessus, ce qui la débrancha, plongeant toute la chambre dans le noir et frappa à l’aveuglette. Le vampire, dont les yeux rouges brillaient dans le noir, bloqua son coup de son avant bras avant de délaisser le corps sans vie de la mère pour arracher d’un coup de temps, la gorge du père qui n’eut pas le temps de crier. Madame tout le monde venait d’arriver devant la porte de la chambre des parents mais elle n’osait pas rentrer. Elle entendait des bruits inquiétant à l’intérieur, des coups, un grognement et puis un bruit de corps qui tombe lourdement au sol. Saisie par la peur, elle se précipita vers la porte et sortit de chez elle, mais alors qu’elle allait rejoindre la rue, une main blême se posa sur son épaule. Elle se retourna, c’était lui. Lui qui avait tué ses parents. Il lui chuchota
« C’est toi leur enfant alors … Je vais te tuer. Non, j’ai mieux, je vais te laisser en vie, te rendre immortelle pour que tu puisses te souvenir du jour où j’ai tué tes parents pour l’éternité, tiens, je vais même te transformer, je vais faire de toi quelqu’un comme moi. »
Elle avait tenté de fuir, mais il la maintenait fermement elle avait même essayé de le frapper, il avait bloqué ses coups. Alors elle ne put résister, quand elle sentit ses crocs pénétrer son bras, ne perçant aucune artère, simplement une petite veine. »

Déjà je vous apostrophe sur la longueur, vous avez vu comme on gagne des lignes ?

Alors maintenant analysons : le numéro 1 est cohérent, le père a arnaqué le vampire sans savoir que s’en était un et le vampire vient se venger à sa manière.

Numéro 2, le père sait qu’il ne peut pas fuir, le vampire est bien trop rapide et puis de toute façon c’est lui qu’il veut. Alors il se défend comme il peut avant de trépasser parce qu’il sait que s’il y a un moyen qu’il reste en vie, il faut le saisir.

Numéro trois, la mère ne dit rien, le père non plus, mais pourtant la fille a compris qu’il fallait fuir. Elle est passée par l’état de choc mais a quand même eut le temps de reprendre ses esprits.

Numéro quatre le vampire n’a pas voulu transformer les parents, il leur a purement et simplement arraché la gorge. Par contre pour la fille il a décidé de la torturer et la transformant et en la rendant immortelle, pour qu’elle garde cette scène dans ses souvenirs. Il en a même fait un vampire, quelqu’un comme lui. Vous imaginez ? C’est quelqu’un exactement comme vous qui vient d’assassiner vos parents.

Voilà pourquoi, je pense qu’il faut arrêter avec ce genre de truc. Ah oui aussi, si vous n’avez pas d’idées, faites original. Décrivez un peu son enfance, une dizaine de lignes à peu près, puis faites que votre personnage se réveille brusquement, c’était un cauchemar, il a rêvé de son enfance (dans ces cas là, il ne faut pas qu’elle soit rose l’enfance) puis après ce cauchemar, vous décrivez un peu sa situation actuelle et comment il a fait pour en arriver là, tout ça en une vingtaine de ligne ou plus.

Voilà pour l’histoire !

Je vais conclure ce tutoriel avec quelques règles sur le rp (des trucs qu’il faut éviter quoi)

1 : Evitez le grosbillisme. Le grosbillisme c’est quand vous créez un personnage super puissant qui défonce tout sur son passage. Croyez moi c’est beaucoup plus intéressant de lui créer des faiblesses pas comme les autres

2 : Evitez de contrôler les personnages des autres. Chacun à son propre personnage, vous n’imaginez pas à quel point c’est horrible de voir que votre partenaire de rp à fait avancer votre personnage d’une manière qui –en plus- ne colle pas du tout à son caractère par exemple. Si vous avez besoin de sa réaction, vous pouvez mp votre partenaire et lui demander « si mon personnage fait ça, comment le tiens pourrait réagir » et là vous pourrez écrire, avec l’accord de votre partenaire !

3 : (En relation avec le grosbillisme) n’abusez pas. Je trouve souvent des abus dans les scènes de combat, les gens dont on ne peut jamais toucher le personnage son énervants. Par exemple X a réussi à coincé Y entre quatre murs et lui balance une arme, l’arme est trop grosse pour que Y puisse avoir assez d’espace pour l’éviter. Ok, considérez que X vous as eu, votre personnage n’est pas faible, il a le droit quand même de se faire avoir de temps en temps. Attention, je ne veux pas dire le faire mourir, mais par exemple, vous le faites éviter mais pas totalement, comme ça, il se prend quand même une balafre sur l’épaule par exemple, donc l’attaque à marché, mais il reste en vie. Tout le monde est content.

4 : Evitez de créer des femmes fatales. Je parle là des femmes belles et sexy qui le sont (d’après le rpiste) un peu trop. Hé mesdemoiselles, votre personnage peut être très beau sans faire succomber tout le monde, si quelqu’un n’est pas amoureux de votre personnage il ne l’est pas. Ce type de personnage est rattaché à les gens qui font des petites filles innocentes, tellement que dans leur rp, elles écrivent souvent que personne ne peut leur faire de mal tellement elle est mignonne. Je vais vous dire, dans les personnages que j’ai joués pendant mes 8ans de rp, il y en a quelques uns qui ne se seraient pas gênés pour la démembrer lentement. Donc chaque personnage à sa philosophie, faites avec

5 et pour finir, le coup des brigands. On l’a tous vu au même titre que l’extrait de l’histoire qu’on a traité un peu avant. Je vous explique. Pour mettre leur personnage en valeur, beaucoup de rpistes font intervenir une horde de brigands en pnj que leur personnage défonce tous en levant le petit doigt avant de sourire à son acolyte qui n’a pas bougé. Ok je veux bien que votre personnage puisse battre des voleurs, mais bon, ça devient vite saoulant.

Voilà, ce tutoriel est fini, si vous avez des questions n’hésitez pas à me mp, je vous répondrez le plus tôt possible. Je rappelle que ce que je viens d’écrire n’est que mon avis. Un avis amassé au cour de mes 5ans de rp, vous pouvez me croire mais dans l’ensemble vous devez avant tout faire comme il vous semble ^^

Votre Neo <3 (oui c'est mon prénom oui)

Okhmhaka

Partie 1 ▬ Etape 1 : Création du Jeu [3/6] - Mer 15 Jan 2014 - 8:25



Se poser les bonnes questions


Tout comme lorsque vous ouvrez un nouveau jeu de société auquel vous n'avez jamais joué, ou bien lorsque vous débutez un nouveau jeu vidéo dont vous ne connaissez pas grand chose, il apparait que le point central est la question suivante : "quel est le but du jeu ?". C'est une question trop souvent oubliée lorsqu'on se lance dans l'aventure de la création d'un Jeu de Rôle, mais qu'il est importante de se poser, même si la réponse peut être assez vaste. D'ailleurs, dans le cas de Jeux de Rôles, les réponses sont souvent multiples et dépend du type de personnage réalisé (des groupes de couleur, essentiellement).

Dans un univers classique de One Piece (manga sur des pirates), l'objectif du groupe "pirate" sera de trouver le plus grand trésor possible, ou bien en variante d'atteindre la liberté absolue, alors que le groupe des "Marines" aura pour but logique de stopper la progression des pirates et de la combattre. Prenez l'univers de Pirates des Caraibes, et ce sera sensiblement la même chose.


En effet, contrairement à un jeu vidéo où tout est centré sur un personnage (le héros), dans un Jeu de Rôle chaque personnage a son important et peut avoir un alignement différent (alignement = comportement, en très résumé "bon", "méchant", "neutre", etc...). Le but sera donc différent voire opposé selon le type de personnage, et il faut en tenir compte dans votre création. Prévoir le but de chaque groupe de personnage aidera les joueurs à choisir leur point de départ et à évoluer, quitte bien évidemment à changer d'objectif. Il y a cependant une trame globale qui passe au delà des objectifs personnels de chacun. D'ailleurs il est important de se mettre dans la peau de chaque groupe, chaque "avis" et de défendre ses intérêts comme s'ils étaient parfaitement louables, et ceux même s'il s'agit des pires méchants de la planète.
Il vous appartiendra donc de constituer quels sont les différents types de personnages possibles et leur objectifs qui découleront de cela.

   
N'oubliez pas de noter chaque idée, chaque possibilité sur votre cahier ou feuille afin de pouvoir ensuite facilement vous retrouver dans vos théories, les assembler et en ressortir quelque chose de construit.


Buts et systèmes de jeu


Voici pour vous aider dans votre réflexion quelques buts de jeu que l'on peut trouver sur les forum RPG :
(la plupart du temps, il n'y en a pas qu'un, ils sont couplés dans le jeu, car on retrouve toujours le personnage + l'influence qu'il possède dans le monde)

Evolution personnelle avec expérience : il s'agit de partir d'un personnage plus ou moins fort pour le faire progresser dans une discipline précise (il peut s'agir du combat, mais pas seulement). Dans ces cas là on retrouve souvent la présence d'un système de points, barres de vie, liste de techniques etc... plus ou moins complexe afin que le joueur puisse s'y retrouver. C'est un objectif qui bien souvent favorise l'affrontement avec les autres personnages au détriment de l'aspect plus social

Socialisation : c'est le but de la plupart des RPG de type "city", modernes, prenant place dans notre monde, dans des campus universitaires ou des pensionnats. On peut également retrouver cet aspect dans beaucoup de forum Harry Potter, car malgré l'aspect "magie", c'est au final cet aspect relationnel qui prédomine. Généralement, ce système de jeu abouti à une feuille de personnage simple, sans calculs, sans barre, et il donne lieu à des jeux plus longs

Evolution personnelle sans XP : c'est la forme libre du premier style, il a l'avantage de permettre au joueur d'être plus imaginatif et de ne pas se cantonner aux chiffres, mais ouvre aussi le risque des abus faciles avec les gens tentés de faire évoluer leur personnage un peu trop vite. C'est aussi le type de système que l'on peut trouver dans un forum Harry Potter puisqu'il s'agit aux élèves d'apprendre la magie, même si dans la plupart des forum les flirts dans le parc prennent plus d'importance que le cours de potion...

Les bons et les méchants : sous ces mots simplistes on retrouve l'essence même de tout jeu, à savoir qu'il y a toujours plusieurs groupes avec des idées différentes, qui s'affrontent de différentes façons afin de prendre l'ascendant sur l'autre. C'est un aspect parfois absent des forums de "socialisation" mais qui en réalité est présent sous d'autres forum, puisque vous verrez bien souvent des groupes de couleur représentant les tendances, les goûts, les classes, les "clans" (sportifs, intello, geek, etc...). Donc même dans ce type de forum on peut identifier ces différentes idées qui s'affrontent avec plus ou moins d'animosité. Dans cette même idée de bon et de méchants, on peut démarrer le jeu dans un monde en paix menacé par une guerre, ou bien dans un monde en guerre dans lequel on essaie de ramener la paix. Finalement, cet objectif est présent partout puisqu'il s'agit pour votre personnage et/ou son clan d'EXISTER, en défendant ce pour quoi il vit, ses convictions, ses rêves, etc...

Il est donc important de vous situer dans ces types d'évolution, tout en sachant qu'ils doivent correspondre au type d'univers choisi.

Exemples : Il est possible dans l'univers d'Harry Potter de créer un système d'évolution avec expérience (statistiques, points de vie et de magie, etc...) mais il est aussi possible de rester dans un RPG de type "socialisation".
Si vous créez un RPG sur Pirates des Caraïbes, un système de stats et de calcul risquerait de casser votre rythme de jeu, et de centrer le joueur sur sa propre progression au lieu de l'amener à se battre pour ses idées (la loi ou la liberté, pour faire simple). Ainsi, il sera plus logique d'opter pour une progression sans XP (dans le sens "stats") avec une auto-gestion du nombre de pièces d'or dans la bourse, ou la possession d'un navire, et donc en comptant sur l’honnêteté et la logique des joueurs pour ne pas exagérer et s'imaginer à la tête de toute une flotte.


L'Avatar


Parallèlement à cela, il vous faudra décider de quel(s) type(s) de personnage vos joueurs pourront être les maîtres. La première décision est de savoir comment ils choisiront leur avatar. Si on devait classer ces types il y aurait trois grosses catégories :

Les réels : acteurs, actrices, chanteurs... en bref les personnalités existantes en chair et en os

Les manga ou dessin : le trait net, les couleurs vives, en gros tout personnage se trouvant dans un manga ou un dessin animé, mais également tout fan'art dont le style s'apparente à cela

Les réalistes : il s'agit des personnages imaginaires mais se rapprochant le plus possible du réel. On compte parmi cela les personnages de jeu vidéo (les jeux récents, évidemment, et en omettant les personnages du type Super Mario et Sonic...) mais aussi les fan'arts qui se rapprochent de ce style

Votre choix devra bien sûr être en rapport avec l'univers choisi. Si vous vous basez sur un contexte existant, il y a de fortes chances pour qu'il soit préférable de garder le style de base. Cependant, il n'y a pas de règles fixes dans l'invention d'un jeu, tout peut être fait dans la mesure où il est justifié. Après tout, il est fréquent de trouver des forum Harry Potter aux avatars manga.
Il s'agit aussi de faire en fonction de votre préférence. Certains parmi vous ne supportent pas de jouer avec des avatars réels, et d'autres ont au contraire développé une allergie aux personnages manga. Votre jeu ne doit pas devenir une contrainte sous prétexte de vouloir plaire au plus grande nombre. Vous devez avant tout penser qu'il s'agit de VOTRE invention, et contrairement aux Game designer qui créent pour un public qui achètera le jeu, vous vous créez aussi pour vous-même, et pour des gens qui se reconnaitront dans votre univers. Il y'en aura forcément.

Personnages existants ?


La question suivante qui découle du choix de type de personnage est de savoir si vous permettez l'utilisation de personnages existants ou non. Le problème se pose d'autant plus si vous avez utilisés une oeuvre existante comme contexte de référence, mais même en cas d'invention d'un monde l'interrogation doit être abordée, car un joueur peut très bien proposer d'intégrer un personnage d'une autre oeuvre à votre forum en gardant au maximum ses caractéristiques (caractère, personnalité, emplois ou fonction, objectif...). Le tout est de savoir si vous souhaitez le permettre ou non.
L'avantage d'incarner un personnage est que cela peut apporter une satisfaction assez indescriptible chez le joueur autant que chez ses partenaires, car on a alors l'impression d'incarner son personnage préféré ou alors (s'il est bien joué) d'être réellement en face du personnage que l'on a l'habitude de voir dans l'oeuvre. Il s'agit d'une sorte d'étrange fantasme que l'on a tous eu un jour, et pour preuve : qui s'entre vous n'a JAMAIS incarné un personnage de fiction existant dans ses jeux de rôles de cours de récréation ?

"Moi je suis Batman et toi Robin !" "Hein ? Non ! C'est toujours toi Batman, je veux être Batman moi aussi. Je vois pas pourquoi c'est toi qui conduirais toujours la Batmobile !" (en désignant le vieux caddie de supermarché)


Quelle que soit la référence, il nous est forcément arrivé de faire cela, car le jeu de rôle est un moyen de grandir, et que grandir signifie commencer par s'identifier à ce que l'on connait (nos parents sont nos premiers modèles de jeu de rôles). Incarner un personnage connu a donc quelque chose de rassurant également, puisqu'il y a moins de risque de posséder un personnage "vide" ou terne dont on se lasserait.
Les inconvénients sont cependant bien présents. Le premier est pour le joueur lui-même : il risque d'avoir du mal à "imiter" le comportement du personnage et va vouloir en faire trop, cela va tourner à la caricature comme c'est bien souvent le cas pour des personnages charismatiques (difficile de jouer LE grand méchant d'une histoire dans en faire des tonnes, par exemple). De plus, il est déterminé par ce que le personne a fait, et continue à faire dans l'oeuvre, surtout si elle encore en production. Cela peut le brider dans ses actes, tout dépend de quelle manière vous avez harmonisé votre univers en fonction de celui d'origine.
Le second inconvénient est pour les autres joueurs si le personnage est mal joué. Il est des personnages difficiles à incarner, et s'il s'agit d'un pilier de votre histoire, il est préférable qu'il soit bon. Dans le cas où le joueur ne parvient pas à faire vivre ce personnage, c'est un échec pour lui, mais également pour votre contexte si le personnage est important !

   
D'une manière générale, lorsque vous choisissez de permettre aux joueurs d'utiliser des personnages existants, cela signifie également que vous mettez délibérément certains joueurs au dessus des autres, puisque leur personnages auront déjà leur place et leur importance dans le jeu, alors que les autres devront se la créer, gagner leur réputation progressivement. Songez-y lorsque vous abordez cette question.



Basculer dans le fantastique


Evidemment, si votre contexte est basé sur du réaliste et du jeu du type "city" ou historique, vous n'aurez probablement pas à inclure du fantastique... encore que, il est parfaitement possible de le faire, notamment si vous choisissez une période comme l'Antiquité où vous pouvez alors rendre les Dieux jouables, ou encore comme dit plus haut si vous partez du principe que les sorciers et sorcières existaient vraiment au Moyen-Age.
Quoi qu'il en soit, il est possible de laisser une part plus ou moins large au fantastique, à commencer par l'incarnation d'autres types de personnages que des humains. Cela débouchera sur un concept de "races" qu'il vous faudra alors définir pour qu'elles aient chacune un intérêt. Contrairement à un jeu vidéo comme Starcraft où il est vital que les races soient de force égale, sans quoi les joueurs prendraient toujours la même, il n'est pas essentiel dans un jeu de rôle de procéder de cette façon. Il faut cependant avoir des joueurs qui ont conscience que l'intérêt du jeu est ailleurs que dans la puissance, et il faut dans ce cas que votre système de jeu ne soit pas à progression stricte avec stats & co. Si c'est le cas, les gens risquent de se tourner vers la race la plus forte qui leur permettra une évolution rapide.
Il est donc préférable d'avoir des races d'un niveau identique en cas de RPG avec statistiques (niveau identique ne signifie pas similaire, mais qui possèdent chacune des avantages et inconvénients).
Si au contraire votre jeu est "ouvert", et plus proche d'un "simulateur de vie", la puissance des races n'aura pas d'importance.

Au delà des races, on entre dans les pouvoirs de chacun. Là encore, le principe est le même et si vous choisissez d'imposer une progression par XP aux personnages, ils seront tentés de commencer haut et de s'attribuer beaucoup de pouvoir, sauf bien sûr si vous imposez à tout le monde de commencer de 0. Entre dons, capacités, pouvoirs, malédictions, le choix est vaste, mais il vous faudra quoi qu'il en soi bien définir les états et les effets de chacun. Cela ne signifie pas forcément de limiter l'imagination des joueurs qui peuvent choisir leur propres pouvoirs.
Entrer dans un système de pouvoir implique encore plus qu'avec les autres styles de jeu de devoir faire un choix entre un système libre (pas de stats, la force, les pouvoirs et l'évolution du personnage sont à l'appréciation des joueurs), un système semi-libre (une partie des stats présentes ou même toutes mais au lieu d'avoir à calculer c'est le joueur qui estime leur diminution ou leur augmentation), ou contrôlé (avec stats strictes, ne permettant pas le zèle des joueurs mais d'assurer une évolution plus réaliste et progressive). Chaque système ayant ses avantages et ses inconvénients, ils seront détaillés dans une partie qui leur est spécifique un peu plus bas dans cette étape.

Quel que soit le système choisi, il faut envisager la progression des personnages. S'ils ont un don, ils peuvent probablement apprendre à mieux l'utiliser ou le contrôler. S'ils ont des pouvoirs ils peuvent les rendre plus efficaces ou puissants. S'ils sont des techniques (physiques ou sorts) ils peuvent probablement les perfectionner et en apprendre d'autres... Tout cela sera à définir en répondant à la question suivante : comment progresse-t-on ? L'apprentissage se fait-il avec un autre joueur ? Aléatoirement ? Par nombre de post (message) ? Par RP terminé ? Simplement lorsque le joueur estime son personnage prêt ?
Il vous faudra répondre à ces questions en fonction de ce que vous attendez de votre jeu, la façon dont vous l'imaginez. Si le système est strict, le jeu sera plus "fermé", mais s'il est laissé à la gestion des joueurs eux-même il sera à la fois libre et ouvert à d'éventuels abus. Encore une fois, chacun possède une vision du jeu différente, aucune n'étant meilleure que les autres.


Quelques questions supplémentaires à se poser


L'argent :
Votre monde possède certainement sa monnaie, qu'elle soit réelle ou inventée. Il faut alors décider si le système monétaire de votre jeu a de l'importance ou non. S'il est à la gestion du joueur, peu de travail pour vous, par contre s'il est réglé et calculé, cela se complique. Il faut alors décider comment gagner de l'argent (par quelles actions), combien coûte chaque objet, armes, ou autre, et s'il est possible de voler de l'argent, ce qui cela implique, etc... Vous entrez alors dans un système complexe, mais qui peut être grandement intéressant, selon le type de jeu que vous souhaitez créer.
Tout comme pour le système d'évolution de personnage, il est possible de rester à mi-chemin entre un système contrôlé et un système libre, en demandant au joueur d'indiquer dès le début sa condition sociale, et donc l'or qu'il possède en début de partie, puis de l'obliger à tenir compte de cela tout le long du jeu, même s'il peut s'ajouter ou s'enlever de l'argent librement, il devra rester logique avec sa situation et l'évolution de celle-ci durant le jeu.

Les Déplacements
En cas de carte vaste, et même si elle ne l'est pas, il est parfois important de gérer les déplacements. Vous pouvez très bien décider que vos joueurs ont le droit d'aller partout, voire même partout à la fois, ou bien les brider à des déplacements plus réalistes, et donc leur imposer un RP dans une zone intermédiaire avant d'aller à l'autre bout de la carte. C'est un moyen comme un autre de rendre le jeu plus réaliste. Vous en possédez un bon nombre, il suffit d'être inventif ! Vous pouvez également estimer que votre personnage possède une jauge de vitalité qui doit baisser à chaque message (post) selon l'effort que fournis le personnage à ce moment là, et qu'une fois vide, et bien il est épuisé et doit s'arrêter de voyager, dormir, se reposer, bref, cesser les combats. Chaque éventualité est à étudier. Encore une fois, plus vous décider de cadrer, plus le travail sera conséquent pour élaborer un système à la fois fiable, facile et réaliste.

Les RP simultanés
Cela rejoint le point précédent, et si cela a été une question longtemps soulevée il y a quelques années pour vos systèmes de jeu, celle l'est nettement moins aujourd'hui et pour que tout soit plus fluide et rapide, les joueurs peuvent avoir plusieurs jeux en même temps avec le même personnage. Ce qui est imposé (et logique) c'est que les topics aient un ordre chronologique et que vous teniez compte d'un événement arrivé plus tôt dans un RP censé se dérouler après.
La difficulté est alors la suivante : si lors de votre RP1 qui se passe avant le RP2 votre personnage se dispute avec un autre, alors que vous êtes justement entrain de jouer avec ce même personnage dans le RP2 (se passant donc après^^), vous ne pouvez pas bien vous entendre en sachant que vous sortez d'une embrouille... Il est donc parfois difficile de jongler entre les RP.

   
Interdire le multi-RP c'est le risque de bloquer le jeu dès qu'un joueur traine, s'absente, ou disparait.



Conclusions


Comme vous pouvez le voir, la création d'un jeu de rôles peut aller du plus simple avec un contexte connu et aucun impératif pour les joueurs, à un système très complexe où l'on peut imaginer, en plus de ce qui a été dit ci-dessus, un bestiaire, des quêtes ou des lancers de dés pour pimenter le tout...
Il est important de savoir à quel type de jeu vous vous destinez, ce que vous aimez, ce qu'EST en somme le jeu de rôles à vos yeux, tout en sachant qu'il n'y a pas de bon ou de mauvais système, et qu'il n'y a pas non plus que trois système : contrôlé, semi-contrôlé et libre. Ces trois résument plutôt bien ce que l'on peut trouver sur la toile, si nous devions classifier, mais on peut également imaginer un système de jeu libre n'imposant qu'un lancer de dé pour événement aléatoire, juste pour la dimension "imprévue" dans les RP. On peut aussi imaginer un jeu comportant énormément d'éléments d'information dans la feuille de personnage (compétences, caractéristiques, points de vie, d'action, de magie, etc...) mais que le joueur puisse les gérer librement.
Finalement, ce qu'il est important de retenir c'est que votre système doit être choisi en fonction de l'objectif de votre jeu. S'il s'agit d'un RPG de socialisation (simulateur de vie), alors oubliez le jeu hyper-contrôlé, ce qui ne vous empêche pas de faire intervenir un élément ou deux dans les profils (argent, niveau...). Si vous réalisez un forum de type Final Fantasy, il sera par contre intéressant de se rapprocher des jeux, même si là encore il n'y a jamais d'obligation.

Puisque les différents systèmes de jeu seront abordés plus loin, arrêtons-nous là pour le moment, et passons à du plus concret pour votre projet de forum.

Page précédentePage suivante

Partie 1 ▬ Etape 3 : Mise en place & finalisation - Lun 3 Juin 2013 - 21:49

Mise en place des éléments et finalisation





Vous avez pratiquement terminé votre travail, reste à finaliser les dernières étapes. L’esthétique (les mises en forme de vos messages administratifs, les modules complémentaires, …), les détails à revoir (organisation du forum, erreurs à corriger, points à développer …) et quelques personnages prédéfinis, que vous soyez pour ou contre. La suite vous aidera à atteindre ces objectifs. Bonne lecture !


Design et mise en forme



L’apparence. Pour certains, c’est la première étape de la création d’un forum, et pourtant vous avez tord. Certes l’esthétique sera la première chose qui sautera aux yeux des visiteurs, mais ce n’est pas ça qui fera qu’il se sentira bien sur le forum et qu’il aura envie de participer. Si le fond n’y est pas, inutile d’avoir un design potable. Mais bon, attention de ne pas non plus tomber dans l’excessif, on aime quand même les belles choses \o/

Quelques règles simples sont tout d’abord de mise : votre design doit correspondre à votre forum (oui, vous risquez les crises cardiaques si vous affichez les petits poneys sur un forum de guerre), il ne doit pas envahir le forum (trop d’effets, de codes, de gadgets ça et là et l’envie de naviguer disparait) pour le confort de lecture du visiteur mais aussi pour éviter d’éprouver les connexions internet (tout le monde ne plane pas à huit gigats, un chargement trop long peu décourager) et éviter d’agresser les yeux (le Pinkie Flash Power et ses amis provoquent des envies de meurtres). Attention donc au choix des images, mais aussi aux couleurs. Le mieux est de rester assez sobre avec des couleurs classiques et plutôt ternes (comme ça pas de risque vis-à-vis des diverses luminosités d’écran) qui correspondent au mieux à votre contexte.

L’apparence comprend également l’agencement du forum dans ses grandes lignes. N’oublions pas qu’aujourd’hui le design d’un forum s’étend désormais à l’aspect couleurs/images et à l’aspect codage. N’hésitez pas à aérer le tout, à user des astuces de « rangement » comme les widgets pour éviter de surcharger une page d’accueil par exemple. Si une touche de codage ça et là peut rendre l’ensemble plus moderne, plus classe et plus ergonomique, un surplus peut avoir l’effet inverse. A choisir donc selon vos besoins et modérément : un forum qui a de longues descriptions de sous-forum et qui cherche à avoir des illustrations tout aussi imposantes aura plus d’intérêt à utilisé le code des descriptions apparaissant au passage de la souris sur une image qu’un forum ayant des illustrations de 100*100 et trois lignes de descriptions. De même, un « Qui est en ligne ? » n’a pas forcément besoin d’être codé (ou très peu et simplement) si les informations présentes restent restreintes à l’inverse d’une page d’accueil surbookée d’informations.

Un autre élément à ne pas négliger (et qui pourtant l’est souvent) : la mise en forme de vos sujets. Lire un règlement, c’est chiant, ne nous le cachons pas. Lire un règlement pavé-complexe-et long … on en parle même pas. Alors que quand le tout est accompagné d’une mise en forme, même simple, d’une police sympa, de titres mis en valeur, aéré, d’illustrations … et ben on est obligé d’aller au bout (si si, question de conscience ! è.é). Alors pourquoi ne pas faire un petit effort ? On ne vous demande pas des codes dignes d’un programmateur, non. Un fond, des couleurs, des variations de tailles, de polices. A la portée de tous. Surtout quand on a un forum comme Never Utopia qui vous mâche le travail en vous proposant des fiches so classe ! \o/ Et puis avouons-le, une même mise en forme pour tous les messages d’administration, ça fait pro, c’est plus agréable et les moins habitués discerneront plus facilement les sujets fixes des sujets moins officiels.


Changer de point de vue



Vous, vous êtes administrateur. Fondateur peut-être même. Vous estimez que votre forum est terminé, que tout est parfait et qu’il ne manque qu’une seule chose : les membres. Cependant, comment pouvez-vous savoir qu’effectivement votre forum est complet et clair ? Après tout, c’est votre forum, donc avez-vous un point de vue objectif ? Il est évident que pour vous chaque interrogation a sa réponse quelque part, ou que les solutions sont logiques. Manque de bol, nous ne sommes pas dans vos têtes (qu’est-ce qu’on aimerait !). Dans ce cas, un seul moyen de voir si les membres ne rencontreront pas de soucis de compréhension : vous glisser dans la peau du visiteur, façon James Bond. On vide sa tête, on fait le kikoo, et on se lance. La barre de navigation est-elle facile à trouver ? Les catégories sont-elles correctement rangées ? Chaque endroit est-il rapidement décrit ? Le règlement est-il complet, facile d’accès et de lecture ? Les zones de RPG sont-elles suffisantes pour permettre de se distraire ? Trouve-t-on rapidement ce que l’on recherche ? Dans le cas contraire, y a-t-il un guide du « visiteur » ou du « débutant » ? Une navigation rapide ? Une « Foire aux questions » qui contient un topic récapitulatif ? Tous ces petits détails qui sont importants, et qui permettent de perfectionner votre système de jeu, votre organisation et vos contenus.

Un outil classique et nécessaire pour aiguiller le visiteur : la page d’accueil. Elle s’est peu à peu modernisée et améliorée, car rapidement jugée efficace. Besoin des liens utiles ? Ils seront sur l’accueil. Besoin de vous adresser au staff ? Envie d’avoir un avant-goût du forum et de son ambiance avant de vous lancer dans la lecture des sujets de base ? De connaître quelques prédéfinis ? Etc … tout cela doit figurer sur l’accueil, car comme son nom l’indique, c’est la première « zone d’échange » que le visiteur consulte. Un peu comme la vitrine d’un magasin de bonbons. Votre objectif lorsque vous vous mettez à travailler sur cet élément est simple : elle doit rester fonctionnelle ! Des info-bulles, des éléments apparaissant au clic ou au survol, des accordéons … beaucoup de gadgets qui font envie, et pourtant il faut vous modérer. Passer la souris sur une page d’accueil et être attaqué par des bulles, des mouvements dans tous les sens … c’est la guerre, donc on s’en va avant de se faire bouffer par un onglet. Là aussi, il faut vous modérer et sélectionner comme toujours votre moyen d’affichage en fonction de vos informations : pour traiter des informations du forum et d’informations fictives du RPG (météo, rumeurs …) il faudrait préférer un système d’onglet, ou de deux blocs divers par exemple. On n’oublie pas de trier, d’organiser et de traiter les informations à mettre en avant, une page mal agencée peut perdre le visiteur, qui n’ira pas plus loin. Vous ne savez pas coder ? Pas de problème, il reste toujours la page d’accueil « simple », en tableau composé de petits blocs facilement ajustables. Un coup d’œil au cursus codage devrait vous suffire, quand on veut on peut Wink

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil, dans les critiques pour l’ensemble du forum, ou bien dans les aides en codage pour perfectionner votre code, trouver des modèles pré-créés ou passer commande pour les plus fainéants.


Des détails qui ont leur importance



La colonne vertébrale du forum est terminée, il est temps de passer aux détails qui ont leur importance. Vos forum et sous-forum sont mis en place, ordonnés, mais de simples noms ne sont pas suffisant pour aider le visiteur à savoir ce qu’il va y trouver. Reste alors à compléter ce que l’on appelle les descriptions. Un texte simple et concis pour capter l’œil de celui qui parcourt la page. Pas simple de rassembler un certain nombre d’informations en quelques lignes seulement. Première étape : lister les sujets que l’on y trouve, l’intérêt de la section. Ceci fait, on se met au travail d’écriture, lier tous ces éléments par des tournures agréables non dénuées d’humour (des phrases strictes et sévères, ça donne juste envie de cliquer sur la petite croix rouge). Après le texte, l’illustration : car c’est bien connu, une image ou un schéma se visualisent mieux que l’art des mots (entre un pictogramme avec des flammes et un pote qui vous dis « tu sais, à jouer avec le feu on finit par se brûler », lequel des deux vous sera le plus clair en peu de temps ?). Conclusion, une icône ou une image devra elle aussi figurer sur vos descriptions : grande ou petite, type réel ou dessin, … à sélectionner en fonction de votre forum. Un hibou sur un sous-forum de règlement, c’est pas très explicite, alors qu’un personnage lisant un texte, ou un manuscrit tout simplement l’est déjà davantage. A vous ensuite de mettre le tout en forme.

Autres éléments souvent négligés : les sujets dis « de base ». Ces fameux sujets qui donnent des coups de pouce et qui évitent de se poser des questions sans fin. Entre autre, le célèbre sujet répertoriant les avatars pris ou réservés, mais aussi un sujet listant les questions déjà posées et leurs réponses, qui vous éviteront les répétitions à gogo. Un topic décrivant chaque groupe est aussi préférable, une histoire brève, ses alliés/opposants, ses objectifs, sa hiérarchie, son signe particulier … tout un tas de petits détails qui assemblés les uns aux autres prennent leur importance et permettent de mieux s’insérer dans votre univers. Le plus simple pour ne rien oublié est de repasser le forum au crible, en passant dans chaque sous-forum administratif, puis de se demander à quoi il sert, qu’est-ce qui pourrait être flou pour le visiteur, qu’est-ce qui mériterait d’être mis en place ? Ainsi, vous éviterez les casse-têtes pour nous autre, les petits curieux.


Les prédéfinis : une perte de temps ?



Une question que beaucoup se posent : les prédéfinis ont-ils leur importance ? Réponse : oui. Les avantages qu’ils apportent sont considérables. Ils permettent à la fois d’aider un débutant à composer un personnage dont les grandes lignes sont données, mais aussi d’affiner les idées d’un joueur plus expérimenté. En effet, les pré-créés sont forgés en fonction du contexte, leurs descriptions sont donc tirées de l’histoire du forum, ils y sont liés ce qui permet parfois de mieux comprendre les bases. Pour reprendre Sparrow : « C’est un déclencheur d’inspiration, un appel à la création. ». De plus, dans un récit, on fait toujours usage de personnages clés qui permettent de faire avancer le récit. Or, ces protagonistes sont déjà définis par le récit, et quoi de mieux pour avancer dans le RP que de le garder, de ne pas les mettre sur le bord de la route et repartir en klaxonnant : la solution des prédéfinis revient une fois encore, on définit le caractère et l’histoire de manière brève pour permettre aux joueurs d’en user. Et puis, qui n’a jamais voulu s’inscrire sur un forum suite à un coup de cœur pour un personnage attachant ou qui vous correspond sans le moindre doute ? Voici un autre effet des prédéfinis : l’attraction. Ca commence par une petite illustration sur l’accueil, puis un clic par curiosité, un nom de groupe, puis de perso, un avatar qui vous parait parfait, et des descriptions qui vous inspirent. Voila comment des admins vicieux vous ont entraînés dans les mailles de leur filet. Et même si le contexte ne vous botte pas tant que ça, le perso surplombe tout !

Mais bien évidemment, les prédéfinis ne sont pas des « outils » parfait, sans le moindre défaut. Les plus courants sont les suivants : bloquer l’intrigue de plusieurs manières, bloquer le visiteur et servir de tapisserie. Traitons les points un à un. Pour commencer, un personnage prit et qui finit inactif ou mal joué peut bloquer une intrigue, et donc l’avancée du forum. Attention donc à bien sélectionner les joueurs en fonction de l’importance du protagoniste. Pour cela, n’hésitez pas à dissuader les joueurs moins sérieux en affichant une échelle d’importance pour l’intrigue. Pensez également à donner un minimum d’informations, de détails pour plonger le joueur dans le contexte. A l’inverse, un personnage trop développé peut bloquer le visiteur lui-même. Nous développons les personnages en fonction de nos propres envies, y compris lorsque l’on essaie de faire abstraction de nos goûts. Quelques éléments ne sont pas gênants, en revanche, à trop étoffer on finit par s’enfermer dans le personnage et à le concocter selon une image qui nous plait, et qui ne plaira pas forcément à un autre. Rester évasif permet donc de s’adapter à tous. Autre effet du prédéfinis s’il est mal géré : le côté « tapisserie ». Si vous tenez des protagonistes pré-créés de manière à ne pas les mettre en avant, à ne pas les actualiser en fonction de l’avancée du forum, si vous les laissez de côté, ils ne serviront à rien. Un visiteur doit être guidé vers eux, et non pas être lâché dans la cage aux fauves livrés à eux-mêmes. Si vous ne les établissez que dans le but de faire des prédéfinis et non d’en faire des personnages utiles, ne perdez pas davantage de temps, car c’est peine perdue.

Cependant, il est quelques fois compliqué de créer son personnage de A à Z, alors toute une flopée … Voici des conseils simples pour avancer sans se casser les dents : fixer la ligne directrice du personnage (quel sera son but ? A quoi va-t-il servir ? Quel intérêt a-t-il pour le contexte ?). Essayez de rester cohérent également : un personnage tout mignon gentil innocent ne se ramènera pas avec des chaînes, des tatouages et des cadavres de rats morts. En cas de doute, demandez l’avis de vos proches ou d’amis habitués au RPG, faites des pauses et repartez de plus belle !


Pour conclure, il vous reste encore un peu de pain sur la planche. Traitez les points un à un, pour être sûr de ne rien oublier et par conséquent d’éviter les erreurs, soit un travail bâclé qui débouchera sur un échec. Beaucoup d’éléments vous demandent d’avoir des compétences en divers domaines tels que l’esthétique, la rédaction et le codage. Heureusement pour vous, vous n’êtes pas seul. Never Utopia est là pour vous aider, que ce soit pour développer vos compétences ou pour prendre votre place l’espace de quelques heures/jours dans un domaine choisi en passant commande. Au boulot \o/


Etape précédenteEtape suivante

Partie 2 ▬ Etape 4 : Début du jeu, entretien du personnage - Mar 28 Mai 2013 - 18:54

Début du Jeu, nouveaux partenaires et entretien du personnage





Vous et votre personnage êtes entrés sur des terres nouvelles, en quête d'aventure, de frisson et de liberté. Le monde est vaste, fourmillant de vie et il est exclu pour vous de parcourir cet univers tout seul ! Car il faut bien l'avouer, il serait dommage d'arpenter ces lieux en solitaire n'est-ce pas ?
Il n'est pas toujours évident de savoir comment s'y prendre quand on veut commencer à s'aventurer sur un RPG, même si l'on en a l'habitude, reste toujours la question de savoir comment débuter son aventure. Nous allons dans cette étape nous intéresser à la gestion de votre personnage et sur les façons les plus simples d'entamer un RP. Nous aborderons également les fameux liens et autres journaux intimes, très à la mode ces temps-ci.


Comment engager le RP ?



Ça parait rien comme ça, mais il arrive qu'une fois les pieds à terre sur un nouveau RPG l'on soit complètement démuni face au nombre impressionnant de joueurs, sans savoir trop où aller ni par où commencer. Quelles sont les meilleures méthodes pour entamer le jeu, sans pour autant se balader avec une affiche "recherche de compagnons" sur le dos ? :p Divers moyens peuvent être utilisés, sans ordre de préférence ni même d'efficacité, c'est selon votre préférence à vous avant toute chose.
Le moyen le plus simple et le plus basique (la bonne vieille méthode disons :p) reste encore les messages privés. C'était surtout un moyen très répandu à une période, quand par exemple le forum n'avait pas de ChatBox dédiée ni aucun autre moyen d'aller chercher les partenaires de jeu. Pour cela, rien de très compliqué, il suffit juste de contacter ceux ou celles qui vous intéressent, que vous soyez attiré grâce à leur présentation ou à des RP que vous aurez lu d'eux. Le contact est direct, mais surtout reste privé, ce qui est intéressant si on prévoit quelque chose sur le long terme mais qu'on n'a pas envie de révéler tout de suite en RP... ainsi seul votre partenaire le saura. Pour cet aspect plus personnel, les MP ont fait leur preuve et continuent de le faire, même si actuellement sur de plus en plus de forum, un autre moyen tend à s'imposer davantage.
Cette nouvelle façon d'engager le RP reprend les principes du MP, en élargissant néanmoins les recherches et la façon de s'y prendre : ce sont tout simplement les topics faits pour les demandes de RP. Rien de compliqué, on y poste, en présentant rapidement ce que l'on recherche, si l'on désire une situation particulière par exemple... A la manière d'une petite annonce, vous présentez vos préférences ou laissez au goût du futur partenaire, et ce seront les joueurs qui, potentiellement intéressés, viendront se proposer. Ce moyen de recherche (qu'on pourrait appeler trouvaille du coup) permet de bonnes surprises, en tombant sur un personnage qui ne vous aurait peut-être pas forcément interpellé via une présentation, mais qui en jeu se révèle être formidable. Cela permet une plus grande ouverture au RPG sur lequel vous êtes, ne vous laissant que peu vous enfermer dans des schémas classiques, avec le style de personnage dont vous avez l'habitude par exemple... Tout est possible à partir de ce moment.
Mais vous pouvez aussi décider de répondre à l'un de ces topics de demande de RP ! D'autres joueurs seront certainement comme vous, à rechercher de nouvelles aventures, de nouveaux objectifs, etc... alors n'hésitez pas lorsque l'un d'entre eux vous intéresse :p

Nous avons évoqué les messages privés, les topics de demandes de RP, et rapidement parlé de la CB, qui dans son principe est en fait la même chose que les MP, bien qu'il reprend l'aspect "hasard" et aléatoire des demandes RP. L'on peut effectivement rencontrer bon nombre de joueurs très différents sur une ChatBox, avec leurs propres goûts et leur personnage bien à eux et là aussi vous pourrez avoir de bonnes surprises (et des moins bonnes aussi *BAF* ... mais on vous souhaite de tomber sur les bonnes, évidemment :p)
Avons-nous fait le tour des possibilités ? Il en resterait en fait une... Celle d'engager le RP, réellement x) Vous avez envie de jouer ? Eh bien ouvrez un sujet, postez-y un RP et laissez-le libre à qui voudra répondre, c'est aussi simple que ça. Les topics avec "libre" dans leur titre attire bien souvent, même si là encore on ne peut pas tout prévoir non plus, ce sera à votre façon d'écrire ou simplement au feeling qui fera que vous aurez une réponse. Les sujets libres, donc sans aucun partenaire prédéfini, sont même souvent l'occasion d'expérimenter le RP à trois ou plus... ce qui apporte encore une dimension nouvelle au roleplay ^^ L'avantage d'ouvrir un topic comme ceci, c'est que vous pourrez tout de suite commencer à écrire (car c'est bien cette envie qui vous y poussera au départ :p), sans attendre. Ce dernier moyen aura le très gros avantage de vous mettre directement dans le bain x)


Entretien du personnage



Elles s'installent, puis s'oublient, comme s'effaçant d'elles-mêmes... tandis que d'autres, bien au contraire, perdurent ! Dans le cas des modes actuelles, on peut dire qu'elles se sont bien installées et maintiennent un cap plus que raisonnable. S'étant au départ invitées de ci de là, elles semblent faire comme partie intégrante du RPG forum de maintenant, comme des sortes d'annexes qui au final apportent leur lot d'intérêt et de particularités... Mais aussi pour certaines, d'inconvénients.

Les fiches de lien


Elles sont de véritables répertoires destinées à classer les différents liens affectifs de votre personnage. De l'ami le plus cher à la simple connaissance de passage, de l'ennemi de toujours au danger tapi dans l'obscurité, ou de l'amour passionnel à la relation la plus ambiguë... Tout a sa place ici et permet vraiment un "rangement" pratique, afin de se rappeler des personnes reliées d'une manière ou d'une autre à son personnage. En plus de sa fonction première de classement, elles permettent d'établir rapidement ce qu'il nous manque, ce qu'on recherche ou ce qu'on aimerait avoir en plus des autres liens afin d'élargir au plus sa palette de rencontres et d'expériences.
Attention toutefois : les fiches de lien comportent un risque, dans le sens où il est facile de poster en demandant un lien avec un autre joueur, de l'ajouter aux côtés des autres mais pour au final ne jamais RP avec. C'est quelque chose de plus en plus répandu hélas, on recherche activement des relations toujours plus poussées, les plus complexes et intéressantes possibles, mais tout cela ne reste que de la "théorie", puisqu'au final jamais joué véritablement. Pour donner un exemple concret, c'est un peu comme le principe de certains réseaux sociaux (dont on taira le nom :p), où l'on ajoute des "amis"... avec qui l'on ne parle jamais, on les accepte en tant que tel sans même s'entendre réellement avec au final. C'est quelque peu illogique... et inintéressant.
En l'occurrence, sur un forum RPG, le but premier reste avant tout de jouer son personnage en compagnie des autres. Or si vous ne faites que cumuler des liens (parfaitement scénarisés certes, intéressants et tout, le problème n'est pas là) mais sans jamais les interpréter réellement, l'intérêt est au final moindre... et vous risquerez de vous ennuyer bien vite.
En somme, les fiches de lien sont très intéressantes et utiles dans leur concept, encore faut-il ne pas oublier le cœur du RPG en lui-même, en faisant passer ces fiches avant l'expérience de jeu.

Les journaux intimes et listes de RP


Du personnel, du ressenti et une facette du jeu pour l'un... et du concret pour l'autre ^^ Les deux n'ont pas la même fonction du tout, l'un peut d'ailleurs très bien être utilisé sans l'autre, tout comme ils peuvent être appréciés tous deux par les rôlistes.
Les journaux intimes sont surtout une manière de poser un instant quelques idées, des sentiments, un besoin pour votre personnage de coucher son mal-être sur du papier ou simplement par souci de se confier à quelque chose à défaut d'avoir quelqu'un... Un véritable journal intime en somme, mis à part que les pensées secrètes ne le seront plus une fois rédigées et postées à la vue de tous les joueurs... ^^ Les journaux intimes sur les forum RPG ont leurs avantages c'est certain, dans le sens où le fait de poser des mots, des pensées réellement personnelles à votre personnage, vous permettra d'approfondir encore un peu plus la personnalité et la psychologie de celui-ci. Néanmoins, il faut bien se dire que le journal intime en tant que tel se doit d'être secret... or sur un forum cet aspect là est perdu un peu, ce qui peut ne pas plaire à ceux qui désirent conserver un maximum de mystère sur le passé et les vrais ressentis de leur personnage. Néanmoins, ces journaux restent intéressants, car auront cette dimension solitaire, ce ne sont pas des RP car aucun véritable événement ne se produit au moment de l'écriture... mais vraiment une introspection que votre personnage fera. Simple résumé de sa journée... ou réflexion plus poussée, à la question "à quoi rime mon existence ?" Ici, le personnage est seul avec ses pensées et ses peurs, ce qui peut amener à une bonne expérience, même si elle sera très différente de celles que vous entretiendrez avec les autres joueurs en RP ^^

Les listes de RP, quant à elles, suivent un peu le fonctionnement des fiches de lien, sauf qu'au lieu de répertorier les relations, ce sont les topics en eux-mêmes qui sont classés. C'est pratique si l'on veut retracer un peu le parcours de son personnage, de son évolution au cours des sujets, ou simplement par souci de ne pas oublier ses RP en cours si l'on s'est risqué à en ouvrir plusieurs dans un laps de temps très serré x) Ils sont aussi bien pratiques en tant que vitrine, si un joueur était intéressé pour lire vos RP, sans toutefois savoir par lequel commencer (si certains suivent une chronologie, lors de plusieurs RP faits avec le même partenaire par exemple) il pourra alors très facilement le faire grâce à cette liste... Ce qu'il faut avouer, n'est pas désagréable du tout ^^


Etape précédenteEtape suivante

Jadelina

Partie 2 ▬ Etape 3 : Création du personnage - Jeu 16 Mai 2013 - 15:42

Création du personnage





Vous voilà un pied dans l'univers du RPG ! Un univers vous a parlé plus qu'un autre et vous avez eu l'envie irrépressible d'y prendre part à votre tour. Que ce soit au niveau du contexte, de l'ambiance même ou d'un tout, un forum a retenu votre attention parmi les innombrables qui naissent et vivent sur la toile. C'est peut-être le début d'une grande aventure qui se profile... Mais ne vous manque-t-il pas quelque chose ? Ou plutôt, quelqu'un ? Eh oui, car avant de vous lancer, il vous faut évidemment un personnage ! Comment pourriez-vous jouer sans cela ? :p
Nous allons donc dans cette étape nous arrêter sur sa création, les erreurs à éviter et les bonnes choses à retenir.

D'encre et de papier



L'arrivée sur un forum RPG, même pour les plus avertis, peut parfois être source de bourgeonnements de questions en tout genre dans l'esprit des joueurs. Quel personnage faire ? est peut-être la plus fréquente. Il arrive évidemment parfois qu'en fonction du contexte, on soit si inspirés qu'on ait tout de suite une idée en tête, une image un peu grossière et imprécise, mais un début d'idée de personnage qu'on pourra préciser ensuite. Mais à d'autres moments, les idées ne semblent pas toutes décidées à venir... Pour les débutants, c'est même parfois le point qui pose le plus problème ! Et les erreurs se font rapidement, par inadvertance, étourderie ou simplement par manque d'habitude. Beaucoup sont passés par là :p mais elles sont cependant à éviter, si vous voulez démarrer dans les meilleures conditions possibles ^^

Que le forum sur lequel vous êtes soit basé sur un contexte futuriste, moyen-âgeux, fantastique ou même complètement utopique... le principe d'un forum RPG est que le jeu repose toujours d'une façon ou d'une autre sur un scénario et un univers établi. La création du personnage devra donc évidemment suivre et se "conformer" (même si tout est relatif bien sûr) à cet univers, pour qu'il puisse avoir sa place et s'y intégrer totalement. Pour vous donner un exemple, vous n'allez pas créer un androïde dans un univers se passant à la renaissance... D'un point de vue logique et crédibilité, il est évident qu'un personnage comme celui-ci n'a absolument pas sa place. C'est volontairement exagéré bien sûr, pour vous montrer l'idée, certains anachronismes ne seront peut-être pas aussi choquants ni aussi visibles, mais resteront dérangeants. Un élève de Poudlard ayant toujours vécu parmi les sorciers n'emploiera pas le même vocabulaire qu'un moldu par exemple. Il ne connaitra sans doute pas leurs technologies, à moins de s'y intéresser, et trouvera un autre terme pour se moquer d'un élève à lunettes de sa classe que le mot "geek".
Pour n'importe quel forum où vous irez, ce sera la même chose partout. Un contexte existe, et même si les personnalités des différents personnages ne sera pas la même (encore heureux ! quel ennui sinon), il vous faudra tout de même respecter une cohérence et un respect au niveau scénaristique ou même historique.

Fuyez également les faux amis excès et exagération ! Ils ne vous apporteront pas que de bonnes choses... En plus de rendre votre personnage illogique, celui-ci deviendra désagréable pour vos partenaires de jeu, mais aussi peut-être pour vous-même. Faire un personnage tout-puissant, invincible à toutes les attaques physiques ou magiques vous paraîtra peut-être génial et fun les premiers temps... mais vous ennuiera très certainement au bout d'un moment. Il est évident qu'en jouant un personnage, on ait l'envie parfois de s'éloigner de ce qu'on peut connaitre déjà, c'est d'ailleurs l'une des choses les plus agréables ! Changer de monde, s'inventer un personnage à qui on aimerait ressembler, lui faire vivre des aventures palpitantes... C'est fascinant de voir tout ce qu'on peut faire grâce à l'écrit et l'imagination x) Tout cela est très bien, mais gardez les pieds sur terre ! Une jeune fille timide ne va pas du jour au lendemain devenir une femme fatale, c'est impossible et complètement absurde. De même si vous décidez de faire un personnage doté de pouvoirs magiques, sachez les doser... afin qu'il ne devienne pas un dieu invincible. Ce n'est tout simplement pas possible, tout le monde a des faiblesses :p et vos personnages ne dérogent pas à cela.

N'oubliez pas que l'immersion est une chose importante, c'est ce qui fera qu'on s'attachera (ou détestera !) votre personnage. Or pour qu'une chose soit immersive, il faut qu'elle soit crédible et cohérente... en somme, il faut qu'on puisse, en croisant votre personnage au détour d'un RP, oublier un instant que tout ceci n'est que jeux et créations de notre esprit... Qu'importe qu'il soit un jeune homme grande gueule ou infidèle, une jeune femme aventurière ou aristocrate... Si vous savez doser son caractère, le rendre humain en somme (et même si cela ne se voit pas au premier abord !) et surtout qu'il paraisse évoluer naturellement dans le contexte, alors il est certain qu'il en paraîtra des plus vivants ^^
Après toutes ces recommandations sur les incohérences, abus et autres anachronismes, vous allez vous dire qu'il faudrait presque que votre personnage entre dans un moule pour être "correct"... non non non ! surtout pas, retirez-vous tout de suite cette idée de l'esprit :p Évidemment que les abus et exagérations seront déplaisantes, mais il ne faut pas non plus rendre votre personnage complètement fade. Au contraire ! Pour que votre personnage ait de l'intérêt pour vous, mais aussi pour ceux avec qui vous jouerez, soyez inventif. L'originalité dans le caractère de votre personnage, dans ses attitudes ou son histoire ne le rendra que plus intriguant et plaisant à jouer ^^ Vous pouvez évidemment rester simple, sans forcément lui inventer une histoire de folie, mais s'il sort des stéréotypes, vous verrez que ce sera déjà génial. Regardez un peu autour de vous, dans les films et séries, et posez vous la question de savoir pourquoi tel ou tel personnage vous a plu, quel trait de son caractère vous fascine et laquelle vous agace ? Ne faites pas de copier/coller pour autant ceci dit... car qui dit originalité, dit aussi quelque chose qu'il est rare de voir, d'unique... ou d'étonnant, "bizarre" ou complètement décalé :p Au fond, votre personnage sera original si on ne s'attend pas toujours à ses réactions, s'il surprend ou touche, ou vous fait découvrir les choses d'une façon différente de ce qu'on a l'habitude de voir...


Prenez également garde, au moment de la sélection de l'avatar qui représentera votre personnage, de rester logique et cohérent selon l'âge qu'il a, son statut social et l'époque à laquelle il se trouve. Un jeune garçon de treize ans ne portera pas encore la barbe ! De même, si le contexte se passe à l'époque des conquistadors, n'allez pas choisir un avatar avec une personne portant une montre ou des lunettes de soleil dernier cri... Rapprochez-vous le plus possible de l'âge de votre personnage, de l'attitude qu'il semble avoir et surtout de la façon dont il est habillé, les époques différant de beaucoup sur ça. On ne vous en voudra pas si la célébrité choisie a 19 ans réellement alors que votre personnage en a 15 mais encore faut-il que la célébrité fasse suffisamment jeune :p Après tout c'est aussi comme ça dans les films, certains acteurs ont parfois des rôles de personnes bien plus jeunes (ou plus vieilles !) qu'elles-mêmes. Restez simplement logiques.


Quand l'imperfection devient amusement



Je parlais plus tôt des abus que l'on pouvait trouver chez les rôlistes débutants (et même les autres !) et la tentation parfois un peu trop grande de vouloir créer un "Monsieur ou Madame parfait(e)". Il est vrai que pour certaines personnes, écrire est comme un échappatoire, un moyen de s'évader du réel, d'avoir des choses qu'on ne pourrait avoir en vrai... L'imaginaire prenant le pas, il est alors possible de vouloir se créer un personnage "idéal". Riche, beau, célèbre et aimé de tous...
Oui mais dans ce cas-là, une question toute simple peut vite se poser : quel intérêt de jouer ce genre de personnage ? Une personne pour qui tout réussit, qui a une vie simple et sans problème... qu'allez-vous raconter dans vos RP ? La perfection, et vous risquerez de vous en apercevoir, rendra forcément votre personnage plus lisse (ce n'est pas forcément un défaut en soi... c'est juste moins amusant :p), et le tout sera plus monotone.

L'avantage de créer un personnage imparfait, qui a ses problèmes et ses faiblesses, c'est que vous pourrez exploiter bon nombre de choses chez lui. Il y aura évolution et surtout recherche dans sa personnalité et sa psychologie. Du point de vue de l'écriture, vous trouverez certainement bien plus à dire d'un homme maudit par les Dieux, qui se fixe comme but de trouver qui il est, que d'une femme sans aucun défaut, irrésistible et à qui tout réussit. Néanmoins, les subtilités sont aussi là ! Vous pouvez très bien décider de laisser paraître une certaine perfection chez votre personnage... alors qu'en réalité, ce n'est qu'une façade. Jouer sur plusieurs tableaux est aussi une très bonne idée, là encore si c'est bien dosé ^^ Plus humain sera votre personnage, plus vous aurez facilité à trouver quoi faire avec. Par humain, cela ne veut pas forcément dire quelqu'un qui déborde d'une compassion sans limite, généreux et altruiste... non, "humain", dans le sens qu'il aura ses défauts, ses vices, ses problèmes (que ce soit dans sa vie ou psychologiquement parlant xD)... en clair qu'il ne soit pas infaillible et que même si par fierté il pourrait dire le contraire, au fond il a lui aussi, comme nous tous, des faiblesses. Des choses qui lui font peur... ou au contraire une force morale impressionnante due à un passé douloureux. Selon la personnalité que vous voudrez lui attribuer, il est toujours simple d'y inclure des défauts... plus ou moins gros :p

Pour les rôlistes débutants ou ceux qui ne sont pas encore très sûrs de leurs talents dans ce domaine, ayez l'idée de créer un personnage qui possède un ou plusieurs traits de votre caractère, une partie de vous quelle qu'elle soit... Puisque vous vous connaissez, il sera nettement plus facile de comprendre et de jouer un personnage qui vous ressemble par certains côtés ^^ Si vous avez peur d'une chose, que vous êtes une personne extravertie ou plutôt autoritaire, vous pouvez tout à fait faire en sorte que votre personnage ait un peu le même tempérament que vous ! Vous verrez que face aux situations données en RP, il vous sera alors plus aisé de vous mettre dans la tête de votre personnage et d'y réagir.

Voir plus loin...



Parce que la présentation de votre personnage n'est que le début d'une longue histoire, pensez dès le départ à ce que vous voulez en faire et à l'évolution que vous aimerez qu'il ait durant le jeu. Même si par définition, ce seront ses rencontres et les évènements qui décideront petit à petit de cela, vous pouvez tout à fait penser aux grandes lignes qui marqueront son avenir. Il n'est bien sûr pas question de lui préparer à l'avance un futur tout tracé, c'est aussi l'intérêt du jeu de rôle, vous ne pouvez pas tout prévoir et vous serez certainement surpris de nombreuses fois au cours du jeu :p Mais selon son caractère et sa personnalité, vous pouvez tout à fait réfléchir un peu aux réactions qu'il pourrait avoir...
Par exemple, si le contexte dans lequel est votre personnage est orienté post-apocalyptique, comment le verriez-vous réagir ? Serait-il du genre à vouloir venir en aide aux survivants ? Ou au contraire, sera-t-il profondément égoïste, ne pensant qu'à ses propres intérêts ? Pourrait-il s'attacher à une personne ? Ou gardera-t-il une âme solitaire ? Vous voyez qu'à partir de là il est possible de s'attacher à une ligne à peu près définie, sans toutefois préparer à l'avance absolument tout son parcours. Les évènements et détails se révéleront au cours du jeu... et peut-être qu'en rencontrant un joueur au détour d'un RP, vous déciderez d'une évolution un peu plus forte qui sait !

Aller vers une prise de risques



Avec l'évolution du RPG et l'essor qu'il prend sur internet, force est de constater que l'on va de plus en plus vers une recherche de perfection, une ligne directive quelque peu prédéfinie pour la création de son personnage, même si les variantes sont là. Le schéma est posé, et les gens restent enfermés dans ce moule malgré tout. S'adaptant à cette norme, les personnages créés sont souvent des beaux gosses (même s'ils n'en ont parfois pas conscience :p) d'un âge compris entre 16 et 30 ans, avec une histoire complexe et le plus souvent dramatique... Mais au final, qui ose aller plus loin que cela ? On voit beaucoup d'orphelins, de jeunes adolescents battus et en quête de leur personnalité, de personnes voulant se venger, mais aucune personne âgée ou infirme, aveugle ou avec un sens en moins. Pourquoi ?
La raison est en fait assez simple et compréhensible. Il est évident qu'avec du roleplay on ait l'envie de jouer avec les autres, de nouer des liens plus ou moins complexes... or pour ça, les joueurs ont le réflexe de se dire qu'il faut attirer, séduire, que ce soit physiquement parlant ou simplement parce que le personnage s'intègre aux normes que nous connaissons tous et qui ne "choque" pas outre-mesure. Ce raisonnement se tient facilement et est logique si l'on pense aux différences que les gens n'arrivent pas à accepter dans la vraie vie, on a l'instinct de se dire que ce sera forcément pareil en jeu... Mais détrompez-vous ! Car déjà, comme répété de nombreuses fois, cela reste du jeu... Mais plus que cela, pour des joueurs avec beaucoup d'expérience, il arrive un moment où l'on tourne en rond à force de suivre ce schéma que l'on s'impose inconsciemment. Or, créer un aveugle, ou un vieillard n'a rien de pénalisant et si vous pensez cela eh bien il serait justement bon de prouver le contraire ! En plus de prouver cela aux autres, c'est aussi un challenge pour vous, un défi enrichissant de pouvoir entrer dans la peau d'une personne hors normes, d'une difficulté plus relevée qu'un personnage lambda.
Car l'essence même du roleplay se trouve aussi ici, et non pas dans la recherche du meilleur personnage possible, le plus beau et le plus fort x) N'ayez pas peur et lancez-vous ! Le champ des possibilités qui s'offre à vous est infini, il serait dommage de ne s'arrêter qu'à une version que l'on veut bien vous donner du RPG.

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens



Il est souvent très simple et évident de savoir dans les grandes lignes ce que l'on veut faire comme personnage, son caractère, ses envies, sa personnalité en somme. On a une envie, un déclic et hop ! c'est parti x) Le créer c'est bien, mais ensuite le but c'est de le jouer et alors parfois un problème se pose : le personnage nous plait mais il s'avère qu'il devient difficile de le jouer et de l'interpréter totalement. Il parait au final assez plat, comme "bloqué" dans une unique et même voie sans que l'on arrive à le fouiller plus. Pourquoi cette sensation ?
Ce qu'il faudrait en fait se poser comme question c'est : qu'est-ce qui définit réellement un personnage ? Qu'est-ce qui fait qu'il aura telle peur, tels désirs, tel caractère ? Une seule réponse à cela : son passé. C'est un pan de votre personnage qui a toute son importance, car même si vous n'en parlerez pas forcément à tout bout de champ dans vos RP, c'est pourtant son passé et ce qu'il aura vécu qui va le construire, qui va faire la personne qu'il est à présent. Il est pour cela très important de toujours trouver une raison à sa façon d'être, même si ça vous paraît être du détail, ça ne l'est pas ^^ Mettons que vous décidiez de créer un personnage au caractère solitaire et froid (par goût ou simple envie peut-être de votre part à la base)... posez-vous la question de savoir pourquoi il est comme ça. A-t-il toujours été ainsi ? Non sans doute pas, il y a bien à un moment de sa vie où il devait être plus sociable, on ne nait pas solitaire et morose, c'est la vie qui nous change. Trouvez une explication logique, un événement particulier de son existence, qui va pousser votre personnage à se renfermer sur lui-même, à craindre les autres peut-être ou à ne simplement plus leur faire confiance.

C'est un exemple bien sûr, mais cela marche pour tout le reste ! C'est réellement sa façon qu'il aura de vivre, d'être éduqué, l'environnement dans lequel il aura évolué étant petit qui fera la personne qu'il est. De l'événement traumatisant comme un tremblement de terre qui lui fera avoir cette phobie maintenant, à des choses plus régulières comme un sentiment d'abandon étant plus jeune, un manque d'affection.... tout cela peut conduire à des changements progressifs de sa personnalité, jusqu'à le rendre de la manière dont vous le voyez à présent. Une femme très séductrice peut l'être par exemple après avoir vécu de longues années complexée, par le sentiment qu'elle n'était jamais parfaite aux yeux des autres, par ses parents peut-être pour commencer... Pour prendre sa revanche sur la vie, cette femme se montrera alors progressivement différente, séductrice oui, mais est-ce bien ce qu'elle est ? Ou simplement qu'une image qu'elle veut montrer aux autres.... et à elle-même ?

Vous voyez que les explications et raisons d'avoir tel ou tel caractère ne manquent pas. Quelque soit la personnalité initiale que vous voulez donner à votre personnage, il est essentiel de d'abord penser aux raisons qui font qu'il est ainsi, qu'il a ces goûts en particulier ou ces craintes si étranges. Cela vous obligera à fouiller son passé, mais pas seulement, car qui dit passé dit aussi que vous aurez possibilité de comprendre le caractère actuel de votre personnage, de le faire évoluer dans une direction ou dans une autre... Il aura une réelle âme, une profondeur, quelque chose que vous pourrez exploiter entièrement et qui sonnera logique car tout sera lié. L'intérêt étant de suivre une cohérence dans son évolution... on ne change pas de caractère du jour au lendemain :p



Etape précédenteEtape suivante

Halloween

La Feuille de personnage - Dim 12 Mai 2013 - 15:24

La feuille de personnage





La feuille de personnage, cette façon de se renseigner sur un personnage sans avoir à consulter un certain nombre de fiche. Une façon de synthétiser des informations, de mettre en place une certaine gestion, et une organisation particulière. Il y a possibilité de modifier les champs, de personnaliser selon votre jeu. Comment on fait ? La réponse se trouve plus bas.

/!\ Vous devez être en configuration "avancée" dans votre panneau d'administration.


Gestion des champs



Avant tout, il faut activer cette fameuse fiche. Direction le panneau d’administration, « Modules », et « Gestion des champs » dans le cadre « Jeux de rôle ». Vous pourrez donc choisir d’afficher ou non la feuille de personnage, décider du statut minimum pour pouvoir consulter cette fiche, mais aussi de modifier l’intitulé de cette feuille. Aperçu de la page.

En dessous, vous pouvez ajouter les champs de votre fiche. Age, Maison/Clans/Villages/Races … à votre guise. Vous pouvez même ajouter une liste de choix, ou une barre de statistiques. Lors de la création de ce premier champ, vous pourrez donc l’intituler (normal), choisir son type (champ de texte, barre, liste de choix, texte/liste ou tableau), l’ordre de parution (en premier, en second …), la valeur par défaut (texte avant d’être rempli, par exemple « Age : X ans », ou un entier pour une barre). Vous pouvez aussi décider de donner la possibilité au membre de modifier lui-même cette fiche ou non (pour une gestion de stat par exemple en cas de triche répété) et d’afficher le champ lorsque l’on poste un message (aperçu).

Attention, ce dernier ne peut être choisi que trois fois pour éviter de surcharger la page. Il ne reste plus qu’à enregistrer.


Aperçu de la page de création.

Vous trouverez la liste des champs créés au même endroit que précédemment, et vous pourrez les modifier ou supprimer à tout moment. Aperçu.


Modifier l’apparence



Maintenant que le contenu est prêt, il faut s’occuper de l’esthétique. Si la couleur du champ par défaut vous convient, inutile de changer. Sinon, direction « Styles des champs » sous « Gestion des champs ». Vous pourrez ajouter une image précédent votre texte, modifier la couleur du champ. Aperçu de la page.

Pour les barres, il est également possible de modifier l’apparence de base, avec d’autres images (vous pouvez aussi récupérer les images de la barre par défaut et modifier la couleur simplement). Aperçu de la page.


Gestion des feuilles



Les feuilles de personnages s’activent via le profil pour les membres, mais également via le panneau d’administration pour les administrateurs. Pour cela, toujours dans le cadre « Jeux de rôle », direction « Générer les feuilles », puis activez les feuilles qui ne le sont pas déjà (si la page est vide, c’est qu’elles le sont toutes. Vous pouvez également modifier les feuilles de chaque membre dans « Feuilles de personnage », ou encore les supprimer.


Et voila, tout a été traité \o/ Vous avez donc toutes les clés en main pour créer vos propres fiches de personnage et les assortir à votre forum.

Comment créer son personnage et son histoire ? (Version 2.0) - Ven 9 Sep 2011 - 16:09



Ce guide est l’œuvre des efforts combinés d'Alenn, Inikaam et Sinderin.
Écrit pour le forum Never Utopia, toute reproduction (fut-elle partielle) sans mon accord est interdite.

    Créer son personnage et son histoire
    .

    Introduction.

    Bienvenue dans ce petit guide, un brin pour les nuls ou pour toute personne voulant s'améliorer dans sa création de personnage. Il s'agit de conseils, n'allez pas vous enfermer dans le trop plein de règles. Après tout, c'est votre personnage, il est important que vous preniez plaisir à le jouer par la suite. J'essayerais de présenter les différentes "écoles" de fiche de personnage et les différentes manières que je connais.

    Bien. Vous avez trouvé votre forum, vous avez lu les règles. Souvent, celles-ci préviennent de ce qu'il ne faut pas faire mais je rappellerais tout de même les poncifs.

    Première étape : Le nom de votre personnage.


    En premier lieu, vous avez lu le contexte du forum, il vous a plu, vous avez une idée de personnage. Pas très précise, j'imagine, mais elle se dessine tranquillement. La première chose à faire est donc de s'inscrire sur le forum. Là arrive un gros soucis : Le nom et le prénom de votre personnage.
    Souvent, les rôlistes veulent faire originaux. Si je vais taper dans un forum RPG au hasard, voici le genre de prénoms que je trouve : Abel, Ailin, Alessa, Arn, Bethsabée, Grey, Ivy, Jarvis, Kal, Kargiraal, Keir, Leïla, Mathis, Mebahel, Takeda, Vaughn...
    Je sais pas vous mais je n''ai jamais croisé un seul de ses prénom là dans ma classe. Il ne faut donc pas hésiter à fouiller un peu partout pour faire plus original que l'autre. Les prénoms basiques ne sont pas pour autant déconseillé surtout sur les forums historiques. La seule limite reste le contexte. On ne va pas envoyer un japonais dans notre moyen âge occidental. Ettt non.
    Itaki Koyoshima sur un forum JDR dans le moyen âge français... X
    Itaki Koyoshima dans un RPG sur Bleach... O
    Itaki Koyoshima dans RPG post-apocalyptique avec des zombis... O
    Naruto Uzumaki dans RPG post-apocalyptique avec des zombis... X
    Laptitepucedu42 dans RPG post-apocalyptique avec des zombis... X
    Adam Sligther dans RPG post-apocalyptique avec des zombis... O

    De manière général, appeler son personnage Nécr0darkilleur ou Xx-Diable-xX ou même Ze_be-st_ouf est plutôt mal vu. En fait. du moins sur les forums RP.


    Deuxième étape : Préparation de votre personnage.


  • Grandes lignes de votre personnage.

    C'est l'étape très simple où se précise l'idée du personnage, à cette étape, il faut déterminer (a quelques encablures prêts) :
    Sexe : Féminin ou masculin en général.
    Âge : Pas un chiffre précis mais plus idée générale de ce genre "Gamin(11-15); Ado(15-18); Jeune(18-25); Mature(25-40); Expérimenté(40-60); Vieux(60-80)"
    Rôle dans le rpg : Choix de carrière, de faction, de race ect...

  • Ne pas être un "Gros Bill."

    Premièrement, mettons nous d'accord, vous n'avez pas écrasé une armée entière d'orcs uniquement grâce à votre pouce. Ni avec la paume votre main. Vous avez pu tuer deux ou trois d'entre eux mais vous deviez être sérieusement blessé après. Vous n'êtes pas super fort, vous n'êtes pas super beau, toutes les choses ne vont pas devoir se plier devant vous. Voila, j'y peux rien. L'admin ou le MJ, il voudra pas. Et on le comprends.
    Inikaam a dit : Un personnage doit avant tout être simple au début, pas un monsieur tout le monde mais quelqu'un qui ne possède que des capacités normales et logiques. Avec le temps, le perso évoluera.
    Pour aider à ce genre de création, voici mon conseil principal : tout personnage, qu'il soit dieu ou mortel, possède des avantages et des faiblesses. Même Zeus était impuissant face à la fureur d'Héra, tout comme le guerrier héros de guerre se présente souvent être d'une intelligence très limitée.
    Bref. Personne n'est parfait.

  • Exemple de fiches de personnage.

    Une fiche de présentation peut demander plein de détails comme très peu. Voici deux exemple de fiches complétement différentes mais regroupant les mêmes informations.
    Exemple n°1:
    Nom : Sinderin
    Âge : 28 ans
    Race : Humain
    Profession : Guerrier
    Arme principale : épée à deux mains
    Couleur de cheveux : bruns
    Peau : mat
    Carrure : musclée
    Taille : 1m80
    Poids : 78 kg

    Sinderin-NeverUtopia©


    Exemple n°2:
    État Civil

    Nom :Pharlain (MacPharlain à l'origine, mais la particule à été enlevée à force de vivre en Amérique. Cela faisait trop "vieux jeu". Enfin, peu importe.)
    Prénom :Keir
    Surnom: "Le vieux"
    Race :Normes.
    Âge :43 ans.
    Date de Naissance : 15/10/2004 (nous jouons en 2047)
    Situation de Famille : Divorcé. Il a une fille de 14 ans, un fils de 12 ans.
    Profession / Activité : Directeur du Bureau d'Investigation aux Affaires Surnaturelles

    Morphologie

    Taille : Un mètre 85.
    Poids : 80 kilo.
    Corpulence : Il devrait être maigre, il mange toujours sur le pouce et se nourri de café. Mais son corps, anciennement bien entretenu, en a décidé autrement. Il a gardé une musculature nerveuse, présent couverte d'une légère couche de graisse. Il est toujours capable de faire décoller du sol les pieds des quelques journalistes qui fouillent dans son bureau lorsqu'il est absent.
    Couleur de cheveux : Bruns, bouclant d'une façon assez anarchique. Ils les cachent sous différents chapeaux.
    Couleur des yeux : Bruns, très communs.
    Allure générale : Un visage taillé au burin, les traits un peu relâchés par le temps, le nez fin. Le charisme de Keir tient dans très peu de chose. Lorsqu'on le voit, on est partagé entre l'impression d'une grande force psychique et celle d'une grande fatigue physiologique. Ses yeux sont brillants d'intelligence, il parle et raisonne bien mais ces gestes sont rapides, peu précis, parfois hésitants. On dirait que quelque chose ne suit plus entre l'esprit et le corps.
    En général, il a deux allures, que les agents ont appris a bien reconnaitre.
    L'une se manifeste lorsque les affaires s'empilent sur son bureau, lorsque la LEDO lui a envoyé ses avocats pour un foutu outre que toute les preuves accusent, lorsque la T.P.H. a brulé sa voiture pour avoir condamné l'un des leur. Bref, lorsque Keir est dépassé par ce qu'il se passe.
    L'oeil moribond, les sourcils souvent froncés, il mâche un chewing-gum ou fume une cigarette ("Rah. J'avais pourtant réussi à arrêter il y a deux jours."), il est plus maladroit que la normal, il ne lève pas les yeux de ses dossiers lorsqu'on lui parle et a une certaine tendance à répondre par mono syllabe. Le fait est, que comme c'est le grand patron, on a souvent à le consulter. Il n'est pas rare de devoir tirer à la courte paille celui qui ira le parler lorsqu'il est dans cette humeur.
    D'ordinaire, il a toujours l'air un peu ailleurs. Air dont il faut se méfier, en présence d'autrui, Keir fait en sorte d'avoir toujours parfaitement les pieds sur terre. Il a l'habitude de regarder ses interlocuteurs bien en face, un sourire en coin aux lèvres. Sa voix est claire et distincte, il a l'habitude de parler devant des journalistes, bien qu'il n'aime pas particulièrement se montrer en spectacle.
    Allure vestimentaire : Généralement, il essaye de ne pas être trop pouilleux. Même si un créateur de mode vous le dirais facilement : Les manteaux longs sont so 2030. Si il y a bien quelque chose qui prouve son âge, encore plus que son visage marqué par la fatigue, c'est bien sa garde robe. Long manteau noir, chemises blanche souvent très simples avec un pantalon de costume. Il aime bien venir totalement habillé en costume également. Très peu de jean, il n'arrive pas à courir correctement avec. Cela le bloque.
    Pour l'extérieur, il a donc son long manteau, un feutre et ses petites lunettes noires et rondes.
    Plus que pour le protéger du soleil, il les porte surtout car elles sont devenues une sorte de symbole, un signe de reconnaissance. Les quelques caricatures de lui qui traînent dans les journaux le représente toujours avec.
    Particularités éventuelles : Sa lèvre inférieur porte une cicatrice du côté gauche. En souvenir d'un combat lorsqu'il était agent.

    Keir Pharlain, personnage d'Alenn-VoodooChild©

    Les forums peuvent demander beaucoup de lignes comme très peu. Je pars du principe que vous allez postuler sur des forum qui demande un minimum de rédaction. Mais dans le cas de de ceux qui n'ont pas besoin de rédiger, je balance quelques généralités à savoir.

    La plupart des forum ne seront pas aussi contraignants que moi, défoulez vous un peu et voyez quelles limites on vous impose ! Vous êtes sur un forum RPG pour vous amuser après tout.

    Troisième étape : Le physique du personnage.

    Vous devez faire une description physique. Je conseille toujours de chercher l'avatar avant de commencer sa fiche, une fois l'image sous les yeux, tout est beaucoup plus simple. Décrire un personnage n'est pas chose difficile, mais souvent, on a du mal à allonger les descriptions comme on le voudrait lorsqu’on rédige.

  • Taille, poids et corpulence.

    Le poids est égal à la taille +/- 10 kilo pour un homme ou une femme de stature normale.
    55 kilo pour un mètre 75, cela donne une personne longiligne dont les os transparaissent a travers la peau. Pas un jeune éphèbe.
    Chose à savoir :
    - La masse musculaire est plus lourde que la masse graisseuse. Un homme d'un mètre 70 pour 80 kilo est soit en léger surpoids, soit bien musclé.
    - La masse osseuse peut aussi être lourde. Ajoutant cinq kilo au poids sans que cela se voit.

    Et un gosse de 15 ans ne va pas faire un mètre 90 pour 80 kilo.

  • Cheveux, Yeux.

    Bon, cette partie est courte et simple. Voici quelques trucs quand même.
    Quelques pistes pour décrire à propos de l’œil : L'iris, la forme de l’œil (bridé ?), les cils, les sourcils. Votre personnage porte-t-il des lunettes ?A quoi ressemble-t-elles ?
    Quelques pistes pour décrire à propos des cheveux : L'épaisseur, la couleur, la coupe. Votre personnage en prend-t-il soin ?

    Je voudrais m'arrêter sur le cas des Albinos. Si vous voulez jouer un albinos sur un forum réaliste, vous devrez subir sa maladie. Les yeux d'un albinos sont rouges car l'iris est dépigmenté, donc...On voit ce qu'il y a derrière : Du sang. Un albinos total a donc la peau très blanche, les cheveux blancs ou blond, les yeux rouges, il voit assez mal et ne peux pas sortir dehors car sa peau ne résiste peu/pas au soleil. Faites attention, c'est très contraignant.

    Parfois certains rôlistes présente des personnages aux yeux gris, la pupille incluse : C'est la cataracte. Ils vont finir aveugles.

  • Description générale.

    Voici quelques petites choses pour remplir des lignes de bas en haut :
    La forme du visage,les rides s'il a lieu, la forme du nez, des lèvres, les diverses cicatrices.
    A-t-il des perçings ou des tatouages, lui manque-t-il des dents ?
    Son allure générale (Vif ?Apathique ?Nerveux ?Rêveur ? Calculateur ?), la façon dont il marche, ses mimiques, ses toc, ses habitudes.
    Le physique, en particulier chez les personnes un peu mûre, est souvent marqué par les différentes expériences de la vie. Ainsi, un commissaire buveur de café et grand fumeur tirant sur la 40aine aura la peau en mauvais état. Un guerrier expérimenté est plein de blessures. Une grande femme d'affaire qui dort peu aura des cernes (sous trois tonnes de fond de teint).

    Il faut éviter d'imposer certaines choses au MJ/Joueur en face. Évitez ce genre de phrases :
    "Olivier est très attirant, n'importe quel fille se sent attiré par son incroyable beauté."
    "Lors de l'arrivée d'Olivier dans une pièce, un halo de mort et de ténèbres enveloppe tout les gens présents, les glaçant au plus profond de leurs âmes."
    Sérieusement.
    Remarquez, si vous êtes un mage super puissant et super dark dans le deuxième cas, je ne dis pas...

    Troisième étape² : Le psychique de votre personnage.

    Je ne serais pas très causante à ce niveau-ci, chacun est libre de donner le caractère qu'il veut à son personnage et souvent, si le caractère de départ, celui qu'on trouve dans la fiche est assez basique, il tendra à évoluer avec les interactions avec les autres personnages.

    Inikaam met en avant que la personnalité de votre personnage est souvent lié à son histoire et cela est totalement vrai. Comme votre propre histoire va influencer vos réactions.
    Exemple a écrit:Vous vous brûlez sur une flamme, vous vous méfiez du feu par la suite.
    Vous avez toujours vécu au milieu des robots, vous savez donc vous en occuper correctement.
    Votre femme vous a quitté pour un vampire, vous détestez les vampires.


  • Quelques trucs pour mieux cerner votre personnage :

    Ses manies.
    Ses goût musicaux, culinaires.
    Ses réactions vis à vis des autres, comportement en société.
    Ses craintes, regrets ou au contraire ses fiertés.
    Sa personnalité : Joyeuse, déprimée, neutre, tendance à la rêverie ?

  • Le cas des maladies mentales.

    Oui, j'ai envie de faire un petit aparté. Il existe quelques forum se passant dans des hôpitaux, des prisons, des pensionnats...Et parfois, le joueur s'amuse à donner à son personnage une tare mentale. Alors, juste, petit lexique vite fait pour qu'on arrête de faire n'importe quoi. En spoiler, ne lisez pas si vous n'êtes pas concerné.

    Spoiler:
    Schizophrénie : Décalage par rapport à la réalité. Englobe beaucoup de symptômes. La schizophrénie ne se caractérise pas par un dédoublement de personnalité mais par des délires auditifs, visuels et logiques. Souvent, il est n'est pas assez conscient de la réalité pour se montrer dangereux (même si des cas très violents existent : Héboïdophrenie)

    Paranoïa : Délire de persécution appuyé sur la réalité. Un personnage paranoïaque peut se révéler dangereux.

    Bipolarité : Variation entre épisode dépressif et épisode maniaque (Très heureux, très malheureux). Peut s'apparenter à un dédoublement de personnalité bien que ce soit la même personne dans des humeurs différentes.

    La double personnalité peut particulièrement se présenter lors de consommation de drogues. A la Docteur Jekyll et Mister Hyde, la mauvaise part arrive lors de la prise d'une petite fiole. Il existe aussi des cas de dédoublement de personnalité multiple (jusqu'à 8, si je me souviens bien) sans qu'aucune ne soit "mauvaise".


    Quatrième étape : L'histoire.

    Voila la partie la plus longue. Alors, comme l'a dit Sinderin : En effet c'est une étape longue mais néanmoins utile pour être reconnu dans le jeu comme le vieux nain qui a traversé les guerres,le guerrier implacable qui a tué à lui seul une armée ou autres fantaisies du genre mais attention tout de même à ne pas exagérer son BG sinon on risques d'être vu comme le mage qui n'est jamais mort qui n'a jamais été blessé et qui même avec un bras en lambeaux continue de se battre tout en se montrant bien portant. (faut pas pousser les enfants)

  • Les histoires ouvertes.

    Le plus souvent, ces histoires sont à la première personne, il s'agit d'un monologue intérieur de votre personnage, ce n'est pas l'histoire de A à Z mais des impressions du personnage. Voici ce qu'en dit Inikaam :
    "Dans les tréfonds de ma mémoire, j'entends encore ses hurlements. La douleur, le sang. J'entends toujours ce rire qui ne cesse de résonner dans mon crâne. Je sens encore ces lames qui tranchent ma chair, s'enfoncent dans mes organes, je sens ces blessures qui me transpercent. Bonne nuit petit frère. Ne t'endors pas trop vite, il va venir. Bonne nuit petit frère. Adieu, petit frère. Petit frère? Petit frère. Petit frère."

    L'intérêt de ce genre d'histoire est de masquer la quasi totalité de l'histoire du personnage, car il n'est pas connu ou caché. De cette façon, le jeu du personnage passera par la découverte petit à petit de son histoire.

  • Les histoires complètes.

    Pas besoin d'aller chercher toute l'histoire de votre personnage point par point, les moments les plus importants suffisent, ceux qui ont vraiment eu de l'impact sur votre personnage. Voici plus ou moins un plan à suivre si vous êtes vraiment perdu :

    Naissance
    Bonne occasion de présenter la famille et le climat qui y règne ainsi que la période à laquelle est né le personnage si cela à un impact.
    Enfance
    Accident, événements important à l'époque comme une guerre, problème familial. Ce doivent être des faits vraiment marquant sinon, votre personnage ne s'en souviendra pas.
    Adolescence
    Études, accidents, rencontres importantes, changement dans son comportement... Période de construction.
    Âge adulte
    Travail, famille, actes importants, relation avec ses amis...


    L’histoire permet surtout d'expliquer "Comment en est-il arrivé là ? Qu'est-ce qui l'a poussé vers ses choix-ci ?"


Conclusion.

Je pense avoir définis pas mal de chose mais ce guide ne demande qu'à s'améliorer à l'aide de vos questions, de vos avis ! N'hésitez pas.
Voila, et bonne chance !


Revenir en haut

La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 9:26