AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon Japon : le display ...
Voir le deal

    Un petit point déprime ?

    Anonymous
    Invité

    Lun 23 Fév 2015 - 23:12

    Bonsoir à tous ~

    Comment commencer, un petit sujet avec un titre clair, comme ça j'aurais pas l'impression de déranger, ceux qui viendront lire sauront à quoi s'attendre. Je me sens un peu paradoxale , pas vraiment dans mes chaussettes, prête à abandonner tout ce qui fait ma vie, souvent mythomane aussi et, pour être honnête, je croit avoir ce sentiment depuis que je suis née ... J'y réfléchit tout le temps, je me sens doucement évolué, mais pas forcément avancer. Comme face à un dinosaure, ni lui ni moi n'osons bouger mais on s'habitue peut être un l'un à l'autre, mais la situation reste où elle est. (Je prend cette métaphore, ça pourrait faire ma participation à "Action... Réaction ! #1" )

    Je poste surtout suite à l'expérience que j'ai faite de la joute à la plume Vous n'y échapperez pas #2 (pour expliquer à ceux qui ont pas fait attention : 6 mots imposé, pas de thème, inshallah !) . Ce n'est pas le classement qui m'affecte, il est parfaitement justifier, et je suis très heureuse d'avoir eut 2 votes (c'est une infinité de plus que ce que j'attendais Razz )
    J'ai débords vu le défis le jour où il a était posté, je l'ai lu en travers mais je ne m'y suis pas intéressé plus que ça, j'ai eue une vague idée de ce que j'aurais proposé comme texte, mais j'ai pas eue la motivation de l'écrire. Puis je l'ai revue lorsque Lunda l'a relancée. J'avais une seconde de libre alors je m'y suis penchée dessus. Et là, un éclair de génie m'a traversé. Les même idées me sont revenus en tête, chaque mots semblaient donner la direction, l'image même du zombie me faisait dire que le thème de tous les textes seraient le même (au final, je suis la seule à avoir parlé de mort vivant je crois)
    La légionellose : l'élément déclencheur, l’astéroïde : la cause, la prépondérance d'un personnage perturbateur, la voix de mêlé-casse symbole de l'évolution, la mâchoire pendante représentant un mort vivant accompli et la fiction comme retour à la réalité du protagoniste.
    Je me suis mise à écrire et en deux heures, c'était plié. Un large sourire au visage, ça faisait des plombes que j'avais pas pondu un texte jusqu'au bout et bien la première fois de ma vie que je réussissait l'exploit d'un texte qui tiens seul (sans background d'un forum comme l'était mes fiche de présentation, sans interlocuteur comme n'importe quel post rp. Et non, je n'ai jamais réussit à faire un rp solo jusqu'au bout :/ ) Pire encore : après relecture, je n'ai rien touché ! Le texte est resté le même (à part quelques correction orthographique). Les histoires de mes personnages, je devait toujours les retoucher, modifier des pents entier parfois, tellement que j'évitait de trop me relire sinon, je perdait toute motivation et je postait jamais la fiche. Pire encore, je l'ai rerelu pour le plaisir.
    A la sortie du sondage, chaque commentaire m'a fait chaud au coeur "L'histoire est ficelée de manière qu'on est absorbé par la lecture", "bien écrit, bien construit, propre et très beau", c'est exactement ce que je veut faire quand j'écris ! Une lecture fluide, une histoire qui se tient, arrivé au bout sans s'en rendre compte. (Je me fait pas d'illusion, les commentaires sont élogieux, mais je doit encore avoir de la marge). 0 votes, normal, j'ai l'orthographe d'un singes paraplégique, faudrait que je me trouve un nègre pour me corriger !
    Je l'ai encore relue récemment.
    J'ai un gros reproche à lui faire cependant : l'ambiance. C'est noire, très psychologique, une histoire d'apocalypse et de zombi. C'est moi qui ai écrit ça ?C'est pourtant pas du tout le genre de lecture que j'aime ! Je préfère la fantasy coloré, j'aurais aimé écrire des choses plus gaie et léger comme le texte de Nephilime.
    Un point orgueil aussi, j'aime pas ça, mais j'aurais quand même voté pour moi. Pour les émotions que j'ai eue en l'écrivant et en le relisant, pour la fierté que je tire de ma production et peut être parce que je suis une égoïste qui écrit avant tout pour me plaire à moi même :/ Désolé. (en, plus, je crois que j'aime pas beaucoup lire, je vous ai dit que je me sentait paradoxale ?)

    Mais alors, pourquoi elle déprime cette idiote ? ... Parce que c'était un éclaire de génie, il tombe, il fait du bruit, mais il n'y a rien avant, il n'y a rien après. Le nouveau défis ? j'ai milles idée en tête, j'ai essayé d'en posé une ou deux, mais je sent vite que je me force et mon inspiration part en fumée. C'est pareil sur à peut prés tout les forums que je cherche et que je trouve. Parfois, je poste une fiche sur un forum et puis je disparait. Je me demande encore comment j'ai tenu trois ans sur mon premier forum. L'innocence de croire en mes textes raté ? Dix lignes creuse et difficile à digéré avec plus de fautes que de mots. (Si vous vous dites que ce message est bourré de fautes, sachez que j'ai énormément progresser depuis que j'ai commencé ! ça fait peur, hein ?)
    Bref, je me perd, je suis perdu, peut être qu'aucun univers que l'on me propose ne me convient ? Je vais faire le mien ! Mais c'est la même histoire, elle semble consistante dans ma tête, j'écris trois lignes et ça ressemble déjà à un château de cartes sans fondation. Mon dernier univers en date a tenu plus longtemps jusqu'à ce que je finisse par me dire "bah en fait, il est complètement fermé ton monde, figé, il peut rien se passer dedans. Si bien construit que changer un détail serait une grave erreur pour la cohérence).
    Parfois aussi, mon esprit fleurit d'une nouvelle idée, mais je suis dans mon lit, au boulot ou devant ma console, j'ai la fleme de la noter, la fleme de l'écrire, la fleme d'approfondir, elle se perd à jamais dans les méandre tortueux de mon esprit, elle ressortira peut être un jour pour épauler une nouvelle idée qui aura la même vie.

    Alors je reste là, à subir la vie, condamné à attendre un éclaire pour arriver à quelque chose de concret. A côté de ça, je rate mes études, je galère au boulot (je suis en alternance si vous vous posez la question). Il parait que j'ai des facilité, mais surement juste ce qu'il faut pour créer l'illusion. J'ai l'impression de vivre comme un fantôme sans être remarqué. On me voit quand on est contraint de me voir ou quand on a besoin de moi, mais c'est rare. Surement un grain de paranoïa ou d’égocentrisme pervers.

    Autant la fleme de vivre que de mourir, alors je survie.

    J'ai pas pris spécialement plaisir ou de soulagement à l'écrire, ça me déprime de savoir que certain ont perdu du temps à me lire autant que de savoir que d'autre ne veulent surtout pas le lire. J'avais quand même besoin de l'écrire, comme on ressent le besoin respirer même quand un œuf pourrie traîne dans un coin de la salle. C'est pas agréable, mais il parait qu'on peut en mourir si on le fait pas.

    Des sujets comme ça, je pourrait en ouvrir tout les matins avec un thème différent. Si vous me dites qu'il est bien écrit, ça me motiveras peut être à écrire un blog ... ou pas.

    Enfin voilà, joie sur vous et vos familles o/
    Sparrow-style
    Sparrow-style
    FémininAge : 37Messages : 32055

    Mar 24 Fév 2015 - 11:25

    Salut !
    Tu as bien fait de l'écrire, il n'y a rien sur N-U qui interdise de faire ça, et en plus je trouve que c'est bien écrit, donc aucune raison de culpabiliser sur l'ouverture de ce topic, je t'assure^^
    En fait, tu me croiras ou non, mais j'ai parfois un sentiment assez proche de celui que tu décris. Le fait d'avoir des idées mais de ne pas aller au bout, et donc de les laisser se "perdre" au fond d'un tiroir (oui j'ai des tiroirs dans mon cerveau, pas vous ?) et prendre la poussière. Cette phrase là aussi je me la dit souvent :

    Il parait que j'ai des facilité, mais surement juste ce qu'il faut pour créer l'illusion.

    Parce qu'on me l'a souvent dit, que j'avais des facilités, comme si ça allait forcément me permettre d'aller loin, sauf qu'il doit me manquer quelque chose de très important pour réaliser de grandes choses car pour l'instant c'est pas encore ça x).
    Donc bref, je pense comprendre globalement ce qui ressort de ton texte ici, et ce que je peux te dire c'est que bien souvent plus tu cherches moins tu trouves. Concernant, par exemple, l'inspiration des RP ou les idées de contextes de forum, si t'es dans une phase d'éparpillement c'est compliqué de "forcer" pour en sortir. Peut-être tout simplement que ton esprit te dit qu'il serait bien de faire une pause en matière d'écriture ? Ou bien de changer radicalement de type de jeu (passer aux JdR sur table par exemple) ?
    Je ne dis pas que c'est ce que tu dois faire, mais si ça bloque d'un côté, fais le tour, prends un autre chemin. Alors ouais, j'admets totalement, c'est très facile à dire ! Beaucoup moins à faire x).
    Qu'est-ce que tu recherches en faisant du RP ? Pourquoi tu joues en fait ? C'est peut-être des questions que tu dois te poser, pour que les choses soient plus claires dans ton esprit. Peut-être que tu n'arrives pas à te fixer sur un projet car tu ne sais pas vraiment ce que tu recherches, ce que tu veux. Y réfléchir ne va pas forcément t'apporter les réponses directement, et d'ailleurs parfois c'est le fait d'arrêter de réfléchir qui les amène^^ C'est paradoxal, mais en temps que miss Paradoxe je suis sûr que tu comprendras x).

    Et puis le texte que tu as fait pour le défis, celui dont tu es fière, c'est bien la preuve que tu étais inspirée à ce moment là, que tu as fait quelque chose de bien. Le fait de gagner ou non finalement n'a que peu d'importance. C'est tellement personnel parfois ces textes... et les votes le sont aussi. Ca n'enlève rien à ton mérite ni à la qualité de ce que tu as écrit, surtout si les commentaires ont été bons^^ C'est bien la preuve que tu n'as rien perdu, finalement, tu as ça, de la ressource !
    C'est con mais la plupart du temps il faut juste un déclic, un petit truc, et ça débloque tout. Ce petit truc plus on le provoque et plus on a l'impression qu'il n'arrivera jamais, donc le mieux c'est de lâcher prise, pas insister dans la voie "bloquée" et du coup faire autre chose, une autre activité, voir les potes, ou je sais pas... Et puis à un moment, quand tu auras pu te vider un peu l'esprit, décompresser, tu auras ce fameux déclic. En plus, parfois, il marche pour tout. Tu déloques une voie et comme avec les dominos t'as l'impression que celle d'à côté se désencombre aussi et ainsi de suite x).

    Je sais, c'est pas des supers conseils, mais c'est les seuls que j'ai^^ N'essaies pas de forcer, fais le tour Razz



    sign
    A-Lice
    A-Lice
    FémininAge : 28Messages : 4939

    Mar 24 Fév 2015 - 11:55

    Je suis venue, j'ai lu, j'ai vaincu (les fautes /pan).

    Pour ton oeuf, il suffit d'ouvrir la fenêtre et de respirer. Aussi con que l'idée soit, si tu modifies un détail, tout peu rentrer dans l'ordre. Crois juste en toi. L'orgueil et l'égocentrisme ne sont pas des défauts, la confiance en soi non plus. Alors crois en toi !

    Et publies un blog si ça te permet d'évacuer le surplus, le trop-plein.

    (Après pour tes idées quand tu as la flemme de les noter, tu peux t'enregistrer sur ton portable. T'as clairement l'air con, mais au moins tu la perds pas Wink )

    Anonymous
    Invité

    Jeu 26 Fév 2015 - 19:41

    L'histoire du blog, c'était une blague, je l'ai déjà fait trois fois, mais j'ai pas était capable de les tenir, au bout de deux ou trois articles, j'oublie qu'il existe parce qu'un jeux est sortie ou des vacances entre potes ou autre ...

    Pourquoi je rp ? Je rp plus beaucoup malheureusement, mais je peut répondre à pourquoi écrire ? Je dessine pas super bien, même si je gribouille souvent à droite à gauche, Je sais pas filmer, j'aime pas chanter ou danser, je sais jouer d'aucun instrument. J'ai une imagination débordante, et pour éviter de déprimer h24, je me projette dans mille mondes à travers mille personnages et écrire, c'est ce que je sais faire de mieux pour partager ces mondes. Les forums que je croise ou peut être le format "rp forum" ne me permette plus de m'exprimer comme je veux. Et j'ai peut être pas encore l'ampleur de créer une oeuvre à part entière ou un forum qui pourrait vivre (ce qui ajoute un peu à ma déprime lol) Je sais qu'il faut du temps et que je suis sans doute pas encore assez mure, que ça viendra plus tard, mais en attendant, ça m'ennuie beaucoup.

    Après, pour me changer les idées, j'ai des amis, il partage pas mes gout pour l'écriture (je crois qu'ils sont pas au courant de mes activités sur les forum d'ailleurs) ça me permet de penser à autre chose ... à d'autre problème que j'ai. L'impression d'être en retard par rapport à eux par exemple Razz (Prend dans tes dents le cercle vicieux de la dépression /paf/ ) Pareil du côté de ma famille. Dans un sens, j'ai plusieurs univers différents avec plein de type de personne qui font que je peut souvent parler d'un peu tout ce qui fait ma vie. Mais ça me renvoi à mes problèmes personnel que j'ai dans chacun de ces groupes. On la sens l'égocentrisme pervers là ? Au final, c'est toujours moi le problèmes alors que j'ai une vie merveilleuse quand on raisonne correctement.

    J'ai peut être besoin de temps, mais on est dans une société qui veut toujours allé plus vite aussi. Et je me retrouve à partager ma déprime avec des gens que je connais peu qui semble partager les même problème que moi et c'était une grossière erreur de votre part de me répondre parce que je peut continuer comme ça pendant des heures ! (Humour, j’apprécie énormément votre attention !)

    Est-ce qu'on est plus intelligent ou plus idiot que les autres à se poser tant de question inutile. Penser être humble et modeste et pourtant se voir malheureux? Ce serait cool d'être aussi illuminé que les moine tibétain.

    PS : Alice : Non, je ne parlerais jamais à voix haute dans un dictaphone, J'ai honte des choses les plus insignifiante, alors faire un vrai truc bizzare, c'est au dessus de mes forces. et puis, l'effort de l'allumer est aussi grand que le reste ^^" Mais j'avais déjà pensé à cette idée.
    Neva
    Neva
    FémininAge : 31Messages : 18565

    Jeu 5 Mar 2015 - 17:52

    Ne te fie pas trop aux résultats des concours. Il y a pas tant de gens qui votent, ça dépend vraiment des goûts personnels et on ne demande que le préféré. Les concours sont avant tout des occasions de s'exercer et d'avoir des avis écrits :)

    Pour ce qui est de l'écriture, si t'as envie de continuer, il faut peut-être plus te forcer : noter cette idée même si tu es en train de jouer, ne pas baisser les bras en te disant "mon univers est trop fermé" mais te demander "comment plus l'ouvrir", t'obliger à écrire etc. Les facilités et le génie, ça assure pas le succès. 90% du boulot reste à faire et c'est pas toujours une partie de plaisir, faut parfois se donner soi-même des coups de fouet :)
    Tu peux créer un forum "raté", écrire un roman moyen ou autre. Faut que tu passes par là de toute façon. C'est en exerçant que tu t'améliores, faut pas croire que tu vas sortir un chef-d'oeuvre d'un coup mais peut-être qu'à force de tenter ta chance et d'apprendre tu y arriveras



     
    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 20 Aoû 2022 - 5:33