AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

    Concernant les "Levels graphique"

    amanwithoutmind
    amanwithoutmind
    MasculinAge : 47Messages : 80

    Dim 24 Juin 2012 - 21:02

    Je ne savais pas où aborder ce sujet.
    Il ne s'agit pas d'une suggestion mais d'un point de vue, donc j'ai préféré le faire dans le flood.

    Voilà, en fouinant je suis tombé sur ce topic d'attribution des Levels.
    Alors déjà, félicitation pour l'idée, un chouette moyen de motiver les membres pour faire quelques commandes avec une rétribution en retour.
    Bien que je n'aie pas trop de temps pour moi, je lisais en détail, ça fait déjà plusieurs jours et je ne suis pas d'accord sur certains points.

    Bon, ça vient très probablement de ma conception très personnelle du graphisme et c'est pourquoi ce topic n'est pas une suggestion.

    De mon point de vue, tout ce qui concerne l'animation est accessoire.
    J'explique quand même ^^

    Comme tout le monde je progressais en graphisme, à mes débuts et comme tout le monde j'en suis arrivé à ce jour où on m'a demandé de faire une animation.
    Quand c'est arrivé, j'imagine que j'ai réagis comme la plupart, j'ai été sur google et j'ai cherché.
    Et c'est là que ça dérape, mon premier constat fut que les animations étaient gadget, souvent laides, souvent de mauvaise qualité, souvent chargées et inutiles.
    -> Quand je dis "souvent", je ne dis pas "tout le temps", certains font ça très bien et à bonne dose.
    J'ai donc répondu à la demande par la négative en disant que je ferais plus beau sans animation.

    J'ai donc décidé depuis ce jour là, que la priorité était de connaître mon soft parfaitement, de devenir une bible technique, de trouver mes propres effets et ma patte perso, et seulement quand je me sentirais suffisamment proche de cet objectif, reconsidérer les animations.

    Les anims, ce n'est pas "le mal", mais ce n'est pas non plus ce qui détermine un niveau graphique, je pense.

    ***

    Pour en revenir aux levels donc, je me suis évalué tout seul (Le gars qui ne se la pète pas trop xD)

    --> LEVEL1

    Les découpes – même simples – sont rognées, trop carrées, pixellisées ou incomplètes.
    Faible techniquement, c’est l’émotion et l’ambiance dégagée par les créations qui détermineront à quel sous-échelon de niveau se trouve le graphiste.
    Ces personnes sont capables de réaliser des signatures très basiques, parfois même seulement spécialisées dans des avatars, mais éprouvent de grandes difficultés lorsqu’elles dépassent ce format général.



    Plan Technique :


    La création est trop souvent pixellisée, floue, vide ou voire même désordonnée ; les techniques manquent à l’appel : le logiciel n’est pas maitrisé, et ça se voit.
    Les images & C4D sont positionnés l’un sur l’autre, placés sans cohérence entre les différents éléments. On n’observe aucune notion d’effets, que ce soit de luminosité, de jeu de couleur ou bien même de contrastes.
    Certains éléments sont manquants, tels que les cadres ou la typo. S’ils sont présents, ils sont souvent le résultat d’un mauvais choix.
    Ces personnes sont capables de réaliser des signatures très basiques, parfois même seulement spécialisées dans des avatars, mais éprouvent de grandes difficultés lorsqu’elles dépassent ce format général.

    Je pense avoir atteins ce niveau.

    -->LEVEL2


    Les découpes commencent à épouser davantage la figure demandée, mais certains ont tendance à ajouter des ombres ou des contours superflus pour masquer les défauts qui subsistent encore.
    Sur le plan de l’ambiance, le graphiste acquiert de bonnes notions. Si la création est plus souvent bordélique, elle l’est au profit de tentatives à recréer l’objectif poursuivit, soit représenter une vision subjective du thème donné.
    Ces personnes ont l’habitude des signatures et des kits ; au-delà de cela, la difficulté se situe généralement sur le plan de la gestion de l’espace. Donc, on retrouve des effets employés à boucher les trous.



    Plan Technique :


    Les défauts sont encore là (Pixels qui se baladent), mais cela devient toutefois moins bordélique. La netteté impeccable, l’uniformité se fait encore attendre. Dans le même créneau, l’incrustation n’est pas toujours présente, il faut veiller à ce qu’elle se développe plus tard.
    Les effets commencent à se manifester ; on note facilement l’utilisation de nombreux C4D prévus à cet effet. Ceci dit, tant pour les effets que pour la sélection des couleurs – souvent monochromes - et la cohérence des éléments, le choix se fait rarement bon.
    De fait, la signature dégage souvent une ambiance erronée vis-à-vis de ce que devrait refléter le résultat final (= Thème)

    Non sans un certain soulagement, je crois pouvoir affirmer avoir atteins ce niveau.
    (Attention, il y avait une petite faute d'accent sur le mot refléter, c'est le correcteur auto de FF qui me l'a dit ^^)

    -->LEVEL3


    La découpe des personnages à bords complexes, mais visibles doit se faire sans pixellisation, ni rognages. On ne doit observer aucun ajout superflu, juste le render.
    Désormais, le graphiste est capable de faire correspondre un thème à ses émotions et de la réinterpréter à sa manière à travers ce qu’il fait. Parfois, c’est l’ambiance qui l’emporte, parfois, la propreté, dans les deux cas, ce qui fait la beauté des créations, c’est d’y retrouver un juste milieu, pas toujours évident encore à ce stade.
    Les Large Piece & bannières deviennent synonymes d’exercice à progression. Elles vont leur permettre de reproduire leurs méthode à plus grande échelle, c’est notamment pourquoi on y retrouvera majoritairement les mêmes défauts qu’en signature.



    Plan Technique :


    Le fond se trouve davantage travaillé, et dépasse largement le stade du basique remplissage « par brush grunge puis ajout du render. » Les éléments commencent à s’assembler dans un ordre logique, et gagnent une position plus importante dans la réalisation.
    Les couleurs ainsi que les effets, qui se révèlent déjà intéressants, sont essentiellement centrés sur le renders ou le stock, qui devient le centre d’intérêt du graphiste, quitte à négliger le reste de la création et à y laisser du vide ci & là.
    Le Graphiste va donc essayer de combler ce vide par le biais de techniques superflues et relativement alourdissant la création, inesthétiques telles que, par exemple, l’ajout de masques d’écrêtage à tout va ou l’utilisation des traits diagonaux.
    Apparition éventuelle de l’animation.
    Cette personne commence à trouver un style qui lui est propre, d’où la centralisation sur les renders, soit l’élément le plus courant et qui lui permettra de travailler ses habitudes. C’est cette manipulation constante qui va la mener à faire des rendus plus nets et uniformes, quoique très répétitifs dans leur réalisation.

    J'ai hésité sur les "émotions", puis finalement je me suis dis que le coté "propre" que je m'efforce de donner à mes travaux pouvait y pallier.
    Je me félicite donc d'avoir atteins le niveau 3 !

    LEVEL4

    Les découpes doivent êtres maitrisées sur le plan de la contraste et de la précision ; la patience est souvent mise à l’épreuve, c’est pourquoi il faut veiller à contrôler les oublis ou les rognures.
    A ce stade, le graphiste maitrise l’ambiance et la propreté des signatures, mais ce n’est pas suffisant. Il doit faire ses preuves sur le point de l’ambiance des Large Piece, mais aussi et surtout plus encore sur la propreté ; on tolère encore des imperfections.
    Le Graphiste varie beaucoup à ce stade. Il maitrise bien son style, tout comme les subtilités du logiciel. Il doit faire figure d’au moins 3 styles différents dans son test, et sait maitriser la création des signatures aussi bien que des LP, des thèmes de forum, dans lesquels il devra faire preuve d’originalité.



    Plan Technique :


    Les signatures sont maitrisées sur le plan de l’uniformité. Les éléments forment un tout. On observe une cohérence entre le texte, le renders et le fond : L’ambiance dégagée est parfaitement continue, mais, le plus important encore, c’est la propreté totale de la création.
    Utilisation nouvelle des contrastes, des jeux de lumières et de couleurs : on note une touche d’innovation dans les créations, que cela soit au niveau de la technique, du style ou bien encore dans la typographie, le cadre , etc.
    L’animation, si elle n’était pas présente au niveau 3, doit être présente à ce stade pour tous les utilisateurs d’un logiciel comprenant l’animation. Le choix des animations devra être justifié et apporter un plus à la création, non content d’être simplement présente pour figurer des compétences ?

    C'est ici que l'aventure s'arrête, je n'ai pas le niveau 4, l'animation m'est totalement étrangère.

    ***

    Bon, j'ai fais ça tout seul, il est possible que quelqu'un me dise que je me fais des illusions que je ne suis même pas apte à prétendre à un lvl3, mais alors il faut me dire sur quoi il se base ^~
    Je pense qu'il faut savoir se remettre en question, donc sur base de bons arguments, je le ferais.

    Alors, je l'ai déjà dis, et je risque de le répéter, je manque cruellement de temps, alors même si je m'acquitterais avec plaisir que quelques commandes, il serait improbable que je puisse m'engager à remplir les conditions des tests.
    Ce n'est qu'une discutions ^^

    Bon, c'est une belle prise de risque, vous pouvez me casser maintenant ^^



    Concernant les "Levels graphique" BcumNLovlB

      La date/heure actuelle est Ven 12 Aoû 2022 - 10:34