AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    La prison d'Etat de Folsom [fantastique-contemporain-paranormal]

    Partagez
    avatar
    Auryana
    FémininAge : 15Messages : 98

    le Jeu 4 Jan 2018 - 16:40

    Bonjour tout le monde Wink

    Je reviens pour un contexte fantastique/paranormal/contemporain qui a lieu dans une prison en Californie, j'espère que celui-ci vous plaira, je vous souhaite une bonne lecture!


    La Prison d'Etat de Folsom
    « Dans la nuit du 31 décembre 2017 au 01 janvier 2018 d'étranges phénomènes se sont produits dans la Prison de Folsom en Californie. En effet, plusieurs témoins dont quelques prisonniers et plusieurs gardiens racontent avoir vu d'autres prisonniers devenir dingues 1h14 passé certains parlent même d'une forme de possession maléfique, les victimes touchées par ce phénomène sont sous observations. C'est suite à ces étranges événements que notre équipe a décidé de se pencher de plus près sur cette prison qualifiée par tous ses occupants de "maléfique".

    Pour informations, cette prison a été ouverte en 1880, elle est la seconde plus vieille prison de l'Etat de Californie, elle est située dans la ville de Folsom, c'est une prison mixte destinée aux adultes, elle est bordée d'immenses murs de pierre et l'accès a-celle-ci est compliqué. Une équipe de journaliste a décidé malgré les recommandations des habitants de franchir ses murailles afin de comprendre l’engouement crée autour de cette vieille prison et de comprendre cette vieille légende, diabolisant l'endroit. Nous vous laissons maintenant en compagnie d'Emmy Finger notre journaliste et rédactrice en chef rendue sur place. »


    Après un combat acharné contre le dirigeant de la prison, nous arrivons enfin à obtenir l'autorisation d'entrer dans l'établissement, nous sommes tout de même limité, celui-ci ne veut pas que toutes les parties de la prison soient filmés, seules l'aile A et B nous sont ouvertes avec la caméra, la prison aurait-elle des choses à nous cacher?
    Nous sommes devant l'enceinte de la prison, elle est impressionnante, des gardiens s'approchent, ça commence...j'en ai des frissons.

    « Entrez, nous allons commencer par vous faire visiter l'extérieur,, les prisonniers sont dans leurs cellules pour le moment. dit l'un des gardiens, un homme barbu et costaud »

    Yes ça commence, on se dirige vers la cour, elle est vide, j'observe quelques bancs, un carré d'herbe abrité sur lequel est posé quelques tables entourées de bancs en bois, la cour est entourée de hauts barbelés, c'est vraiment impressionnant. Le Gardien nous dirige vers les ateliers proposés aux détenus, j'aperçois au loin un potager et un espace orné de briques de ciment, on nous explique rapidement l'utilité de cet espace pour les prisonniers, le temps qu'ils y consacrent et la re-vente des produits cultivés. La visite se poursuit ensuite, le bâtiment se dresse de plus en plus près devant nous et la façade grise nous paraît de plus en plus menaçante et froide. Quelques gouttes de pluie commencent à perler des nuages gris qui recouvrent nos têtes alors le Gardien nous fait mine d'entrer à l'intérieur. A mon grand étonnement il y fait bien plus froid qu'à l'extérieur, les couloirs semblent désespéramment vides, la lumière artificielle me fait terriblement mal aux yeux et les épais murs bétonnés m'oppressent déjà, cet endroit me donne la chair de poule...

    « Nous sommes-ici dans l'aile A, les prisonniers sont ici des prisonnières, il est 17h12 le soleil commence peu à peu à se coucher les détenues vont se rendre dans la salle commune où un film sur les animaux en danger va être passé, nous en profiterons pour visiter le reste de l'aile, ici nous fonctionnons avec des dortoirs composés chacun de 6 places, au total cette aile peut accueillir 120 prisonnières nous en comptons 90 aujourd'hui, je vous laisse me suivre. »

    Nous suivons le Gardien, plus on avance, plus je me sens mal, je regarde mes collègues et remarque le même sentiment se lire sur leurs visages, cet endroit n'est décidément vraiment pas accueillant... la visite de l'aile A se termine enfin, je suis soulagée et pressée de terminer les visites, l'établissement bien qu'il est était rénové reste vieux et froid, une ambiance étrange règne, des bruits étranges retentissent et des courants d'airs froids nous traversent systématiquement le corps à chaque fois que l'on rentre dans une pièce, peut-être que visiter cette macabre prison n'était pas une bonne idée.. je suis de plus en plus tendue, vivement que cela se termine.

    « Voici l'aile B, ici ce sont les prisonniers, il est possible madame que vous soyez chahutée, vous m'en voyez désolé mais les détenus n'ont pas pour habitudes de côtoyer la gente féminin, voulez-vous tout de même continuer la visite?

    Je réfléchis un instant, un long instant qui me parût une éternité puis poussée par une force inconnue je réponds d'une voix ferme:
    - Bien sûr que je continu. »

    L'aile B n'est pas tant différente de la A, les lieux sont seulement plus insalubres, les douches et toilettes sont dans un état pitoyable et une odeur de cadavre nous poursuis tout le long de la visite. Un haut-le-cœur me prend, je fais mine de rien et continu d'avancer, la main posée sur le ventre. Les prisonniers me jettent des regards envieux, des regards pervers ou me font des signes, je n'y prête aucune attention et essaye de me consacrer sur la visite afin de collecter un maximum d'informations. La visite se termine par l'infirmerie où un vieil homme me fixe intensément. Au début, je n'y prête pas attention puis voyant son regard me percer de plus en plus je quitte le groupe pour entamer un dialogue avec lui :

    « Pourquoi me fixez-vous donc ainsi, avez-vous quelque chose à me dire?
    - Vous êtes les journalistes? me répondit-il de sa voix rauque
    - C'est exact
    - Vous n'aurez jamais dût venir ici vous venez de faire une énorme erreur, partez tant qu'il en est encore tant! il semble paniqué.
    - Puis-je savoir pourquoi? Avez-vous été témoin des derniers événements qui ont eu lieu ici? Pourriez-vous m'en dire plus ?
    - Comme vous le savez, c'est ici un vieux bâtiment crée il y a quelques siècles de cela, je suis ici depuis 80 ans, pour des raisons qui ne regardent que moi, je n'ai pas eu la chance d'avoir été sanctionné avec une peine de mort et croyez moi je préférerais être mort plutôt que de croupir ici. Dans cette prison, 92 prisonniers condamnés à mort ont été pendus sur une période de 42 ans, beaucoup de détenus se sont donnés la mort, beaucoup ont essayé de s'échapper et beaucoup sont devenus fous et ont été transférés
    - Transférés où ça?
    - Dans l'aile C.. je poursuis, cette prison est selon moi hantée par les anciens prisonniers qui essayent de se venger sur nous, depuis que je suis ici croyez moi j'en ai fait les frais, mais les événements du 31 janvier je n'avais jamais vu ça, c'est la première fois qu'un désastre pareil se produit, les histoires paranormales, les bruits la nuit et les esprits qui se baladent c'est devenu la routine, mais cette nuit là était différente, maléfique... »

    Notre dialogue fût interrompu par une coupure de courant dans la salle, les lumières clignotent, grésillent, prise de panique par le récit de ce vieux prisonnier et par cette étrange coupure de courant, je m'empresse de retrouver le groupe et continu de suivre le Gardien chargé de nous faire la visite la tête ailleurs. J'ai des frissons dans tout le corps, c'est une sensation horrible, la caméra n'a presque plus de batterie heureusement la visite prend fin, je suis traumatisée...bip bip bip

    La connexion est coupée, la caméra ne tourne plus. C'est ainsi que se termine le reportage sur la prison de Folsom.
    Seriez-vous maintenant à la hauteur pour affronter la prison et tous ses démons?
    Pourriez-vous découvrir le mystère de l'Aile C?
    A vous d'en décider

    © CN.JUNE, NEVER UTOPIA


    Je laisse ici également libre de modifier des éléments, de créer les intrigues que vous voulez et de créer vos propres groupes, ce n'est encore une fois qu'un fil conducteur.
    Si vous avez des questions n'hésitez pas les commentaires ou ma messagerie sont là pour ça n'hésitez surtout pas à donner vos avis ça pourrait être utile!

    Merci à vous et bonne année en retard cheers

      La date/heure actuelle est Mar 16 Jan 2018 - 14:26