AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Un RPG peut-il est trop détaillé ?

    Partagez
    avatar
    LunanovaPolise
    FémininAge : 23Messages : 24

    le Mar 22 Nov 2016 - 19:29

    Bonjour !

    Voilà un petit sujet qui me titille en ce moment. En effet, pour l'instant je suis en train de créer un RPG. Je le fais car je pense qu'il peut m'aider à structurer mes idées et m'aider à rédiger cette histoire que j'ai à l'esprit en livre ou nouvelle. Mais là n'est pas la question, mon idée étant faite de base pour un roman, il y a beaucoup beaucoup de données à traiter. Par exemple dans ce cas : 5 mondes, tous différents, chacun ayant leurs caractéristiques.

    Ma question est : pensez-vous qu'un RPG peut s'effondrer ou ne jamais décoller parce qu'il est trop complexe ?

    J'ai tendance à penser que non, parce que aussi complexe qu'il soit, s'il est bien réfléchi, le jeu devrait être clair pour chaque joueur. Mais qu'en pensez-vous ?

    Merci d'avance pour votre intervention !

    LunanovaPolis :lovebomb:
    avatar
    Kanae
    FémininAge : 25Messages : 339

    le Mer 23 Nov 2016 - 6:29

    Bonjour :hug2: !


    Avant toute chose, je te souhaite le meilleur pour ton ambition d'écrire un roman/nouvelle, surtout aussi riche que tu as l'air de l'imaginer !


    La question que tu poses rejoint un peu les problématiques qui poussent comme des champignons atomiques dans la rubrique "Débats et Expérience", je pense notamment à Faut-il pousser les détails techniques dans un message RP ? ou Le fléau du flemmard ou le "il y a trop à lire". Sans prétendre résumer chacun de ces débats qui sont riches et plus nuancés que ce que je m'apprête à dire, il en ressort globalement deux points un peu contradictoires et diablement difficile à maintenir équilibrés.


    En effet, il semble d'une part que "point trop n'en faut", qu'il faille réussir à trouver ce point d'équilibre entre informations utiles et plaisir de détailler pour que la mayonnaise prenne auprès du lecteur. Et d'autre part, en parallèle de cette nécessité de ménager la patience et la capacité de concentration du lecteur potentiel, un triste constat sur l'étendue de plus en plus réduite des dites patience et faculté de concentration. C'est comme s'il y avait une double dynamique à mettre en place : un mouvement de l'auteur vers son public afin de ne pas se taper un trip autistique sur des descriptions qui le passionnent mais peu utiles à l'histoire et qui vont "ennuyer" ses lecteurs (enfin, dans l'absolu rien de l'interdit mais c'est l'éternel débat de "pourquoi écrit-on et surtout pour qui ?") ; et un mouvement du public afin de ne pas rejeter en bloc une création littéraire sous prétexte qu'il faut lire, ce qui, il faut bien l'avouer, est un peu fort de café. Là où je dis qu'il s'agit de champignons atomiques c'est parce qu'à mon sens il existe un public pour chaque auteur, que le public est en général très versatile. Après tout, nous vivons dans un monde où Twilight et 50 Shades of Grey ont connu un succès planétaire alors que la qualité de l'écriture n'est pas franchement ce qui vient à l'esprit quand on les évoque (même si je peux leur reconnaître des qualités propres, inutile de me tomber dessus en haters ayant activé le mode berserk). De même, et même si ce n'est pas la majorité malgré le petit coup de pouce apportée à l'oeuvre grâce aux films, il y a réellement des gens qui se sont émerveillés devant Tolkien lorsqu'il nous fait la grâce de décrire le paysage du Rohan pendant sept pages sans que cela n'apporte rien à la traque à laquelle participaient les personnages (on aura compris que j'en fais partie tout en reconnaissant les défauts de l'oeuvre, Tolkien forever...).


    Mais je m'égare un peu... (beaucoup).


    Donc pour en revenir à ta question : bien qu'il n'existe pas de recette magique, de quota à maintenir entre quantité d'information et jouabilité, il faut tout de même bien s'avouer que plus un forum est complexe à cerner, plus cela peut freiner l'inscription des joueurs. Il y a plusieurs raisons à cela, dont le développement chronique d'une certaine "flemme" de tout lire, mais aussi des difficultés de compréhension, une peur de faire des erreurs d'interprétation, etc... C'est la raison pour laquelle j'aurais tendance à dire que la construction d'un forum RPG n'est pas vraiment la première étape à laquelle je penserais pour créer un roman/nouvelle. Outre que les codes ne sont évidemment pas les mêmes, il est plus facile de créer un forum RPG sur une oeuvre déjà existante et développée (car le contexte est familier à tout ceux qui auront lu l'oeuvre originale) que de créer un forum RPG de toute pièce, surtout s'il s'éloigne du réel (car il s'agit alors de donner aux joueurs tous les repères essentiels pour partager une ambiance et une vision commune du monde créé). J'en prends pour exemple Harry Potter, mais toute oeuvre du genre fonctionne également. Dieu seul sait combien de forum RPG se sont inspirés de la saga, l'ont réadaptée, etc ! Cela a été faisable notamment parce qu'il n'était pas nécessaire de décrire un monde qui était devenu familier pour presque tout le monde. Si l'oeuvre n'avait pas existé auparavant, je n'imagine pas un forum RPG essayant d'intégrer les informations ET l'ambiance et l'affection dégagée par 7 romans avec la densité, la simplicité et la richesse de J.K Rowling. Je ne dis pas que c'est impossible, mais c'est clairement compliqué. Une des raisons à cela est sans doute la façon dont on "entre" dans un roman et celle dont on "entre" sur un forum. Il me semble plus facile de s'identifier à un personnage et de suivre ses aventures pour s'imprégner d'un monde inventé que de lire des annexes qui, même extrêmement bien rédigées, ont toujours ce petit côté désincarnées (indispensable pour que le joueur puisse imaginer SON personnage dans un tel environnement, à mon sens).


    Même en surmontant ces difficultés, je pense à quelque chose d'autre qui pourrait faire obstacle à la création d'un forum RPG très riche et complexe et qui m'est personnellement arrivé. En effet, il y a deux ans, j'ai proposé ici même sur NU un contexte à la critique qui m'avait demandé plusieurs mois de travail et qui avec ses annexes et ses diverses descriptions, tenait sur environ 13 pages word. Inutile de précisé que compte tenu de ce que j'avais dans la tête, c'était déjà un résumé très succinct du monde que j'avais envisagé et décris. Je l'ai montré à diverses personnes (ici même et en dehors) pour recueillir leurs avis et même si certains pointaient du doigt la longueur ou la complexité, globalement les retours étaient assez positifs. Sauf que je m'étais lancée dans la création d'un forum dystopique, basé à Chicago, avec des groupes/factions, dans un contexte post-apocalyptique. Et voilà comment en trois mots la première chose qui vient à l'esprit est l'univers de Divergente alors que je n'avais ni lu/vu l'oeuvre en question. Je me suis alors rendue compte que, malgré des différences très importantes dans le monde que j'avais imaginé et celui basé sur l'oeuvre, les gens faisaient systématiquement le rapprochement. On m'a même conseillé de la citer dans les crédits (alors même que je n'ai appris son existence qu'après la création de mon contexte !). J'en ai perdu en grande partie ma motivation et j'ai préféré ne pas poursuivre mon travail sur cette idée car je refusais une assimilation qui aurait biaisé le regard des joueurs sur ce que j'essayais de créer. Bien sûr, j'aurais pu tenter des modifications, mais lorsque l'on a passé autant de temps à donner de la cohérence à un tout, introduire des modifications substantielles paraît être une tâche titanesque. Donc où est-ce que je veux en venir en te partageant mon expérience ? Que le point positif est que cela m'a permis de voir que mon idée était trop proche d'une oeuvre déjà existante (du coup si j'avais eu dans l'idée d'écrire un roman/nouvelle c'était rapé), mais que malgré la richesse du contexte décris qui s'éloignait substantiellement de l'univers "connu" par d'autres, cela n'a pas empêcher l'assimilation dans la tête des joueurs (ce qui est dommage parce que je me voyais mal corrigé les gens en permanence en leur disant "Mais non, ce n'est pas comme ça, ce n'est pas la même chose"). En conclusion, je dirais qu'un "risque" pour un forum RPG au contexte riche et complexe est de se voir "simplifié" par des joueurs en quête de repères qui vont tenter de rapprocher cet univers de quelque chose qui leur est familier. C'est un phénomène conscient ou non contre lequel on ne peut pas lutter de toute façon (on le fait tous un peu à notre manière, c'est justement le plaisir de la lecture et de l'imagination) mais je ne sais pas comment réussir, par des explications, à préserver cette idée originale et l'ambiance particulière d'une création. Il me semble qu'une histoire serait plus appropriée pour ce faire, afin, ensuite, de créer les règles de RPG qui y sont liées. Après, étonnamment, il ne me semble pas avoir jamais vu un forum RPG qui proposerait justement une histoire, rédigée comme un roman/nouvelle (avec la longueur et la complexité associée) et qui proposerait ensuite de reprendre cet univers pour en faire un RPG... C'est peut-être une idée à exploiter ? Maintenant, est-ce que le monde du RPG qui commence à rechigner de plus en plus à la seule idée de lire est prêt pour cette mini-révolution, ça reste à voir...


    Dans l'absolu, oui, si le jeu est bien pensé et réfléchi, si les enjeux sont clairs pour les joueurs, je ne vois pas de raisons qu'un RPG "ne décolle pas". Il se trouvera toujours des gens pour être séduits par ton univers, d'autres qui passeront leur chemin, et tu seras même probablement surprise de voir les joueurs l'enrichir à leur tour. Je pense que la principale difficulté consiste à ne pas avoir l'air trop "fermé", si difficile à aborder que cela découragera les gens trop vite. Sauf que les gens sont facilement découragés de nos jours... Pas facile donc de faire la part des choses. Personnellement, le meilleur conseil que j'aurais à te donner c'est effectivement de poser tes idées, de juger de ce qui fait partie de leur originalité, de ce qui te plaît justement à décrire, puis de faire le tri là-dedans entre les choses utiles et celles qui ne le sont pas. C'est le plus dur. Surtout qu'on peut juger des choses utiles à la compréhension d'une histoire et inutiles à la compréhension d'un forum. Me concernant, c'est une étape calvaire. J'ai toujours un mal fou à comprendre que la description de trois pages que je viens de faire et qui me passionne n'a strictement aucun intérêt pour un lecteur potentiel et n'apporte rien de trépident à mon texte. Ensuite, il te faudrait organiser ces informations utiles de façon à ce que leur réception soit aisée par les joueurs et ne laisse pas, ou peu, la place à des ambiguïtés.


    Voilà, j'espère avoir pu t'aider même si j'ai été extrêmement prolifique sur le sujet et que j'ai sans doute posé plus de questions que je n'apporte de réponses :ange: .


    avatar
    Cruelly
    FémininAge : 24Messages : 2547

    le Jeu 24 Nov 2016 - 22:26

    Coucou Luna :heart:

    Avant d'écrire ma réponse j'ai lue la réponse de Ju et bien que je suis d'accord avec elle je crois que ma réponse n'ira pas dans le même sens que la sienne.

    Pour répondre à ta question je pense que tous les forums ont leur chance, suffit juste de savoir quoi faire. Je crois qu'un forum ne peu pas avoir un univers trop détailler. Ce que j'entends par là, c'est que pour moi un forum qui à contexte, règlement et de brève description de groupe est un forum inachevé quand pour certains, il est terminer. Honnêtement je crois que ton forum trouvera son type de jouer. Tant que le tout reste clair et structurer, je pense que ton projet a de bonne chance de fonctionner.

    Il est vrai que cinq mondes totalement différent c'est énorme pour un forum, comment comptais-tu les inclurent dans ton forum ? Par événement ou ils sont tous là au commencement de ton histoire ?

    Ju a mentionner le fameux fléau du "il y a trop à lire", sur mon projet que je fais doucement quand j'ai un peu de temps pour moi j'ai trouver une solution. J'ai fait des descriptions très détailler pour mes races et dans le premier message, ou il y a le sommaire, j'ai indiquer une description rapide de la race. Tous les autres sujets sont pour les membres qui souhaitent approfondir leur connaissance sur celle-ci. Ce n'est pas LA solution miracle, mais elle pourrait peut-être aider.

    Voilà pour ma part, je n'ai pas grand chose à ajouter ^^. Je vais surveiller ce sujet de près :hug:




    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov 2017 - 8:35