AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Inspiration, quand tu nous tiens (ou pas)

    Partagez
    avatar
    L0une
    FémininAge : 26Messages : 777

    le Mar 9 Fév 2016 - 8:40

    Bonjour, bonsoir mes choux à la crème !

    Je me permets d'ouvrir un petit sujet de discussion sur un problème qui nous concerne tous un jour ou l'autre, que nous soyons écrivains, dessinateurs, peu importe notre manière de créer : l'inspiration, ou plutôt le manque d'inspiration. Le syndrome de la feuille blanche est une fléaux terrible qu'il faut combattre chers amis !

    Alors, comment faites-vous lorsqu'il l'inspiration vous manque ? Musique ? Film ? Dites-nous tout !






    Les cadeaux !:
    Merci Kathee-Lamette !


    Les Aëro !:






    avatar
    KoalaBzh9
    FémininAge : 17Messages : 53

    le Mar 9 Fév 2016 - 10:48

    Je commence ! o/

    Je dois avouer que le syndrome de la page blanche ne m'arrive pas souvent, ou alors il n'est que très court. Il y a évidemment de nombreuses méthodes pour y remédier, les miennes ne sont peut-être pas les meilleures, mais perso ça m'aide.
    En fait, je procède par étapes.


    Si, quand j'écris, je vois que je n'arrive à rien, je commence d'abord par faire une pause. Et si vous n'avez même pas tapé un mot, faites une pause aussi, car si vous êtes coincés c'est que ce n'est pas le bon moment ! Essayez de ne plus penser à ce que vous comptiez faire, et détendez-vous. Dormez, allez vous promenez, allez voir des amis, prenez une douche...

    Ensuite, si les idées ne viennent toujours pas, essayez de rassembler vos mots clefs, si vous en avez. Ca sera déjà un bon début, et vous pourrez éventuellement commencer à produire quelque chose. Si c'est moche et mal fait, ce n'est pas grave, ça sera un bon point pour reprendre plus tard !! Ensuite, une fois que vous séchez... Pause ! Non, je ne me moque pas de vous, c'est vrai, prouvé et approuvé par moi.

    Si vous êtes toujours dans le vide et que vous commencez sérieusement à désespérer, il se pourrait qu'il faille faire appel à vos références. Vous pourrez vous inspirer de quelque chose qui vous plait vraiment. Je sais pas, si vous êtes fan de Titanic, vous pouvez tenter de trouver un truc dedans qui vous amène à autre chose et de fil en aiguille ça va venir.
    En revanche, si, clairement, vous n'êtes pas calés en références, lisez (romans, pièces de théâtre, poèmes ou journaux, peu importe) et regardez des films. Il y aura bien un détail quelque part que vous trouverez stylé. Aussi, s'il y a une chanson que vous adorez, vous pouvez vous inspirer des paroles (et s'il n'y en a pas, concentrez-vous sur ce à quoi la musique vous fait penser). 

    Pour l'instant, c'est tout ce qui me vient en tête ^^ J'espère que j'en aurais aidé. Pour les autres, bah... Bonne chance !
    avatar
    L0une
    FémininAge : 26Messages : 777

    le Mar 9 Fév 2016 - 17:50

    @KoalaBzh9 a écrit:Ensuite, si les idées ne viennent toujours pas, essayez de rassembler vos mots clefs, si vous en avez. Ca sera déjà un bon début, et vous pourrez éventuellement commencer à produire quelque chose. Si c'est moche et mal fait, ce n'est pas grave, ça sera un bon point pour reprendre plus tard !! Ensuite, une fois que vous séchez... Pause ! Non, je ne me moque pas de vous, c'est vrai, prouvé et approuvé par moi.

    Je n'ai jamais pensé à faire ça mais effectivement ça peut être efficace, merci du conseil (ils sont tous pertinents mais j'avoue que celui-ci je n'y avais jamais songé ^^).






    Les cadeaux !:
    Merci Kathee-Lamette !


    Les Aëro !:






    avatar
    KoalaBzh9
    FémininAge : 17Messages : 53

    le Jeu 11 Fév 2016 - 10:20

    Merci ^^ Je fais aussi ça quand je veux inventer un nom, ça paraît pas classe présenté comme ça mais des fois les résultats sont surprenants !

    Contente que ça t'aide, en tout cas !
    avatar
    Encrine
    FémininAge : 18Messages : 42

    le Lun 18 Avr 2016 - 21:32

    Fut un temps, j'étais une habituée de la page blanche à répétition. Depuis presque un an, je n'en ai fait qu'une petite de deux-trois semaines, et c'était dû au stress d'un bac blanc, de beaucoup de devoirs, et à la fatigue que cela engendrait. Dans ces moments-là, je n'ai jamais vraiment trouvé "the" méthode miracle pour faire revenir l'inspiration. Disons que quand j'ai VRAIMENT envie de pondre une réponse mais que l'inspiration n'est pas là, je relis tout le RP, de A à Z, et parfois je me rappelle de détails suscités que je peux développer dans une nouvelle réponse, alors ça m'inspire pour la suite.

    Ensuite, comme j'écris toujours avec un fond musical, trouver une musique qui colle à l'ambiance du RP, et comme miss Koala au dessus de moi, je m'aide beaucoup des paroles ou de l'atmosphère que crée la musique. Ca me débloque, souvent, et c'est franchement cool.

    Sinon, y'a pas de secret au fond : ne pas s'acharner. Plus on se force, moins on y arrive. A la limite, avec un peu de chance on écrira une réponse, mais on n'en sera absolument pas fier. Je pense qu'à se tirer les cheveux à chaque phrase, on ne peut décemment pas être satisfait de ce que l'on a écrit au final. Donc, faire une pause, se changer les idées, et se sortir les RP de la tête. Y revenir plus tard, après avoir, je sais pas, oui, fait une balade, lu un bon bouquin, joué à un jeu vidéo ou quoi... Au final je répète pas mal, mais je pense que c'est vraiment le mieux à faire dans ces cas-là.
    avatar
    Elenthil
    FémininAge : 29Messages : 2144

    le Mer 20 Avr 2016 - 0:35

    Oh tiens l'inspiration, vaste sujet :omg:

    A mon tour d'y répondre ^^

    Comment faites-vous lorsqu'il l'inspiration vous manque

    Déjà, je vais classer ça en plusieurs catégories Loune, parce que tu parles de l'écriture, du dessin et comme j'aime tester plusieurs choses côté créatif, mon inspiration ne vient pas de la même façon pour une activité ou une autre ^^

    En général : Je suis une vraie brêle niveau inspiration xD Que ce soit pour trouver un nom, une phrase, un élément, parfois je mets beaucouuuuuuuuuup de temps et ça ne vient pas toujours. Rien que le titre de mon futur forum ça va faire deux mois que j'y réfléchis >_< Surtout les titres en fait... Je reste très ancrée au terre à terre, je me base beaucoup sur mes acquis et je vais manquer d'originalité, ça c'est certain. J'arrive à faire mes trucs mais ça ne transcende pas des masses généralement.

    Ma solution : Quand j'ai des idées, peu importe sur ce que c'est, peu importe le moment, je le note dans un coin (Evernote). Comme ça si je veux y revenir plus tard, j'ai déjà une trace, un début de chantier et je ne pars pas de rien car les idées se perdent vite. (pour donner un exemple, j'ai déjà noté quelques d'idées de débat pour NU à créer quand j'aurais du temps :sifflote:)

    Message RP : Alors là je dois dire que ça dépend complètement du personnage avec qui je joue. Il y a certains personnages avec qui j'ai tout de suite une bonne accroche, ce qui fait que le fil conducteur va être bien représenté dans ma tête. Je n'ai pas un chemin tout tracé, beaucoup de mes idées viennent au fil du temps. Je démarre sur rien, j'improvise. Parfois c'est plus le message en lui même où je manque d'inspiration. Je sais ce que je vais dire, je connais les actions mais je ne suis pas satisfaite de ce que j'écris. C'est moche, fade, je ne suis pas emballée.

    Ma solution : Comme dit par Koala, quand ça veut pas, ça veut pas. Je lâche l'affaire et je reviens plus tard (mais pas trop tard non plus car quand je traine je suis capable de laisser traîner le truc plusieurs semaines, au grand désarroi de ma partenaire x_x).

    J'ai également tout un tas d'idées sur le feu qui n'attendent qu'à être exploitée. Comme pour le général, ça m'arrive d'avoir des idées n'importe quand (surtout avant de dormir et ça m'entraine dans des nuits blanches pas top ><). Du coup, je note un peu tout ça dans un coin, ce qui me permet de piocher dans cette liste quand j'ai besoin d'idées et que le RP tourne en rond.

    Je me sers également de certains éléments d'animes, de films, de livres, de mangas. Mais je ne m'intéresse pas à beaucoup de choses donc mes références sont très limitées. Après j'arrive à trouver des idées sans passer par trop de références (ou parfois il y a des références mais que je n'ai pas lu ou visualiser personnellement alors c'est comme si j'avais jamais lu/vu le point de ref mais que je suis capable de sortir la même chose spontanément)

    @Encrine a écrit:. Depuis presque un an, je n'en ai fait qu'une petite de deux-trois semaines, et c'était dû au stress d'un bac blanc, de beaucoup de devoirs, et à la fatigue que cela engendrait.

    Ma partenaire RP a ce problème justement. Elle a tellement de boulot au niveau de son école que ça lui laisse peu de temps pour l'inspiration, à son gros désespoir, elle bloque parce qu'elle n'a pas le temps de penser.

    Comme ça a été dit, la musique ça aide aussi. En fait je m'en sers pour me mettre parfois dans l'ambiance si besoin, parfois une chanson/musique peut totalement m'inspirer pour un passage RP (et je l'intègre directement dans mon message) mais en règle générale, je m'en passe souvent parce qu'au bout d'un moment ça perturbe plus mon cerveau qu'autre chose xD

    @Encrine a écrit:Sinon, y'a pas de secret au fond : ne pas s'acharner. Plus on se force, moins on y arrive. A la limite, avec un peu de chance on écrira une réponse, mais on n'en sera absolument pas fier. Je pense qu'à se tirer les cheveux à chaque phrase, on ne peut décemment pas être satisfait de ce que l'on a écrit au final. Donc, faire une pause, se changer les idées, et se sortir les RP de la tête. Y revenir plus tard, après avoir, je sais pas, oui, fait une balade, lu un bon bouquin, joué à un jeu vidéo ou quoi... Au final je répète pas mal, mais je pense que c'est vraiment le mieux à faire dans ces cas-là.

    A moitié d'accord avec toi ^^ Parfois ça m'arrive d'avoir du mal à écrire un passage. J'insiste et je fonce dedans comme un boeuf (parfois je fais une pause de même pas 5 min) et une fois le passage relou écrit, l'inspiration se débloque et l'écriture reprend son court normal. Oui ça m'arrive de ne pas être satisfaite, de trouver ça moche au possible, après, je suis parfois un trop perfectionniste (enfin fausse perfectionniste) et si je lâche l'affaire au final, j'abandonne le truc, ce qui n'est pas mieux parce que bon, plus je repousse l'écriture moins ça vient (après c'est purement personnel). Ce qui est louche, c'est que ma partenaire va trouver trèèèès bien mon message alors que moi j'étais qu'à demi satisfaite. Ca m'arrive aussi de commencer par écrire la partie qui m'inspire en premier même si c'est la fin xD (bon on a une étrange manière de procéder aussi qui ne plairait pas à tout le monde)

    Univers RPG : Je suis une adepte des univers inventés et inspirés. Alors forcément quand on fait tout de A à Z, il faut en avoir de l'inspiration (ou on peut se servir de ses multiples références). Je trouve ça un peu dur, surtout quand on est fonda et qu'on doit penser à absolument tout. Du système technique, des annexes, des quêtes, activités, missions, types de personnages... C'est un énorme travail et parfois on bloque, parce qu'on ne trouve pas un petit truc. Mon plus gros problème je pense c'est trouver des missions/quêtes originales. J'ai beaucoup de mal à faire des trucs qui sortent de l'ordinaire.

    Ma solution : Je procède par mots clés et questions/réponses. Quel type de quête ? Pour qui ? Où ? Comment ? Pourquoi ? Quelle récompense ? Ensuite je brainstorminge un peu tout ça en notant ce qui me passe par la tête. Parfois j'ai juste un début et puis je développe au fil de l'avancée de la quête, sans savoir où ça va aboutir <<

    Quand je ne sais vraiment pas quoi faire, je me réfère aux RPG/MMORPG. En l’occurrence, les Elders Scroll, Wow, Dungeon & Dragons, les Royaumes oubliés. Je n'ai pas plus de références que ça mais c'est surtout parce que chacun de ces univers sont assez riches pour m'aider dans mes réflexions.

    Les écrits (hors RPG) : Là c'est un peu plus compliqué. Je ne pratique pas assez pour avoir de l'imagination, je n'ai plus l'habitude d'écrire tout simplement sans avoir un partenaire. Donc je pense qu'essayer de m'y remettre doucement et voir comment ça évolue.

    Les designs pour forum/site (et autres créas graphiques) : Si il y a bien un truc où je manque d'inspiration, c'est bien ce genre de chose. Impossible de faire quelque chose d'harmonieux, qui sort de l'ordinaire. Je suis époustouflée par tout ce qui se fait et admire les personnes qui arrivent à créer des choses aussi chouettes. Moi je ne fais que reprendre des bouts à droite à gauche pour former mes propres thèmes. Même au niveau de la palette de couleurs, c'est une vraie galère pour moi, impossible de faire quelque chose de correct. Pareil pour une PA/QUEEL, beaucoup de difficultés au rendez vous.

    Ma solution : Surfer. Entraîner son oeil, regarder des nouvelles choses, s'inspirer et pratiquer. Sans pratique la maîtrise ne vient pas. Ca fait plus de 10 ans que j'ai commencé à faire des designs, du codage, des créas graphiques. Mon niveau n'a jamais réellement décollé. Je connais les bases, les techniques mais ça reste du tout simple. Je pense que la pratique est importante partout, c'est en faisant pratiquer son cerveau que l'inspiration va finir par venir, en le nourrissant d'images et de textes et en essayant des choses. Ne pas avoir peur de passer des heures dessus (en faisant des pauses au bon moment) et être patiente. Ca m'arrive aussi de lâcher une créa pendant quelques jours et repasser plus tard pour voir si je trouve ça moche maintenant ou si je suis toujours satisfaite de ce que j'ai fais.

    Aller chercher des palettes de couleurs sur colourlovers ou mettre son image sur Adobekuler ou autre pour avoir une génération de palette qui peut aider.

    Pour les créas graphiques (dans le style bannière, signa, avatar...), je pars généralement d'une image et j'invente tout le truc autour. Ou quand c'est pour un thème précis, j'attends de voir si ça flashouille dans ma tête avec des mots clés et je cherche des images qui peuvent correspondre à mes pensées, mes réflexions internes.

    Voilà voilà :popcorn:




    Merci Rozenbrez :lovebomb:

    Merci Shoki pour la signature et Nihil pour l'avatar :lovebomb:




    Cadeaux













    avatar
    Iliana
    FémininAge : 20Messages : 96

    le Mer 20 Avr 2016 - 14:53

    Ahah, ce sujet !...

    Nan, en vrai, en ce moment, j'ai du mal à écrire. C'est assez ignoble depuis janvier, je suis co sur mes forums toute la journée et j'attends... J'relis des RP, et encore même ça, ça me saoule ; puis, de temps en temps, un truc comme une fois toutes les deux semaines, je reviens, je me mets à jour, et basta.

    Bon, c'est difficile. En général, pour retrouver l'inspi, j'essaie vraiment de me concentrer que sur ça. Parfois, c'est des idées en vrac qui me viennent d'un coup : par exemple, tout à l'heure, j'suis rentrée de cours et au lieu de me poser pour manger, j'ai pris une feuille et j'ai noté plein d'éléments sur le mariage dans l'univers que je créé pour un bouquin.

    C'est vraiment par période, parfois, faut laisser faire le temps ; mais quand c'est juste de la procrastination, des fois, j'ai envie de dire : faut se bouger ! On peut pas toujours attendre et attendre ; certes, je sais qu'il y a des moments où quand ça veut pas, ça veut pas ; mais j'pense que tant qu'y a un effort qui est placé là-dedans, on finit quand même par réussir à répondre un jour ou l'autre - et pas dans six mois, j'entends.

    Quand je suis en manque d'inspi, je vais lire, je joue à des jeux, je me vide la tête. Après, ça revient. Généralement, le manque d'inspi est synonyme de stress et de tristesse, donc j'essaie de pas m'engluer là-dedans, sinon c'est clair que j'en suis pas sortie. Faut pas toujours accepter les choses comme elles sont, et si je bloque vraiment trop longtemps sur un post, je me plante devant et je me dis : "Bon, allez chouchou, bouge tes fesses ça va le faire !". Quitte à faire plus court ou écrire quelque chose de médiocre, j'm'excuse auprès de mon/ma partenaire et c'est réglé. J'ai pas eu grand monde qui me disait "Oh mais ouais t'as raison, ton post c'est de la merde :o" alors j'admets que c'est plutôt encourageant ahah xD

    Après... Quand j'y arrive pas, j'essaie de trouver une musique qui correspond. Alors je teste, mais alors tout de chez tout. Des trucs en rapport comme complètement à l'ouest. Au final, ce qui marche le mieux c'est les musiques épiques, le piano ou Run boy run de Woodkid, surtout en ce moment. Je lis un peu, aussi, genre un manga en ligne (en anglais souvent) parce que j'ai pas besoin de trop réfléchir, et les mots anglais parasitent pas ce que j'ai envie de dire en français. Parfois ça m'aide même plus de me détacher totalement de la langue, parce qu'arrivés devant word, après, on se retrouve à écrire des choses totalement différentes, d'une manière différente. Ca peut nous plaire comme nous déplaire, mais j'ai expérimenté parfois et c'était cool.

    Du coup, après avoir trouvé ma musique, je la passe en boucle, je ferme les yeux et j'attends. Quand elle est vraiment bien trouvée, je le sens tout de suite, parce qu'il y a les images qui viennent. Une fois que j'ai réussi à renouer avec les images, c'est plus simple d'écrire.
    Et quand ça vient, j'écris. Le blocage est passé, j'enchaîne un truc comme dix RP dans la journée. Puis je m'arrête quand je vais me coucher. Si je m'arrête, y a peu de chance que ça continue comme ça le lendemain, sauf si je force beaucoup. Donc je relaisse passer quelques jours, une semaine, et je recommence.

    J'ai pas encore retrouvé le moyen d'écrire spontanément comme avant - c'est revenu un peu hier, j'ai enchaîné subitement 8 réponses dont 6 au même topic dans la journée - mais j'sais que c'est pas du tout près de se calmer vu que mes partiels sont dans deux semaines.

    Donc j'attends, je force un peu, jusqu'à débloquer une porte. Parfois y a que ça qui marche, mais faut aussi savoir être à l'écoute de son corps et de sa tête et faire une pause quand ça devient insoutenable. Parce que la pression de ne pas réussir à répondre peut parfois angoisser.

    Je comprends aussi le vide interstellaire pour la création d'intrigues, ou d'histoire. Mon bouquin, j'ai encore des tas de choses à faire dessus. Parallèlement, j'ai un ami qui a commencé à écrire son histoire grosso modo en même temps que moi pour le NaNo de cette année (et qui a donc commencé à bosser dessus au courant du mois d'octobre, alors que j'étais déjà censée avoir de bonnes grosses bases pour mon truc depuis quelques mois) qui est quasiment prêt à envoyer son bouquin en maison d'édition, et une amie qui est en train de lancer son forum alors que j'ai commencé à tenter de faire de même, de mon côté, grosso modo en même temps qu'elle.
    J'peux vous assurer que ça fait pas du bien non plus pour le moral xD Mais je me dis que j'avance à mon rythme et que j'ai pas besoin de me presser. Après tout, qui s'en soucie ? (Nous, oui, nous, là, avec nos cerveaux décalés et un peu maniaques ; mais faut savoir accepter que les idées ne viennent pas toutes à la fois, et qu'elles se construiront à leur manière, petit à petit...)

    Aussi, j'aimerais ajouter un conseil :
    si vous bloquez, parlez-en. Je déconne pas. Parlez de votre blocage à quelqu'un et dites lui pourquoi vous bloquez, ce qui ne va pas, demandez conseil sur des idées, ou présentez-en d'autres, des débiles, des glauques, peu importe, parlez de vos persos, des leurs, demandez qu'on vous mette un coup de pied aux fesses. Parfois, l'inspiration reviendra toquer à la porte, et si vous n'êtes pas derrière prêts à l'accueillir, vous allez attendre encore longtemps avant de la revoir. :excuse:


    (Ah, et, n'hésitez pas à mettre des coups de pied aux fesses des autres en mode relou de temps en temps, ça fait plaisir autant à eux qu'à vous quand ils sont capables de répondre à trois RP en une soirée alors qu'ils vous disaient au départ "Je voulais RP ce soir mais j'ai la fleeeeemme..." "SORS TOI LE DOIIIIGTTTT" ... Juré, ça marche :siffle:  :love:  *expérience vécue hier*)



    Edit : Oh, et !!! Aussi !! Procédez par association d'idées, c'est comme ça que je construits les trois/quarts des trucs que j'écris/créé. (On se demande plus pourquoi j'écris aussi bizarrement après)



    avatar
    Dydy
    FémininAge : 26Messages : 490

    le Mar 24 Mai 2016 - 20:42

    Ah ce sujet... épique et tellement vrai !

    Je suis plutôt habituée de la page blanche, surtout ces derniers temps. Je ne m'investis même plus à chercher un forum RPG intéressant car j'ai peur de soudainement perdre l'inspiration qui m'aura fait m'inscrire sur le site. C'est dommage, je l'admets, mais on n'y peut hélas pas grand-chose. Même si j'essaie d'écrire un peu chaque jour.

    Ainsi, je n'ai pas vraiment de solutions miracle, mais je peux expliquer avec quoi je peux réussir à reprendre de l'inspiration.

    Il y a tout d'abord la musique. J'ai toujours été habitué à avoir de la musique dans les oreilles. Toute petite, j'étais incapable de dormir sans elle. Alors aujourd'hui, c'est un pilier très important dans ma vie qui me permet de me détendre. Et comme j'écoute de tout, il m'est plus facile de m'immerger dans un monde RPG avec la musique qui peut correspondre au contexte. Je n'ai plus qu'à fermer les yeux et à me laisser envahir par les notes de musique.

    Ensuite, la nuit est de bon conseil. Lorsque je dois écrire quelque chose et que l'inspiration me manque cruellement, j'attends que vienne le moment de se coucher. Je ferme les yeux. Et j'imagine, si c'est un rp, la scène. J'essaie de voir le plus de détails possible. Et puis j'imagine la réaction de mon personnage, ce qu'il ferait et fera, au final. Parfois, prendre la place de sa création peut être source d'inspiration. Parfois, ça ne fonctionne pas. En tout cas, j'essaie de m'immerger complètement dans le monde dans lequel mon personnage vit et je m'adapte à ses besoins. Ce n'est pas un exercice facile, et certains diront que c'est un peu fou, mais je vous assure que je m'en sors pas trop mal lorsque je fais ça.

    Et pour finir, la douche. C'est un peu ridicule comme ça, mais lorsque je vais prendre une douche – ou un bain quand c'est possible – je suis toujours inspirée. Que ce soit pour des histoires, ou pour des personnages. Comme si l'eau chaude menait à un monde inconnu et fantaisiste. Cela paraît comme ça, mais c'est très efficace !

    Voilà.

    Ah. J'allais oublié. Je ne sais pas si vous le faites, mais lorsque je ne suis pas à la maison, je prends toujours un petit calepin avec un crayon pour éventuellement écrire les idées qui germent soudainement ! Cela m'arrive souvent aussi donc j'ai toujours de quoi noter sur moi, juste au cas où XD

    Au plaisir d'avoir pu donner quelques solutions ou conseils pour gagner un peu d'inspiration !



    avatar
    Elenthil
    FémininAge : 29Messages : 2144

    le Ven 27 Mai 2016 - 20:27

    @Iliana a écrit:Généralement, le manque d'inspi est synonyme de stress et de tristesse, donc j'essaie de pas m'engluer là-dedans, sinon c'est clair que j'en suis pas sortie.

    C'est marrant pour moi des fois c'est une force et ça se ressent beaucoup sur mes écrits. Bon après je dis pas que c'est le mieux car en fait tout ce qui arrive à mon personnage, je le ressens aussi d'une certaine manière et quand c'est des trucs pas joyeux j'ai tendance à avoir du mal à la différence entre les émotions de mon perso rp et moi même (mais en même temps il me ressemble pas mal)

    @Iliana a écrit:Quitte à faire plus court ou écrire quelque chose de médiocre, j'm'excuse auprès de mon/ma partenaire et c'est réglé.

    Là par contre j'ai beaucoup plus de mal avec ma partenaire qui me stresse un peu. Suffit que je dise que je vais peut être pas faire un long post cette fois et elle sort des petites remarques "boudeuses" ou montrant son envie d'avoir un pavé mais je ne sais jamais si elle plaisante ou pas. Disons que comme nos deux persos ont une relation assez complexe y a de quoi dire mais des fois j'aspire à écrire plus court que 10 à 15 pages de word à chaque fois, ce qui me stresse pas mal parce qu'en plus de la quantité faut de la qualité, ce qui est pas évident pour éviter le truc soporifique et très détaillé. Ca me stresse un peu, surtout qu'en plus je passe plusieurs heures à rédiger, ce qui me prend une soirée ou une après midi entière pour faire quelque chose qui sera bien. Par contre comme elle met du temps à répondre (au moins une semaine), ça me permet de reposer mon cerveau pour ensuite attaquer la prochaine réponse et c'est pas plus mal.

    @Iliana a écrit:Après... Quand j'y arrive pas, j'essaie de trouver une musique qui correspond. Alors je teste, mais alors tout de chez tout. Des trucs en rapport comme complètement à l'ouest. Au final, ce qui marche le mieux c'est les musiques épiques,

    Comme toi ça m'arrive de prendre une musique pour une certaine ambiance mais ça reste rare et surtout des musiques épiques. J'ai aussi quelques musiques à paroles sous le coude qui m'ont servi pour parler de certains éléments de l'histoire de mon personnage, ça m'inspire.

    @Iliana a écrit:si vous bloquez, parlez-en. Je déconne pas. Parlez de votre blocage à quelqu'un et dites lui pourquoi vous bloquez, ce qui ne va pas, demandez conseil sur des idées, ou présentez-en d'autres, des débiles, des glauques, peu importe, parlez de vos persos, des leurs, demandez qu'on vous mette un coup de pied aux fesses. Parfois, l'inspiration reviendra toquer à la porte, et si vous n'êtes pas derrière prêts à l'accueillir, vous allez attendre encore longtemps avant de la revoir.

    Le truc surtout c'est de trouver une personne qui aime ce genre de choses. Si je parle à mon copain que je bloque sur une réponse RP, il ne saura pas trop me conseiller. Je n'ai personne dans mon entourage pour discuter de ça à part ma partenaire RP éventuellement mais parfois ça gâche la surprise du nouveau message. Je pense aussi que j'ai trop pris l'habitude de réfléchir comme ça et je n'arrive pas à solliciter les autres ^^ Après je pense avoir la chance d'avoir pas mal d'idées en avance pour pouvoir en ressortir une quand je bloque puisque je réfléchis beaucoup à mes RPs ^^

    @Dydy a écrit:Ensuite, la nuit est de bon conseil. Lorsque je dois écrire quelque chose et que l'inspiration me manque cruellement, j'attends que vienne le moment de se coucher. Je ferme les yeux. Et j'imagine, si c'est un rp, la scène. J'essaie de voir le plus de détails possible. Et puis j'imagine la réaction de mon personnage, ce qu'il ferait et fera, au final. Parfois, prendre la place de sa création peut être source d'inspiration. Parfois, ça ne fonctionne pas. En tout cas, j'essaie de m'immerger complètement dans le monde dans lequel mon personnage vit et je m'adapte à ses besoins. Ce n'est pas un exercice facile, et certains diront que c'est un peu fou, mais je vous assure que je m'en sors pas trop mal lorsque je fais ça.

    Tiens je suis comme toi toutes mes idées me viennent la nuit ^^ C'est à ce moment où je suis la plus productive en termes d'idées nouvelles. Par contre le seul problème c'est que je suis tellement dans mon truc des fois que j'essaie de tellement bien imaginer les choses que ça m'arrive d'en faire des insomnies x_x

    @Dydy a écrit:Ah. J'allais oublié. Je ne sais pas si vous le faites, mais lorsque je ne suis pas à la maison, je prends toujours un petit calepin avec un crayon pour éventuellement écrire les idées qui germent soudainement ! Cela m'arrive souvent aussi donc j'ai toujours de quoi noter sur moi, juste au cas où XD

    Ca je ne le fais pas mais je devrais. J'ai une appli sur mon tel pour les idées (Evernote) mais j'aime pas trop écrire mes idées sur le téléphone, surtout qu'avec la correction automatique certains mots se déforment et ça m'embête xD




    Merci Rozenbrez :lovebomb:

    Merci Shoki pour la signature et Nihil pour l'avatar :lovebomb:




    Cadeaux













    avatar
    NBK
    FémininAge : 28Messages : 11

    le Ven 14 Oct 2016 - 23:39

    Je pense qu'il y a beaucoup de gens dans le même cas que moi mais ce n'est pas à proprement parlé un syndrome de la page blanche mais plus de grosse crises de flemme !

    J'ai vraiment un gros problème de procrastination. J'adore écrire, lire des RP, y répondre... Mais c'est toujours toute une histoire quand il faut s'y mettre...

    Ouvrir l'éditeur de texte... chercher le RP... et commencer... c'est mon calvaire !
    Ce qui est assez paradoxale parce qu'une fois que j'ai commencé à écrire, il n'y a plus aucun problème.

    Sinon ma méthode perso c'est la musique. J'envoie une playlist qui correspond à l'ambiance du RP (merci Deezer :p). C'est un peu comme la Bande Originale d'un film ou d'une série, ça m'aide à visualiser et à faire mon petit film dans ma tête.
    avatar
    Chocolakato
    FémininAge : 27Messages : 778

    le Dim 16 Oct 2016 - 14:07

    Je passe par la musique aussi !
    Après j'ai une technique qui consiste à laisser passer un peu de temps et à attendre un moment où je suis préoccupée. Ca fait en même temps "calmant" et avancée dans le rp, héhé.
    Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça ne rend pas les rp plus dramatiques, bien au contraire ça permet d'écrire un peu plus que d'habitude.




    avatar
    Jojo Lapaille
    MasculinAge : 19Messages : 26

    le Jeu 3 Nov 2016 - 19:29

    La page blanche est quelque chose d'assez relatif selon moi.

    Après ce n'est qu'un point de vue mais lorsque je n'arrive pas à écrire et ça arrive souvent c'est assez rarement à cause d'un blocage psychologique intense qui m'empêche de rassembler des idées. C'est plus que je ne tente pas en me disant "ça va pas aller". Et lorsque ça arrive deux chemin s'offre à moi :

    - abandonner comme une vieille chaussette et revenir plus tard. C'est donc plus une histoire d'envie que d'inspiration.
    - Me lancer, écrire un truc au hasard dans le thème fixé par le rp en cour, et me rendre compte que, miracle, ça finit par sortir.

    Morale de l'histoire : il faut se lancer et pas passer dix ans à ruminer des mauvais pressentiment sur ce qui pourrait supposément peut-être sortir de votre plume informatique. Et pis au pire c'est à ça que servent les relectures après tout.

    Après lorsque je fais face à un vrai syndrome de la page blanche, ça arrive, c'est plus compliqué en effet. Je dirai que la première chose à faire dans ces cas là c'est de faire une pause, lire le dernier scan de nanatsu no tanzai qui est sorti, faire une run vouée à l'échec de BOIA, trainé sur youtube voir le dernier meme à la mode. Un truc qui prend pas trop la tête. Pas pour réfléchir à l'écriture ou pour revenir avec l'esprit libre, non. Mais pour se poser la question : Pourquoi ça veut pas ?

    Personnellement, lorsque je n'arrive vraiment, mais alors vraiment plus à écrire sur un rp (et ça ne m'est arrivé qu'une ou deux fois) c'est parce que je m'étais lassé. Parce qu'il durait depuis trop longtemps par exemple. Un de mes dernier rp fini en date a été commencé le 22 juin 2015. Là j'avoue que c'est dur de répondre, l'inspiration ne vient plus et je pense, que ce n'est pas une bonne chose de se forcer dans cette situation.

    Même pas commencer autre chose pour y revenir plus tard, non. Le rp est là pour être un loisir, pas une tache que l'on se voit obligé de remplir. Si on se lance dans quelque chose qui ne nous inspire pas du tout et bien on n'insiste pas, du moins je n'insiste pas. J'aurai pas du essayer ? Évidemment que si, c'est en tentant de nouvelle chose parfois decevante qu'on découvre notre nouvelle perle. Je vais faire des déçu (et autres sentiments négatif) ? C'est la vie, mes partenaires ont eut d'autre partenaire avant moi et en auront d'autre après. S'ils commencent à se plaindre que personne ne veut finir de rp avec eux qu'ils commencent à se remettre en question. Les forum de RP sont pas une aventure solo et parfois le manque d'inspiration ne vient pas forcement de vous.

    Mais si j'ai le syndrome de la page blanche mais que je dois absolument répondre ?
    Étape 1 : je me met ma musique du moment dans les oreilles.
    Étape 2 : je note sur une page les idées que j'aimerait développer, que je sais que je dois développer mais que je n'arrive pas à développer.
    Étape 3 : je contact mon partenaire pour en discuter avec lui. Qu'est ce qui pourrait se passer ? Comment est-ce qu'il veut orienter le rp ? Est-ce qu'il cherche quelque chose en particulier dans l'évolution de son personnage ? Plein de question qui comme ça vont m'aider à construire une réponse sur laquelle il pourra rebondir aisément et peut-être relancer la flamme de ce rp.

    Voilà, c'est tout pour moi.
    avatar
    Praecursator
    MasculinAge : 14Messages : 77

    le Ven 11 Nov 2016 - 3:23

    Salut !

    Bon, j'ai vu le pavés que vous postez du coup, bah avec mes 4lignes j'ai pas trop envie de me lancer ^^'.

    En tout cas, j'aimerais dire que la panne d'inspi' actuellement elle me tient ! Enfin, panne je ne sais pas... Je crois qu'en faite j'ai la flemme, et entre les cours qui ont dur pour moi bah j'arrive plus à trouver le temps de RP. Peut être un problème d'univers (Pokémon) ou de longueur. Mais clairement le RP par Forum c'est plus en moi, c'est triste mais c'est comme ça :/.
    avatar
    Minnieboo
    FémininAge : 25Messages : 14

    le Sam 12 Nov 2016 - 13:11

    Praecursator, le nombre de ligne ne veut rien dire pour une réponse. Elle peut être courte et donner autant d'information utile qu'une réponse longue.

    Pour répondre à ton problème d'inspiration, j'ai eu le même problème que toi au début de cette année (trop de cours, de boulot, ...) et finalement, ce qui m'a aidé à faire un peu de rp c'était de me forcer à prendre un peu de temps pour moi. C'est très bateau comme réponse, mais si tu considères le rp comme un moment de détente, où tu peux te retrouver seul, il suffit de t'accorder un peu de temps et avec une petite aide (musique, film, ...), tu peux retrouver la motivation de rp.

    Après, il est aussi possible que les univers rps sur lesquels tu joues ne te plaisent plus et là, le mieux, serait peut-être que tu fasses une petite pause. Le temps de te vider l'esprit et si ça te manque de rp sur ces forums, c'est que ce n'est pas réellement une perte d'envie, mais surtout un manque de temps.

    Au niveau des longueurs des rps, tu peux très bien essayer d'en faire des plus petits. Comme je te l'ai dis, j'ai déjà connu ça et c'est en arrêtant de me forcer à faire des post de 800 / 1000 mots que j'ai repris goût à rps.

    Si tu veux / peux, je te conseille de faire une petite pause rp avant de dire que c'est fini pour toi. On sait jamais, peut-être qu'en faisant cette pause, tu trouveras bien un forum dont le contexte va te redonner envie de faire du rp ^^
    avatar
    sturdya
    FémininAge : 18Messages : 30

    le Ven 2 Juin 2017 - 0:16

    Hello !

    Je ne suis pas une adepte de l'écriture ou bien des RP mais j'étudie dans le domaine de l'art et je peux dire que l'inspiration est un point essentiel dans ce milieu.

    Je voulais alors vous partagez d'une part ce qu'on m'a enseigné ainsi que mon point de vue.

    Tout d'abord, les références. Les références artistiques/musicales/littéraires sont indéniables. On ne peut créer si on a pas un minimum conscience des réalisations produites autour de nous. Cela permet de savoir ce qui est possible de faire et ça peut bien entendue nous en inspirer. Pour cela rien de tel que des sorties ou parfois des petites recherches sur internet.

    La discussion, débattre. J'aime beaucoup parler de mes intentions à mon entourage et par un échange, c'est souvent là que me viens le déclic. C'est très instructif et pour ma part, c'est là le point de départ pour la majorité de mes réalisations.

    Il ne faut pas se focaliser sur "une idée". On ne réalise jamais, à l'identique, ce qu'on imagine au départ. Le rendu est toujours autre mais il faut procéder par étapes. La petite idée, l'essai, le re essai jusqu'à trouver ce qui fonctionne. Mais si on essai pas, même sans aucune inspiration, rien n'avancera ! L'inspiration viens seulement après, lorsqu'on produit.

    La contrainte. Posez vous des limites, des dilemmes. Nous avons besoin de contraintes pour réaliser des choses. Lorsqu'on a un thème, une date, un format imposé bien que cela peu paraître plus difficile c'est en réalité plus facile. Cela nous force à y penser, à essayer plus que ce qu'on aurais fais habituellement. Pour preuve, en année préparatoire nous étions obligés de réaliser 2 productions artistiques par semaines ! Je n'ai jamais autant pratiqué de ma vie, mon esprit étais toujours occupé. Bien qu'il y a des choses qui marchaient moins bien que d'autres, cela m'a permis d'avancer.

    Dans mon domaine, je travail avec des objets que je récupère en prenant compte de la fonction de celui-ci. Je me pose pas de questions, je prends des objets différents et je l'ai assemble/associe/modifie et l'idée me viens.
    Je pense que c'est un peu près pareil pour les mots, on peut prendre une phrase n'importe laquelle qu'on sors de son contexte, la modifié, la mettre ailleurs et hop ! Une idée ! Je ne m'y connais pas du tout en RP et j'en ai d'ailleurs jamais fais. Cependant sa m'intéresse et si au passage, quelqu'un pourrait me parler de ce qu'est un RP en détails et me conseiller des sites je suis preneuse !

    En conclusion commencez par une ébauche et la suite viendra.. Sortez, parlez, lisez.. L'inspiration se travail et le génie de l'artiste n'existe pas !  :musique:


    cœur à vous :coeur:


    Sturdya
    avatar
    Swordy
    MasculinAge : 24Messages : 17

    le Lun 12 Juin 2017 - 18:38

    Hellow tout le monde ! Un sujet fort sympathique !


    C'est vrai que le manque d'inspiration est la cause numéro 1 du blocage au niveau de l'écriture et de tout ce qui est créatif (graphisme, dessin, etc...). De mon côté j'ai quelques solutions pour remédier à ça et parfois ça fonctionne.

    En premier lieu je m'aère l'esprit en allant me balader dans la nature pour trouver des idées en observant tout ce qui m'entoure. (Je suis quelqu'un de très observateur). Sinon je me balance une grosse playlist de musique que j'aime beaucoup et qui pourrait m'inspirer. J'aime également beaucoup parler et le fait de parler avec des personnes que je connais voir même pas du tout, me permet trouver des idées (étrange n'est-ce pas ahahaha). En ce qui concerne le graphisme, je peux me trouver de l'inspiration en voyant d'autres créations (sans pour autant les copier, attention !) et aussi en jouant avec les couleurs. (Oui oui les couleurs est quelque chose que j'aime beaucoup et avec lequel j'aime beaucoup m'amuser ! o/)

    Même si ça fait dix ans que j'écris, mon niveau d'écriture n'est pas transcendant et le manque d'inspiration est toujours à l'affut pour me tendre une embuscade, le bougre.

    Voilà voilà, content d'avoir lu différents avis là-dessus o/.
    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin 2017 - 0:27