AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Copenholm (Supers-héros, -vilains, -indifférents), avis sur une annexe

    Partagez
    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Jeu 14 Jan 2016 - 22:59


    Hey ! Wink
    J'aurais besoin de votre avis sur une annexe pour mon forum, sur son intérêt mais surtout sur sa cohérence. Mon forum se passant en 2045 (pour me laisser plus de marge de manoeuvre niveau politique et distorsion de l'histoire, pour ne pas être trop futuriste non plus), j'ai peur soit d'aller trop loin et de créer un truc sans queue ni tête, soit d'aller trop près et de faire une annexe infiniment plate et inutilement longue. Cette annexe porte sur le traitement, le statut des Supers, leur histoire dans plusieurs pays du globe. A la suite, je mets le contexte en spoiler (parce qu'il serait difficile de juger l'annexe sans le connaître mais j'ai déjà eu des avis dessus) et ensuite le début de l'annexe. Je posterais la suite petit à petit pour chaque "groupe" de pays. N'hésitez pas à être dur(e)(s), je suis faite d'adamantium héhé. N'hésitez pas à me donner vos propres idées sur la question: il s'agit donc d'imaginer notre monde si les Supers avaient réellement existé, la distinction entre super-héros et vilains est donc basée dans un terme légal (si vous enfreignez ou non la loi). Robin des Bois et Spiderman auraient été des super-vilains à Copenholm.

    contexte:


    ▬ Contexte ▬













    Copenholm, 2045

    Heinrich Bloom a écrit:Tout part en vrille Buddy, ils prennent des identités secrètes Buddy, DES IDENTITES SECRETES ! Ma femme de ménage porte un costume de cuir et veut que je l’appelle Wondersoap, elle a perdu la tête ! En même temps elle contrôle le savon, je ne peux rien lui dire. Ma maison est toute propre.
                                                 Professeur Heinrich Bloom, en 2015

    Les Supers, ces personnes ayant développé un « super pouvoir » qui dépasse les capacités humaines naturelles, avaient déjà transfiguré le monde depuis une centaine d’années, mais depuis 2015 certains de ces Supers ont décidé de dissocier leur nom de leur pouvoir en se dissimulant sous le masque. Sans, ils ne sont qu’homme parmi les hommes et rien ne doit les distinguer du citoyen ordinaire, mais lorsque le temps vient, lorsque le visage se couvre, ils redeviennent ce qu’ils sont : des Supers. Certains pourtant n’auraient pas besoin de cette identité secrète, ils sont boulangers ou jardiniers mais souhaitent pratiquer leur métier masqué. Et c’est bien leur droit. Le lobby des Supers, notamment la WBSH (La ligue pour la préservation de l’anonymat des Supers «  Wanna Be a Super Hero ») a été au-devant de la scène médiatique depuis des années, ils ont réussi à obtenir pour les Supers un nouveau droit, le droit de ne pas se dévoiler, le droit de posséder une identité secrète. Pour se protéger, disaient –ils, contre les préjugés et les regards obliques, contre les ennemis et les jaloux, contre la méfiance et la crainte. Mais aujourd’hui, certains individus profitent de cette situation pour commettre petits larcins et grands méfaits, ce qui n’est pas au goût de tous. Même arrêtés, ceux-ci peuvent garder leur anonymat jusqu'à l'annonce de leur culpabilité, ainsi beaucoup s'enfuient ou profitent d'une erreur judiciaire pour ne jamais être condamnés.  Beaucoup de Supers, à l'inverse, ne comprennent pas cet engouement pour le mystère et décident d’utiliser leur don au quotidien et aux yeux de tous. Ils s'exposent alors à diverses réactions de la part de la population.

    Alors, toi Super, toi citoyen, dans quelle voie décideras-tu de t’engager ?
    Un grand pouvoir implique-t-il nécessairement de grandes responsabilités ?

    Copenholm

    la ville des Supers


    Copenholm est une grande métropole se basant la côte Est des Etats-Unis. D'origine modeste, elle concurrence aujourd'hui les plus grandes villes américaines. Sa population est l'une des plus cosmopolites du territoire, elle accueille un grand nombre d'étrangers du fait d'une attractivité toujours croissante. Cette importante émigration s'appuie sur une grande facilité d'accès au territoire américain impulsée par la loi sur l'émigration de 1995, loi établie dans le but d'attirer les Supers étrangers sur le sol américain. L'Etat dans lequel s'inscrit Copenholm, Etat qui a décidé de ne pas divulguer son nom en invoquant le droit des Supers c'est à dire qu'il ne veut pas briguer votre imagination possède un système législatif semblable à celui de la France actuelle. "What the fuck ?"dirait nos amis américains

    Copenholm est la plaque tournante de l'argent. Voilà une trentaine d'année qu'elle a dérobé à Londres sa place de capitale boursière du monde, qu'elle a subtilisé à New York toutes les activités financières des Etats-Unis. Les banques, les bourses, les activités connexes de la finance ont toutes un siège à Copenholm. Elles prolifèrent à l’est du quartier Nord, modelant le paysage de ces immeubles toujours plus hauts, de ces restaurants toujours plus chics, de ces boutiques du luxe ostentatoire et de ces limousines aux vitres teintées. Pourtant Copenholm a deux visages. Celui qu'elle dévoile le plus facilement est miroitant et prospère mais la finance sélectionne ses territoires, depuis longtemps elle a délaissé le Sud ouest de la ville. Le Sud se gorge d'une population plus pauvre, il cache en son sein des activités illicites diverses et se pare du titre de repaire des Super-vilains. Au-delà de ce manichéisme, de cette opposition brutale entre ces deux quartiers, Copenholm a diverses facettes et chacun de ces quartiers a ses caractéristiques propres. Toutes les classes sociales ont leur entrée à Copenholm. Copenholm, capitale de l'argent, est à l'image de sa population: plurielle.

    A toi de choisir ta destinée.
    Jeune padawane




    J'ai déjà eu des avis sur:
    statut des supers aux Etats-Unis:
    En général


    1945 : l’année marquant l’apparition des Supers? Bien davantage une convention qu’une réalité tangible, cette date est sans cesse remise en cause par les historiens modernes. Certains vont jusqu’à considérer des personnages historiques exceptionnels comme Jésus ou Gengis Khan comme les premiers représentants de ce pan peu ordinaire de la population. Au début des années 2010, une grande polémique éclata ainsi à propos des « pouvoirs » de Jésus, sujet encore brûlant à l’heure actuelle.

    Pourtant leur existence ne fut reconnue que bien plus tard, la majeure partie des pays l’officialisa dans la première décennie du deuxième millénaire. (2000) car leurs frasques et leur recrudescence ne pouvaient plus être cachées aux yeux du public. Depuis 1945, leur nombre s’était ostensiblement accru, ainsi l’on pense qu’un demi-siècle seulement a suffi pour multiplier leur nombre par cent.

    Les pays ont réagi très différemment devant le "problème" que représentait cette nouvelle classe. Entre légifération agressive, répression inavouée, appui financier …. Pas un ne traite et n’encadre les Supers de la même façon. Au milieu de ce tohu-bohu, les Etats-Unis semble un havre de paix de façade, ses lois figurent en effet parmi les plus clémentes et permissives à leur sujet. De plus, la plupart des citoyens utilisent l’appellation de « Supers » pour qualifier ces personnes aux capacités extraordinaires, ce qui semble somme toute banal mais qui a toute son importance. En effet, la plupart des pays utilisent le terme de « méta-humains », terme jugé plus neutre, mais beaucoup y préfère les termes « mutants », « anormaux », « anomalies », quand d’autres, jugés comme des illuminés par leurs voisins, les qualifient « d’évolués »

    La préférence des citoyens américains pour le terme « Supers » démontre donc une certaine considération à leurs égards et s’explique en grande partie par l’histoire culturelle américaine.

    Petit zoom sur l'histoire des Supers aux États-Unis


    Les comics, avec leur multitude de super-héros, ont énormément influencé le traitement des Supers aux États-Unis. Ils sont l'élément fondateur de cette innovation législative qu’est le droit à l’identité secrète.

    Ces bandes dessinées particulières sont apparues peu après le début du vingtième siècle. Beaucoup supposent d'ailleurs -à tort ou à raison, qui sait?- que les créateurs de ces super-héros en tenues moulantes connaissaient l'existence des ces personnes aux capacités extraordinaires. Les comics vont peu à peu prendre une place considérable dans la culture du pays. Ils deviennent une arme de l'imposition culturelle des Etats-Unis sur le monde, comme peuvent en témoigner le nombre toujours croissant des films dérivés de ces bandes dessinées. D'ailleurs, pour la petite anecdote, en 2045 nous en sommes déjà au 17ème film sur les aventures des X-men (je vous rassure, le personnage de Wolverine a quand même fini par lasser le public, pour le plus grand bonheur des cinéphiles ayant de l'espoir pour le genre).

    En 2000, les Etats-Unis sont le premier pays à reconnaître officiellement l'existence des Supers, entraînant alors un mouvement plus ample de reconnaissance à l'échelle mondiale. Cependant les mots de Bush sont anxiogènes, hésitants. Les Supers sont-ils des ennemis ou des amis de la civilisation ? Vont-ils apporter progrès ou désolation ? Vont-ils déstabiliser le pays, le traînant dans le chaos ? Son discours affuté semble à double-tranchant: que l'on soit confiant ou apeuré, il nous conforte dans notre idée.

    Partout dans le monde, les Supers vont faire débat. Certaines de leur capacité vont effrayer la population lambda, d'autres vont y voir un signe de progrès et une aide bénéfique pour l'avenir de l'humanité. Dès lors, au sein des Etats-Unis commencent à se former divers lobbys, des groupes de pression voulant défendre les intérêts des Supers. Ou au contraire, exulter cette méfiance à leur encontre. L'un des plus puissants, reste et restera la WBSH (La ligue pour la préservation de l’anonymat des Supers «  Wanna Be a Super Hero »). Elle proposa une solution très simple afin de limiter les conséquences de la discrimination sur la vie des meta-humains :  celle de pouvoir endosser une nouvelle identité, une identité secrète, à l'instar de ces héros bariolés dont ils avaient dévoré les péripéties.

    Georges Bush fut très réticent devant cette proposition mais son successeur, Barack Obama y vu une opportunité très intéressante qu'avait déjà pressenti Bill Clinton. Ce dernier sentait que le monde n'était pas prêt à connaître l'existence des Supers mais comprenait à quel point ils pouvaient être source de richesses, d'un développement plus aisé, d'une aide salutaire à moindre coût. Ainsi il ouvrit davantage les frontières grâce à la loi sur l'immigration de 1995, loi qui autorisait des gens aux "aptitudes particulières" à entrer sur le territoire. Peu avait alors compris le motif sous-jacent d'une telle clause. Elle fut d'ailleurs remise en cause sous le mandat de Georges Bush, notamment à cause des attentats du 11 Septembre. Il la limita certes, mais laissa la porte ouverte aux personnes pouvant prouver avoir un pouvoir utile à la grande nation américaine, donnée qui fit jaser grand nombre de médias internationaux. L'ombre des attentats se dissipa peu à peu, permettant alors à Obama d'élargir les termes de la loi sur l'immigration.

    En 2015, le congrès américain vota en faveur du droit à l'identité secrète. Le débat avait été houleux mais finalement, le battage médiatique opéré par les lobbys, la répression violente que subissaient les supers dans certains pays ou l’aide qu’ils commençaient à apporter dans d’autres,  avaient achevé de convaincre une grande partie de la population de la nécessité de cette loi. Seulement le masque qui bandait les yeux de ces héros ordinaires, bandait aussi ceux des criminels. Les tensions commencèrent à gronder, et ce ne fut que le commencement…
    version simplifiée Europe:

    EUROPE


    L’union européenne a instauré une législation spécifique pour les Supers. Après le scandale de Frédérico Mastriocchi en Italie et de l’ancien président Ulrich von Fersen en Suède, l’union européenne a décidé de mettre en place un enregistrement obligatoire dans le registre des pouvoirs pour tout Super. Ces données peuvent être utilisées par la police et  la justice mais demeurent confidentielles pour les citoyens lambdas. Les données ne sont pas transmises aux autres continents, seuls les pays de l’union européenne partagent leurs dossiers. Toutes les personnes disposant d’un pouvoir psychique doivent impérativement porter un bracelet annihilant. Les Supers ont l’obligation de participer à des cours de maîtrise de leur don jusqu’à ce qu’ils soient jugés aptes à en contrôler les excès. S’ils refusent d’obtempérer, ils doivent porter un bracelet annihilant et ce, quelque soit leur pouvoir.


    version détaillée Europe:

    EUROPE EN DETAILS


    En 2020, en Italie, un jeune homme nommé Frédérico Mastriocchi utilisa son pouvoir d’électrokinésie comme tremplin pour l’édification d’une mafia toute puissante. Il commença par contrôler tout le système d’alimentation électrique d’Italie puis étendit son influence à divers domaines, dont celui du ramassage des ordures. Il réunit autour de lui les Supers les moins scrupuleux, fit pression sur les Supers les plus honnêtes disposant de pouvoirs intéressants qu'il souhaitait exploiter. L’Italie connut alors une période très trouble, la violence était omniprésente, à l'instar de la méfiance et des secrets.

    En parallèle, en 2021, un étrange candidat, Ulrich Von Fersen fit une montée spectaculaire dans la politique suédoise. A la fin de cette année, il fut élu malgré son manque abyssal d’études et de programmes, ses mots seuls avaient un pouvoir fascinant, les foules étaient pendues à ses lèvres mais le sens de ses mots ne les atteignait pas. Ulrich von Fersen avait le pouvoir de l’influence, un pouvoir psychique presque hypnotisant. Après 6 mois de mandat, certains journalistes moins réceptifs commencèrent à alerter l’opinion publique. Von Fersen fut contraint de quitter le pouvoir et fut mis en détention, un bracelet annihilant à la cheville. Il réussit pourtant à manipuler un gardien qui le fit sortir. La Suède a alors financé de coûteuses recherches pour l'amélioration des bracelets annihilants. Elle en est même devenue le premier producteur mondial.

    Ces deux affaires marquèrent l’opinion publique, d’autres encore ne firent que renforcer cette peur du Super et conduisirent à l’établissement d’une loi visant à protéger les citoyens. L’Europe se félicite d’avoir établi un cadre législatif qui limite les excès que connaît aujourd’hui les Etats-Unis. Cependant de nombreuses polémiques ont été lancées à la suite de divulgations de pouvoirs de citoyens. La clause, imposant l’enregistrement obligatoire de son pouvoir, est contestée; elle rappelle à certains un enregistrement qui conduisit à une funeste étoile jaune…



    version simplifiée amérique du nord:
    AMERIQUE DU NORD

    Les Supers règnent en maître au Mexique. En effet aucune législation ne vient les entraver. Leur statut n’est pas même reconnu légalement. Un tribunal ne peut qu’avec difficulté reconnaître un pouvoir comme cause d’un délit. Le Mexique est aujourd'hui un pays gangréné par la mafia, son argent sale venant de la drogue, son système de peur et de violence. Il ne fait pas bon d'être un Super ayant un pouvoir assez intéressant pour attirer l'attention d'un des grands barons. Il faudra alors choisir: se soumettre ou mourir. J'entends ici participer docilement à une organisation mafieuse, ou être un des nombreux macchabées qui jonchent la forêt profonde . De plus, les relations avec les Etats-Unis n'ont jamais été aussi tendues, une suite d'évènements funestes a conduit une partie de la population mexicaine à haïr tout ce que représentent les américains, créant alors une vague différente de crimes: le terrorisme. ( Vous voulez incarner un mexicain ? L'explication détaillée ne sera pas facultative pour vous mécréants.)

    Le Canada est un pays où il fait bon vivre lorsque l'on est un Super. La législation y est clémente, il n'y a pas d'enregistrement obligatoire ou de mesures visant à brider les pouvoirs des Supers. Cependant, pas d'identité secrète pour nos amis du pays de l'érable, et à la suite d'un délit, volontaire ou non, le bracelet annihilant est de rigueur. La population est plus tolérante qu'au sein des autres pays du globe (les canadiens sont des amours, l'histoire se devait d'être ainsi mwahaha) mais ne vous méprenez pas, il y reste des tensions assez fortes et des ennemis farouches des méta-humains.


    version détaillée amérique du nord:
    LE MEXIQUE EN DETAILS

    En 2015, certains éléments laissaient supposer le virage qu'allait entreprendre le Mexique, mais jamais on aurait pu imaginer que la situation s'envenimerait à un pareil niveau. Une croissance modérée mais régulière, une système d'exportation puissant vers les Etats-Unis, des progrès en terme d'éducation et de santé, le Mexique émergeait lentement mais sûrement, faisant figure de "leader" du tiers-monde. Cependant un écart très important de richesse entre les plus pauvres et les plus aisés, une corruption invasive, de petites mafias et de pénibles conditions de vie venaient noircir ce tableau prometteur. Le noircir jusqu'à l'entraîner vers une pénombre opaque en 2020. Cette année là, le pays connut une crise sans précédent. Les plus pauvres devinrent plus pauvres encore. Dans les coins isolés, déjà sous le joug de petits gangs mafieux, on intensifia la culture de la plante maudite, la coca. Peu à peu, de mains en mains, la plante était transformée en poudre funeste. De pots de vin en malins stratagèmes, celle-ci était acheminée vers les Etats-Unis.

    En 2021, une voix s'éleva dans le paysage politique mexicain, celle de Joaquín Alonso Perez. Bien loin de pester contre le problème que représentait la drogue, il soulevait davantage l'abusif contrôle des Etats-Unis dans l'injuste alliance que représentait l'Alena, un accord qui permettait la libre circulation des biens. Des biens, oui, pas des personnes. Beaucoup de mexicains périssaient en tentant d'entrer illégalement sur le territoire, ou alors étaient jetés dans un train, retour au pays natal, et le cercle de leur vie de misère reprenait.  Des multinationales millionnaires employaient des mexicains pour deux pesos la journée dans les maquiladoras. A côté de cela, il reprochait aux Etats-Unis un manque de fermeté concernant certains propos à l'encontre des migrants, ou même de la population entière. Suivez mon regard vers un certain Donald Trump, deux fois candidat à la présidentielle. Le fait que, par la loi sur l'immigration, les Etats-Unis "dérobaient" les talents mexicains et délaissaient tout un autre pan de la population qui ne leur était pas "utile", était aussi présenté comme une trahison dans la bouche de Joaquín Alonso Perez.  

    Perez avait un charisme fou, il murmurait à l'oreille des foules à défaut d'être très doué avec les chevaux. Il devint bientôt la personnalité politique préférée des mexicains. Seulement, six mois après sa grande ascension, il fut retrouvé mort. Criblé d'une balle dans le coeur. Propre et efficace. Bientôt la rumeur enfla et l'on attribua la parenté de l'assassinat à la CIA, la raison à une volonté de protéger les intérêts américains. En réalité, il est très peu probable que ce soit l'oeuvre des Etats-Unis, mais qui sait ? Qui s'enquiert de la vérité ? Pas une population blessée . La haine commença à s'insinuer dans le coeur d'une partie du peuple mexicain.

    La crise continuant son chemin, ce qui n'était qu'une culture parcimonieuse de la coca, se transforma en une source de revenus essentielle. Bientôt les groupuscules s'organisèrent, s'étendirent jusqu'à former des ramifications profondément ancrées dans la société: des mafias plus puisantes que jamais. Les plus grands pontes de celles-ci comprirent alors quelque chose d'essentiel: oui l'argent créait le pouvoir mais le pouvoir, le vrai, celui qui fait jaillir des étincelles, qui domine les esprits, le pouvoir des Supers, lui, amène plus de peur, donc plus de pouvoir, plus de contrôle. Ils commencèrent alors à "recruter" les Supers disposant de capacités intéressantes, en leur proposant de grosses sommes d'argent, ou en menaçant leur famille. Et leur dire non était synonyme de grands sévices, souvent la mort, plus directe, plus marquante pour les autres que la simple torture.

    La tête pensante de l'état fut gangrenée de membres peu scrupuleux, de Supers aux pouvoirs psychiques, souvent fidèles alliés des barons mafieux. Le gouvernement américain ne tarda pas à condamner le système qui s'était solidement mis en place, mais sa plus grande préoccupation était le fléau de la cocaïne qui faisait des ravages au sein de sa propre population. Terribles actions qu'ils entreprirent alors! Voyant que les sanctions économiques et les discussions diplomatiques n'enrayaient en rien le problème, les Etats-Unis décidèrent d'envoyer leurs forces armées. En 2030, des bombes s'abattirent sur les champs supposés de coca, sur les entrepôts supposés de stockage et de transformation, sur les hommes, les femmes, les enfants qui y travaillaient en secret. L'objectif des états-unis étaient de marquer le coup par une démonstration musclée, ils ne voulaient pas faire couler le sang, pas même celui des participants à l'entreprise maudite. Mais les informations ne sont pas toujours justes, les entrepôts pas toujours désert la nuit.... Et la haine, petit graine dans le coeur des mexicains, se mit à croître.

    Le président des Etats-Unis s'excusa alors publiquement face à l'insistance d'une foule d'américains horrifiés. Cependant la mal était fait et les tentatives de contrôle des dérives du système mexicain ne furent pas stoppées. A la mafia toute puissante qui régnait en maître au Mexique, vint s'ajouter un nouveau problème pour les Etats-Unis: le terrorisme. "¡ Libere México! Nuestro país, nuestras decisiones" scande les hommes cagoulés, la gâchette à la main.

    Besoin d'avis sur:

    version simplifiée chine et russie:
    ASIE

    La Chine n'a jamais officiellement reconnu l'existence des Supers. Pourtant, il n'est pas rare que des personnes disparaissent, celles-là même qui avaient démontré des capacités singulières... La plupart réapparaisse, le reste est intégré aux rouages militaires ou à des forces très "speciales", les dragons de jade. Toutes sont tenues au secret, elles ne doivent révéler ce qui s'est dit durant leur court séjour. En réalité elles ont été soumises à une série de tests: capacité physique, mentale, personnalité et pouvoir, tout votre être est scanné et évalué. Selon ces résultats, ils jugeront de votre utilité. Au cas où ils ne sauraient quoi faire de vous, vous rentreriez, une jolie excuse pour expliquer votre absence dans votre poche. Dans la cas contraire, sous un simulacre de proposition, il vous obligeront à intégrer l'armée ou les forces spéciales . Ces dernières sont composées des personnes jugées inutiles au combat mais utiles à la société, elles seront mise à disposition du gouvernement qui leur fournira des missions. Néanmoins la plupart des Supers acceptent avec plaisir d'intégrer l'un de ces deux services. En effet ils offrent une position confortable, les Supers seront particulièrement choyés par rapport à la population chinoise moyenne.

    La Russie a suivit une voie similaire à la Chine. Seulement, au lieu de cacher sous un secret de polichinelle l'existence des supers et leur intégration forcée aux rouages du système, la Russie exhibe fièrement ce qu'elle appelle "le devoir de participation des méta-humains" à travers une propagande virulente. Dans chaque ville, un comité est chargé de recueillir et de vérifier toutes les dénonciations au sujet de présences de Supers. Une fois identifiés, ceux-ci sont envoyés dans un centre spécial afin de subir une batterie de tests. Jugés "utiles", que ce soit militairement ou pour la croissance d'un secteur en particulier, ils sont alors contraints d'intégrer les différents services. Il est connu de tous que refuser cette "proposition" est synonyme d'une mort rapide, la Russie ayant peur de la fuite de ces supers les plus puissants vers d'autres pays, notamment les Etats-Unis. Et cette peur ne cesse pas, car une fois intégrés, les Supers sont surveillés de façon très discrète : mise sur écoute de leurs appareils électroniques, filature lors de missions en dehors du territoire ...

    (Je vais ajouter le Japon trèèèèèèèèèèès certainement. et pour la Corée du Nord ce sera: nous ne disposons pas d'informations sur le sujet Razz )


    Dernière édition par Youp le Jeu 19 Mai 2016 - 20:29, édité 6 fois



    avatar
    Samhain
    FémininAge : 24Messages : 4972

    le Dim 24 Jan 2016 - 15:32

    Plop :)

    Voilà dix jours que nous n'avons pas eu de nouvelles, où en es-tu ? :) Pense que tu peux faire des ups toutes les 48h pour que ton sujet ne soit pas oublié!




    gif1gif2
    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Lun 25 Jan 2016 - 14:56

    C'est toujours d'actualité ^^ Je posterais bientôt ce que j'ai fait sur l'europe d'aiilleurs.



    avatar
    Samhain
    FémininAge : 24Messages : 4972

    le Lun 25 Jan 2016 - 22:45

    Je pensais attendre que tu postes la partie sur l'Europe avant de te donner un avis, puis j'ai vu que tu n'avais pas encore eu de réponse alors... Wink J'avais beaucoup aimé ton contexte lorsque tu nous l'avais proposé, d'ailleurs j'ai tout de suite reconnu le projet à son titre ce qui est bon signe : ton forum marque les esprits!

    Pour en revenir à ce qui t'amène, je pense que tu t'y attendais un peu mais l'annexe a les mêmes problèmes généraux que les premiers jets de ton contexte. Les petites fautes dissiminées par-ci, par-là, ne perturbent pas trop la lecture mais ce serait bien qu'elles disparaissent. Les parties administratives gagnent toujours à être aussi irréprochables que possible :) Par contre, les répétitions et le manque de fluidité du texte m'ont un peu freinée dans ma lecture. Je pense qu'une petite restructuration serait à envisager, histoire que tes propos s'enchaînent moins abruptement et que les accords et constructions de phrases se fassent d'eux-mêmes. Par exemple, rien que dans le première paragraphe de l'annexe, le ton ne cesse de varier, passant du soutenu au familier sans raison apparente. On sent que tu as dû mal à te décider sur la façon dont tu veux aborder le lecteur, et c'est dommage. On a dû mal à se laisser porter par le texte, alors que, sur le fond, il est très bien fichu. L'essentiel de ce qu'on attend d'une annexe y est, c'est vraiment la rédaction qui l'empêche d'être parfait. Peut-être que tu peux écrire plusieurs versions de cette annexe en t'en tenant à un seul ton à chaque fois ? Cela devrait t'aider à choisir celui que tu préfères, à voir ce qui est le plus agréable à lire pour les visiteurs et ce qui pourrait retenir leur attention :) Ou alors, tu peux aussi te baser sur cette annexe et la reprendre en réagençant les élements. Cette seconde solution pourrait donner quelque chose comme "Bien qu'ils n'aient été officiellement reconnus qu'au cours des années 2000..." (mais c'est à titre d'exemple, bien sûr! Libre à toi de tourner cela comme bon te semble).

    En toute franchise, c'est le seul souci que je trouve à cette annexe. Certains te diront peut-être qu'elle est trop "technique" avec son passage sur les comics et sur la politique aux Etats-Unis, mais j'ai tendance à considérer les annexes comme des éléments d'aide dans lesquels on peut venir piocher lorsque la situation en RP l'exige, pas comme quelque chose qu'il vaut absolument lire en long, en large et en travers avant même l'inscription. Du moment que l'essentiel est clair pour tout le monde et que les joueurs respectent le fonctionnement du jeu, les précisions sur la politique, l'historique, etc. sont à lire selon les envies de chacun, et c'est d'ailleurs souvent le cas qu'importe l'opinion de l'admin à ce sujet ^^ Du coup, je doute que ça pose problème. Et puis, tu n'insistes pas trop, ça reste agréable à lire et à savoir :)

    En bref, outre quelques maladresses de structuration et de style, je trouve cette première annexe des plus correctes. Tu as su trouver un bon équilibre entre un univers détaillé et une quantité d'informations limitées pour ne pas effrayer les nouveaux inscrits. Une bonne relecture et (potentiellement) l'aide d'un bêta-lecteur et le tout devrait marcher comme sur des roulettes Wink

    Bonne continuation.




    gif1gif2
    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Sam 6 Fév 2016 - 17:01

    Salut Youp,
    Tu as vu le message de Sam ? :)



     
    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Dim 7 Fév 2016 - 16:39

    Désolé d'avoir mis autant de temps, j'attendais d'avoir tout corrigé et remasteurisé pour poster !

    Merci Samhain de t’être penchée une seconde fois sur mes écrits ^^ Ton avis m’a beaucoup aidé. Je trouvais aussi qu’il y’avait un problème de fluidité dans mon texte, de répétitions (je le sentais quand j’écrivais, le mot « super » était  omniprésent, surtout dans la première partie, du coup il n’apparaît presque plus maintenant héhé), de tournures de phrases. J’ai donc fait un deuxième jet en me basant sur le premier (plus simple pour moi car cette annexe me bloque un peu), j’ai surtout modifié la première partie et la dernière, avec une dernière phrase qui lance déjà une probable intrigue. J’ai essayé au max d’enlever les fautes d’orthographe mais j’en ai peut-être loupé. Niveau répétitions, je crois les avoir bien cerné et modifié, après le côté abrupte entre certains paragraphes est toujours présent par moment (est-ce trop visible?). Aussi, je me demande un peu si je devrais ajouter quelques lignes sur l'interdiction des armes à feu, j'ai peur que ça alourdisse encore la chose mais bon, les Etats-Unis sans arme à feu ne mériteraient-ils pas une explication ?
    (Sinon, je partage tout à fait ta conception des annexes ! Je suis donc ravie que tu trouve que j'ai trouvé un bon équilibre, j'avais peur de tomber dans l'excès ou dans le "pas assez".)

    Voici mon nouveau jet:
    yihaaaaa:



    En général


    1945 : l’année marquant l’apparition des Supers? Bien davantage une convention qu’une réalité tangible, cette date est sans cesse remise en cause par les historiens modernes. Certains vont jusqu’à considérer des personnages historiques exceptionnels comme Jésus ou Gengis Khan comme les premiers représentants de ce pan peu ordinaire de la population. Au début des années 2010, une grande polémique éclata ainsi à propos des « pouvoirs » de Jésus, sujet encore brûlant à l’heure actuelle.

    Pourtant leur existence ne fut reconnue que bien plus tard, la majeure partie des pays l’officialisa dans la première décennie du deuxième millénaire. (2000) car leurs frasques et leur recrudescence ne pouvaient plus être cachées aux yeux du public. Depuis 1945, leur nombre s’était ostensiblement accru, ainsi l’on pense qu’un demi-siècle seulement a suffi pour multiplier leur nombre par cent.

    Les pays ont réagi très différemment devant le "problème" que représentait cette nouvelle classe. Entre légifération agressive, répression inavouée, appui financier …. Pas un ne traite et n’encadre les Supers de la même façon. Au milieu de ce tohu-bohu, les Etats-Unis semble un havre de paix de façade, ses lois figurent en effet parmi les plus clémentes et permissives à leur sujet. De plus, la plupart des citoyens utilisent l’appellation de « Supers » pour qualifier ces personnes aux capacités extraordinaires, ce qui semble somme toute banal mais qui a toute son importance. En effet, la plupart des pays utilisent le terme de « méta-humains », terme jugé plus neutre, mais beaucoup y préfère les termes « mutants », « anormaux », « anomalies », quand d’autres, jugés comme des illuminés par leurs voisins, les qualifient « d’évolués »

    La préférence des citoyens américains pour le terme « Supers » démontre donc une certaine considération à leurs égards et s’explique en grande partie par l’histoire culturelle américaine.

    Petit zoom sur l'histoire des Supers aux États-Unis


    Les comics, avec leur multitude de super-héros, ont énormément influencé le traitement des Supers aux États-Unis. Ils sont l'élément fondateur de cette innovation législative qu’est le droit à l’identité secrète.

    Les comics sont apparus peu après le début du vingtième siècle. Beaucoup supposent d'ailleurs -à tort ou à raison, qui sait?- que les créateurs de ces super-héros en tenues moulantes connaissaient l'existence des ces personnes aux capacités extraordinaires. Les comics vont peu à peu prendre une place considérable dans la culture du pays. Ils deviennent une arme de l'imposition culturelle des Etats-Unis sur le monde, comme peuvent en témoigner le nombre toujours croissant des films dérivés de ces bandes dessinées. D'ailleurs, pour la petite anecdote, en 2045 nous en sommes déjà au 17ème film sur les aventures des X-men (je vous rassure, le personnage de Wolverine a quand même fini par lasser le public, pour le plus grand bonheur des cinéphiles ayant de l'espoir pour le genre).

    En 2000, les Etats-Unis sont le premier pays à reconnaître officiellement l'existence des Supers, entraînant alors un mouvement plus ample de reconnaissance à l'échelle mondiale. Cependant les mots de Bush sont anxiogènes, hésitants. Les Supers sont-ils des ennemis ou des amis de la civilisation ? Vont-ils apporter progrès ou désolation ? Vont-ils déstabiliser le pays, le traînant dans le chaos ? Son discours affuté semble à double-tranchant: que l'on soit confiant ou apeuré, il nous conforte dans notre idée.

    Partout dans le monde, les Supers vont faire débat. Certaines de leur capacité vont effrayer la population lambda, d'autres vont y voir un signe de progrès et une aide bénéfique pour l'avenir de l'humanité. Dès lors, au sein des Etats-Unis commencent à se former divers lobbys, des groupes de pression voulant défendre les intérêts des Supers. Ou au contraire, exulter cette méfiance à leur encontre. L'un des plus puissants, reste et restera la WBSH (La ligue pour la préservation de l’anonymat des Supers «  Wanna Be a Super Hero »). Elle proposa une solution très simple afin de limiter les conséquences de la discrimination sur la vie des meta-humains :  celle de pouvoir endosser une nouvelle identité, une identité secrète, à l'instar de ces héros bariolés dont ils avaient dévoré les péripéties.

    Georges Bush fut très réticent devant cette proposition mais son successeur, Barack Obama y vu une opportunité très intéressante qu'avait déjà pressenti Bill Clinton. Ce dernier sentait que le monde n'était pas prêt à connaître l'existence des Supers mais comprenait à quel point ils pouvaient être source de richesses, d'un développement plus aisé, d'une aide salutaire à moindre coût. Ainsi il ouvrit davantage les frontières grâce à la loi sur l'immigration de 1995, loi qui autorisait des gens aux "aptitudes particulières" à entrer sur le territoire. Peu avait alors compris le motif sous-jacent d'une telle clause. Elle fut d'ailleurs remise en cause sous le mandat de Georges Bush, notamment à cause des attentats du 11 Septembre. Il la limita certes, mais laissa la porte ouverte aux personnes pouvant prouver avoir un pouvoir utile à la grande nation américaine, donnée qui fit jaser grand nombre de médias internationaux. L'ombre des attentats se dissipa peu à peu, permettant alors à Obama d'élargir les termes de la loi sur l'immigration.

    En 2015, le congrès américain vota en faveur du droit à l'identité secrète. Le débat avait été houleux mais finalement, le battage médiatique opéré par les lobbys, la répression violente que subissaient les supers dans certains pays ou l’aide qu’ils commençaient à apporter dans d’autres,  avaient achevé de convaincre une grande partie de la population de la nécessité de cette loi. Seulement le masque qui bandait les yeux de ces héros ordinaires, bandait aussi ceux des criminels. Les tensions commencèrent à gronder, et ce ne fut que le commencement…


    Dernière édition par Youp le Mer 9 Mar 2016 - 6:32, édité 1 fois



    avatar
    Samhain
    FémininAge : 24Messages : 4972

    le Mer 10 Fév 2016 - 20:18

    Plop :)

    Hé bien, je ne suis pas d'accord avec toi! *gros blanc pour le suspens* Le côté abrupt, je ne le retrouve plus du tout dans cette deuxième version (t'as eu peur, avoue! Arrow). Les choses s'enchaînent très naturellement, le ton est officiel sans être froid, les quelques maladresses de structuration ont disparu... Bref, j'ai pris grand plaisir à lire cette annexe :) Félicitations pour ces corrections apportées avec brio!

    Pour ce qui est de l'interdiction des armes aux Etats-Unis, je suis d'accord sur l'importance d'un tel changement. Néanmoins, si tu redoutes d'alourdir cette annexe, tu peux l'aborder ailleurs. Peut-être as-tu une annexe sur la vie quotidienne ou quelque chose qui pourrait inclure une mention sur les armes ? :hum: Sinon, dans la mesure où tu te places dans l'univers des comics, rien ne t'empêche d'ouvrir une section "journalistique". La chose existe sur certains forums HP ou futuristes, les joueurs doivent être habitués ou au moins savoir de quoi il retourne, et ça te permettrait de donner des informations supplémentaires sous une forme moins rébarbative (pas que je trouve que les annexes soient rébarbatives, m'enfin...). Un titre choc, un bout d'article sur cette fameuse interdiction, et hop! Tu en as parlé sans alourdir ton annexe et en collant à ton univers. Après, je ne sais pas si tu auras l'occasion de t'en servir de manière fréquente et tu n'as peut-être pas envie d'ouvrir une nouvelle section sur ton forum. Si c'est le cas, franchement, je pense que tu peux ajouter un court passage sur les armes à feux dans cette annexe. Si tu ne t'étends pas trop, ça ira sans problème :)




    gif1gif2
    avatar
    Cruelly
    FémininAge : 24Messages : 2547

    le Dim 21 Fév 2016 - 6:02

    Bonjour,
    as-tu vu le message de Samh ? Nous sommes sans nouvelles de toi depuis 10 jours




    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Lun 22 Fév 2016 - 17:23


    Yep je l'ai vu, j'attendais juste de revoir l'annexe sur l'Europe avant de poster ^^

    Sam, haha j'avoue, tu m'as fait peur Razz Ravie que tu ais apprécié ce second jet ! Concernant les armes à feu, la forme journalistique que tu proposes me plaît un max (je voulais l'utiliser pour les events en plus), du coup je pense que je vais faire une FAQ regroupant quelques questions (l'origine des pouvoirs, les armes à feu ...) et y répondre sous forme de mini-articles, ce sera sûrement plus originale et ludique.

    J'ai revu un peu l'annexe sur le statut des Super en Europe, la voici: (la première version est simplifiée, la seconde détaillée et plus explicative, je pense reprendre ces deux formats pour chacune des annexes sur un continent)

    version simplifiée:

    EUROPE


    L’union européenne a instauré une législation spécifique pour les Supers. Après le scandale de Frédérico Mastriocchi en Italie et de l’ancien président Ulrich von Fersen en Suède, l’union européenne a décidé de mettre en place un enregistrement obligatoire dans le registre des pouvoirs pour tout Super. Ces données peuvent être utilisées par la police et la justice mais demeurent confidentielles pour les citoyens lambdas. Les données ne sont pas transmises aux autres continents, seuls les pays de l’union européenne partagent leurs dossiers. Toutes les personnes disposant d’un pouvoir psychique doivent impérativement porter un bracelet annihilant. Les Supers ont l’obligation de participer à des cours de maîtrise de leur don jusqu’à ce qu’ils soient jugés aptes à en contrôler les excès. S’ils refusent d’obtempérer, ils doivent porter un bracelet annihilant et ce, quelque soit leur pouvoir.



    version détaillée:

    EUROPE EN DETAILS


    En 2020, en Italie, un jeune homme nommé Frédérico Mastriocchi utilisa son pouvoir d’électrokinésie comme tremplin pour l’édification d’une mafia toute puissante. Il commença par contrôler tout le système d’alimentation électrique d’Italie puis étendit son influence à divers domaines, dont celui du ramassage des ordures. Il réunit autour de lui les Supers les moins scrupuleux, fit pression sur les Supers les plus honnêtes disposant de pouvoirs intéressants qu'il souhaitait exploiter. L’Italie connut alors une période très trouble, la violence était omniprésente, à l'instar de la méfiance et des secrets.

    En parallèle, en 2021, un étrange candidat, Ulrich Von Fersen fit une montée spectaculaire dans la politique suédoise. A la fin de cette année, il fut élu malgré son manque abyssal d’études et de programmes, ses mots seuls avaient un pouvoir fascinant, les foules étaient pendues à ses lèvres mais le sens de ses mots ne les atteignait pas. Ulrich von Fersen avait le pouvoir de l’influence, un pouvoir psychique presque hypnotisant. Après 6 mois de mandat, certains journalistes moins réceptifs commencèrent à alerter l’opinion publique. Von Fersen fut contraint de quitter le pouvoir et fut mis en détention, un bracelet annihilant à la cheville. Il réussit pourtant à manipuler un gardien qui le fit sortir. La Suède a alors financé de coûteuses recherches pour l'amélioration des bracelets annihilants. Elle en est même devenue le premier producteur mondial.

    Ces deux affaires marquèrent l’opinion publique, d’autres encore ne firent que renforcer cette peur du Super et conduisirent à l’établissement d’une loi visant à protéger les citoyens. L’Europe se félicite d’avoir établi un cadre législatif qui limite les excès que connaît aujourd’hui les Etats-Unis. Cependant de nombreuses polémiques ont été lancées à la suite de divulgations de pouvoirs de citoyens. La clause, imposant l’enregistrement obligatoire de son pouvoir, est contestée; elle rappelle à certains un enregistrement qui conduisit à une funeste étoile jaune…





    avatar
    Elenthil
    FémininAge : 29Messages : 2184

    le Mer 24 Fév 2016 - 19:03

    Coucou, à moi de donner mon avis si tu le veux bien =)

    Alors déjà j'ai trouvé le texte très agréable à lire, il y a une jolie plume, le style n'est pas lourd et les différentes parties s'enchainent bien de paragraphe en paragraphe. Je n'ai pas vu la première version donc je ne saurais pas remarquer la différence (pour l'histoire du traité). On comprend bien où tu veux nous emmener et chaque "évènement" a son explication, son origine (comme les comics, au début je ne comprenais pas ce que ça venait faire mais en lisant la suite, on voit que c'est par rapport à un groupe de pression qui veut instaurer l'identité secrète). Le vocabulaire est riche aussi, tu ne fais pas de répétitions et tout s'embrique bien ^^ La dernière phrase parlant des tensions est très bien aussi, elle nous plonge dans un premier début d'intrigue.

    En revanche j'ai trois petites remarques à faire dessus.

    Au début du zoom sur l'histoire, tu utilises deux fois le mot d'entrée "Les comics". Ca n'a rien de dérangeant en soit mais n'y a-t-il pas un autre mot à trouver pour éviter de faire répétition ?

    (je vous rassure, le personnage de Wolverine a quand même fini par lasser le public, pour le plus grand bonheur des cinéphiles ayant de l'espoir pour le genre).

    Là c'est sûrement mon cerveau qui pédale dans la semoule mais je n'ai pas compris l'allusion ^^ Je pense savoir que Wolverine est utilisé à toutes les sauces dans les films et dérivés et donc qu'il a ensuite été abandonné mais c'est la suite, "dans l'espoir pour le genre". Dans l'espoir de quoi ? Et dans quel genre ?

    Georges Bush fut très réticent devant cette proposition

    C'est par rapport à l'identité secrète des supers qu'il était récent à la proposition. Pourquoi alors était-il plus réticent qu'Obama ?

    Egalement j'ai remarqué un ptit truc dans le contexte (rien de méchant) mais comme on est dans les annexes je me concentre sur les annexes sauf si tu veux vite fait ma petite remarque :)

    Pour les statuts de l'europe, l'idée est bien. Ca permet aux joueurs d'avoir un texte qui leur permet d'avoir une première approche et le deuxième est là pour avoir des précisions supplémentaires si on veut plus rentrer dans les détails :)

    En lisant le premier texte, on ne comprend pas l'histoire des scandales mais on sait que ces scandales ont engendrés un enregistrement obligatoire et des modifications plus fermes. Ce n'est qu'en lisant le deuxième texte qu'on arrive à mieux cerner le pourquoi du comment. Le premier texte me semble obligatoire et le deuxième plus descriptif, cependant, on ne retrouve pas les mêmes informations. C'est à dire qu'une personne qui voudra uniquement lire la version détaillée de l'europe ne comprendra pas l'histoire des bracelets annihilants et il n'y a aucune mention du registre obligatoire.

    Je pensais que tu allais reparler de ces changements dans ta partie détaillée, en plus bref, histoire de laisser le choix au lecteur de comprendre l'ajout de ces obligations sans avoir besoin de lire la deuxième ou la première. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire mais en gros :

    Version simple : On sait qu'il y a un registre et un bracelet (en plus d'une école de maîtrise) pour réglementer les supers mais on n'a pas vraiment d'indications sur les scandales en question. (pas besoin d'en faire des tonnes, une petite phrase, voire quelques mots suffisent).

    Version détaillée : On connaît les scandales, on parle d'un bracelet mais cela ne me semble pas vraiment expliqué, du moins pas précisément (désolé mon cerveau pédale là je trouve pas les mots x_x)

    Voilà j'espère que ça t'aura aidé, en tout cas c'est très intéressant et bien trouver. J'aime l'idée de supers pouvoirs pour servir les desseins et vices des humains et non pas une conquête du monde gnan gnan sans réel but à part tout détruuuuuuuuuuuuuire xD
    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Sam 5 Mar 2016 - 16:28

    Hey Youp,
    Tu as vu la réponse d'Elenthil ? :)



     
    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Mer 9 Mar 2016 - 6:31

    J'ai vu mais j'attendais d'avoir tout modifié et fait l'annexe sur le Mexique pour poster, mais comme je m'étale partouuuuuut, je n'en ai pas eu le temps. Azy la prochaine fois je poste avant d'avoir modifié (désolé pour les rappels intempestifs du coup).

    Déjà, merci énormément Elenthil pour ce long et ô combien utile avis :love: (et ces petites remarques qui font plaisir hihi)

    - Pour le mot comics, j'avais remarqué aussi mais je n'avais pas trouvé de mot à l'époque. J'ai remplacé le deuxième par "Ces bandes dessinées particulières".

    - "(je vous rassure, le personnage de Wolverine a quand même fini par lasser le public, pour le plus grand bonheur des cinéphiles ayant de l'espoir pour le genre)." L'espoir pour le genre est l'espoir pour le genre des films de super-héros Razz D'où le "cinéphile". (Je venais de voir le dernier Wolverine, j'étais dépitée haha)

    - "Georges Bush fut très réticent devant cette proposition" Il était plus réticent qu'Obama par conservatisme je dirais (tu crois que je devrais le préciser ? Comme ceci: "Georges Bush, plus conservateur, fut très réticent devant cette proposition".

    - Pour le contexte, n'hésite pas à me faire ta remarque ^^

    - Tu as tout à fait raison sur la disparité version simplifiée VS détaillée. Je vais changer ça au plus vite ! Je n'avais pas pensé au fait que certaines personnes liraient juste la version détaillée.



    avatar
    Elenthil
    FémininAge : 29Messages : 2184

    le Mer 9 Mar 2016 - 22:18

    Avec plaisir pour l'avis Youp =)

    En fait pour la phrase sur G. Bush c'est surtout la liaison entre les paragraphes qui m'embête. Je te montre :

    Elle proposa une solution très simple afin de limiter les conséquences de la discrimination sur la vie des meta-humains :  celle de pouvoir endosser une nouvelle identité, une identité secrète, à l'instar de ces héros bariolés dont ils avaient dévoré les péripéties.

    Georges Bush fut très réticent devant cette proposition mais son successeur

    Ainsi il ouvrit davantage les frontières grâce à la loi sur l'immigration de 1995, loi qui autorisait des gens aux "aptitudes particulières" à entrer sur le territoire.

    Donc voilà ce que je comprends, on passe de la proposition pour l'identité secrète à la décision de l'ouverture des frontières. Mais je ne vois pas le lien entre les deux, moi je pensais que tu parlais de la proposition d'avoir des identités secrètes mais quand tu parles ensuite de l'immigration, je ne vois pas ce que l'un à à faire avec l'autre.

    Pour le contexte, je ne suis pas sûre si c'est ça à quoi je pensais :hum: mais je pensais peut être à la séparation entre les quartiers des supers gentils et les supers vilains. Ca ne fait pas un peu trop contrasté ? Peut-il y avoir des supers vilains dans les quartiers des gentils et qui se cachent ? Et vice versa ? (Par exemple un super qui n'a pas un super pouvoir très utile et qui n'a pas la possibilité de vivre dans un quartier tranquille)

    Sinon j'ai bien aimé lire ton contexte, c'est agréable à regarder et c'est très alléchant, j'aime le rythme que tu donnes à ton histoire Razz




    Merci Rozenbrez :lovebomb:

    Merci Shoki pour la signature et Nihil pour l'avatar :lovebomb:




    Cadeaux













    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Mer 30 Mar 2016 - 18:37

    Salut,

    Du nouveau par ici ? Toujours en attente d'avis ?



     
    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Mar 5 Avr 2016 - 6:08

    Yep yep ! J'attendais d'avoir du nouveau pour poster (décidément je ne change pas mes mauvaises habitudes Razz ) mais j'ai rien mwahahaha (bon j'ai juste un bout sur le mexique)

    @Elenthil a écrit:Donc voilà ce que je comprends, on passe de la proposition pour l'identité secrète à la décision de l'ouverture des frontières. Mais je ne vois pas le lien entre les deux, moi je pensais que tu parlais de la proposition d'avoir des identités secrètes mais quand tu parles ensuite de l'immigration, je ne vois pas ce que l'un à à faire avec l'autre.

    En fait le lien c'est que Clinton, qui savait pour les supers, voulaient les attirer sur le territoire. L'immigration est une composante très importante pour mon forum puisque je veux que chacun puisse prendre la nationalité qu'il désire (s'il reste logique bien sûr). Du coup fallait que j'en parle et vlaaaaan je trouvais ça bien là Razz C'est aussi perdant que ça ?

    @Elenthil a écrit:Pour le contexte, je ne suis pas sûre si c'est ça à quoi je pensais :hum: mais je pensais peut être à la séparation entre les quartiers des supers gentils et les supers vilains. Ca ne fait pas un peu trop contrasté ? Peut-il y avoir des supers vilains dans les quartiers des gentils et qui se cachent ? Et vice versa ? (Par exemple un super qui n'a pas un super pouvoir très utile et qui n'a pas la possibilité de vivre dans un quartier tranquille)

    Héhé effectivement ça paraît manichéen mais là je ne présente que deux quartiers, les plus opposés à Copenholm. Il en existe trois autres qui viennent apporter beaucoup de nuances. De plus, le deuxième n'est pas un quartier de gentil et le quatrième un de méchants. En fait le quatrième est juste un quartier dont la topographie, l'architecture et aussi la population participent à faire que les activités illégales y sont davantage regroupées, mais on peut tout à fait retrouver des super-vilains partout. Le deuxième est plus surveillé, du fait de la présence des banques, mais on n'y trouve de véritables loups qui n'ont rien à envier aux super-vilains Razz Je pense que tu fais bien de le souligner, quelqu'un d'autre m'avait fait la réflexion, il faudrait que j'insiste sur ce point. Néanmoins, normalement si on lit la description des arrondissements qui sont juste après le contexte (et que je n'ai pas mis ici), ça doit enlever la majeure partie des doutes (normalement Razz)

    Elent' a écrit:Sinon j'ai bien aimé lire ton contexte, c'est agréable à regarder et c'est très alléchant, j'aime le rythme que tu donnes à ton histoire

    Merciiiiiii :love:



    avatar
    Elenthil
    FémininAge : 29Messages : 2184

    le Mer 6 Avr 2016 - 18:22

    En fait le lien c'est que Clinton, qui savait pour les supers, voulaient les attirer sur le territoire. L'immigration est une composante très importante pour mon forum puisque je veux que chacun puisse prendre la nationalité qu'il désire (s'il reste logique bien sûr). Du coup fallait que j'en parle et vlaaaaan je trouvais ça bien là Razz C'est aussi perdant que ça ?

    Effectivement j'ai relu la partie concernée et c'est compréhensible. Désolé parfois quand je lis mon cerveau pédale un peu avant de faire tilte x_x Youhouuuuuuu ! C'est juste la tournure de la phrase en elle même que j'avais du mal à comprendre mais bon là après relecture, c'était surtout mon cerveau qui bloquait (fichu cerveau x_x)

    Héhé effectivement ça paraît manichéen mais là je ne présente que deux quartiers, les plus opposés à Copenholm. Il en existe trois autres qui viennent apporter beaucoup de nuances. De plus, le deuxième n'est pas un quartier de gentil et le quatrième un de méchants. En fait le quatrième est juste un quartier dont la topographie, l'architecture et aussi la population participent à faire que les activités illégales y sont davantage regroupées, mais on peut tout à fait retrouver des super-vilains partout. Le deuxième est plus surveillé, du fait de la présence des banques, mais on n'y trouve de véritables loups qui n'ont rien à envier aux super-vilains Razz Je pense que tu fais bien de le souligner, quelqu'un d'autre m'avait fait la réflexion, il faudrait que j'insiste sur ce point. Néanmoins, normalement si on lit la description des arrondissements qui sont juste après le contexte (et que je n'ai pas mis ici), ça doit enlever la majeure partie des doutes (normalement Razz)

    Ok ok =) Dans ce cas je vais passer dans ta feuille de route pour avoir plus de précisions ^^ De toute manière, j'ai chipoté un peu mais je pense que quand on lit le contexte, on ne réagit pas directement à ce genre d'élément, ce qui nous intéresse en premier, c'est le texte en lui même pour savoir ce qui se passe et pour cela, il remplit très bien son rôle :hug:




    Merci Rozenbrez :lovebomb:

    Merci Shoki pour la signature et Nihil pour l'avatar :lovebomb:




    Cadeaux













    avatar
    Cruelly
    FémininAge : 24Messages : 2547

    le Dim 17 Avr 2016 - 4:24

    Hey ^^
    La recherche est-elle toujours en cours ? 10 jours sans nouvelles ^^ pense à up si c'est le cas :lovebomb:




    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Dim 17 Avr 2016 - 19:30

    De nouveaux éléments arrivent très bientôt héhé Donc oui c'est toujours d'actualité ^^



    avatar
    BesidetheCrocodile
    FémininAge : 22Messages : 38

    le Lun 25 Avr 2016 - 18:25

    Je passe par ici pour donner mon avis sur ce petit projet qui m'a l'air, ma foi, fort prometteur et qui m'a mis l'eau à la bouche !  :omg:

    Je tenais d'abord à souligner, même si tu ne viens pas ici pour avoir des avis sur ça, que ton contexte est vraiment très très bien rédigé. Il est complet, donne une très bonne idée de ce que le jeu pourrait être sur le forum tout en donnant envie au futur joueur d'en savoir un peu plus sur l'univers. Je trouve vraiment que ton contexte se démarque des autres du genre et ça fait du bien de trouver de l'originalité sans pour autant rentrer dans des contextes hyper compliqués comme on peut en trouver parfois :aww:

    Concernant tes annexe, elles sont très bien faites et apportent les informations supplémentaires qu'il faut. C'est détaillé, mais pas trop non plus et il est assez aisé je pense de s'y retrouver pour y piocher les informations dont on a besoin à un instant T. J'ai particulièrement apprécié lire ton annexe sur les Etats Unis. Elle est détaillée, bien rédigée et surtout le fait que tu incorpores des éléments de politique avec des personnalités que l'on connait aujourd'hui, nous pousse presque à croire que cela pourrait exister dans la réalité. Bien que tu parles politique, cela reste parfaitement compréhensible et abordable pour tout le monde, même ceux qui ne s'intéressent pas du tout à la politique.

    J'ai lu les commentaires précédents et j'ai vu que tu cherchais également comment aborder le fait que les armes à feu sont interdites aux Etats Unis. Evidemment, je trouve que c'est vraiment quelque chose à signifier quelque part, parce que c'est quand même en bouleversement important par rapport à notre réalité. La proposition que t'as faite Samhain est vraiment très bien, avec cette idée de journal, je pense que ça pourrait être efficace. Néanmoins, j'ai eu une autre idée à l'instant où j'ai lu ta question à ce sujet. Je me demandais si tu ne comptais pas faire une annexe (pas forcément très complexe) sur la vie en 2045 et les changements qu'il y a à cette époque vis-à-vis de la notre (guerres, conflits pétroliers, état des ressources naturelles, maladies et épidémies existantes, etc). Si jamais tu as l'inspiration et les idées pour rédiger une telle annexe, tu pourrais éventuellement incorporer le fait qu'aux Etats Unis les armes ne sont plus autorisées comme avant. Ca pourrait également être une solution :hum:

    Concernant l'annexe sur l'Europe, une fois de plus c'est des informations très intéressantes et qui permettent au joueur de véritablement se projeter dans le contexte. Je rejoindrais simplement Elenthil sur la différence entre les deux versions de l'annexe. Je trouve ça très intéressant de proposer deux versions (une pour les fainéants et une pour les plus curieux :innocent:) ça permet à chacun de choisir ce qu'il préfère et d'aller y piocher les informations qu'il recherche. En revanche pour moi, les deux versions devraient plus ou moins contenir les mêmes informations cruciales (l'existence des bracelets, la façon dont ils sont utilisés, idem pour l'existence des "cours" pour apprendre à gérer leurs dons) et la version détaillée devrait apporter des éléments pour une compréhension plus poussées (quels événements ont amenés les gouvernements à prendre de telles décisions, etc). C'est la seule remarque que j'aurai à ce sujet !

    Sinon, du coup je me demandais : aux Etats-Unis, les Supers apprennent à gérer seuls leurs dons ? Il n'y a aucun encadrement de ce point de vue-là ? (en dehors de les faire arrêter pour les (tenter de) les juger malgré l'utilisation de leurs masques). Peut-être que l'information m'a échappé hein.

    En tous les cas, je te souhaite bien du courage :heart:
    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Lun 2 Mai 2016 - 18:56

    Merci pour ton avis Besidethecrocodile (je kiff ton pseudo) et tes petits commentaires sur mon contexte et les annexes qui m'ont fait très plaisir :love: ça me conforte dans mon idée et me motive, et ça, ça n'a pas de prix Wink

    Concernant l'annexe sur la vie en 2045 (notamment les ressources, les conflits seront davantage mis dans l'annexe que je suis en train de travailler je pense, ou alors je ferais un bref topo de l'état actuel du monde dans l'autre), je pense l'intégrer à la FAQ sous forme de journal que j'avais prévu héhé. On aura donc très sûrement: l'origine des pouvoirs, pourquoi l'interdiction des armes à feu, l'invention d'un nouveau statut (celui de justicier, pour palier le problème de: faire justice sois-même = une infraction), l'état des ressources et des conflits.

    Du coup, je crois que je n'ai pas trop bien saisi la différence que tu envisages en version simplifiée/détaillée. Celle actuelle te convient ou tu es d'accord avec Elenthil qui voudrait que chacune ait les mêmes informations cruciales ?

    Au fait, finalement j'ai décidé que peut-être, je dirais simplement aux membres que s'ils veulent lire l'annexe détaillée sur un pays, ils doivent aussi lire le petit encadré car, pour ne pas se répéter (et aussi un peu par flemme j'avoue), je ne répète pas certaines informations. Bonne ou mauvaise idée ? cela suffira-t-il ? (je le mets en rouge et en gros pour les futurs commentaires Razz )


    Pour répondre à ta question, il existe une multitude de cours payants (allant d'abordables à très chers) pour apprendre à se servir de son pouvoir aux Etats-Unis. ceux-ci sont tenus au secret professionnel concernant le pouvoir de leur élève. Tiens je pourrais aussi le mettre dans la FAQ/annexe ! (je pensais le mettre dans la liste non exhaustive de métiers mais ça aura plus de visibilité dans celle-ci).

    Hop hop hop, sinon, nouvelle arrivage, l'annexe sur l'Amérique du Nord ! Je suis clairement aller loin dans l'histoire du mexique, je suis donc très curieuse de vos avis et critiques ! (Je ne vous spoilerais que par trois mots: mafia, terrorisme et coca)
    version simplifiée amérique du nord:
    AMERIQUE DU NORD

    Les Supers règnent en maître au Mexique. En effet aucune législation ne vient les entraver. Leur statut n’est pas même reconnu légalement. Un tribunal ne peut qu’avec difficulté reconnaître un pouvoir comme cause d’un délit. Mafia, terrorisme, système de peur et de violence, le Mexique est aujourd’hui tout à fait différent de ce que vous avez pu connaître. Lisez donc l'explication détaillée, mécréants !

    Le Canada est un pays où il fait bon vivre lorsque l'on est un Super. La législation y est clémente, il n'y a pas d'enregistrement obligatoire ou de mesures visant à brider les pouvoirs des Supers. Cependant, pas d'identité secrète pour nos amis du pays de l'érable, et à la suite d'un délit, volontaire ou non, le bracelet annihilant est de rigueur. La population est plus tolérante qu'au sein des autres pays du globe (les canadiens sont des amours, l'histoire se devait d'être ainsi mwahaha) mais ne vous méprenez pas, il y reste des tensions assez fortes et des ennemies farouches des méta-humains.

    version détaillée amérique du nord:
    LE MEXIQUE EN DETAILS

    En 2015, rien ne laissait supposer le virage qu'allait entreprendre le Mexique. Une croissance modérée mais régulière, une système d'exportation puissant vers les Etats-Unis, des progrès en terme d'éducation et de santé, le Mexique émergeait lentement mais sûrement, faisant figure de "leader" du tiers-monde. Cependant un écart très important de richesse entre les plus pauvres et les plus aisés, une corruption invasive, et de pénibles conditions de vie venaient noircir ce tableau prometteur. Le noircir jusqu'à l'entraîner vers une pénombre opaque en 2020. Cette année là, le pays connut une crise sans précédent. Les plus pauvres devinrent plus pauvres encore. Dans les coins isolés, on commença à cultiver la plante maudite, la coca. Peu à peu, de mains en mains, la plante était transformée en poudre funeste. De pots de vin en malins stratagèmes, celle-ci était acheminée vers les Etats-Unis.

    Une voix s'éleva alors dans le paysage politique, celle de Joaquín Alonso Perez. Bien loin de pester contre le problème que représentait la drogue, il soulevait davantage l'abusif contrôle des Etats-Unis dans l'injuste alliance que représentait l'Alena, un accord qui permettait la libre circulation des biens. Des biens, oui, pas des personnes. Beaucoup de mexicains périssaient en tentant d'entrer illégalement sur le territoire, ou étaient jetés dans un train, retour au pays natale, et le cercle de leur vie de misère reprenait. L'accord permettait également la mise en place du système des maquiladoras, système dans lequel des entreprises délocalisaient leur production à la frontière mexicaine, permettant alors d'avoir une main d'oeuvre à très bon marché et de profiter du peu de régulation du travail, de syndicalisation et de normes environnementales. Des multinationales millionnaires employaient donc des mexicains pour deux pesos la journée. A côté de cela, il reprochait aux Etats-Unis un manque de fermeté concernant certains propos à l'encontre des migrants, ou même de la population entière. Suivez mon regard vers un certain Donald Trump, deux fois candidat à la présidentielle. La découverte d'un certain jeu vidéo, jeu de tir dans lequel les cibles étaient des migrants mexicains voulant passer la frontière, créa elle aussi une grande polémique. (Ce jeu existe réellement, ce n'est pas une invention.)  

    Perez avait un charisme fou, il murmurait à l'oreille des foules à défaut d'être très doué avec les chevaux. Il devint bientôt la personnalité politique préférée des mexicains. Seulement, six mois après sa grande ascension, il fut retrouvé mort. Criblé d'une balle dans le coeur. Propre et efficace. Bientôt la rumeur enfla et l'on attribua la parenté de l'assassinat à la CIA, la raison à une volonté de protéger les intérêts américains. En réalité, il est très peu probable que ce soit l'oeuvre des Etats-Unis, mais qui sait ? Qui s'enquiert de la vérité ? Pas une population blessée en tout cas. La haine commença à s'insinuer dans le coeur d'une partie de la population.

    La crise continuant son chemin, ce qui n'était qu'une culture parcimonieuse de la coca, se transforma en une source de revenus essentielle. Bientôt des groupuscules s'organisèrent, s'étendirent jusqu'à former des ramifications profondément ancrées dans la société: des mafias. Bientôt, la tête pensante de l'état fut gangrenée de membres peu scrupuleux. Bientôt, le gouvernement américain dut condamner et essayer par tous les moyens de déraciner ce fléau blanc. Terribles actions qu'ils entreprirent ! Voyant que les sanctions économiques et les discussions diplomatiques n'enrayaient en rien le problème, les Etats-Unis décidèrent d'envoyer l'armée. En 2030, des bombes s'abattirent sur les champs supposés de coca, sur les entrepôts supposés de stockage et de transformation, sur les hommes, les femmes, les enfants qui y travaillaient en secret. L'objectif des états-unis étaient de marquer le coup par une démonstration musclée, ils ne voulaient pas faire couler le sang, pas même celui des participants à l'entreprise maudite. Mais les informations ne sont pas toujours justes, les entrepôts pas toujours désert la nuit.... Et la haine, petit graine dans le coeur des mexicains, se mit à croître.

    Le président des Etats-Unis s'excusa alors publiquement face à l'insistance d'une foule d'américains horrifiés. Cependant la mal était fait et les tentatives de contrôle des dérives du système mexicain ne furent pas stoppées. A la mafia toute puissante qui régnait en maître au Mexique, vint s'ajouter un nouveau problème pour les Etats-Unis: le terrorisme. "¡ Libere México! Nuestro país, nuestras decisiones" scande les hommes cagoulés, la gâchette à la main.



    avatar
    Elenthil
    FémininAge : 29Messages : 2184

    le Lun 2 Mai 2016 - 22:29

    Coucou Youp =)

    Au fait, finalement j'ai décidé que peut-être, je dirais simplement aux membres que s'ils veulent lire l'annexe détaillée sur un pays, ils doivent aussi lire le petit encadré car, pour ne pas se répéter (et aussi un peu par flemme j'avoue), je ne répète pas certaines informations. Bonne ou mauvaise idée ? cela suffira-t-il ?

    Tu pourrais aussi faire un lien dans l'annexe simplifiée pour amener dans la partie plus détaillée. En fait, je comprends que tu ne veuilles pas répéter la même chose mais peut être que tu prends le risque que certains joueurs ne soient pas au courant de certaines choses qui pourraient être importantes pour l'histoire, pour le background de leur personnage. Pour moi quand on parle de version simplifiée c'est un document qui regroupe tous les éléments les plus importants. La version détaillée vient creuser ces éléments tout en répétant les éléments de base. Là en fait tu ne laisses plus trop le choix, en gros si le lecteur veut être au courant de tout, il doit obligatoirement ouvrir les deux documents.

    Alors que si tu restes généraliste dans l'un et que tu détailles dans l'autre, chaque lecteur y trouve son compte. Le plus pressé (ou feignant :siffle:) lira la version simplifiée alors que le lecteur plus curieux lira la version détaillée (sans avoir besoin de passer dans la version simplifiée).

    Pour moi, ça ne porterait pas le même titre dans ce contexte là. De ce que tu prévois (des éléments qui ne se répètent pas), version simplifiée = version basique / version détaillée = complément d'informations. Je ne sais pas ce que tu vois ce que je veux dire >< Si c'est pas le cas , je peux réexpliquer autrement ^^

    Ensuite, avis bien plus personnel, si je tombe sur tes deux versions, je lirais forcément la plus détaillée. Or si j'arrive dans celle là, je risque de louper des infos de la version simplifiée. Ou encore, ça me forcera à ouvrir deux pages pour avoir toutes les infos nécessaires et en tant que bonne paresseuse de l'ouverture des onglets, bah ça m'embêterait un peu ^^ (et que plus j'ai d'onglets d'ouverts plus mon pc rame xD). Après ça reste un avis personnel. Donc tu peux toujours faire comme tu le sens et ensuite voir le nombre de vues sur tes deux sujets pour "mesurer" un peu le nombre de clics.

    Passons à tes annexes,

    Premières petites questions qui m'ont sauté aux yeux (peut être la fatigue, désolée si je sors une bêtise monumentale <<)

    Le Mexique, ce n'est pas dans l'Amérique du Sud ? Car là tu parles d'Amérique du Nord.

    Mafia, terrorisme, système de peur et de violence, le Mexique est aujourd’hui tout à fait différent de ce que vous avez pu connaître.

    Alors justement j'ai étudié l'année dernière en cours la situation du Mexique et figures-toi justement que le système de peur, la mafia et la violence sont déjà présents dans certaines parties du Mexique. Enfin j'avais été assez choquée d'apprendre ça en cours. Il y a bien différentes familles et clans mafieux dans certaines villes, les forces de l'ordre et certains politiciens sont corrompus. Il y a eu toute une histoire d'ailleurs sur des étudiants qui avaient été massacrés à cause de ces histoires de politique. On a vu tout un documentaire sur la violence et la pauvreté au Mexique, c'est pas du tout ce que j'imaginais. Après tu as toujours les villes touristiques plus sécurisées mais ce que tu décris dans ton annexe (que je cite plus haut) se passe déjà (à part peut être le terrorisme). Alors peut être reformuler, faire la distinction entre zones touristiques et villes où c'est la loi du plus fort qui règne. Je peux essayer de te développer un peu plus ça si tu veux, ou te donner des pistes que tu pourras utiliser sur google afin de t'enrichir là dessus. J'ai lu à la suite de ta version détaillée, que tu étais bien renseignée là dessus alors je pense que tu as essayé de ressortir les éléments mais que, à la lecture, on ne sait plus si il s'agit du présent ou du futur "imaginaire" que tu as créé (surtout pour quelqu'un qui ne connaît pas la situation au Mexique)

    mais ne vous méprenez pas, il y reste des tensions assez fortes et des ennemies farouches des méta-humains.

    Pitite faute sur les ennemis ^^
    Je ne suis pas sûre d'avoir compris cette phrase. Déjà les méta-humains, qu'est ce que c'est ? Je pense que comme je ne vois pas ce que c'est, ça me perturbe un peu la compréhension de la phrase.

    Ensuite sur ton annexe détaillée, tu ne parles pas du Canada. Petit oubli ?

    Dans les coins isolés, on commença à cultiver la plante maudite, la coca. Peu à peu, de mains en mains, la plante était transformée en poudre funeste. De pots de vin en malins stratagèmes, celle-ci était acheminée vers les Etats-Unis.

    Si tu parles de la cocaïne, il y a vraiment des cultures de ça qui existent déjà, d'ailleurs les clans mafieux font du trafic de ça (pour ça qu'ils sont aussi riches). Ensuite, il existe déjà aussi des passeurs, des mules, ce sont des mexicains pauvres en règle générale qui deviennent des transporteurs entre le Mexique et les Etats Unis pour gagner un peu d'argent (mais tu le décris ensuite). Enfin, ce qui m'interpelle, c'est que tu dis que ça a commencé en 2020 alors que le problème est déjà présent. Peut être que tu voulais dire que cela a plus d'impact encore en 2020 pourtant, ça existe bel et bien avant. Je pense que je dois avoir un petit souci de compréhension ^^ (surtout qu'à lire tout ton texte, tu reprends bien tous les points importants du Mexique : Maquiladoras, Drogue, Alena...)

    retour au pays natale

    Encore une petite coquille ^^

    Bientôt, la tête pensante de l'état fut gangrenée de membres peu scrupuleux. Bientôt, le gouvernement américain dut condamner et essayer par tous les moyens de déraciner ce fléau blanc.

    Peut être que le "Bientôt" me perturbe car j'ai du mal à le voir dans la chronologie. Quand on dit "bientôt", on parle d'un futur proche, or tu utilises un autre temps qui se situe au passé (il me semble) donc j'ai l'impression que ça ne va pas très bien.

    Pour le reste je n'ai rien à dire. Tu conduis bien les choses et on sait ce qui se passe dans la situation actuelle et comment on en arrive là. Par contre, j'ai été surprise de ne pas voir de trace des Supers ou des Vilains au Mexique. Comment ont-ils impacté les choses ? Pour moi j'ai l'impression que c'est un peu la suite logique du Mexique dans le monde réel et je pense que comme pour ta première annexe sur l'europe, tu devrais donner des exemples parce que là j'avais juste l'impression que c'était très réaliste, perdant de vue le thème premier de ton forum, l'existence des supers.

    Ensuite, comme toujours j'adore ta façon d'écrire. Ca se voit que tu t'es beaucoup renseignée sur le Mexique donc chapeau pour le travail de recherche ^^

    Par contre, je vois deux problèmes.

    La première, c'est la chronologie. J'ai du mal à voir ta structure, en lisant une première fois tes textes, j'ai d'abord pensé (dans ta version simplifiée) que le Mexique était tout beau tout gentil (il ne faut pas oublier que tout le monde ne connaît pas la situation réelle du Mexique au jour d'aujourd'hui, moi-même je n'étais pas au courant de tout ça) et que la situation s'est dégradée dans ton contexte et avec l'arrivée des Supers, ce qui n'est pas le cas puisque c'est déjà d'actualité.
    Ensuite pour ton texte plus long, tout ce que tu décris, c'est de l'actualité (à part les paragraphes de fin). Donc je me demandais si tu retraçais l'histoire du Mexique et la montée de la Mafia, de la drogue, de tout ce qui fait la partie "sombre" du Mexique d'aujourd'hui ou si au contraire ça commençait à se former à une date ultérieure dans le futur. Je te souligne juste ce point parce que temporellement, je ne sais pas où on se situe. Je ne sais pas si c'est clair ce que je dis. (au pire je te reformule ça)

    La deuxième chose, c'est la version simplifiée. En gros, on n'apprends pas grand chose, et je me demande donc si cette version est utile. Ton texte est vraiment très court et forcément, quand on est lecteur, lire un pitit paragraphe pour être dans le flou et ensuite aller lire le plus gros, au final, le résultat est le même, nous sommes obligés de nous orienter vers la version détaillée pour comprendre la situation du Mexique. Et ensuite, à l'inverse de L'europe, tu as adopté une forme tout à fait différente. Dans l'Europe tu donnes directement des exemples de l'impact des Supers dans la version Longue. Dans le texte sur le Mexique, on ne les voit pas alors que pourtant, on pourrait en apprendre un peu davantage.

    Enfin, je sais que tu n'as peut être pas envie de réécrire mais comme je te l'ai dis plus haut, je ne vois pas l'intérêt d'avoir deux versions si il faut obligatoirement lire les deux pour comprendre la situation du Mexique. Enfin c'est pas méchant ce que j'essaie de dire (désolée si je suis maladroite <<) A la base tu voulais laisser deux versions une pour les "feignasses" et une autre pour les plus attentifs et pointilleux. Pour moi là, ça ne correspond pas trop et je ne vois plus vraiment l'intérêt de séparer les deux versions si il faut lire les deux (je me répète je sais désolé, petit coup de fatigue ><)

    Donc voilà voilà, j'espère que ça t'aidera et que tu ne le prendras pas mal, c'est juste mon ressenti personnel :hug:




    Merci Rozenbrez :lovebomb:

    Merci Shoki pour la signature et Nihil pour l'avatar :lovebomb:




    Cadeaux













    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Lun 2 Mai 2016 - 23:07

    T'as raison Elenthil, mieux vaut qu'il y'ait les mêmes informations importantes pour pas que les gens les loupent. Je reverrais les précédentes annexes après avoir bouclé le maximum. Mon côté flemmarde avait pris le dessus Razz

    Elen' a écrit:Le Mexique, ce n'est pas dans l'Amérique du Sud ? Car là tu parles d'Amérique du Nord.

    Nop c'est bien dans l'Amérique du Nord (qui comprend aussi les caraïbes, en fait toute la partie "supérieure", au dessus du Venezuela et de la Colombie).

    Elen' a écrit:Je ne suis pas sûre d'avoir compris cette phrase. Déjà les méta-humains, qu'est ce que c'est ? Je pense que comme je ne vois pas ce que c'est, ça me perturbe un peu la compréhension de la phrase.
    Ensuite sur ton annexe détaillée, tu ne parles pas du Canada. Petit oubli ?

    Les méta-humain sont des Supers en fait Razz (je parle du terme dans l'annexe sur les USA, tu crois que je devrais changer de terme ? ) En gros je dis que, même si la population est plus tolérante, il reste des personnes qui sont farouchement opposées aux Supers, aux personnes ayant des pouvoirs.
    Sinon pour le Canada, ce n'était pas un oubli, je n'avais simplement rien à dire de bien transcendant dessus donc je me suis dit que ce n'était carrément pas la peine de faire une version détaillée, qui n'aurait au fond pas vraiment de détails Razz

    Elen' a écrit:. Enfin, ce qui m'interpelle, c'est que tu dis que ça a commencé en 2020 alors que le problème est déjà présent.

    Par cette phrase je reprends en fait tout ce que tu dis sur le fait que c'est déjà existant en 2015, la mafia, la drogue etc. Je ne savais pas que c'était aussi développé ! Je n'ai pas lu de choses dessus et je pensais que c'était vraiment résiduel, du coup merci énormément, tu m'aides à rester dans ce que je désire: la cohérence avec notre époque actuelle. Je vais donc modifier tout ça pour souligner que c'était déjà présent mais que ça prend des proportions énormes en 2020.

    elen' a écrit:Quand on dit "bientôt", on parle d'un futur proche, or tu utilises un autre temps qui se situe au passé (il me semble) donc j'ai l'impression que ça ne va pas très bien.

    J'aime bien cette structure, de parler depuis un événement passé et de dérouler l'avenir sous le "bientôt" mais c'est vrai que c'est un peu étrange, moi même à la lecture j'avais tiqué la première fois, je vais chercher à modifier ça !

    Elen' a écrit:j'ai été surprise de ne pas voir de trace des Supers ou des Vilains au Mexique. Comment ont-ils impacté les choses ?

    PUNAISE MAIS TU AS TROP RAISON Very Happy Y'avait un truc qui faisait défaut et je n'arrivais pas à comprendre quoi. J'ai, mais carrément, complètement, oublié de parler des Supers dedans :OOOOOO Je voulais en parler pour les mafias en plus, je suis trop étourdie. J'avais tellement peur de mal amener le fait qu'il y'ait des mafias et du terrorisme anti-US que j'ai carrément oublié ce qui fait le fondement de mon forum -_-

    Elen' a écrit:La première, c'est la chronologie. J'ai du mal à voir ta structure,...

    Je comprends tout à fait ! Déjà il faut que j'explique qu'en 2015 la situation est déjà similaire (alors que, comme je te l'ai expliqué, je partais du constat inverse), ça va régler pas mal de choses dans le problème de la chronologie. Ensuite je pense que je vais rajouter des dates à la version détaillée pour vraiment mettre des points de repère chronologiques.

    Elen' a écrit:La deuxième chose, c'est la version simplifiée. En gros, on n'apprends pas grand chose, et je me demande donc si cette version est utile

    Héhé j'en ai conscience, mais on apprend quand même l'essentiel je trouve, sur le traitement des supers notamment. Par contre je considère, à contrario de la version sur l'europe par exemple, que si on veut incarner un personnage mexicain, on se DOIT de lire la version détaillée sur le Mexique car c'est assez complexe (d'où le "Lisez donc l'explication détaillée, mécréants !" mais je devrais peut-être mettre "Si vous souhaitez incarner un mexicain, lisez donc l'explication détaillée, mécréants !"). Mais tu as raison sur la fin de la version simplifiée, j'ai expédié trop vite les infos en une phrase "Mafia, terrorisme, système de peur et de violence, le Mexique est aujourd’hui tout à fait différent de ce que vous avez pu connaître." Je vais l'étoffer !

    Ne t'en fais pas Elenthil, je ne prends jamais mal les critiques (sauf celle qui sont gratuites et infondées bien sûr Razz) et je vois vraiment pas pourquoi je le ferais avec les tiennes, vu qu'elles sont TRES TRES TRES TRES TRES TRES (oui TRES TRES TRES TRES) (TRES) pertinentes, intelligentes et supra giga tops. C'est exactement le genre de commentaires/critiques que je cherche à avoir, surtout le fait que tu me m'aies dit que la situation du Mexique était déjà ainsi, ou encore que tu aies souligné que je ne parle pas assez des supers.

    Je ferais une version corrigée dans la semaine avec tous les points cités ^^





    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Mar 3 Mai 2016 - 2:50

    Plop, j'ai été rapide, voici une nouvelle version ! J'ai tenté d'enrayer tous les problèmes cités plus haut, je ne suis pas entièrement satisfaite cependant.

    version simplifiée amérique du nord:
    AMERIQUE DU NORD

    Les Supers règnent en maître au Mexique. En effet aucune législation ne vient les entraver. Leur statut n’est pas même reconnu légalement. Un tribunal ne peut qu’avec difficulté reconnaître un pouvoir comme cause d’un délit. Le Mexique est aujourd'hui un pays gangréné par la mafia, son argent sale venant de la drogue, son système de peur et de violence. Il ne fait pas bon d'être un Super ayant un pouvoir assez intéressant pour attirer l'attention d'un des grands barons. Il faudra alors choisir: se soumettre ou mourir. J'entends ici participer docilement à une organisation mafieuse, ou être un des nombreux macchabées qui jonchent la forêt profonde . De plus, les relations avec les Etats-Unis n'ont jamais été aussi tendues, une suite d'évènements funestes a conduit une partie de la population mexicaine à haïr tout ce que représentent les américains, créant alors une vague différente de crimes: le terrorisme. ( Vous voulez incarner un mexicain ? L'explication détaillée ne sera pas facultative pour vous mécréants.)

    Le Canada est un pays où il fait bon vivre lorsque l'on est un Super. La législation y est clémente, il n'y a pas d'enregistrement obligatoire ou de mesures visant à brider les pouvoirs des Supers. Cependant, pas d'identité secrète pour nos amis du pays de l'érable, et à la suite d'un délit, volontaire ou non, le bracelet annihilant est de rigueur. La population est plus tolérante qu'au sein des autres pays du globe (les canadiens sont des amours, l'histoire se devait d'être ainsi mwahaha) mais ne vous méprenez pas, il y reste des tensions assez fortes et des ennemis farouches des méta-humains.

    version détaillée amérique du nord:
    LE MEXIQUE EN DETAILS

    En 2015, certains éléments laissaient supposer le virage qu'allait entreprendre le Mexique, mais jamais on aurait pu imaginer que la situation s'envenimerait à un pareil niveau. Une croissance modérée mais régulière, une système d'exportation puissant vers les Etats-Unis, des progrès en terme d'éducation et de santé, le Mexique émergeait lentement mais sûrement, faisant figure de "leader" du tiers-monde. Cependant un écart très important de richesse entre les plus pauvres et les plus aisés, une corruption invasive, de petites mafias et de pénibles conditions de vie venaient noircir ce tableau prometteur. Le noircir jusqu'à l'entraîner vers une pénombre opaque en 2020. Cette année là, le pays connut une crise sans précédent. Les plus pauvres devinrent plus pauvres encore. Dans les coins isolés, déjà sous le joug de petits gangs mafieux, on intensifia la culture de la plante maudite, la coca. Peu à peu, de mains en mains, la plante était transformée en poudre funeste. De pots de vin en malins stratagèmes, celle-ci était acheminée vers les Etats-Unis.

    En 2021, une voix s'éleva dans le paysage politique mexicain, celle de Joaquín Alonso Perez. Bien loin de pester contre le problème que représentait la drogue, il soulevait davantage l'abusif contrôle des Etats-Unis dans l'injuste alliance que représentait l'Alena, un accord qui permettait la libre circulation des biens. Des biens, oui, pas des personnes. Beaucoup de mexicains périssaient en tentant d'entrer illégalement sur le territoire, ou alors étaient jetés dans un train, retour au pays natal, et le cercle de leur vie de misère reprenait. L'accord permettait également la mise en place du système des maquiladoras, système dans lequel des entreprises délocalisaient leur production à la frontière mexicaine, permettant alors d'avoir une main d'oeuvre à très bon marché et de profiter du peu de régulation du travail, de syndicalisation et de normes environnementales. Des multinationales millionnaires employaient donc des mexicains pour deux pesos la journée. A côté de cela, il reprochait aux Etats-Unis un manque de fermeté concernant certains propos à l'encontre des migrants, ou même de la population entière. Suivez mon regard vers un certain Donald Trump, deux fois candidat à la présidentielle. Le fait que, par la loi sur l'immigration, les Etats-Unis "dérobaient" les talents mexicains et délaissaient tout un autre pan de la population qui ne leur était pas "utile", était aussi présenté comme une trahison dans la bouche de Joaquín Alonso Perez. La découverte d'un jeu vidéo américain, dans lequel les cibles étaient des migrants mexicains voulant passer la frontière, créa de même une grande polémique. (Ce jeu existe réellement, ce n'est pas une invention.)  

    Perez avait un charisme fou, il murmurait à l'oreille des foules à défaut d'être très doué avec les chevaux. Il devint bientôt la personnalité politique préférée des mexicains. Seulement, six mois après sa grande ascension, il fut retrouvé mort. Criblé d'une balle dans le coeur. Propre et efficace. Bientôt la rumeur enfla et l'on attribua la parenté de l'assassinat à la CIA, la raison à une volonté de protéger les intérêts américains. En réalité, il est très peu probable que ce soit l'oeuvre des Etats-Unis, mais qui sait ? Qui s'enquiert de la vérité ? Pas une population blessée . La haine commença à s'insinuer dans le coeur d'une partie du peuple mexicain.

    La crise continuant son chemin, ce qui n'était qu'une culture parcimonieuse de la coca, se transforma en une source de revenus essentielle. Bientôt les groupuscules s'organisèrent, s'étendirent jusqu'à former des ramifications profondément ancrées dans la société: des mafias plus puisantes que jamais. Les plus grands pontes de celles-ci comprirent alors quelque chose d'essentiel: oui l'argent créait le pouvoir mais le pouvoir, le vrai, celui qui fait jaillir des étincelles, qui domine les esprits, le pouvoir des Supers, lui, amène plus de peur, donc plus de pouvoir, plus de contrôle. Ils commencèrent alors à "recruter" les Supers disposant de capacités intéressantes, en leur proposant de grosses sommes d'argent, ou en menaçant leur famille. Et leur dire non était synonyme de grands sévices, souvent la mort, plus directe, plus marquante pour les autres que la simple torture.

    La tête pensante de l'état fut gangrenée de membres peu scrupuleux, de Supers aux pouvoirs psychiques, souvent fidèles alliés des barons mafieux. Le gouvernement américain ne tarda pas à condamner le système qui s'était solidement mis en place, mais sa plus grande préoccupation était le fléau de la cocaïne qui faisait des ravages au sein de sa propre population. Terribles actions qu'ils entreprirent alors! Voyant que les sanctions économiques et les discussions diplomatiques n'enrayaient en rien le problème, les Etats-Unis décidèrent d'envoyer leurs forces armées. En 2030, des bombes s'abattirent sur les champs supposés de coca, sur les entrepôts supposés de stockage et de transformation, sur les hommes, les femmes, les enfants qui y travaillaient en secret. L'objectif des états-unis étaient de marquer le coup par une démonstration musclée, ils ne voulaient pas faire couler le sang, pas même celui des participants à l'entreprise maudite. Mais les informations ne sont pas toujours justes, les entrepôts pas toujours désert la nuit.... Et la haine, petit graine dans le coeur des mexicains, se mit à croître.

    Le président des Etats-Unis s'excusa alors publiquement face à l'insistance d'une foule d'américains horrifiés. Cependant la mal était fait et les tentatives de contrôle des dérives du système mexicain ne furent pas stoppées. A la mafia toute puissante qui régnait en maître au Mexique, vint s'ajouter un nouveau problème pour les Etats-Unis: le terrorisme. "¡ Libere México! Nuestro país, nuestras decisiones" scande les hommes cagoulés, la gâchette à la main.



    avatar
    Elenthil
    FémininAge : 29Messages : 2184

    le Mar 3 Mai 2016 - 19:01

    Coucou Miss =)

    Alors tu as été trop rapide xD. Je voulais te proposer de t'envoyer un de mes docs word avec un résumé sur le Mexique et ses liens avec les Etats Unis. Il s'agit d'un résumé de petites phrases, très rapide à lire, avec un SWOT (forces - faiblesses - opportunités - menaces), si cela peut t'aider à parfaire ton annexe et ainsi rajouter ou enlever certaines choses.

    Nop c'est bien dans l'Amérique du Nord (qui comprend aussi les caraïbes, en fait toute la partie "supérieure", au dessus du Venezuela et de la Colombie).

    Au temps pour moi xD J'avais jamais fait gaffe à ça tu m'as appris quelque chose Razz

    Les méta-humain sont des Supers en fait Razz (je parle du terme dans l'annexe sur les USA, tu crois que je devrais changer de terme ? ) En gros je dis que, même si la population est plus tolérante, il reste des personnes qui sont farouchement opposées aux Supers, aux personnes ayant des pouvoirs.
    Sinon pour le Canada, ce n'était pas un oubli, je n'avais simplement rien à dire de bien transcendant dessus donc je me suis dit que ce n'était carrément pas la peine de faire une version détaillée, qui n'aurait au fond pas vraiment de détails

    Effectivement, je ne m'en rappelais plus =) (Et puis avec la fatigue hier... :siffle: ). En fait, j'ai relu ton passage dans l'annexe USA et j'ai un avis plutôt neutre là dessus. Dans un sens, tu n'en parles qu'une fois et si on lit un peu vite, on peut ne pas y faire attention. Ce terme n'est peut être pas suffisamment ancré, tu ne l'utilises pas assez souvent dans tes annexes (il me semble, je ne suis pas sûre) pour bien le mémoriser. Je pense que tu as fait ça pour changer, au lieu de dire à chaque fois les "Supers", ce qui peut être aussi redondant. Peut être rajouter un petit élément pour vite les réidentifier. Sinon, je pense que si on lit un peu toutes les annexes en une fois, on fait le rapprochement. Mais comme moi je n'avais plus en tête les détails de ta première annexe, j'ai oublié ce terme. Donc à toi de voir ce qui te paraît le mieux.

    Pour le Canada, ta version sur l'europe détaillée n'est pas très longue non plus mais tu as juste intégré des exemples mettant en scène les Supers, les intégrant directement dans l'Europe. On aimerait peut être savoir si justement, comme il y a plus de tolérance, les Supers ont pris des initiatives, pour le bien du pays (à inventer donc) et ainsi renforcer la vie au Canada. De ce que je sais, c'est un pays qui a l'air de très bien fonctionner, sous tous ses aspects. Alors pourquoi ne pas justement mettre plus en lumière les Supers qui sont sur le devant de la scène en proposant des choses innovantes ou même des projets pour chambouler un peu la version actuelle et réaliste ? (Bon après ça demande de réfléchir et puis ce n'est pas le Canada le plus important puisque ton RPG se passe aux USA mais ça permet de faire une petite différence entre les deux pays)

    Ne t'en fais pas Elenthil, je ne prends jamais mal les critiques (sauf celle qui sont gratuites et infondées bien sûr Razz) et je vois vraiment pas pourquoi je le ferais avec les tiennes, vu qu'elles sont TRES TRES TRES TRES TRES TRES (oui TRES TRES TRES TRES) (TRES) pertinentes, intelligentes et supra giga tops. C'est exactement le genre de commentaires/critiques que je cherche à avoir, surtout le fait que tu me m'aies dit que la situation du Mexique était déjà ainsi, ou encore que tu aies souligné que je ne parle pas assez des supers.

    C'est super gentil ce que tu dis, je suis vraiment touchée par tes paroles :hug: Ca me fait plaisir :love: (et au moins mes cours de l'année dernière servent à quelque chose xD)

    Alors pour ta nouvelle version =)

    Pour la version simplifiée du Mexique, ce qui ne va pas (et j'en avais pas parlé dans mon premier message), c'est que tu passes d'un texte narré à une phrase qu'on pourrait trouver dans un dialogue. Ca surprend et peut être que ça donne l'impression que cette phrase n'est pas à sa place. Si encore tu faisais parler un mafieu qui donne sa version sous forme de dialogue, ça passerait mais là. C'est une sorte d'ambiance. Le début de ton paragraphe est neutre, comme si on lisait un documentaire puis on change directement d'ambiance mais il n'y a rien qui lit le descriptif à la phrase d'accroche. Peut être donc reformuler cette phrase différemment ou même, terminer ce paragraphe par plusieurs phrases venant d'un mafieu en l'interpellant directement. "Eyh Muchachos, t'as envie de devenir Mexicain ? Alors oublie ce texte soporifique/ennuyant/flou/ et viens plutôt lire celui-ci pour entrer dans la famille"

    Bon mon inspiration est pas au beau fixe xD Mais j'espère que tu auras compris le principe.

    Ensuite, il y a une autre phrase qui m'a surprise :

    J'entends ici participer docilement à une organisation mafieuse, ou être un des nombreux macchabées qui jonchent la forêt profonde .

    Tu utilises la forme "je". En fait ça fait un peu bizarre, surtout qu'après, tu enchaînes avec le "vous" entre parenthèses. Et si tu rajouterais une phrase dans celle proposée plus haut par justement ce choix ? Peut être la tourner différemment aussi.

    L'accord permettait également la mise en place du système des maquiladoras,

    Alors création de l'Alena => 1994 selon google
    Création des Maquiladoras => 1965 selon mon document

    Si tu veux récupérer mon document, cela te permettra de coller encore un peu plus à la réalité, surtout que le système des Maquiladoras a connu trois phases. Ca t'expliquerait un peu mieux comment c'est perçu par les américains et son évolution (assez brièvement puisque résumé)

    La découverte d'un jeu vidéo américain, dans lequel les cibles étaient des migrants mexicains voulant passer la frontière, créa de même une grande polémique. (Ce jeu existe réellement, ce n'est pas une invention.)

    Peut être supprimer la phrase entre parenthèses. Si le jeu existe réellement, qu'on le sache ou pas ne changera rien à la situation de nos personnes qu'on pourra créer. C'est comme si tu cherchais à appuyer sur ce point alors qu'il n'y a pas de raison.

    Ensuite, pour ta non entière satisfaction, j'aurais juste une question à te poser. N'as-tu pas l'impression que ton texte développé sur le Mexique est trop long ? Je sais que ça prend un peu de place d'écrire la situation pour ceux qui ne sont pas au courant, de lancer les protagonistes, de donner la réelle évolution du Mexique. Finalement, on met du temps à arriver au moment présent. Tu prends du temps pour expliquer la montée en puissance du conflit avec les USA, les différents éléments importants du Mexique qui sont la pauvreté, la mafia avec la drogue, la relation avec les Etats Unis ainsi que la production du Mexique (Maquiladoras). Peut être réduire certaines phrases (sans en perdre le sens) pour arriver au point important qui concerne les Supers et la situation qui dégénère.

    Voilà pour le moment =)




    Merci Rozenbrez :lovebomb:

    Merci Shoki pour la signature et Nihil pour l'avatar :lovebomb:




    Cadeaux













    avatar
    Youp
    FémininAge : 22Messages : 579

    le Mar 3 Mai 2016 - 21:34

    Je suis sur un ordi anti-citation (je ne savais même pas que ça pouvait exister) donc je ferais point par point dans l'ordre, j'espère que je ne te perdrais pas Razz

    Pour le Canada justement, je n'ai pas en tête de "gros projets" ou autres portés par les Supers qui soient digne d'être mentionnés. En fait, je n'ai tout bonnement rien à dire d'autre que ce que j'ai écrit, donc une version détaillée serait vraiment de trop. Je n'ai pas non plus envie de tout détaillé dans les mêmes proportions, cela varie selon les pays.

    Pour la dernière phrase dans le version simplifié (celle entre parenthèses), je vais sauter une ligne pour la différencier mais je ne compte pas vraiment la modifier. Puisqu'elle est entre parenthèses, ça sous-entends que ce n'est plus l'annexe qui parle mais le staff (je sais pas si c'est vraiment compréhensible ce que je dis Razz en tout cas moi ça me donne cette impression là héhé )

    Pour le JE VS VOUS (on dirait un combat de catch pourri Razz), je verrais pour harmoniser la chose !

    Pour les maquiladoras, j'avais lu que l'accord les rendait encore plus fortes et possibles même si elles existaient avant je crois. Mais j'avoue, faut un peu de précision et d'exhaustivité dans ce monde de bruts ! Razz Je veux bien ton petit doc effectivement ^^

    Pour la petite phrase, je trouvais que cette info faisait cheveux sur la soupe et invention de toute part s'il n'était pas précisé que le jeu existait en réalité. Je voulais aussi montrer cette facette là des etats-Unis, facette que certaines personnes n'imaginent pas. Même si je la trouve aussi un peu superflu, je ne l'enlèverais pas à moins d'enlever la phrase sur le jeu (ce que je vais peut-être faire car....

    .... effectivement je trouve cette annexe longuette, et certains passages sur l'ALENA ou les maquiladoras, carrément soporifiques. Je vais tailler dans ce gros lardon pour avoir une jolie tranchette !

    Une nouvelle version dans la semaine et en bonus, l'annexe sur la Chine ou la Russie. TO BE CONTINUED ....

    (et encore merci pour ton avis Elenthil <3) (je voulais mettre le smiley avec les coeurs au dessus de la tête mais azy cet ordi est aussi anti-smiley -_-)












    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 22 Nov 2017 - 15:59