AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    What do you eat ? (Différents régimes alimentaires)

    Partagez

    Sondage

    Quel est votre régime alimentaire?

    [ 10 ]
    83% [83%] 
    [ 1 ]
    8% [8%] 
    [ 0 ]
    0% [0%] 
    [ 0 ]
    0% [0%] 
    [ 1 ]
    8% [8%] 

    Total des votes: 12
    avatar
    NanoiHime
    FémininAge : 19Messages : 559

    le Sam 21 Nov 2015 - 20:27

    Hello les Nutopiens ! Étant en pleine phase de vegeta*isme je me posais la question si sur NeverUtopia il y avait des végéta*iens (végétariens ou végetaliens) ?

    En ce qui me concerne je suis végétarienne depuis 2 mois mais je tend vers le veganisme. Je ne suis pas encore végetalienne mais j'aimerais y arriver, disons que chez moi c'est un peu compliqué pour mon végétarisme alors passer au veganisme avec mes parents s'avère compliqué...

    Si je fais ça c'est que je crois et veux, un monde où vivre sans que l'on est besoin d'exploiter des animaux non-humains, exploiter et tuer juste pour servir une soi-disant "espèce supérieure" qu'est l'homme. Ceci est mon avis personnel mais je suis contre exploiter des êtres vivants, cette exploitation qui en plus n'arrange pas l'état de notre planète...

    Je vous invite donc à donner votre avis, partager vos questions, vos peurs, vos coups durs pour sortir de cette alimentation d'omnivore, vos petites faiblesses !

    Exprimez vous mais toujours dans le respect des avis de chacun. Je respecte vos avis et vos modes de vies. (Ce n'est pas en faisant culpabiliser quelqu'un qu'il va changer sa façon de vivre).

    À vous chers Nutopiens :love:



    avatar
    Gravity
    MasculinAge : 19Messages : 2369

    le Sam 21 Nov 2015 - 21:21

    Hey,
    Pour ma part je suis pas végétarien mais je connais quelque personne qui, pour les mêmes raisons que toi, souhaitaient rentrer dans se mode de vie alimentaire ^^ Je souhaitais donc réagir sur le sujet que je trouve intéressant.

    Je pense déjà qu'il ne faut pas oublier que depuis des générations (de la préhistoire à nos jours) l'homme a toujours tué des animaux pour sa faim (enfin il me semble). Il tue l'animal pour manger tout comme l'animal tue un autre animal pour se nourrir. Donc quelque part, oui l'homme est une "espèce supérieur" de la chaîne alimentaire. Le problème est que maintenant, nous ne sommes plus 4 pauvres homo sapiens mais plus de 7 344 506 738 avec pour logique de nourrir tout le monde du mieux que l'on peut. Donc forcément, nous tuons de plus en plus pour être de plus en plus productif.   ^^ Et en parallèle de tout ça, le monde a évolué, se nourrir est devenu un business avec les restaurants, les fast food ext... L'homme s'est habitué à se mode de consommation et je pense qu'il n'est pas prêt de le changer. La seule possibilité à la rigueur serait de reproduire le goût de la viande avec de nouveaux produits (il me semble avoir vue un projet de la sorte). Donc un tel monde ne peut, à mon sens, pas encore exister car même si toi (et un grand nombre d'autres personnes) changent leurs modes de consommations, ça restera qu'une extrême minorité. Car la grande majorité refusera d'oublier ses petits plaisirs/besoins. Sans compter ceux qui comme toi rêve de ce monde mais qui raisonne comme moi. A la rigueur, on pourrait réduire légèrement la production mais la encore il y'a énormément d'enjeux qui nous dépassent. Et ta philosophie n'est pas forcément la même que le chef d'un grand abattoir. Et là tu me diras "oui mais si il y'a plus de végétarien, il y'a possibilité de baisser la production" et je pense que c'est vrai. Mais il n'y en aurait pas suffisamment. Car les parents étant eux même habitué à ce mode de consommation l'enseigne à leurs enfants qui à leurs tours l'enseigneront à leurs enfant. Ou alors il faudrait que des personnalités influentes montrent l'exemple mais même là je pense que ce n'est pas jouable. :/ Pourtant comme tu le dis  ça n'arrange en rien la situation sur terre. Il y'a de moins en moins d'animaux. Mais en même temps, même si l'humain souhaite réduire le nombre de mort, ça sera certainement par peur de ne plus en avoir assez. Donc quelque part, ça laissera la vie sauve à un certains nombres d'espèces mais ça n'enlèvera en rien le fait qu'il les tuera. Puisque encore une fois, on change difficilement une habitude encrée depuis le nuit des temps. Surtout vue le nombre de Macdo x)
    Enfin, je pense que, tout comme (je suppose) la plupart des membres ici, nous vivons dans une situation presque d'abondance. On ne peut pas dire que l'on manque de nourriture en rentrant dans un super marché. Mais ce n'est pas forcément le cas dans les pays les moins avancés. Je pense que eux rêverai d'une plus grande abondance en viande.

    Bref, tout ça pour dire que nous sommes arriver à un stade où nous sommes trop nombreux sur terre, où l'homme a énormément évoluer et où satisfaire les besoins alimentaires est devenue un défis qui nécessite une grande productivité et donc la mort de plus en plus d'animaux. Et le fait qu'une minorité de personnes changent leurs habitudes de consommations ne risque pas de changer un tel système qui s'est mise en place. Donc est-ce que ça vaut vraiment le coups de s'en priver, c'est discutable ^^ En principe, quand je dis ça on me répond "oui mais si tout le monde raisonne comme toi" , et oui c'est justement le problème, la grande majorité raisonne comme ça et le fait que moi, je refuse de raisonner comme ça ne changera pas le fait que la majorité continuera de raisonner comme ça.

    Et désolé au final je n'ai pas de conseil vraiment alimentaire à te donner pour ta lutte x) Je sais juste qu'il y'a des aliments qui permettent d'avoir les mêmes apports que la viande. En tout cas je t'encourage à continuer (malgré ce que j'ai dit). Tu pourras peut-être inspirer à ton tour d'autres personnes qui elles même en inspireront d'autres. Et puis si cela te donne une bonne conscience, c'est encore mieux. (:



    avatar
    NanoiHime
    FémininAge : 19Messages : 559

    le Sam 21 Nov 2015 - 22:02

    Je suis d'accord avec toi quand tu dis qu'on a toujours tué des animaux, mais je vais donc préciser un peu ma pensée ^^ Je suis d'accord pour tuer des animaux pour survivre à la limite c'est compréhensible mais pas pour faire de l'argent et leur faire vivre un enfer toute leur vie...4 milliards d'animaux non-humains tués par an c'est beaucoup trop, cette société qui tue la Terre à petit feu quoi je suis contre (ecolo aussi un peu x3 )
    Je pense également que la "viande" devrait être comme avant, une denrée rare et exceptionnelle. Car c'est faux que la viande rende fort, résistant et qu'on en a besoin pour vivre, tout comme les 5 fruits et légumes par jour, le fort calcium du lait, les 3 produits laitiers par jour...

    Nous n'avons pas besoin de viande, de poisson pour vivre. L'Homme en effet est omnivore ce qui signifie qu'il peut manger de tout et non qu'il doit ou qu'il a besoin de manger de tout.

    Bon après lorsqu'on devient végéta*ien on fait beaucoup plus attenton à ce que l'on consomme et à l'impact de notre consommation sur la Terre. Par exemple consommer de la viande pollue 10fois plus et consomme des millions de litres d'eau comparé à la production de céréales (bio) par exemple. Des tas de faits comme ça existent..Et puis si ça continue par exemple, les poissons que les omnivores consomment quotidiennement auront disparu d'ici une dizaine d'années.

    Moi je dis que nous exploitons beaucoup trop la Terre qui se portait bien mieux lors de sa naissance au BigBang, que avec l'exploitation des humains. D'ailleurs ne devrions nous pas nous considéré comme Terriens ?

    C'est un petit geste contre ce système et pour mieux consommer en attendant d'arrêter au minimum de consommer dans quelques années.Je pense que l'on peut vivre en respectant la Terre alors je vais dans ce sens.

    Je respecte ton avis et ne t'en fais pas je n'ai pas de manque de viande bien au contraire, mais c'est plutôt le fromage ma petite faiblesse à vrai dire c'est ma seule faiblesse de ce cote n'ayant pas de fromage vegetale chez moi :/



    avatar
    Nihil Scar Winspeare
    Messages : 4792

    le Sam 21 Nov 2015 - 22:47

    Hello ♥

    J'espère que cela ne partira pas en débat incontrôlé, car c'est vraiment un sujet sensible Wink

    @NanoiHime a écrit:Ce n'est pas en faisant culpabiliser quelqu'un qu'il va changer sa façon de vivre
    Même avec les meilleures intentions du monde ♥, on peut se retrouver à "faire un discours moralisateur" (comme pour plein de sujets d'ailleurs). C'est tout bête, mais un simple "tuer juste pour servir une soi-disant "espèce supérieure" qu'est l'homme" est une sorte de jugement que tu as sur les autres. Est ce que tu penses que ta famille, tes amis (enfin bon, les personnes que tu estimes autour de toi) mangent de la viande car elles se considèrent d'une espèce supérieure ? Leur motivation à manger de la viande ne vient pas de là pour une majorité des personnes je pense. :)
    Est ce que tu considères que le loup est une espèce supérieure aux lapins car il les mange ? Plusieurs peuples "primitifs" avaient un grand respect envers les animaux parfois même des liens religieux, mais ils mangeaient quand même de la viande. C'est tout bête, mais beaucoup de gens vont se fermer face à des arguments comme "l'homme se sent supérieur" en se disant "olalala, une illuminée qui voit le monde à travers ses petites lunettes-rose-arc-en-ciel-bisounours en imaginant que l’homme est un grand méchant". Oui, certains le voient comme ça, mais pas tous.

    Il existe des tas de raisons de devenir végétarien. On peut très bien le devenir même en appréciant la viande et en croyant dur comme fer qu'il est normal que l'humain mange de la viande. La raison peut par exemple être l'impact sur environnement causé par l'exploitation animale. Il y a des milliers d'exemples différents.

    Les grands types d'arguments que je rencontre le plus souvent :
    - la cause animale (les animaux ne choisissent pas d'être tués / on ne doit pas se nourrir d'eux)
    - la surexploitation / mauvais traitement envers les animaux / l'état de la planète
    - les bienfaits pour la santé d'un tel régime alimentaire
    - l'humain est fait pour être majoritairement herbivore

    Personnellement, je ne suis pas convaincue qu'un débat supplémentaire va "bien finir", il serait peut-être plus "sûr" d'axer davantage la discussion sur les bienfaits qu'on peut en ressentir, comment les gens s'y prennent, les difficultés, etc (^-^).

    Enfin bon, on oublie tout ce que j'ai dit au dessus et j'ai une petite question, comment ton entourage a réagit quand tu as décidé d'essayer petit à petit de changer ? Quelles sont les difficultés que tu rencontres au quotidien (omg le manque de fromage ;-; *je mangerai du fromage en ton honneur* ? Est ce que tu penses que cela apporte des difficultés à ton entourage également ? :)

    Voilà voilà ♥

    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Dim 22 Nov 2015 - 11:17

    Personnellement, je ne suis pas végétarienne mais j'ai une consommation de viande et poisson limitée (deux ou trois fois par semaine). C'est facilité par le fait que je préfère les légumes/fruits/féculents mais c'est aussi parce que j'essaye d'acheter des produits faits dans des conditions respectant l'environnement et les animaux et que le viande a tendance à exploser mon budget dans ces conditions-là.

    Pour ce qui est du fait qu'il n'y a qu'une minorité de gens, le fait est que ces gens sont quand même visibles (même si difficilement comptés) et ont un impact économique qui poussent les acteurs à s'y mettre (ex : il y a beaucoup plus de bio dans les supermarchés maintenant, les restaurants végétariens ou bio sont à la mode...) et qui rend en même temps le passage à une autre consommation plus facile parce qu'on trouve plus facilement et même de moins en moins cher (puisque plus de clients).
    Mais aussi, les associations vont utiliser cette montée auprès des politiques et réussir à peser un peu plus (même si vous ne leur avez rien demandé ils se présentent comme défendant vos intérêts, oui). Ca va aussi être médiatisé. Et du coup de plus en plus de gens font attention à ce qu'ils mangent. C'est une minorité qui monte. A pas de fourmis mais c'est comme ça que les choses avancent la plupart du temps
    Et puis, être dans la minorité mais respecter ses convictions ça a quand même un impact sur le moral (et, techniquement et malheureusement, avec tous les problèmes de sous/mal-nutrition mondiaux je pense que les gens qui ne consomment pas de viande sont majoritaires).

    N'en étant pas une, j'ai pas vraiment de conseils pour les végéta*iens/vegans. Une chose cependant qui peut être intéressant pour tout le monde : renseignez vous et faites attention aux carences. Et renseignez-vous bien : il y a pas mal d'idées reçues et de dissensus en termes de nutrition. C'est pas parce que vous allez lire une fois une info qu'elle est forcément vraie. Déjà, vérifiez la source (ça suffit pas qu'il y ait juste écrit "d'après une étude scientifique", qui a fait cette étude, pour qui, dans quelles conditions etc.) et faîtes des recherches pour voir ce qui a été dit sur cette source (parce qu'une étude peut être contredite et le mieux c'est que différentes études disent la même chose) et gardez toujours l'esprit ouvert et le conditionnel sur le bout de la langue :)
    Le mieux reste de prendre vos infos sur des sources officielles/reconnues mais ça n'indique pas toujours une information 100% fiable.

    Pour ce qui est de la consommation "bio / responsable" qu'elle soit alimentaire ou non , vous avez notamment des infos sur le site de l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens (dont des guides/fiches pratiques : http://www.ademe.fr/guides-fiches-pratiques )

    Le système des AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) mérite aussi d'être connu : https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_pour_le_maintien_d'une_agriculture_paysanne . En gros, vous signez un contrat avec un agriculteur local qui vous fournit en fruits et légumes (directement, sans passer par la grande distribution). Vous le payez en avance et chaque semaine vous recevez un panier. C'est très social souvent : vous avez un lien avec votre agriculteur que vous voyez chaque semaine, il y a une bonne ambiance (c'est pas rare de boire un verre avec eux quand vous allez récupérer à manger), souvent ils organisent des visites de l'exploitation ou vous propose de venir participer pour voir ce que c'est exactement etc. Après, comme il faut payer à l'avance c'est un certain budget. Et vous vous engagez à soutenir l'agriculteur donc vous partagez les risques (intempéries, maladies...).
    Mais il y a d'autres alternatives en circuit court (= quand on achète directement au producteur) comme passer acheter des produits à la ferme (et c'est pas que pour les gens qui vivent à la campagne : rien qu'autour de Toulouse j'en connais deux accessibles en transport en commun, par exemple) ou les drive fermiers. (exemple : http://www.drive-fermier.fr/ )
    En cherchant un peu sur internet ou en contactant les associations pour l'écologie/le développement durable de sa ville on trouve plein de choses.

    On peut aussi continuer à faire ses courses en supermarché mais en faisant attention à ce qu'on achète. Ca ne suffit pas qu'il y ait marqué bio ou qu'il y ait n'importe quel logo (malheureusement certains sont discutables :s), le plus fiable est le label Agriculture Biologique (français ou européen) :


    Vous pouvez aussi décider d'acheter juste des fruits et légumes de saison. Vous avez des calendriers  (premier lien sorti sur mon moteur de recherche : http://www.fruits-legumes.org/ ). A savoir que la provenance est toujours indiquée avec les fruits et légumes :)

    Côté logos, pour avoir une viande avec un niveau de qualité certifié (mais sans critère bio là), vous avez aussi le label rouge :


    Pour les oeufs, le premier chiffre sur la coquille indique le mode d'élevage :
    0 = Bio
    1 = Plein Air
    2 = Au sol
    3 = En cage

    Un autre indice de qualité (pas en matière d'impact environnemental mais de nutrition), c'est l'étiquette nutritionnelle. Si vous prenez le même produit dans 2 marques différentes, vous regardez cette étiquette comme montré en exemple ici : http://www.lepointsurlatable.fr/des-cles-pour-bien-choisir/comment-lire-les-etiquettes/letiquetage-nutritionnel.html
    Et vous avez aussi la liste des ingrédients (le premier sur la liste est celui qui est le plus présent et plus la liste contient d'ingrédients et surtout d'ingrédients au nom inconnu plus c'est mauvais signe)

    Voilà, c'est tout ce qui me vient pour la consommation alimentaire (il y a des questions d'emballage aussi mais ça c'est pas "what do you eat" donc je laisse de côté perso) :)



     
    avatar
    NanoiHime
    FémininAge : 19Messages : 559

    le Dim 22 Nov 2015 - 12:06

    Oui je comprends ce que tu dis ^^ Je n'ai rien contre manger des animaux non-humains lorsqu'on a pas le choix, comme lorsque que l'on est carnivore par exemple. Mais les humains peuvent se passer de tas de choses car ils ont l'avantage de pouvoir manger "de tout". Je n'ai rien contre le fait que le loup tue pour manger. Pour expliquer mieux mon point de vue je prend souvent l'exemple du lion. Qu'il tue pour survivre 1 antilope par jour mettons d'accord. Mais, le Lion lui ne va pas abattre tout le trompeau d'antilopes pour le vendre au autres Lions, il ne va pas les exploiter et leur donner une vie (courte) de misère et de surexploitation.

    Je te remercie pour tes questions auxquelles je répond volontiers!

    D'abord je suis devenue végétarienne du jour au lendemain d'un coup. Parce que je ne pourvais tout simplement plus en manger après avoir discuté avec des amis, des végétariens (dont une qu'il l'est depuis sa naissance). En fait ma prise de conscience est arrivé quand un jour j'ai mangé de la 'viande' et que ensuite on m'as dit que c'était du cheval. Je me suis senti coupable de manger un animal tel le cheval que je connais très bien et que j'aime beaucoup surtout. Donc déjà je refusais de manger du cheval depuis plusieurs années. Ensuite j'ai rencontré des végétariens à la rentrée au lycée, et grâce à leur soutien j'ai décidé de devenir végétarienne car sans personne avec dialoguer sur ces sujets là (plutôt sensibles chez les omnis) on peut difficilement changer de comportement. Pour moi la 'viande' est un animal mort et non de la nourriture maintenant. Mon entourage à bien réagi, mes parents au début avaient peurs ees clichés du végétarisme : faiblesse, maigreur, maladie... Mais ils ont très vite vu que je me sentais mieux sans consommer aucunes 'viandes' ni poissons.

    Mes difficultés du quotidien sont surtout pour manger dehors à vrai dire. Mcdo ne me manque pas du tout quand je vois les traitements qu'ils infligent aux animaux ça me dégoûte. Cependant étant entrain de manger le plus vegan possible, je dois avouer que je ne peux pas me,passer de fromage en tout cas chez moi parce que ma mère ne me fais pas de plat juste pour moi quoi :/ en dehors de chez moi j'arrive (avec un peu de difficulté je l'avoue) à m'en passé car je pense aux animaux et que en dehors de chez moi je peux manger tout autre chose, il suffit d'un bon gros steak plat de légumes et j'oublie immédiatement le fromage qui le tentait bien ! Mes parents ne font pad attention à moi donc je n'en fait toute une histoire et je mange ce que je peux chee moi. Mon copain est lui aussi en pleine transition vegan, il l'est même on peut dire et il me soutient énormément , je ne sais pas si j'aurais pu prendre ces décisions sans lui et sans le soutien de mes amis



    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Dim 22 Nov 2015 - 12:56

    Si tu es dans une grande ville et que tu tapes sur ton moteur de recherche "manger végétarien Lyon"  (avec ta ville) tu devrais avoir quelques adresses. Après, niveau fast food ils font souvent des alternatives végétariennes : des sandwichs, des salades... Je pense pas qu'ils aillent jusqu'à vegan et je sais pas ce que valent les ingrédients mais ça existe.

    Je comprends tes parents en même temps. Ils peuvent pas faire un plat pour chacun. Tu peux pas proposer de te cuisiner toi-même ton assiette ?

    Techniquement, le lion ou la lionne n'est pas le seul à manger le produit de sa chasse. Il partage avec les autres et chasse 2 antilopes s'il a besoin pour que tout le monde soit nourri à sa faim. Mettre en commun, c'est plutôt bon pour l'environnement à la base (quand on en arrive à ajouter les exportations et détériorer les conditions pour produire plus, là ça a un impact plus nuancé).



     
    avatar
    Gaeriel
    FémininAge : 26Messages : 44

    le Dim 22 Nov 2015 - 14:40

    Personnellement je suis omnivore, par choix, et je respecte les modes alimentaires de chacun, tant qu'ils ne cherchent pas à m'imposer le leur. (j'ai énormément de mal avec tous les Vegan extrêmement agressifs, (pas tous ofc) qui nous accusent de tous les maux, d'être les bourreaux de tous les animaux de la planète [...])
    Pour autant, je respecte la nature et les animaux, je suis très sensible au respect animal mais, pour moi, je fais la part des choses. Après, j'étudie dans l'agriculture (depuis cette année uniquement) et c'est extrêmement enrichissant, ça permet d'aller bien au delà des habituels clichés, d'apprendre et d'avoir une vue d'ensemble du milieu. Dans mes cours aussi on a des débats et des discussions autour du développement durable (énormément même !) et on voit que l'agriculture évolue sans cesse, change, s'adapte. Après je suis d'accord, il y a de plus en plus d'êtres humains sur terre et il faut pouvoir les nourrir... Sauf que les terres (selon les productions) ont un rendement qui stagne... Et ça ne touchera pas que l'industrie de l'élevage, il va y avoir des changements à produire et je pense qu'on les verra d'ici une dizaine ou une vingtaine d'années... (par exemple la "nouvelle" consommation d'insectes. Même si c'est extrêmement minoritaire, va savoir si dans 20 ans ça ne se sera pas démocratisé ?)

    Bref je pars en live xD Juste pour plussoyer une personne au dessus, c'est assez minimaliste de parler d'espèce supérieure, on a tous nos goûts et la tolérance commence par là Wink
    avatar
    Cheshire Cat
    FémininAge : 20Messages : 873

    le Dim 22 Nov 2015 - 23:07

    J'ai pas lu tous vos messages, mais j'en ai survolé et ai compris les grandes lignes de vos pensées. Je vais donc donner mon avis.

    Premièrement je trouve que la manière dont est exposée le fait de manger végétarien n'est pas une mauvaise chose, pourtant je suis omnivore. De plus, je trouve qu'il a des tendances assez anarchistes qui va évidement vers l'écologie. Pourquoi anarchiste ? Eh bien pour commencer dans le fait que les végétariens refusent la chaîne alimentaire carnivore et cette vision "hiérarchique" dans l'argument selon lequel l'homme est supérieur à l'animal qu'il mange. Il y a donc une vision bien hiérarchique en premier lieu où l'homme est supérieur à l'animal. De plus, en refusant le modèle de la chaîne alimentaire carnivore, les végétarien refuse une forme de hiérarchie. C'est aussi en refusant cette hiérarchie que le végétariens/végétaliens va se rendre libre puisqu'il s'affranchit d'un mode de vie dans lequel il pouvait être ancré auparavant.

    J'aimerais bien savoir ce que vous pensez de cet argument qui montre le végétarisme comme une forme anarchique :3

    Ensuite je dirais que le fait de changer de mode de vie à cause de quelques sentiments est intéressant. Tu dis, Nanoihime, que c'est parce que tu as mangé de la viande et appris par la suite que c'était du cheval, un animal que tu apprécies beaucoup et connais bien. Cela insinue-t-il que tu te reconnais dans le cheval ? Est-ce le fait de commencer à se reconnaître dans un animal qui t'as donné ce déclic ?
    Je suppose que c'est le cas, en tous cas j'attendrais que tu ais répondu pour l'affirmer, et donc tu reconnaîtrait l'autre dans le cheval, et dorénavant dans tout autre animal. Tu compatis sans doute plus que nous pour eux et les place comme tes égaux. Ils ne sont pas humains mais sont proches de toi puisqu'ils vivent. Est-ce que, dans ce cas, le fait de voir ces animaux comme tes égaux te fais appliquer les mêmes lois humaines à ces derniers ? Autrement dit, vois-tu le fait de tuer un animal comme un meurtre étant donné que tu compatis à leur souffrance ? Bien entendu, j'utilise le terme de "meurtre" d'un point de vue moral et dans le rapport que tu émets entre l'animal vu comme l'autre qui est une sorte d'extension de soi.

    J'aimerais bien savoir si quelqu'un pouvait compléter ou bien aurait la foi de continuer le chemin de ma pensée dans la même idée o/ Pas que j'ai la flemme mais vu que c'est un débat j'ai pas envie d'écrire un message trop long, ce serait comme monopoliser la parole.

    Puis je vais terminer par le fait d'être étudiante pauvre en Arts Plastiques. Neva a souligné le point de la culture biologique. Puisque le végétarisme a tendance à mener vers le respect de l'environnement, je vais développer en vous disant pourquoi je ne me permets pas de respecter ce même environnement, ou du moins pour l'instant, je suis juste pas organisée dans mes courses.
    Quand je vois le rayon bio au supermarchie je vous jure que j'ai envie de faire des courses bio, or le prix m'est souvent répulsif. Je suis boursière, j'ai le loyer de ma chambre étudiante à payer et du matériel et des outils à acheter dans le cadre de mes études. J'ai déboursé 100€ pour mes cours et même une bourse c'est toujours déjà bien, bah de mon côté c'est pas suffisant. J'ai le droit de demander des aides, par exemple, mais je m'y refuse parce qu'après tout rien n'est gratuit. Les aides qu'on t'offre c'est par le biais l'État et donc ça vient des impôts. On t'offre de l'argent parce que tu payes certain trucs...j'avoue que j'aime pas trop l'idée de renforcer ce cycle.
    Du coup je fais attention à ce que j'achète au supermarché, et je ne vais pas au rayon bio car je me baisse dans les rayons et me casse le dos. Pourtant ça n'explique pas le fait que je suis omnivore.
    J'ai certes des légumes en conserve mais c'est franchement pas le must, idem pour le thon. Je n'achète pas de légumes frais sinon ils vont pourrir dans mon frigidaire et ça devient de l'argent perdu. Je mange des fruits cependant: des pommes. Puis je ne mange pas tout le temps, j'avoue. C'est pas bien mais je suis étudiante et je prend pas forcément la peine de me faire correctement à manger, et quand j'ai des journées longues j'aime les choses grasses et consistantes même si c'est un sandwich américain. C'est donc une sorte de confort, et c'est pas joli joli, je sais, mais pour le moment je pense comme ça.
    Bien sûr, j'ai déjà pensé à adopter un régime végétarien, qui convient certainement plus à mon mode de pensée. Mais j'attend d'être plus organisée pour ça. Je trouve que c'est par manque d'une certaine forme d'autonomie qu'on arrive parfois à ne pas faire certaines choses, donc voilà. Je m'y mettrais sûrement plus tard, qui sait ?

    Enfin bref c'est très long tout ça. J'espère que je ne me suis pas enfoncée et que vous allez vous retenir de me frapper '-'



    avatar
    MiniBouh
    FémininAge : 22Messages : 94

    le Jeu 26 Nov 2015 - 19:02

    J'aime ce genre de sujet ! Du coup je ramène ma fraise 8D

    Techniquement je suis omnivore sauf que... je ne consomme pas de lactose (donc pas de lait, produit laitier, etc... rien qui en contient sauf la charcuterie et le chocolat /sbaf/), je mange peu de poisson par flemme de le cuisiner /sbaf/ et je tente de diminuer au maximum ma consommation de viande. J'aimerais être végétarienne (surtout que voilà je vis pour les légumes) mais voilà... j'aime la viande /sbaf/
    avatar
    Kimay
    FémininAge : 23Messages : 1960

    le Sam 18 Juin 2016 - 14:19

    Omnivore ^^




    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 16:53