AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Mission 8 # Gérer les difficultés que présente un personnage

    Partagez
    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Mer 9 Sep 2015 - 13:51

    Chaque personnage apporte ses challenges, des défis qui peuvent également varier selon l'écrivain d'ailleurs. Je voudrais proposer un exercice au cours duquel chacun va réfléchir aux difficultés que présente un de ses personnages (vous pouvez en faire un autre après si l'exercice vous plaît, bien sûr) et aider les autres dans ce même exercice. Ca permet de réfléchir à comment vous allez jouer votre personnage, comment vous pouvez vous préparer à le faire.

    Pour cela, je vous propose de commencer par nous présenter votre personnage (un personnage qu vous avez joué, jouez actuellement, allez jouer... peu importe)


    • Mon personnage évolue dans un contexte sur...  
    • Les points principaux de son histoire sont...
    • Ses aspirations sont...
    • Ses peurs/barrières sont...
    • Caractériellement, il est plutôt...
    • Il est différent des personnages que je fais habituellement sur tels points..


    Puis de réfléchir à notre exercice avec donc l'identification des difficultés et la recherche de solution :


    • Les points qui pourraient me poser problème avec ce personnage : (exemple : son origine sociale implique un niveau de langue auquel je ne suis pas habitué, il est atteint d'une maladie que je connais pas assez, le contexte crée un univers de 0 et faut que je m'y habitue, en tant que fille j'ai du mal à jouer des garçons...)
    • Comment je pourrais franchir ces difficultés : (exemple : niveau de langue = je connais tel livre dans lequel le personnage est semblable et je vais lire ce livre pour essayer d'acquérir le vocabulaire et le phrasé adapté, maladie = j'ai trouvé ces articles sérieux/témoignages sur la maladie, contexte = je vais lire les annexes et copier les points les plus intéressants dans un mémo...)


    Vous pouvez enrichir les réflexions des autres en disant "Moi, j'aurais des difficultés avec..." ou en proposant d'autres ressources pour franchir les difficultés :)



     
    avatar
    Invité

    le Ven 11 Sep 2015 - 9:40

    Pas mal comme défi, Neva (comme d'hab' :p) !
    Allez, j'me lance avec mon chouchou (mais j'le pratique depuis des années alors j'suis pas certain que ça apporte grand chose au Défi ^^)

    Le contexte du forum sur lequel il prend place : L'histoire se situe en 2015 et suit à peu près la chronologie de notre vraie vie, donc. Dans ce monde fantastique, les Vampires sont maintenus captifs par les Humains (parce qu'ils ont fait pas mal de bêtises auparavant ~) et surveillés par les Loups, Hommes et Loups ayant scellé une alliance (remise en cause par l'intrigue du Chapitre II mais, bref, c'est la base !).

    L'Histoire de mon personnage : Thomas (parce que c'est son p'tit nom ♥) est un Lycan, c'est-à-dire un humain changé en Loup depuis 235 ans. Mais avant cela, Thomas est un petit paysan "à part" (je détaillerai en dessous) qui ne demande rien à personne et vit avec les animaux qu'élève son père. Durant son enfance, il fait la connaissance d'Anne, qui vit dans son village mais dont la classe sociale des parents va soudainement évoluer alors qu'elle est encore enfant. Les parents d'Anne et cette dernière vont donc partir et la jeune demoiselle ne reviendra dans son village natal qu'à son adolescence, transportée et terrorisée à l'idée de revoir Thomas. Finalement, ils se rapprochent et Anne décrète qu'elle ramène Thomas chez elle pour en faire un parfait petit bourgeois. La nouvelle est plus ou moins bien accueillie par les parents d'Anne (du fait du caractère "à part" de Thomas, comme dit), mais la donzelle ne se dégonfle pas et entreprend d'éduquer Thomas. Elle y parvient assez bien, mais il nourrit très vite l'envie de retourner dans sa famille, ce qu'elle lui concède (non sans rager). Finalement, elle revient incognito dans le village pour changer Thomas en Lycan (notez que pendant cette séparation, tout l'enseignement d'Anne tendant à faire disparaître ce qu'est intrinsèquement Thomas, a été oublié par l'élève qui a vite retrouvé son naturel). Dans l'histoire originale, c'est Anne elle-même qui le transforme (et là, normalement, grosse révélation sur la véritable nature d'Anne que je cache tout du long, puisque seuls les Loups peuvent changer les Humains en Lycans), mais sur mon forum actuel, c'est le grand-père d'Anne, à sa demande, qui transforme Thomas (petite adaptation nécessaire du fait du contexte uu'). Finalement, ce dernier (du fait de son caractère hein, pour pas changer), décide de suivre Anne comme son ombre, non sans déplorer à chaque instant sa nouvelle nature qu'il n'accepte résolument pas. Anne est finalement tuée, et Thomas se retrouve seul à errer pendant près de deux siècles, si je ne me trompe pas, jusqu'à débarquer dans la ville où il devient ouvrier agricole en tâchant de ne pas dévoiler sa nature (sans que son caractère n'ait évolué d'un pouce pendant toutes ces années ^^).

    Les aspirations de Thomas : du fait de son caractère (j'vous assure ^^"), Thomas n'a guère d'aspirations et il vit au jour le jour. Récemment, avec l'arrivée d'une Vampire en qui il a vu Anne jadis (puisqu'ils s'étaient rencontrés avant le forum), et dont il est finalement tombé amoureux, son aspiration du moment a été d'aider ladite Vampire à s'échapper (puisqu'elle avait été faite prisonnière, vu le contexte du forum). Miraculeusement (merci l'Event), il y est parvenu et a dû rejoindre le clan des Rebelles (ça, c'est l'intrigue du Chapitre 2... En gros, c'est des Loups et des Vampires qui envisagent de faire sauter le système de la ville) pour pouvoir espérer revoir sa Vampire. Vu qu'il y est parvenu, son aspiration du moment, c'est tout faire pour que sa belle soit satisfaite, quitte à être largement instrumentalisé par elle (voyez, il va pas chercher très loin ~).

    Ses peurs et ses barrières : la plus grande peur de Thomas, c'est lui-même. Ou plutôt son côté lupin qu'il appelle "l'autre", car (avant l'Event en tout cas), il n'a jamais réussi à amadouer ce pan de sa nature qu'il rejette purement et simplement. Il fait tout pour s'éloigner le plus des habitations les soirs de pleine lune, mais souffre terriblement de voir que, malgré ses précautions, "l'autre" se débrouille toujours pour faire d'énormes dégâts et tuer des innocents. Or, puisque Thomas n'a aucune conscience de ce qui se passe quand il est transformé (de ce qu'il fait, finalement, mais sous les traits du Lycan), se réveiller dans des marres de sang le mine terriblement, pour ne pas dire que ça le détruit à petit feu ^^
    Quant à sa barrière principale, c'est inévitablement son côté farouche et sauvage. Son caractère (surprenant ~) fait de lui quelqu'un d'asocial (mais clairement hein) et c'est la difficulté principale que je rencontre avec lui ^^

    Son caractère : ENFIN \o/ Alors côté caractère, il est vraiment très difficile à décrire. Pour vous éclairer, lorsque j'ai créé Thomas, je me suis inspiré de Grenouille, le héros du film "Le Parfum" et de Jacquou, du film "Jacquou le Croquant". J'ai vu Thomas comme une sorte de simplet, si vous voulez (même si ce n'est pas très engageant, présenté de la sorte ^^). Dès tout petit, mais encore maintenant, il a eu du mal à s'intégrer aux autres parce qu'il en a tout simplement peur. Il faut dire qu'il cultive (malgré lui) la différence que les gens lui font remarquer : il se traîne plus qu'il n'avance, le dos vouté, les bras ballants, les cheveux dans les yeux de sorte à ce qu'on ne puisse pas les voir (alors qu'ils sont d'un bleu envoutant ♥). Ce physique atypique a conduit à l'isoler. Il n'aime pas les contacts physiques, n'est absolument pas tendre, encore moins câlin, même s'il peut parfaitement tomber amoureux. Thomas n'a pas non plus de notion de "virilité" si j'ose dire. Il n'a pas conscience que dans les canons actuels, l'homme doit être grand, fort, beau ; "viril" quoi. Outre le fait que ça lui passe bien au-dessus, lui, a une sensibilité exacerbée et le montrera à n'importe qui si la situation s'y prête. Du fait de son isolement et de cette peur qu'il nourrit à l'égard des autres, il ne fréquente guère de monde, mais les personnes qui parviennent à percer sa carapace lui sont précieuses : il donnerait sa vie pour elles, car il n'y a qu'au travers des autres qu'il réussit à exister (le spectre/souvenir d'Anne étant la base de tout : étant morte alors qu'elle adorait la vie, il considère qu'il doit vivre pour elle). A contrario, c'est en ces personnes là qu'il cultive également le plus d'attentes, et si ces personnes le déçoivent, il pourra se montrer colérique.
    Je ne pense pas avoir tout dit de Thomas mais vous en avez peut-être déjà une bonne idée ^^ Je conclurai donc en disant qu'il peut lui arriver d'"autister", à savoir s'accroupir dans un coin, se "réunir" sur lui-même pour se rassurer et s'isoler du monde. Compte tenu de tout ce qui précède, Thomas ne parle pas, ou du moins, très peu, et j'ajouterais, pour la petite histoire, que dès enfant, il parlait de lui à la troisième personne ^^ Pas par prétention (c'est pas le genre du toooouuut xD), mais simplement parce qu'il avait du mal à s'identifier lui-même.

    Ses différences : oserais-je dire "tout" ? Thomas est une exception parmi mes personnages, un personnage que j'ai créé de toute pièce et qui est pourtant l'opposé de ce que je fais habituellement. Une sorte de challenge que je pense avoir réussi dans la mesure où je l'adore vraiment ^^ Je peux jouer à peu près tout type de personnages, mais j'avoue m'amuser plus particulièrement avec des personnages au fort caractère, voire excessivement énervants. Provocateurs, sûrs d'eux, ce genre de chose. Thomas, il est aux antipodes de tout ce que je fais, et en tous les cas, de tout ce que je vois. Et le fait que j'arrive à le jouer malgré tout, à l'intégrer, à le faire évoluer au contact d'autres personnages totalement différents, je le prends comme une petite victoire ^^ Ça peut paraître prétentieux, et si c'est le cas, je vous prie de m'en excuser parce que ce n'est pas le but, mais j'ai vraiment ce sentiment que Thomas est unique ! En tout cas, pour le moment, sur mon forum, il l'est ^^ Parce qu'à aucun moment, je n'ai voulu en faire un beau gosse, qu'à aucune moment je ne dis qu'il est beau (je laisse l'appréciation aux autres, ils y voient ce qu'ils veulent). A titre d'exemple, jamais je ne parle de sa "silhouette", mais plutôt de sa "carcasse". Je ne veux pas que Thomas rentre dans "le monde des autres personnages" en quelque sorte. Je n'ai pas de peine à l'enlaidir, à lui faire avoir des comportements qui ne rentrent pas dans la "normalité", simplement parce que ça fait son charme ^^ Si je le normalisais, à mes yeux, ce ne serait plus Thomas !

    Maintenant que la "mini" présentation est faite (l'art de dire en 1 page et demi ce qui m'en a pris 28 sur le forum xD), place à la réflexion :

    Les points qui me posent problème avec ce personnage : Thomas est asocial et peu bavard, dès lors, mon challenge, c'est de donner de la matière à mon partenaire sans pourtant déformer le caractère de Thomas en le faisant trop parler. L'autre souci, c'est que (et ça, je ne sais pas si c'est moi ou si c'est la construction du personnage qui le fait) je ne peux pas, ou tout du moins, je ne me vois pas, jouer Thomas avec tout le monde.

    Comment j'ai franchi ces difficultés : la première, je l'ai franchie, mais je ne saurais vous dire comment °°" Puisque j'ai des rps à mon actif et que j'en ai bouclé plusieurs avec Thomas, j'imagine que j'ai fait mon boulot assez convenablement. Maintenant, c'est vrai qu'il vaut mieux que je joue Thomas avec des personnages volubiles, ou "actifs". Je ne me vois pas faire un rp avec un autre Thomas, si vous voulez : ça n'aboutira à rien, les deux ne se parleront pas (sauf à ce que Thomas voit en l'autre une réminiscence d'Anne) et le rp ne sera pas passionnant. De même, je ne pourrais sans doute pas jouer Thomas avec un personnage "pédant" puisque Thomas passera inaperçu et ne fera rien pour se faire remarquer. Et à supposer qu'il se fasse remarquer en bousculant l'autre personnage, par exemple, vu qu'il considèrera qu'il a sa part de responsabilité (si ce n'est la totalité) dans l'incident, il s'écrasera.
    Donc c'est vrai que sur ce point, sauf à forcer le caractère de Thomas (ce que je m'interdis de faire, comme je refuse que mon partenaire force le caractère de son personnage), je ne vois pas bien comment faire rp Thomas avec n'importe qui. Maintenant, je pense également que, de par sa singularité, s'il ne plaît pas de base, ce n'est pas non plus la peine de vouloir rp avec lui ^^
    Sinon, il m'arrive quand même très souvent, encore maintenant, de rectifier les paroles de Thomas (les rares fois où il l'ouvre xD), principalement parce que je trouve ses discours "trop longs" (alors même qu'il y a pas une ligne de paroles, hein). C'est aussi une difficulté avec lui ; le faire agir (et encore) plus que parler ^^
    Mais avec lui, tout se joue énormément dans l'attitude : il est transparent, et même si on ne voit pas la moitié de son visage à cause de ses cheveux, il est tellement expressif, son corps entier est tellement expressif, qu'il n'y a finalement pas tant besoin de paroles que cela.


    Pour la petite histoire, j'avais également un autre projet-challenge du type "Thomas", mais je ne sais pas s'il va aboutir. Ç’aurait été un petit homme abandonné par ses parents et élevé par les Loups (à la façon Mowgli on va dire xD), sourd, incapable de parler à l'exception de bruits informes produits par une voix rauque et désagréable, au comportement plus animal qu'humain (avec de sérieuses tendances colériques). A la fin de son histoire, il aurait été propulsé dans "le monde des Hommes" et aurait eu donc tout le loisir d'être forgé par eux, de A à Z (en gros, s'il tombe sur une bonne personne, c'est bon, sinon, c'est fichu ~).
    Maintenant, vu que je change tout le temps d'idée en ce moment, je ne sais pas si le projet va voir le jour (ç'aurait été pourtant l'occasion de tester la narration en "Tu" xD).

    Bref, comme vous l'aurez peut-être compris, je n'aime pas rentrer dans la normalité et j'aime créer des personnages éventuellement "dérangeants" par leur incapacité à rentrer dans les p'tites cases qu'on aime avoir dans le monde réel ^^
    Maintenant, je ne pourrais pas non plus faire "que ça", parce que mine de rien, c'est plus fatiguant qu'un personnage "sans barrières", et très "spontané" ^^
    avatar
    Klebs
    FémininAge : 16Messages : 646

    le Ven 11 Sep 2015 - 18:11

    Marrante comme mission Wink Je tente !

    Le Contexte : Premièrement, il faut savoir que mon personnage est un loup. Un loup, qui vit solitaire, en dehors des meutes, et qui doit survivre dans un monde décharné et détruit. Les humains sont encore là, représentant encore un danger. La louve doit donc se débrouiller toute seule, pour se nourrir, survivre et pour tout autre chose.

    Les points principaux de son histoire  : Son nom est << Noire >>. C'est une louve aussi noire à l'extérieur qu'à l'intérieur. Petite, elle a été élevée par sa mère, avec ses deux frères, en pure solitude familiale. Ecartée des autres meutes dès la naissance donc. Sa mère les battait tous les trois, était très violente, et le premier frère de la louve est mort sous les coups. Noire et son second frère, (Atom), ont donc décidé de fuir après une enfance violente. Ils se sont enfuis loin de leur mère, mais après de longs jours de marche, Atom est mort, tué par une bande de loups, donc lui aussi dans la violence et la terreur. Noire a ensuite continué à vivre toute seule, hantée par ses souvenirs, et elle s'est renfermée sur elle-même dans de noires pensées, devenant même un peu dérangée, et carrément asociale. Avec des pensées, des idées, et un mode de fonctionnement... Bizarre.

    Ses aspirations : Noire n'aspire à rien. A part venger ses frères de la mort qu'ils n'avaient pas mérité, elle ne tente que de survivre, toute seule, dans son coin. 

    Ses peurs/barrières : On pourrait penser qu'elle a peur de la violence, à cause de son enfance, mais au contraire, elle a été élevée par une mère qui la frappait, donc évidemment, voilà ce qu'elle a apprit. Maintenant, elle peut se montrer violente, agressive, dans beaucoup de cas. En vérité, ses peurs sont enfouies au plus profond d'elle. Sa mère l'effraie, même si elle ne l'a plus revu depuis une éternité. Et pourtant son but reste de la tuer, rien que pour venger ses frères.

    Caractère : Je l'ai un peu expliqué plus haut en fait Razz Noire a été profondément blessé intérieurement, elle se sent mal, mais souhaite une vengeance pour ses deux frères, morts tous deux sous les coups. Forgée par son passé, dans la violence maternelle, elle ne pense plus que d'une seule manière : Tout est mal, rien n'est bon. Elle se méfie de tout, de tout le monde, et a des réactions bien trop exagérées dans l'agressivité, alors que cela n'en vaut pas la peine. Elle est entièrement asociale, incapable de se lier d'amitié avec quelqu'un. Elle vit seule, solitaire, et cela ne la dérange pas. 

    Il est différent des personnages que je fais habituellement sur tels points... : J'ai joué une seule fois un personnage renfermé comme elle. Une seule fois, et pas très longtemps puisque le forum sur laquelle je la jouais a fermé. De plus, ce n'était pas exactement la même chose. Mais Noire est vraiment renfermée, vraiment sombre, vraiment blessée. Mes personnages habituels sont plutôt tous gentils tous mignons, même si eux aussi ont eu quelques malheurs. Ce personnage là n'est pas du tout pareil, ce serait même l'opposé de ce que je joue habituellement x)

    ----------

    Les points qui pourraient me poser problème avec ce personnage : Ce qui est surtout dur, c'est le fait qu'elle soit asociale, et solitaire. Déjà, jouer une solitaire alors que les autres loups vivent en meute, c'est assez difficile. Les possibilités pour rp ne sont que d'autant plus compliquées. Mais en plus, mon personnage est vraiment renfermé, ce qui fait que les rps se terminent au bout de trois posts, car elle finit par s'en aller sans avoir échangé un mot, ou bien par se battre si l'autre personnage insiste ou l'agace. De plus, je ne peux pas la faire rentrer dans une meute, où il y aurait plus de possibilités de parole, car dans son histoire, Noire refuse le contact de meute, la vie de meute, cette vie sociale active. Les possibilités de rps et de jeu sont donc vraiment réduites x)


    Comment je pourrais franchir ces difficultés : Je pense que je devrai modifier légèrement le caractère de Noire au fil des rps, sans tout chambouler pour autant (ce serait gâcher le personnage D: ). Il faudrait donc que je fasse plus de rps, pour pousser mon personnage à rencontrer de nouvelles têtes, et à peut-être plus se sociabiliser. L'amour aussi, serait peut-être une solution envisageable, à laquelle j'ai déjà pensé. Ou alors, obtenir la vengeance qu'elle attendait tant, cela débloquerait peut-être les pensées noires qu'elle garde au fond de son coeur ?
    J'ai déjà organisé dans un rp une rencontre entre un male de meute et elle, et le mâle lui a bien montré les sentiments amoureux qu'il lui témoignait, même si elle, s'en fiche complètement. Mais je pense qu'au final, après de nombreux rps, cette relation pourrait être intéressante. De plus, peut-être que ce sera l'occasion de faire entre ma louve dans une meute ? :)


    ----------

    (Aron, nos personnages se ressemblent un peu niveau sociabilité haha Wink)
    J'espère avoir réussi ma mission, j'essayerais d'éditer ce message si un jour Noire change de comportement xD



    Merci à NanoiHime pour ce cadeau Wink
    avatar
    Ifreann
    FémininAge : 23Messages : 48

    le Sam 12 Sep 2015 - 1:15

    Hop'là, je participe, le sujet est intéressant ^^

    ► Contexte(s)...
    ... Avec un s, parce que le personnage que j'ai choisi pour cette mission est joué dans quatre univers différents (oui, quatre bordel d'univers différents !) : celui de League of Legends, ceux des MMORPG Wakfu et Dofus et celui d'un forum Rp à thème (Bad Stories). L'histoire entre les deux derniers contextes est sensiblement la même, mais les deux premières sont une façon pour moi de revoir et de renouveler le BG du personnage en question (que j'apprécie énormément, comme vous pourrez le voir).

    ► Les points principaux de son histoire
    Sur Dofus et sur Bad Stories, mon personnage est un spectre d'apparence humaine : seule sa façon de mourir diffère. Dans le jeu, Astrydd - puisque c'est son nom - meurt à la naissance ; son lien avec sa soeur jumelle va toutefois lui permettre de peu à peu gagner en puissance jusqu'à lui permettre de s'incarner telle un être tout à fait normal dans le monde. Cependant pour persister elle a besoin de se nourrir d'âmes, ce qui la contraint à parfois s'en prendre à des innocents...

    Sur BS, c'est un règlement de compte qui tourne mal et la pauvre demoiselle se prend une balle avant de se noyer (y'a d'la joiiie ♪). Elle se réveille quelques temps plus tard sur la rive et découvre avec horreur, de l'autre côté, que les ambulanciers tente de réanimer son corps vidé de son âme. Pour éviter les problèmes, elle décide de partir loin de ce qu'elle connaît et aménage dans la ville de Sweetdreams qui compte d'autres créatures étranges comme elle. Elle s'était jurée de faire une croix sur ce qu'il s'était passé mais peu à peu l'envie de vengeance a pris possession d'elle, la poussant à retrouver ceux qui lui ont ôté la vie...

    En revanche, Asty est une jeune femme tout à fait vivante dans Wakfu et dans l'univers de LoL : Dans le premier, c'est une orpheline achetée par une femme qui va, de manière tout à fait indirecte, lui permettre de découvrir qui elle est et ce qu'elle peut devenir. Dans le second, c'est une mécanicienne qui vit depuis sa plus tendre enfance avec une "entité" dans sa tête : Nocturne. Un cauchemar provoqué par ce dernier va permettre à celui-ci de se matérialiser sous forme matérielle au dépends d'Astrydd qui va finir, tout comme lui, attachée aux Champs de Justice (arène grandeur nature dans LoL et qui permet entre autres aux cités ennemis de régler leurs comptes).

    ► Aspirations
    Dans les quatre cas, elles ne changent guère : Astrydd veut mener une vie "normale" et éviter au maximum les problèmes. Toutefois, elle sera amenée dans tous les cas à protéger quelqu'un, volontairement ou non : ceci deviendra sa principale quête, en plus de découvrir ce qu'elle est et est capable de faire.

    ► Peurs et barrières
    Sous forme spectre, sa plus grosse hantise est de disparaître du jour au lendemain. Elle sait que tant qu'elle se nourrit, elle sera pratiquement immortelle, mais elle sait qu'elle n'est pas à l'abri qu'une créature plus puissante qu'elle lui tombe sur la figure. Astrydd tient à la "vie"... Si je puis dire. Dans Wakfu, ses peurs et ses barrières sont nombreuses et s'estompent au fil des années. La demoiselle va d'abord se demander si elle s'en sortira avec cette femme dure qui l'a achetée, puis elle va s'interroger sur son passé qui l'empêche d'avancer : que sont devenus ses parents ? L'ont-ils vraiment abandonnée ? Puis ses peurs vont progressivement se déplacer vers les dons qu'elle se découvre, ceux de contrôler le temps : est-ce que cela peut avoir un impact sur le monde ? Sur la spacio-temporalité ? Peut elle faire revenir des gens morts ? Changer l'avenir ? Peut elle se détruire en manipulant ses pouvoirs ? Tant de questions qui rendent son BG attractif. Enfin, dans LoL, sa principale barrière est celle de... Ben des Champs de Justice qui la retiennent prisonnière. Puisqu'au final, c'est elle qui finit enfermée dans la tête de Nocturne. Donc des questions, évidemment : va-t-elle pouvoir sortir de là un jour ? Retrouvera-t-elle son corps et Keïlda, une jeune femme qu'elle a pris sous son aile il y a quelques années ?

    ► Caractère
    Astrydd est calme. Mais c'est un calme glacial, même si elle ne cherche pas à faire cette impression. Quand on la croise, on sait qu'elle a quelque chose de spécial, on sent que quelque chose nous échappe, qu'elle ait l'air amicale ou non. Et par ce biais, on sait qu'il vaut mieux éviter de lui chercher des noises, bien qu'elle ne soit pas du tout agressive. C'est quelqu'un qui sait garder son sang froid (lol) et qui n'hésitera pas à venir en aide aux personnes qui le méritent, puisqu'Astrydd est assez méfiante, notamment envers les Hommes. Sinon, c'est quelqu'un qui papote peu mais qui écoute beaucoup et qui s'attache difficilement aux gens. Par contre, quand ça a lieu, on peut s'assurer qu'elle saura protéger à la perfection ces dites personnes.

    ► Ses différences
    Bah déjà, je n'ai jamais joué de spectre : quelque part, ce n'est pas beaucoup différent d'une créature mortelle, mais il y a des détails auxquels il faut faire attention (j'expliquerai tout ça juste en dessous). Son caractère est également particulier dans le sens où j'avais l'habitude de jouer des personnages dont le tempérament était bien marqué, d'une façon ou d'une autre. Là, il faut jouer un personnage aprioris gentil mais qui, par sa condition de spectre, est obligé d'avoir des aspects sombres. Et c'est assez kiffant. Enfin ça c'est pour le côté Dofus/Bad Stories, mais c'est à peu près la même chose dans Wakfu et LoL : les expériences qu'elle va vivre vont l'amener à devenir plus ferme malgré la gentillesse du personnage.

    ► Les points difficiles du personnage
    Jouer un personnage dont le caractère n'est pas marqué est déjà rudement plus dur qu'un perso' dont le caractère permet des actions ou attitudes plus ou moins définies. Mais en réalité, le principal point difficile réside dans sa condition de spectre : c'est un peu particulier, mais en gros, en partant de l'hypothèse que l'être humain est constitué d'un corps et d'un esprit, Astrydd ne possède que l'esprit. Esprit qu'elle peut rendre matériel et qu'elle modèle pour donner sa forme humaine. Expliquer tout ça n'est pas simple mais c'est surtout des détails auxquels il faut faire attention et qui peuvent nous venir naturellement : lorsqu'elle a peur, lorsqu'elle est blessée psychiquement, son coeur ne peut pas battre : même si elle le "dessine" artificiellement, il ne sert qu'à la déco (voui c'est joli un coeur humain pas vrai ?). Il en est de même pour les phrases du type "elle reprend sa respiration" : bah nope, elle ne respire pas en fait. C'est des toutes petites choses du genre et qui poussent, en fait, à être particulièrement méfiant sur ce que l'on écrit. Les blessures corporelles sont aussi spéciales, puisqu'au final lorsqu'on l'entaille sur une partie du corps, c'est son âme qui le sera : il faut donc définir l'ampleur de la blessure : est-ce qu'elle passe la "barrière magique" de défense ? Et si elle la passe, quelles répercutions sur l'âme d'Astrydd ?

    ► Rendre ces points difficiles... Faciles
    Pour le caractère, il est nécessaire de vraiment s'imprégner de son perso, de se glisser dans sa peau, de penser comme lui. A chaque fois, il faut se poser les bonnes questions : compte-tenu de son caractère, comment réagira-t-elle, ELLE, et pas moi ? Parfois, on a tendance à vouloir changer - inconsciemment ou non - le mental de son personnage parce qu'il est difficile à appliquer en Rp : mais non, il faut surmonter son propre caractère et vraiment faire un effort, et les questions sont vraiment utiles dans ces cas-là, plutôt que de partir tête baissée et d'écrire ce qui nous vient naturellement.

    Dans le cas spécial du personnage spectre, ce que j'ai fait c'est noter tout ce qui me posait problème (voir par exemple les questions au dessus). A chaque question je donnais une réponse et j'ai toujours ce petit document sous la main pour savoir comment appréhender les situations. En fait, tous les trucs assez complexes et dont j'aurais du mal à m'en souvenir, je les note : comme ça, je peux tout de suite m'y diriger si j'ai un doute, et ça me permet de rester fidèle au perso :)

    Voilà pour ma part ! Astrydd est à mes yeux l'un des personnages les plus intéressants et les plus attachants de ma petite meute, mais ses comparses sont également tout à fait géniaux à jouer, par leur caractère et/ou leur histoire.    
    avatar
    Cigale
    MasculinAge : 21Messages : 59

    le Sam 12 Sep 2015 - 13:15

    Je m'y essaye aussi, avec un personnage que je joue depuis tout recemment ^^

       Mon personnage évolue dans un contexte sur...  

    Rebellious Rose est un poney, de my little pony, dans un contexte de guerre. Vingt ans après les évènements de la série, vingt ans de paix, la guerre a été déclarée entre les six nations, alors que l'empire solaire et crystallin souhaitaient que chaque faction donne une terre à une toute nouvelle princesse, Twilight Sparkle. Depuis, c'est oeil pour oeil, dent pour dent. Il n'y a pas d'alliance possible entre les nations et on peut piquer un territoire pour deux mois grâce à un système d'attaque.

       Les points principaux de son histoire sont...

    Rebellious Rose est la fille légitime de Célestia, dirigeante de l'empire solaire (qui soit disant passant à décider de défoncer toutes les nations pour prendre le contrôle de tous le monde, parce qu'elle se penser la seule dirigeante apte à gouverner comme il faut le peuple). Elle a un frère adoptif, de quatre ans son cadet, qu'elle déteste.
    Ayant vécu une enfance calme, mais souffrant beaucoup des absences de sa mère et de sa solitude (au sens que la seule autre enfant qu'elle fréquentait, c'était sa nièce, fille de la princesse Luna).
    A 15 ans, elle a commencé à fuguer, à fréquenter un groupe de punks et à multiplier les conneries (plus pour se faire remarquer par sa mère qu'autre chose). Elle se fait également faire son premier tatouage (premier d'une longue séries).
    A 22 ans, sa mère en personne vient la sauver tandis qu'elle était parti en terre ennemi, dans un véritable repaire de brigand. Cela la rassure beaucoup sur l'amour de sa mère, dont elle doutait. Elle avoue également dans une dispute à son frère qu'il a été adopté, ce qui le fait fuir le pays.
    Maintenant, c'est une libre aventurière, qui n'en fait qu'à sa tête. Elle voue une terrible haine à Twilight Sparkle, la jalousant et estimant que sa mère se met en danger pour elle.

       Ses aspirations sont...

    Vivant au jour le jour, sa devise serait Carpe Diem. Son but est de profiter un maximum de la vie, de ne jamais s'ennuyer, toujours s'amuser.
    Elle souhaite être remarqué par sa mère, qu'elle aime et admire terriblement.
    Devenu anarchiste depuis peu, elle souhaiterait que sa mère comme les autres dirigeants perdent leur statut. Cela mettrait fin à la guerre et permettrait à sa mère d'avoir du temps pour elle.
    Haïssant Twilight Sparkle, elle compte bien le lui signifier.

       Ses peurs/barrières sont...

    Sa plus grande peur est peut-être que sa mère lui signifie clairement qu'elle n'en a rien à faire d'elle.
    Elle supporte relativement mal la solitude, mais ce n'est pas vraiment un problème, disons le clairement...

      Caractériellement, il est plutôt...

    Egoïste, sa propre personne passe avant tous les autres.
    Doté de grandes idées utopistes, mais elle ne serait pas capable de se battre pour, justement trop égoïste pour cela
    Irrévérencieuse, provocatrice, elle a un véritable problème avec l'autorité et n'obéit à personne.
    Semblant toujours pleine de vie, elle est en réalité quelqu'un de pessimiste, qui a toujours pensé qu'elle allait mourir jeune et qui a une vision relativement désenchantée du monde.

       Il est différent des personnages que je fais habituellement sur tels points..

    Déjà, ce personnag est issu d'un prédéfinis. Elle a déjà un tissu de relation et j'ai dû me l'approrprier.
    Ensuite, elle est bien plus âgée que les personnage que je pratique habituellement. Je préfère jouer des personnages qui ont plutôt entre 16 et 18 ans (c'est à dire plus jeune que moi).
    C'est un personnage féminin
    Elle a un véritable impact sur le forum et les autres habitants du monde (étant la fille d'un des six dirigeants).
    Elle n'est pas froncièrement gentille, serait probablement capable de tuer s'il le fallait, n'a que faire des autres.
    Je la joue à la première personne.

    Puis de réfléchir à notre exercice avec donc l'identification des difficultés et la recherche de solution :

    Le plus gros problème que j'ai eu avec elle, c'est qu'elle parle dans un langage assez fleuri, fortement inspiré par la langue verte. Alors j'ai déjà lu du Céline et l'attrape-coeur, je me suis mis à écouter du Renaud et surtout... J'ai acheté le dictionnaire de l'argot et du français populaire (avec un lexique français-argot à la fin). Mais j'ai toujours peur d'être trop vulgaire pour un forum tout public, alors j'essaye de faire gaffe.
    C'est une tatoueuse, elle maîtrie cet art à la perfection, tout comme elle sait faire des piercings. Je n'avais strictement aucune idée de comment ça se faisait justement. Je me suis renseigné un maximum sur internet pour le tatouage, pas encore pour les piercings. D'après ce qu'on m'a dit, c'est à peu près correct, mais je suis pas trop parti dans les détails.
    J'ai très peur que tous mes RP finissent par se ressembler, avec un schéma du genre "Je te rencontre, on piccole ensemble, on fait de la merde". Ceci dit, j'ai pas mal d'idées qui traînent pour l'instant, afin que ça ne finisse pas comme ça systématiquement ^^
    Ce qui me pose un peu soucis aussi, c'est que son ennemie principale (Twilight) n'ai toujours pas trouvé son joueur, de la même façon que son frère est encore en prédéfini. J'essaye de compenser en évitant le sujet épineux du frère. Pour Twilight, il y a un autre personnage qui a construit une bonne partie de son histoire autour d'elle malgré qu'elle ne soit pas sur le forum, du coup je pense que je vais prendre exemple sur elle.
    avatar
    Voyage
    MasculinAge : 32Messages : 4

    le Dim 20 Sep 2015 - 5:26

    Bonjour,

    Je ne suis pas certain d’avoir compris toutes les règles. Si j’ai fait une erreur, n’hésitez pas à modérer mon post ou à me contacter par MP.

    Mon personnage évolue dans un contexte sur une ville – une université

    Les points principaux de son histoire sont:
    Né dans une famille riche, il est le fils qui a déçu. Sa mère aurait voulu un fils stéréotype de l’acteur mâle alpha, son père aurait voulu un fils qui reprenne ses affaires. Il est devenu prof dans une unif.

    Ses aspirations sont de devenir un bon prof.

    Ses peurs/barrières sont de déranger les autres.

    Caractériellement, il est timide, naïf, influençable, têtu, facilement « vexable », mesquin.

    Il est différent des personnages parce qu’il évolue dans un contexte réaliste. D’habitude, je joue sur des forums avec un côté « surnaturel » ou qui présentent un contexte avec des événements émotionnellement très forts, tel qu’une apocalypse.

    Les points qui pourraient me poser problème avec ce personnage :
    A un moment donné, je n’aurai plus rien à jouer. Je sens que je vais vite avoir fait le tour des possibilités ?

    Comment je pourrais franchir ces difficultés :
    - Imaginer des événements extérieurs, tel qu’un accident ??
    - Imaginer des PVs liés à mon perso ??
    - Lire les RPs des autres et repérer la trame qu’ils jouent ?? (Ca risque de faire copier-coller, peut-être ?)

    Pour répondre à cette question :
    @Neva a écrit:Vous pouvez enrichir les réflexions des autres en disant "Moi, j'aurais des difficultés avec..." ou en proposant d'autres ressources pour franchir les difficultés :)

    Pour Aron, voici mes idées - suggestions
    - Analyser, dans les sujets déjà joués (apparemment tu en as joués beaucoup) ce qui a permis d’initier le dialogue?
    - C’est un forum surnaturel -> trouver une façon surnaturelle de mettre ton perso dans une situation qui lui ferait temporairement tomber ses barrières au début de la relation ? (ex : projection dans un rêve)
    - C’est un forum surnaturel -> passer en mode conte ? Mais ça demande de changer le style d’écriture ?

    Pour Klebs, voici mes idées - suggestions
    - Utiliser des événements extérieurs qui forcent les personnages à communiquer ?

    Pour Ifreann, voici mes idées - suggestions
    - Tenter de nouveaux styles d’écritures, de nouvelles plumes ?
    - Résumer en quelques mots clefs pour éliminer le trop-plein d'informations (les informations parasites) ce qui a déjà été joué?

    De façon générale:
    Vous mettre à la place du joueur en face pour savoir ce qui ferait réagir son perso à lui (même un tout petit peu). Dans cette palette de possibilités, voir laquelle conviendrait à votre personnage. Autrement dit, le temps de la réflexion, privilégier l'autre?



    Avatar tiré du travail de BeatrizMartinVidal
    avatar
    Cheshire Cat
    FémininAge : 20Messages : 873

    le Dim 20 Sep 2015 - 15:34

    Salut à vous bande de frittes calcinées !

    • Mon personnage évolue dans un contexte sur un monde futuriste et post-apocalyptique en 2155. Le monde est une poubelle, un déchet géant à moitié radioactif. Pourquoi ? Durant la guerre froide, les bombes atomiques furent lancées par les américains et les soviétiques. La plupart d'entre eux se sont échappés sur la Lune, les habitants de la Terre se sont soit cachés sous Terre ou bien sont restés à la surface à cause de la radioactivité qui les as transformés. Les habitants de la Lune et certains habitants de la Terre possèdent des cyborg esclaves de leur demande. Le forum en est à son début.

    • Les points principaux de sont histoire sont sa naissance dans une zone désaffectée, plus particulièrement dans une usine déserte et figées dans le temps. Ses parents meurent attaqués par une cyborg et il est sauvé par une femme membre d'un groupe de résistants contre les habitants de la Lune et ceux de la Terre qui réduisent à l'esclavage des cyborg et rejettent les habitants de la surface de la Terre. Cette femme l'élève, puis elle meurt des mains d'un autre cyborg. A peine conscient, Lowell (mon personnage) reçoit sur la moitié de son visage des gouttes avertissant d'une pluie d'acide. Il se sauve à temps de celle-ci. Il revient au repère des résistants et se construit un masque pour se protéger lui-même au niveau hygiénique, mais également des autres. Il grandit en devenant capitaine de ce groupe résistant, se faisant appeler Mask ou Double-Face.


    • Ses aspirations sont de réunir toute les nations. Ce rêve lui vient de la femme qui l'a sauvé et éduqué au sein du groupe résistant. Ce groupe déteste les habitants de la Lune et trouve que ceux qui se trouvent cachés depuis des décennies sous la Terre sont des lâches. Lowell est moins dans cet état d'esprit. Il est certes chef des armées du groupe résistant, mais il a voulu accéder à ce poste pour changer l'état d'esprit du groupe. Il veut que tout le monde s'unisse pour rebâtir la Terre. C'est beau un idéaliste, mh ?

    • Ses peurs, ses barrières sont son visage, naturellement. Il utilise bien son masque pour le protéger de la décomposition (qui s'est stabilisée parce que c'est un putain de chimiste et qu'il créé des armures pour son régiment), mais aussi pour se cacher. Il ne veut pas forcément montrer son malheur à tout le monde, et il n'a pas non plus envie de voir leurs tronches écœurées dès qu'il croise quelqu'un. Il a également peur que personne ne puisse vraiment croire en ses convictions. Pour les autres résistants, il peut passer pour naïf et idéaliste, même si c'est un dur de dur.

    • Caractériellement il est plutôt idéaliste et ça lui donne un côté aussi rêveur que naïf étant donné ses idées et convictions. C'est également un combattant qui est entraîné au combat depuis dix ans, voir depuis sa naissance, autant psychologiquement que physiquement. Il a vu la mort et a ressentit la douleur. Même si on a dû le forcer à se bouger l'arrière train parfois, il s'est pourtant toujours relevé, seul ou accompagné. Il va toujours de l'avant et pourtant n'oubli par le passé. Il faut apprendre de ses erreurs selon lui, et c'est aussi pour ça qu'il pense que son idéal est possible. Il est aussi assez décalé et à moitié taré. Il peut disjoncter à tout moment, tout dépend de la raison pour laquelle le vase déborde. Il faut dire que la calcination de son visage n'a pas seulement affecté son physique mais son mental. Paradoxalement, il est patient, mais ça coïncide avec le fait qu'il disjoncte vu qu'il garde souvent les choses pour lui. Il est assez introverti, sauf avec certaines personnes. C'est aussi le genre de mec qu'on aime emmerder, mais c'est pas ça qui le fait déraper. 
    C'est aussi un sang-froid et quelqu'un de loyal, digne du poste qu'il occupe et il est également assez polyvalent ce qui le rend extrêmement utile au sein du groupe et ses capacités en chimie et autre prouve de son intelligence. 
    Mais comme je l'ai dit, c'est le gars patient qu'on aime bien emmerder, surtout qu'il est maladroit et assez nonchalant. Il a beaucoup de relation dans ces eaux là au sein du groupe.
    En bref, mon Lowell quoi.

    • Il est différent de mes autre personnages dans le fait que c'est un vrai combattant. Je suis très attachée au côté dystopique d'un univers, et j'aime bien le côté anarchiste, décalé et marginal qu'un personnage peut avoir. Mais là, c'est un marginal chez les résistants. C'est le mec qu'on peut détester et admirer. Le genre de personne franche et réservée qui un jour aura trouvé le moyen de réaliser son rêve bizarre et qui n'a été imaginé par personne d'autre que lui (bien qu'il ai eu ses idées de la femme qui l'a sauvé). De plus, il est aussi brisé dans son physique que dans son histoire et son esprit. C'est la moitié d'un tout commun. Il fait parti, d'un côté, d'une vision normale des choses qui l'a poussée à devenir résistant. De l'autre côté, c'est un mec à part parmi les marginaux. Une mise en abîme vivante et à moitié morte. C'est compliqué, excusez-moi.

    Ce personnage est problématique: il sera dur pour lui d'imposer sa vision du monde. De plus, c'est un homme, je suis une femme. C'est une bonne et une mauvaise chose. J'ai essayé de mélanger un côté très violent inscrit dans le personnage et à la fois une douceur extrême inscrite dans la rêverie et l'idéalisme. Je ne sais pas s'il est si complexe, mais pour moi oui. Il a beaucoup de profondeur, et c'est pour ça que c'est dangereux. Je me suis vite attachée à lui, pourtant je sais que je vais le faire mourir. Je pense qu'il peut pas vraiment exister entièrement dans le monde dans lequel il vit. Et en fait, c'est le cas de tout mes personnages. Ils sont trop marginaux dans leur contexte pour survivre, même s'ils essayent de toute leurs forces. Mais je pense que c'est une bonne chose qu'il meurt. C'est quelqu'un qui ne fait pas l'unanimité vis-à-vis de son comportement, mais qui est reconnue pour son efficacité. Donc bon...

    En fait, je pense qu'un personnage comme celui-ci doit s'inscrire dans une certaine hiérarchie, ou alors il doit grimper les échelons, parce que sinon ce sera quasiment inutile de le jouer. C'est pour ça qu'il est capitaine. Le but, c'est de montrer ses convictions et de le faire tomber, se relever, etc. C'est le genre de personnage qui ne cessera de se battre qu'une fois mort, mais qui laissera forcément une empreinte. 

    Il est créé de toute pièce, ce n'est pas un prédéfini. Mais ce genre de personnage (à mon avis), est utile pour faire avancer une intrigue, n'oubliez pas cependant de vous amuser avec parce que c'est une tête à claque~
    avatar
    Thalysa
    FémininAge : 66Messages : 31

    le Lun 28 Sep 2015 - 19:32

    Bonjour bonjour !

    Je poste mon petit essai sur un projet de personnage pour un forum. En espèrant que vous m'en direz des nouvelles !

    Mon personnage évolue dans un contexte sur... la Seconde Guerre Mondiale
    Les points principaux de son histoire sont... nombreux. Retrouvé à moitié mort de froid sur la berge d'une rivière, en plein hiver dans la campagne polonaise, il est secouru par des soldats allemands avant d'intègrer un programme de germanisation.
    Ses aspirations sont... survivre, tout simplement, et surtout ne plus retourner sur le front de l'Est. Plus loins sont les combats, mieux il se porte.
    Ses peurs/barrières sont... la peur d'être acculé, ce qui lui donne des réactions impulsives. Maitrisant l'allemand d'un niveau qui frôle l'analphabêtisme, et c'est pas faute de lui avoir enseigné les bases, il n'écrit que très rarement par peur du ridicule. Sa plus grande hantise est d'aller au combat, et juste en dessous ce situe celle de se montrer désemparé par un affront public.
    Caractériellement, il est plutôt... narcissique. Conscient d'être un canon de beauté aryen, il en joue pour séduire les demoiselles et impressionner ses pairs. D'ailleurs, dans sa Napola, il était de ces grands élèves qui martyrisaient les plus jeunes, usant parfois de la violence pour se faire respecter. Derrière sa façade avenante et charmante se cache des interêts égoïstes et des tendances à manœuvrer. Mais il n'a pas que des défauts, et en plus d'une voix remarquable, il s'avère plutôt sociable et bon compagnon de beuverie du haut de sa majorité à peine acquise. Un joyeux drille à prendre avec des pincettes.
    Il est différent des personnages que je fais habituellement sur tels points.. Autrefois petit polak grassouillet et maladroit, Meinrad est devenu l'archétype même du jeune allemand prôné par le IIIe Reich. Mais c'est surtout son évolution physique qui fait naitre une certaine satisfaction chez lui, parce que son apparence lui permet des accès qu'il n'aurait jamais imaginé avant. Tous pensent qu'il est un allemand pur souche et patriote, alors qu'il n'est qu'un assimilé attendant le moment opportun pour se faire la belle loin de cette Europe de malheur. Comme beaucoup de mes personnages, il est assez égoïste en un sens mais c'est l'un des seuls à se fondre dans la masse et se jouer du système pour mieux atteindre son but. Fondamentalement, ce n'est pas un mauvais bougre, il est plutôt équilibré mais atrocement tourné vers son propre interêt, sa propre survie, plus que dans une quelquonque vengeance obsessionnelle.

    Les points qui pourraient me poser problème avec ce personnage : son intègration dans un contexte Paris sous l'Occupation en 1943, ainsi que des liens pour des jeux, et bien sûr la mise en avant de son côté humain tout à fait faillible.
    avatar
    Snakenco
    MasculinAge : 24Messages : 14

    le Mar 3 Nov 2015 - 9:54

    Il paraît que tout le monde peut s'essayer, alors je vais essayer de proposer un cas intéressant... Si c'est pas le cas, patapé

    X'shtah

    →Contexte : X'shtah a principalement évolué sur un monde médiéval-fantastique qui attire un certain nombre de "héros" venus d'ailleurs. ( On y rencontrera entre autre Mythos, des Tales of, Merril de Dragon Age, Johan Andersen, de Yu-gi-oh GX et des créations plus originales venues de divers univers. ) Quatre grands peuples s'affrontent, des groupuscules se forment, et une intrigue tourne autour de quatre artefacts qui, s'ils sont réunis, permettraient de faire à peu près n'importe quoi.

    →Les points principaux du personnages et de sont histoire : Comme son nom le suggère, X'shtah n'est PAS DU TOUT humain. En fait, il s'agit plutôt d'une grosse tique capable de communiquer avec son hôte, voire d'en prendre le contrôle si celui-ci n'est pas assez fort pour l'en empêcher ( aka principalement les animaux... ) ou en cas de volontariat. Il n'y a pas besoin d'en connaître plus sur lui en général... Maintenant son histoire.

    Quand il arrive sur le monde en question, X'shtah est tout jeune. À peine quelques jours depuis sa création. En effet, c'est une créature artificielle qui aura été envoyée sur un autre monde par un peuple plutôt avancé. Il croit se souvenir d'avoir eu accès à un certain nombre de connaissance qu'il se serait forcé à oublier pour le bien de son corps, et il se rappelle vaguement d'une menace qui pèserait sur son ancien peuple. Il est même persuadé que cette menace a même réussi à éradiquer son ancien monde, et qu'il est maintenant de son devoir de sauver celui-là. Artefacts de souvenirs, toussa...

    Il rejoint donc un groupe d'idéalistes pacifistes ( mais pas tout à fait pacifiques ) pour tenter de réunir tous les peuples et de créer une paix temporaire, du moins le temps que cette sombre menace passe. Étonnamment bien intégré dans le groupe ( faut dire aussi que vu que n'importe quoi apparaît, il semblerait que tout le monde soit plus ou moins blasé de ce qui arrive ), il va même tenter de mener un petit groupe de ces idéalistes pour récupérer une des reliques. Échec oblige, il s'en veut et tente cette fois tout seul de le faire. Et échouera une deuxième fois, manquant de peu la mort physique, et se faisant absorber psychiquement par un hôte de dernière minute.

    Longue période d'hibernation où, par réflexe plus qu'autre chose, il se débrouille pour maintenir en vie son hôte.

    Puis à nouveau réveil, durant un combat, il rencontre une personne possédée par un être ne se souciant pas de la santé de son hôte, il ne peut pas réellement se battre et l'hôte de X'shtah finira par mourir alors que celui-ci est encore dedans.

    Traumatisé, le parasite va se cacher. Il passe après par une autre phase, peut-être moins intéressante.

    →Caractère : Hé... Idéaliste, il se prend un peu pour un sauveur et se croit capable d'aider tout le monde. Et ce malgré sa grande faiblesse de corps et son manque complet d'expérience. Peut-être trop humain pour ce qu'il est. Plutôt arrogant, du coup, très altruiste. Un assez grand manque de confiance en soi, il aimerait mener les pacifistes mais a peur d'être refusé à cause de son apparence et de sa jeunesse. Un certain sens du devoir mène ses actes aussi.

    →Aspirations : Protéger le monde, tout simplement. C'était sa seule priorité, à cause de son obsession pour cette ombre menaçante venue d'ailleurs ( c'est même pas sûr qu'elle existe, mais bon. Dans le doute, X'shtah préfère prévenir que guérir. )

    →Peurs et Barrières : L'ombre de la menace, bien sûr, est la principale peur de X'shtah. L'être qui a tué son hôte est devenu par la suite une autre terreur, mais celle-ci ne durera pas longtemps. Finalement, ce qui bloquera le parasite, c'est plutôt son physique et le respect qu'il a pour le corps des autres. Il aurait pu, en étant une sale teigne, aller probablement très loin, mais il ne veut pas que son hôte soit blessé par sa faute, et souhaite que celui-ci garde son libre-arbitre. Une forme de timidité paranoïaque à propos de son acceptation envers les autres le gène beaucoup aussi.

    →Différent des autres personnages : Physiquement et physiologiquement inhumain. C'est peut-être le deuxième ou le troisième concept de personnage que j'aurais créé, mais tous ont un côté morphologiquement humain. Lui, non. C'est peut-être la seule grosse différence... C'est peut-être aussi un de mes personnages les moins comiques ( avant son évolution, au moins ).

    →Difficultés et comment les gérer : Déjà, tout le côté inhumain de la bête. Après, il a été très tôt confronté aux humanoïdes et à leurs façons de penser, ce qui l'aura rendu plus humain par la suite. Ensuite, tout le soucis d'équilibre du personnage, surtout au vu de sa nature. C'est un parasite capable de se souder à n'importe quel animal ( oui, je compte pour animal beaucoup de choses, mais n'entrons pas dans ce débat ) ou presque, et capable de le diriger comme s'il était un second cerveau. D'ailleurs une bonne partie de son comportement par rapport à ses hôtes a été assez problématique. Une première version du parasite les dénigrait ( et voulait être maître du mooooonde... Rien de bien intéressant, quoi. ) mais je pense qu'il est plus jouissif d'essayer de les respecter et de les protéger, autant par instinct ( un parasite se doit d'essayer de tuer le moins possible son hôte, c'est tout de même sa source de vie !) que par considération pour un autre être pensant.

    Bref, ça n'aura pas été mon personnage le plus évident à jouer, mais je l'ai beaucoup apprécié. Autant son côté ambitieux que jeune et inexpérimenté, complètement faillible et prenant plus de responsabilités qu'il pouvait en supporter. Et il est mort de façon complètement absurde après son "évolution".
    avatar
    Too Friendly
    MasculinAge : 63Messages : 29

    le Sam 27 Fév 2016 - 14:28

    Je doute que ma participation ajoutera grand chose au débat et résumer ce personnage ne sera pas très vendeur de prime abord… mais je veux bien m'essayer *laugh* Il est sûrement bourré de défauts car vieux, mais hey, c'est bien pour ça que je suis là.

    Mon personnage évolue dans un contexte sur... Pokémon à la base, mais il peut évoluer dans une multitude de contextes pour peu que son histoire assez sombre et particulière soit transposable. D'ailleurs je la résumerai de manière générale et non adaptée au contexte d'origine, même si c'est un poil plus crédible dans ce cas.

    Les points principaux de son histoire sont...

    Clyde Jester est un jeune garçon né dans une bonne famille. Sa mère est un médecin réputé dans une des plus belles villes de la région et son père devient rapidement adjoint au maire. Malheureusement, suite à de nombreux conflits politiques, parce que la politique du coin est très corrompue et tordue, son père se fera assassiner et sa famille ruiner. Il déménagera avec sa mère dans le lieu le plus sombre et malsain qui soit, vivra désormais dans la pauvreté et cherchera à comprendre pourquoi ils en sont arrivés là, car n'étant pas au courant du complot visant sa famille. Une organisation à laquelle appartiennent la majorité des têtes de la région, y compris celui qui a entraîné le cauchemar de Clyde, a la mainmise sur la ville et le jeune garçon, ne pouvant plus recevoir une éducation correcte dans de telles conditions, sombrera dans la délinquance lorsqu'un membre de l'organisation l'embrigadera dans ses rangs. Son but ? Se servir du gamin pour faire la sale besogne, un toutou bien obéissant qu'il pourrait accuser en toute bonne foi si un assassinat ou un vol tourne mal, tout en profitant du travail fait pas Clyde pour grimper dans la hiérarchie. Il devient donc une sorte d'enfant monstrueux et sans morale, un bully de niveau supérieur en somme, et au fil des années, il n'a plus toute sa tête. Hélas (heureusement ?) une mission dans le désert tournera mal et il sera contraint de fuir. Il sera sauvé par un vieux gérant de colosseum (donc une sorte d'arène) qui va mettre ses talents en combat à profit pour se faire un max de thune. Clyde, renommé Neal pour ne pas laisser de traces de son passé obscur, devient une sale petite peste arrogante et combattive qui amuse beaucoup le public, et il commence à se plaire… mais aussi à ressentir des remords. Cela s'accentue le jour où il quittera le colosseum et fera la rencontre d'Ellen lors d'une attaque de l'organisation qui a ruiné sa vie. Tous deux vouent une profonde haine envers ces Bad Guys™, aussi ils décident de les attaquer après avoir noué une puissante amitié. Mais ce ne sont que des adolescents, aussi leur tentative tourne au fiasco et Neal abandonne Ellen lorsqu'elle découvre qu'il a été un horrible criminel, en lisant un vieux journal qu'il garde encore aujourd'hui. Il ne la reverra plus et ignore encore ce qui lui est arrivé. Finalement, complètement anéanti par les remords, n'ayant plus la moindre once d'éducation ni d'espoir, Neal Aster, reniant définitivement son passé et son nom, retourne voir de proches parents qui lui trouveront un emploi assez pourri d'apprenti pâtissier dans une région éloignée. Loin de ses rêves d'enfants, à savoir être un super-héros, donc.. mais Neal accepte malgré tout, voulant fuir ce lieu et n'ayant pas le choix pour survivre.

    Ses aspirations sont...

    Il n'a plus aucun espoir, en fait. Survivre aux séquelles que lui a laissé son histoire est déjà pas mal pour lui, même si il songe régulièrement à se donner la mort. Pour l'heure, il essaie de mener une vie banale de personnage léger et excentrique, sans laisser le moindre soupçon de sa nature réelle, ce qui est… franchement dur par moments. De bons amis, des mauvaises blagues, ça lui suffit amplement, même si il a du mal à le gérer. Son existence est déjà complètement ruinée à ses yeux, en fait.

    Ses peurs/barrières sont...

    Outre le fait qu'il soit un poil paranoïaque et craint en permanence qu'on vienne le chercher, le tuer, lui rappeler ses crimes, l'arrêter ou whatever, il croit que tout le monde est contre lui en somme… ah bah c'est déjà pas mal en fait. Il ne fait pas confiance aux gens à cause de ça, et si il apparait comme très sociable et accessible (et il ne joue pas la comédie, il aime vraiment les gens), être très proche de quelqu'un serait insupportable. Il a une peur bleue de rebasculer du côté Chaotic Evil de la force, parce qu'il sait que c'est dans sa nature de tout détruire en se marrant… il est même claustrophobe et craint le noir, autant dire que niveau peurs qu'il n'affiche pas sont assez nombreuses, à toutes les échelles. Ai-je mentionné que se rappeler de ses actions traumatisantes le terrorise et est extrêmement douloureux, donc il l'évite au maximum ? Ca fait beaucoup.

    Caractériellement, il est plutôt...

    C'est l'Enfant Terrible du village. Un sale gosse sarcastique et un peu idiot qui embête les gens par pur amusement, qui vous incite à fuir avec son sourire narquois, qui, vous le savez, va vous arracher plus de soupirs que quelconque. Et il en joue, parce que c'est un bon acteur ; pour qu'on ne l'approche pas trop notamment, et se distraire un peu. Mais lorsqu'on le connait un peu (et beaucoup de monde connait cet excentrique de première là où il vit), si on passe au-delà de son côté petite commère narcissique aux airs de divas ennuyeuses, il est aussi quelqu'un de très relax, cool, sympathique, bref un mec bien, le genre que tu veux dans tes potes, qui va te faire un câlin si tu vas mal et sera toujours prêt à traîner sur le canapé à regarder une série avec toi plutôt qu'aller au boulot (parce qu'il travaille JAMAIS). C'est aussi un grand pacifiste qui tendra l'autre joue si vous le frappez, ne serait-ce que par esprit de provocation… ou par crainte d'aller trop loin. J'ai déjà évoqué toutes ses peurs plus haut ainsi que son côté terriblement violent et assez macabre, c'est un sale gosse avec qui le karma a été méchant et qui a été dressé de sorte à ce qu'il en veuille au monde entier, on lui a vraiment enseigné que la seule manière de vivre était de frapper et tuer, de mettre tout ça sur le dos d'un autre et d'écraser tout le monde, autant dire qu'il a fini par devenir un enfant tordu et qu'il n'arrive pas à se défaire de ce fond affreusement mauvais qui le caractérise. Il est complètement brisé et ne vit que pour contenir ses mauvais penchants en s'empêchant d'y réfléchir comme il peut. KEURKEUR.

    Il est différent des personnages que je fais habituellement sur tels points..

    Alors j'ai une variété énorme de personnages parce que j'en ai genre vingt. Mais Neal est clairement particulier dans le sens où… non seulement c'est le plus développé, le plus ancien, et surtout celui qui a le plus de facettes différentes, si bien qu'il est assez compliqué de le classer dans une catégorie à part entière. Sans compter que nombre de mes personnages aux penchants aussi mauvais sont psychopathes, sociopathes ou affichent en tout cas des traits propres à ce trouble comme l'absence complète de remords, or Neal… est caractérisé par ses remords et ses crimes le hantent. Donc c'était assez galère à gérer par moments.

    Les points qui pourraient me poser problème avec ce personnage…

    Alors, même si je n'ai pas tout utilisé pour des raisons de cohérence, voici un peu les sujets sur lesquels j'ai fait des recherches pour lui : paranoïa, PTSD, anxiété, dépression majeure. Alors forcément, comprenez que même quand on a pas mal de connaissances sur le sujet ou qu'on est soi-même touché, c'est assez compliqué à retranscrire, et surtout c'est dur d'éviter de faire too much. Ajoutez à cela son manque d'éducation flagrant et son aspect très excentrique, et on tombe tout de suite sur un personnage beaucoup plus complexe à jouer que de prime abord… au départ je tâtonnais. Il n'avais pas assez de séquelles de son passé quand même TRES chaotique à la base, puis il est devenu un peu trop angsty. A l'heure actuelle je pense avoir trouvé un équilibre entre les deux, même si j'ai encore des progrès à faire, et on me complimente de plus en plus à ce sujet en disant qu'il est bien moins caricatural (que ce soit pour l'aspect "sale teigne" comme l'aspect "c tro trist" d'ailleurs), qu'il est plus attachant. Autre problème, ses évolutions possibles. Malgré mon attachement à Neal, qui est certainement un de mes principaux OC et un des plus anciens que je joue (ce qui explique qu'il soit caricatural au début, j'ai énormément progressé), je sais qu'il ne sera jamais heureux, mais… va-t-il céder à ses mauvais penchants, mourir tragiquement, ou continuer à souffrir ? Je ne sais pas et le choix est très compliqué dans la mesure où ça implique de réfléchir encore pendant des heures et des heures à son développement. En gros ; c'est un problème dans tous les sens du terme *laugh* Et trouver un juste milieu entre tous les aspects de sa personnalité est vraiment compliqué par moments, j'espère pouvoir l'améliorer encore au fil du temps.

    – Ney
    avatar
    Jojo Lapaille
    MasculinAge : 20Messages : 26

    le Sam 5 Nov 2016 - 17:00

    Je sais que j'ai d'autres choses à faire mais j'avais envie de participer à cet exercice, ça pourrait m'aider pour ledit personnage. Je vais parler de Timmy qui est un personnage importé d'un forum "mort" ou il a vécu pas mal de chose, mais dont je ne vais pas parler ici vu que ce qui m'intéresse c'est le nouveau contexte.

    Mon personnage évolue dans un contexte sur...

    Les héros, enfin, il serait certainement plus juste de dire "le surnaturel" en général vu le déclin des héros dans le contexte actuel. Disons que dans un monde ou les menaces contre l'humanité sont nombreuses entre les extra-terrestres, les psychopathes de toute sorte et de tout gabarit et les êtres doté de pouvoir plus ou moins impressionant des héros se sont dressés. Eux aussi étaient doté de pouvoir ou même parfois étaient des entités supérieurs ou juste différentes qui se battaient pour le bien. On peut vraiment trouver de tout dans ce monde (concentré sur une ville qui est le centre névralgique de ce système) du la fille qui peut se transformer en renard tout mignon au fragment du Béhémoth biblique.

    Les points principaux de son histoire sont...

    Histoire:
    Je vais le dire tout de suite, Timmy a pas eut de chance, son créateur (moi) avait envie de faire un perso dépressif pour la première fois. Bon, il s'en est plutôt bien tiré mais c'est pas la joie quand même.

    Timmy est née dans une famille plutôt classique, un papa, une maman, des oncles, des tantes, des grands parents. La base. Mais bon, il est arrivé dans un monde ou rien n'est vraiment normal et il s'est retrouvé dès la naissance, sans que ses parents ne le sachent, avec une malédiction. Ce sont des choses qui arrivent régulièrement la bas mais ce n'est jamais plaisant. Ladite malédiction était assez simple : Timmy serait destiné à vivre dans une profonde solitude toute sa vie durant mais il parviendrait à en tirer un grand pouvoir. Un mal pour un bien, le karma quoi.

    Mais quand ce genre de chose te colle à la peau dès les premiers jours de ta vie c'est pas très cool même si au départ cela n'avait qu'assez peu de conséquence. Timmy était un petit garçon très timide, ça arrive, qui n'arrivait pas à se faire d'amis, les gamins sont méchants, et qui avait une certaine tendance à parler à ses peluches, tout le monde a bien eut un ami imaginaire. En parlant d'ami imaginaire son plus grand ami imaginaire fut la première manifestation de son pouvoir. Pour combler sa solitude il a donné une conscience et la parole à son ours en peluche sobrement nommé Teddy.

    Celui ci s'est avéré être son coach Man vs City lorsque la malédiction a frappé son premier grand coup précipitant la jolie petite famille de Timmy dans le piège d'une créature peu recommandable, elle aussi maudite d'ailleurs, le Wendigo. Pour ceux qui ne savent pas un Wendigo, c'est ça :

    Mocheté :

    À partir de là la vie de Timmy a été assez mouvementé. Il s'est retrouvé seul évidemment, enfin, il avait toujours Teddy mais à 4 ans dans la rue avec une malédiction qui semblait l'empêcher de trouver de l'aide ou que ce soit ça n'a pas été facile. C'est Teddy, qui avait appris moultes choses devant la télévision des parents qui l'a guidé pendant cette période difficile jusqu'à ce qu'il trouve un premier compagnon durable. Un squelette nommé Johnson dont le seul but était, selon ses dires "D'occire la vermine démoniaque hors des terres pures de notre belle Amérique."

    Étrange personnage que ce Johnson qui a pris le garçon sous son aile et qui pendant trois ans l'a guidé, lui a appris à survivre dans ce monde de brute mais surtout lui a révélé la vérité derrière son histoire. Sa malédiction et le pouvoir qu'il cachait en lui. Il savait tout cela car il avait eut un différent avec un curieux personnage fort sympathique qui chassait lui aussi les créatures maléfiques mais aussi les humains corrompu par un quelconque sort qui les éloignerait des mortels. De la à dire qu'il n'avait pas apprécié la vue d'un squelette ambulant il n'y a qu'un pas.

    Mais la solitude finissait toujours par rattraper Timmy qui fut un jour séparé de Johnson et continua sa route seul, avec Teddy toujours à ses côté. C'est à ce moment qu'il a usé pour la seconde fois de ses pouvoirs, s'il ne pouvait pas vaincre sa solitude avec des moyens normaux, il utiliserait la solitude elle même pour se faire de la compagnie. Bon, c'était pas aussi bien formulé dans sa tête, il n'y avait quelques larmes sur ses joues, normal à sept ans. Mais je suis ici pour un résumé déjà trop long alors nous n'avons que faire de ces détails. C'est ainsi qu'il donna naissance à Baka, un être humanoïde bien que difforme incapable de parler et incapable de faire plus que des actes basiques. C'était son premier amis après Teddy.

    Timmy, Teddy et Baka ont donc continuer leur route à trois et pendant les six ans qui ont suivit ont fait plusieurs rencontre de personnages important que je ne vais pas détailler, qui ont poussé à leur tour à la création d'un nouvel "ami". Il y eut Heim, Némée et enfin Osi. Tous étaient plus réussi les uns après les autres, tous avaient leur caractère propre ainsi qu'une apparence distincte selon le rôle qu'ils jouaient pour Timmy. Baka était la première création du garçon il n'avait rien de très spécial mais il semblait totalement incapable d'être détruit, il était le combat contre le caractère éternel de la solitude de Timmy. Heim était un grand chevalier comme on en fait que dans les dessin animés, le protecteur de Timmy. Némée était une jeune femme douce et agréable qui pouvait devenir terrifiante si on mettait le garçon en danger, une mère de substitution et Osi était une sorte de squelette réservé qui abritait en lui un grand pouvoir, il était le reflet de ce qu'aimerait être Timmy, quelqu'un capable de se défendre seul (entre autre).

    Et pis après de nombreuses péripéties le garçon de treize ans s'est retrouvé avec ses quatre amis dans la fameuse ville ou tout se passe, il avait enfin battu la solitude et il pouvait commencer à vivre comme un vrai petit garçon.

    (ce qui évidemment n'est pas vrai vu qu'il est plus seul que jamais, ses quatre "amis" n'étant qu'une création de ses pouvoirs dont l'existence ne tient qu'à la volonté de Timmy et pourtant il dépend d'eux vu qu'il est incapable de se débrouiller seul, c'est un joli cercle vicieux.)

    Ses aspirations sont...

    Nombreuses et parmi elles on peut trouver : vivre comme un garçon normal, trouver une famille, savoir se défendre seul, devenir un super héros super fort comme dans les dessins animés, se faire plein d'amis en plus de ceux qu'il a déjà, se débarrasser de sa malédiction et la liste est encore longue. C'est encore un enfant, il a des rêves plein la tête.

    Ses peurs/barrières sont...

    La solitude. Ça je pense que personne n'est étonné. Mais c'est pas une peur de fillette, c'est à dire que c'est un vrai Autophobe, il ne peut pas se retrouver seul, c'est la crise d'angoisse assuré. Sinon dans une moindre mesure il a peur des fonds marin à cause de Pirate des Caraïbe 2.

    Caractériellement, il est plutôt...

    Normal je dirai, pour un gamin qui est passé par tant d'épreuve il arrive à être plus ou moins sain d'esprit et pas trop suicidaire. Certes il est timide et renfermé sur lui même mais vu que son autophobie est plus forte que tout il ira vers les gens dès qu'il se sentira seul. Peut importe qui ils sont ou ce qu'ils sont. Sinon la plupart du temps il agit comme un garçon de son âge, la télé, les sucreries, les choses basiques.

    On peut tout de même noter qu'il a un sens moral quelque peu biaisé à cause d'une des personnes qui l'a guidé durant son errance. Une jeune fille complètement illuminé à la recherche d'une créature surnaturelle toute puissante. Une nana bizarre certes, mais qui a su impressionner Timmy parce que même si elle n'avait que quelques années de plus que lui elle arrivait à être parfaitement autonome et elle est devenu en quelque sorte son modèle. Mais lorsqu'à douze ans on vit sur les routes à la recherche du Flying Spaghetti Monster c'est qu'il y a un problème quelque part et elle a partagé avec Timmy certaines notion un peu décalées à propos du bien et du mal.

    Mais c'est compliqué de parler du caractère de Timmy parce que s'il arrive à être "normal" dans les grandes lignes c'est grâce à ses quatre amis qui retiennent chacun une partie des sentiments négatifs très fort qu'il a accumulé à travers les épreuves et c'est la force de ces sentiments qui les animent, alors le jour ou ils disparaitront il faudra bien que ces sensation reviennent à leur propriétaire.

    Il est différent des personnages que je fais habituellement sur tels points...

    D'abord Timmy est un personnage très jeune par rapport à ma moyenne, j'aime bien faire des vioc d'habitude mais là je me suis dis que j'allais tenter l'expérience.

    Ensuite Timmy a un passé très noir ce qui là encore est assez nouveau pour moi. J'ai essayé de ne pas le plonger dans ces histoires de vengeance et de Edgelord que je vois partout et je pense y être plus ou moins arrivé.

    Très important ensuite jouer Timmy ne veut pas dire que jouer Timmy. Ça veut aussi dire jouer Baka, Némée, Heim et Osi qui ont leur caractère et leur façon de voir le monde et d'agir propre même s'ils ne feront jamais rien qui porterait préjudice à Timmy.

    En conséquences...

    Ma plus grande difficulté avec Timmy va être de ne pas faire n'importe quoi. Gérer cinq personnage n'est pas facile mais ça à l'air tellement fun sur le papier que je veux essayer.

    Ensuite un autre grand soucis que je vais avoir avec Timmy et qui je pense peut ravir le titre de "plus grande" c'est l'image que je m'en fait. Comme dit plus haut Timmy est un personnage que j'importe d'un autre forum avec un autre contexte, d'autres centres d'interets, d'autres joueurs etc. J'ai cherché à retranscrire assez fidèlement le Timmy que j'ai aimé et que j'aime toujours de ce forum sur le nouveau mais j'ai peur que le chemin que j'ai parcouru avec le "premier". Après je vais obligatoirement emprunter un chemin différent avec ce Timmy vu que par exemple le premier a du vivre inRP la découverte des quatre compagnons. Mais une chose qui risque de briller dans mon esprit comme un phare c'est la finalité. Timmy a finit par être un "grand méchant" ou du moins un personnage plus ou moins fort et pas spécialement sympa, sa solitude l'ayant rongé jusqu'à le brisé psychologiquement. Et je ne sais pas si j'ai envie de vivre la même chose cette fois ci, ça semble contre productif, mais en même temps c'était tellement cool de voir mon petit Timmy devenir une épine dans le pied d'autre personnage bien plus "badass".

    Donc...

    Le but est plus d'éviter la déception que de prendre un chemin en particulier alors je pense que je vais partir en ne me fixant aucun objectif final de progression. Le premier Timmy était "destiné" si je puis le dire comme ça a mal tourner, mais lui non. Je pense que je vais tenter de me baser sur l'influence qu'auront les autres PJ du forum pour savoir ce qu'il adviendra de lui et peut être qu'au fil des rp je vais trouver l'illumination sur ce qu'il deviendra dans cette ville si spéciale.

    Et pour ce qui est du bordel j'ai toujours aimé le bordel, je vais juste essayer de pas trop en faire parce que ça risque de pas plaire à tout le monde.

    Voilà pour moi :3
    avatar
    Minnieboo
    FémininAge : 25Messages : 15

    le Lun 14 Nov 2016 - 0:12

    Je vais vous présenter un personnage qui me tien tout particulièrement à cœur : Iwan Baumann.

    Mon personnage évolue dans un contexte sur... les écoles essentiellement. A la base, j'ai créé ce personnage sur un forum universitaire où il régnait une guerre des sexes (fille contre garçon), mais aussi une guerre d'idéologie (bagarre vs manipulation). J'ai aussi joué ce personnage sur un forum de super héros où il incarnait "le croquemitaine" dans un jeu vidéo.

    Les points principaux de son histoire sont.. dans le premier contexte, il est fils unique de parents catholiques pratiquants extrémistes. Ils ont élevés leur fils avec la religion catholique et de façon très stricte. Alors même s'il n'est pas spécialement croyant, il a des restes de cette éducation comme aller à l'église pour prier, se confesser, ... mais aussi sa vision des femmes. Il déteste les femmes à cause de la bible, du jardin d’Éden. Pour lui, elles sont le fléau des Hommes.

    Vivant dans plusieurs pays à cause du métier de son père (PDG d'une grande entreprise), il commence à sa "crise d'adolescence" aux Etats-Unis en apprenant à jouer de la guitare pour s'évader psychologiquement. Malheureusement, ce n'était pas assez alors il a essayé le théâtre, d'apprendre le violoncelle. Mais quand il voyait que rien ne fonctionnait, il s'est tourné vers la drogue et la débauche sexuelle. Quand ses parents l'appris, ils déménagent en Angleterre où là, il changea du tout au tout et il viola même une fille parce qu'elle était habillée d'une façon peu convenante, qu'il était trop tard pour qu'elle soit dehors et aussi parce qu'il était saoul. Ses parents ont payé les parents de la victime pour son silence et ils l'ont envoyé dans un établissement, dans un autre pays, pour les enfants à problème.

    Pendant son séjour, il s'est amusé à torturer psychologiquement autant de filles qu'il voulait, mais aussi des garçons. Il apprit aussi dans cette période qu'il était homosexuel et il assume plus ou moins son orientation. Sauf que ses parents l'apprirent et ils décidèrent de le faire revenir aux USA pour qu'il soit admis dans un centre de reconversion. Ils préfèrent voir leur fils comme un violeur plutôt que comme un homosexuel. Quand la conversion fut fini, ils le renvoyèrent dans l'établissement où ils étaient. Toutefois, cette conversion n'a pas fonctionné et il était encore plus déterminé à torturer d'autres personnes pour le plaisir, mais aussi pour se défouler.

    J'ai arrêté de développer ce personnage sur ce point parce que j'ai pas trouvé de forum où je pourrai continuer à le faire évoluer.

    Dans le second contexte, il n'a pas vraiment d'histoire (enfin j'ai pas trop pris le temps de la développer). Il est juste le méchant d'un jeu vidéo qui a atterri dans notre monde grâce à une petite enfant associable .... mais c'est une autre histoire 8D

    Ses aspirations sont... juste de vivre heureux. Dans son enfance, il était heureux. Dans son adolescence, il a retrouvé un semblant de bonheur avec ses passions (la musique, le théâtre, la photo, ... tout ce qui touche à l'art en général). Depuis la fin de son adolescence, il aspire seulement à vivre sa vie et faire ce qu'il lui plait le plus : augmenter sa capacité de torture tout en essayant de trouver sa place dans la société.

    Ses peurs/barrières sont... les femmes et la solitude. Même s'il déteste vraiment les femmes au point d'appeler sa haine, sa peur des femmes une phobie, sa plus grande peur reste la solitude. Il a peur de se retrouver de nouveau seul, abandonné. Mais il ne le laissera jamais paraître et plus il va vouloir s'attacher à une personne, plus il va vouloir la torturer pour qu'elle le déteste.

    Heureusement pour lui, dans le nouveau contexte, il a trouvé des personnes avec qui, il peut être lui-même et avec un peu -beaucoup- de travail, il va pouvoir vaincre cette peur de la solitude. En ce qui concerne les femmes, cette peur vient de son éducation donc je pense pas qu'elle va pouvoir être soigné.

    Caractériellement, il est plutôt... pragmatique. C'est un connard, un sadique, un ... tout ce que tu veux, mais il reste objectif dans quasiment n'importe quel situation. Même s'il apprécie une personne, un groupe de personne, il sait que si ya besoin de la sacrifier pour le bien de tout le monde ou pour le bien de la situation, il le fera. On pourrait aussi le qualifié de "froid" de manière générale vu qu'il reste objectif, patient et calme dans le trois quart des situations, même dans les plus critiques.

    Il est différent des personnages que je fais habituellement sur le point.. de la création : quand j'ai repris le forum rp, j'ai créé mes deux personnages principaux sur des moments de ma vie, sur des visions que j'avais de ces deux périodes. Pour Iwan, c'est une autre histoire. A la base, Je l'avais créé parce que dans l'ensemble (en enlevant l'extrême sadisme qui l'habite), Il était le genre de personne que je voulais être, que je pensais vouloir être.

    Les points qui pourraient me poser problème avec ce personnage :
    Avec ce personnage, j'ai de nombreux problèmes (peu handicapant) sauf un : son sadisme. Iwan est censé faire peur rien qu'à son aura quand il tient un couteau dans la main. Il est autant sadique physiquement que psychologiquement. Il aime torturer les gens et son imagination l'aide à obtenir satisfaction dans ce domaine.

    Comment je pourrais franchir ces difficultés :
    Depuis la naissance de ce perso, j'ai beaucoup regardé de séries / films d'horreurs psychologiques pour pouvoir augmenter mon taux "d'imagination sadique" et lire des livres policiers axés sur la psychologie pour pouvoir essayer de retranscrire l'ambiance perverse, malsaine qu'il dégage. Mais je sais qu'il me reste encore beaucoup de travail (et heureusement) dans ce domaine.
    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 13:21