AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Le conte de NU : Les princesses de la pleine lune

    Partagez
    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Sam 29 Aoû 2015 - 23:38

    Rappel du premier message :

    (29 août 2015) [23:34:19] @ Okhmhaka : Sur N-U, les pirates sous la pleine lune se transforment en princesses :hum:

    Racontons donc l'histoire de NU. Chaque personne postant à la suite de ce message ajoute quelques mots à l'histoire en postant entre 1 et 20 mots (si votre phrase n'est pas complète, pas de problème. Au suivant d'inventer !)
    Vous avez le droit de poster 2 messages à la suite seulement si 48h se sont écoulées depuis le dernier message

    Je commence :

    Il était un navire nommé le Never-Utopia



     
    avatar
    Nihil Scar Winspeare
    Messages : 4792

    le Jeu 10 Déc 2015 - 0:55

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan.
    Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de

    avatar
    Qazea
    MasculinAge : 21Messages : 206

    le Jeu 10 Déc 2015 - 16:14

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en
    avatar
    Nihil Scar Winspeare
    Messages : 4792

    le Mer 23 Déc 2015 - 22:36

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl.

    avatar
    Raeden Liddell
    MasculinAge : 25Messages : 177

    le Mer 23 Déc 2015 - 22:58

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl.Sailor moon! Il fallait trouver Sailor moon!
    avatar
    Shoki
    FémininAge : 16Messages : 1310

    le Jeu 24 Déc 2015 - 15:21

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl. Sailor moon! Il fallait trouver Sailor moon! Gravity décida d'invoquer un Nyan Cat pour cette tâche,
    avatar
    Nihil Scar Winspeare
    Messages : 4792

    le Sam 26 Déc 2015 - 22:36

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl. Sailor moon! Il fallait trouver Sailor moon! Gravity décida d'invoquer un Nyan Cat pour cette tâche, même s'il avait des doutes sur ses compétences en temps que "chien de pistage".

    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Sam 16 Jan 2016 - 12:00

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl. Sailor moon! Il fallait trouver Sailor moon! Gravity décida d'invoquer un Nyan Cat pour cette tâche, même s'il avait des doutes sur ses compétences en temps que "chien de pistage". Son oeil de graphiste lui soufflait cependant que personne ne pourrait résister à tant de mignonnerie teintée d'arc-en-ciel, surtout pas une magical girl. Elle viendrait à eux d'elle-même. D'ailleurs,



     
    avatar
    ArronGot
    MasculinAge : 20Messages : 326

    le Sam 16 Jan 2016 - 12:08

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl. Sailor moon! Il fallait trouver Sailor moon! Gravity décida d'invoquer un Nyan Cat pour cette tâche, même s'il avait des doutes sur ses compétences en temps que "chien de pistage". Son oeil de graphiste lui soufflait cependant que personne ne pourrait résister à tant de mignonnerie teintée d'arc-en-ciel, surtout pas une magical girl. Elle viendrait à eux d'elle-même. D'ailleurs,à l'horizon Sailor moon et deux autres magical girl arrivaient en volant, apportant avec elles un coffre contenant



    Encore merci Alkhana :
                    
    avatar
    Mafeliquement
    FémininAge : 22Messages : 377

    le Sam 16 Jan 2016 - 21:51

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl. Sailor moon! Il fallait trouver Sailor moon! Gravity décida d'invoquer un Nyan Cat pour cette tâche, même s'il avait des doutes sur ses compétences en temps que "chien de pistage". Son oeil de graphiste lui soufflait cependant que personne ne pourrait résister à tant de mignonnerie teintée d'arc-en-ciel, surtout pas une magical girl. Elle viendrait à eux d'elle-même. D'ailleurs,à l'horizon Sailor moon et deux autres magical girl arrivaient en volant, apportant avec elles un coffre contenant un oeuf géant. Un œuf d'autruche géant.



    L'autruche a t-elle le même gout que le poulet ?

    avatar
    Shoki
    FémininAge : 16Messages : 1310

    le Sam 11 Juin 2016 - 21:57

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl. Sailor moon! Il fallait trouver Sailor moon! Gravity décida d'invoquer un Nyan Cat pour cette tâche, même s'il avait des doutes sur ses compétences en temps que "chien de pistage". Son oeil de graphiste lui soufflait cependant que personne ne pourrait résister à tant de mignonnerie teintée d'arc-en-ciel, surtout pas une magical girl. Elle viendrait à eux d'elle-même. D'ailleurs,à l'horizon Sailor moon et deux autres magical girl arrivaient en volant, apportant avec elles un coffre contenant un oeuf géant. Un œuf d'autruche géant. Elles le déposèrent sur le navire





    avatar
    ArronGot
    MasculinAge : 20Messages : 326

    le Dim 12 Juin 2016 - 2:11

    Il était un navire nommé le Never-Utopia qui était peuplé d'étranges pirates, tous timbrés. Ils dansaient la polka au milieu de la nuit sous la pleine lune, étrangement ivres d'une douce musique venant de l'océan. Lorsqu'ils écoutaient cette musique, ils se transformaient en loups-garous, puis ils avaient une soudaine envie de viande fraîche ! Seulement en guise de viande fraîche, il ne restait que des énigmatiques petites fées dans un bocal étiqueté "Ne pas toucher - dangereux". Elles avaient été amenées sur le Never-Utopia par l'horrible capitaine Jack. Chaque nuit, celui-ci revêtait sa robe de princesse parfumée au chamallow et agitait son tricorne pour exprimer ainsi tout son amour de la vie. D'ailleurs, si les bons mots étaient prononcés, le tricorne se transformait en une bouteille de soda vide et de toutes les couleurs qui permettait d'invoquer l'esprit du Kraken-Palourde. Cette drôle de divinité aimée des pirates finit par se lasser d'être appelée et décida de sortir de la bouteille pour découvrir le vaste monde avec ces pirates un peu timbrés. Malheureusement le Kraken-palourde avait bien grossit durant ces années dans le tricorne et le Never-Utopia se mit à craquer sinistrement sous le poids de la bête. Mais vif comme le vent, Hismé le flibustier n’arrivait pas à se concentrer sur les découpes précises qu’exige un corps jeune et tendre. Muni de son cerveau digne d’une huître sous formole, il fit appel à sa collègue cannibale Ehawee pour compter les tentacules de la bête et calculer combien de sushis de kraken ils pourraient réaliser. Armée de son hachoir à rats, Ehawee se mit à chatouiller les tentacules du kraken qui se mit alors à parler. Oui, le kraken avait une voix et parlait français (avec un léger accent norvégien) ! Il dit tout haut en peu de mots ce que tout le monde pensait tout bas. Il leur parla de la fameuse légende des Loups-garous de l'espace qui peuvent manger ce qu'ils désirent lorsqu'ils sont transformés en magical girl. Sailor moon! Il fallait trouver Sailor moon! Gravity décida d'invoquer un Nyan Cat pour cette tâche, même s'il avait des doutes sur ses compétences en temps que "chien de pistage". Son oeil de graphiste lui soufflait cependant que personne ne pourrait résister à tant de mignonnerie teintée d'arc-en-ciel, surtout pas une magical girl. Elle viendrait à eux d'elle-même. D'ailleurs,à l'horizon Sailor moon et deux autres magical girl arrivaient en volant, apportant avec elles un coffre contenant un œuf géant. Un œuf d'autruche géant. Elles le déposèrent sur le navire et l’œuf se mit à craqueler, puis un



    Encore merci Alkhana :
                    
    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 13:08