AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Faire du graphisme son métier

    Partagez
    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Lun 24 Aoû 2015 - 0:17

    Un bon petit nombre d'entre vous envisage de faire du graphisme son métier, sous une forme ou une autre. Je me suis dit qu'il serait intéressant d'ouvrir un sujet sur ce thème pour que vous puissiez partager vos projets, vos doutes, vos expériences, vos astuces etc.

    Alors, qui parmi vous veut travailler dans ce secteur ? Quelles études avez-vous fait/envisagez-vous/êtes vous en train de faire ? Quels sont vos conseils ? ETC. :)



     
    avatar
    Gravity
    MasculinAge : 19Messages : 2369

    le Lun 24 Aoû 2015 - 1:14

    -


    Dernière édition par Gravity le Ven 18 Déc 2015 - 21:13, édité 1 fois



    avatar
    Syel
    FémininAge : 20Messages : 773

    le Lun 24 Aoû 2015 - 15:36

    Hey o/
    Je me suis sentie obligé de commenter ce sujet, bien évidemment, dès que j'ai lu le titre *-*
    Bon déjà j'ai eu un bac S donc aucun rapport avec le graphisme ou autre, mais contrairement à Gravity je suis quand même contente de l'avoir eu parce-que si jamais je veux faire autre chose etc bah... C'est tout de suite bien vu dans le cv ^^
    A la rentrée je me dirige donc vers un DUT MMI (Métiers du Multimédia et de l'Internet), allez savoir pourquoi je n'avais vraiment pas envie d'aller en BTS ._. puis faute de moyen, je ne pouvais pas rejoindre des écoles de graphisme ^^
    Néanmoins, étant donné que ce dut est pluridisciplinaire, il ouvre pas mal de porte. Il y a pas mal de matière lié au graphisme (programmation, dessin, infographie...) mais aussi de la photographie ou des créations de court-métrages. Moins sympathique il y a aussi de l'économie, du webmarketing et plein d'autres matières aux noms compliqués !
    Du coup il prépare aux métiers de webdesigner mais aussi de directeur artistique, webmestre et tout le tralala.
    Par la suite j'avais pensé faire une licence pro CIAN (convergence internet audiovisuel numérique) histoire de découvrir un peu plus les métiers de l'audiovisuel qui m'intéressent aussi beaucoup ^^

    Bon je ne peux pas vraiment beaucoup en parler vu que je n'y suis pas encore mais je pense que c'est une bonne alternative quand on ne peut pas forcément intégrer de grandes écoles :)
    (bien qu'après ce dut vous pouvez tenter les Gobelins ou autres)
    Sinon moi personnellement j'aimerais me diriger vers le webdesign ou encore le motion design puis voir ensuite ce que je ferais car la plupart du temps, pour devenir directeur artistique il faut le plus souvent passer par ces petits métiers ^^



    avatar
    Gravity
    MasculinAge : 19Messages : 2369

    le Lun 24 Aoû 2015 - 15:55

    Les DUT offre quand même de la pratique ? Je me suis pas trop renseigné mais il me semble que c'est un peu plus de cours généraux et peu de pratique au final comparé à des écoles spécialisés qui proposent souvent une alternance en entreprise. Ensuite certaines grandes écoles comme les Gobelins sont gratuites (pour la formation Design Graphique en tout cas) et même rémunéré =)
    Sinon ça a l'air sympa en effet, tu vas découvrir un peu de tout c'est chouette ^^ Même le webmarketing c'est intéressant faut pas croire x) En tout cas n'hésite pas à redonner de tes nouvelles ici après ta première année (ou même en milieu d'année).
    Et le métier du motion design c'est assez judicieux car de plus en plus demandé ^^



    avatar
    valtena_ethan
    MasculinAge : 26Messages : 414

    le Lun 24 Aoû 2015 - 20:32

    Bonjour, ancien étudiant en infographie (spécialisé en 3D) je me sens obligé de participé.

    Le problème avec les métiers du graphisme, c'est qu'on forme beaucoup trop de gens par rapport au nombre de postes. Fait du graphisme son métier n'est pas donné. Et plus que pour d'autres métiers, il faut le mérité. Oui je tente de brisé vos rêves roses là. Mais pas de vous décourager. En fait je juste vous faire remettre en cause pour solidifier votre motivation(et vous en aurez vraiment besoin) ou vous éviter de perdre quelques années.

    Alors ai-je aimé ma licence oui (je l'ai même eu et je me sers des compétences acquises à titre perso). Même si finalement je suis partie autre part, je ne regrette pas d'avoir fait la licence. Plus de regard sur le monde, plus d'ouverture d'esprit, plus de méthode de travail (bien obligé pour survivre aux charrettes), apprentisage plutot sévère de l'anticipation de problème (fichier conrrompu, rendu qui crash ...et autres pertes de travail, y compris les format raisin dans le metro).

    Vous êtes motivés ? Allez y, vous n'aurais rien a mérité et même si vous vous réorienté vous n'auriez perdu. Le métier est très intéressant si vous réussisez. Faut bien ça, vu que la plupart des graphistes gagne pas grand chose. Même sans vouloir en faire son métier, il y a pas mal de truc à en retirer.

    Vous n'êtes pas prêt à bosser d'arrache pied ? oubliez.

    C'est un peu sévère et net comme avis, mais il y a pas d'intérêt a tenter de rendre glamour un avis.



    avatar
    Syel
    FémininAge : 20Messages : 773

    le Lun 24 Aoû 2015 - 20:35

    @Gravity : Dans ce dut en tout cas, ils nous ont dit que c'était du 50/50 avec en deuxième année plusieurs mois de stage ^^
    Mais pour les Globelins je ne savais pas du tout, c'est bon à savoir :)



    avatar
    Gravity
    MasculinAge : 19Messages : 2369

    le Lun 24 Aoû 2015 - 20:56

    Val> Merci pour ce témoignage. Au final c'est comme tout les métiers d'art, il faut être à fond dans le truc même si c'est pas facile de percer et de gagner sa vie =) Mais pour relativiser un peu ton poste, il y'a toujours pleins de petites agences qui recherche des graphistes et pas mal d'entreprises donc ce n'est pas si dur que ça de trouver sa place pour les moins ambitieux.



    avatar
    Kimay
    FémininAge : 23Messages : 1960

    le Mer 2 Sep 2015 - 14:50

    Hey ! Ce sujet m'intéresse beaucoup également, car disons que cette année je me suis retrouvée en plein "dedans", si ça en intéresse certains, voici mon point de vue (avec ma petite histoire) :

    J'ai fais mes études en infographie et j'ai donc eu un diplôme de "technicienne en infographie", c'est l'équivalent d'une formation après le secondaire (le lycée pour la France ?). Je peux donc déjà trouver du travail dans ce domaine, mais évidemment ce n'est pas la même chose qu'un bac +3 .  Rolling Eyes  J'ai essayé un "bac +1"  qui n'a pas marché, car je n'ai pas du tout aimé (beaucoup trop de cours que je n'aimais pas). Je me suis donc retrouvée en année sabbatique l'année dernière, et j'ai eu la chance de trouver un job de graphiste (qui est vraiment tombé du ciel) durant 3 mois, dans une entreprise. Ca s'est très mal passé... et j'ai détesté.

    L'entreprise en elle-même n'avait rien à voir avec le graphisme, c'était dans le domaine des produits pour piscines, étangs, construction etc, je devais donc faire leur publicité (folder, carte de visites,...). Le travail demandé était donc très technique, neutre, simple, aucunement artistique. Ce qui m'a fortement déplu car c'est l'inverse de ce que j'aime dans le graphisme. En gros, je faisais simplement de la mise en page de texte et des photos, et de temps en temps de petites formes en plus... (à savoir que le patron était de très de mauvaise foi, du jamais vu, il ne comprenait rien à rien, matériel pourri, etc). J'ai aussi dû la plupart du temps, travailler sur Excel... (que je hais, au passage).

    Cette expérience m'a permis de comprendre que dans le graphisme, cela risquait fortement d'être pareil partout, puisque comme vous le savez je pense, il n'y a pas que les boîtes de graphisme qui demande des graphistes, on en a besoin presque partout, mais malheureusement, les boîtes, c'est le plus difficile à y entrer/trouver (sauf pour ceux qui veulent se mettre indépendant). Cela m'a aussi permis de voir plus clair au niveau de plusieurs choses :

    - Le graphisme pour moi, est purement un hobby, j'ai remarqué que faire des trucs qui ne m'intéresse pas, ne me plaît pas du tout (esthétiquement et artistiquement parlant, si je peux dire ça comme ça).

    - Au vu de ce qui était demandé de faire (puisqu'il aurait préféré un bac +3 comme la plupart de tout les employeurs évidemment), je me suis dit que le monde du travail était vraiment mal foutu, car, excusez-moi de l'expression et de la violence de mes propos suivants, mais se casser le c*l à faire des années d'études (3 à 5), de travail etc, tout ça pour se faire ch*er à trouver un job par après, qui au risque (déjà que c'est difficile de trouver là dedans), vous demande simplement de retoucher des photos et de mettre du texte dessus, de faire des trucs parfois sur Excel, ils peuvent aller se faire f*utre. Heureusement que je n'ai pas continuer là dedans...  Parce que, je pense, que dans TOUS les endroits où vous pourriez être pris, à côté des boîtes de graphisme pur, vous demanderons des choses comme cela. Peut-être parfois plus artistique c'est possible, mais jamais des trucs de fou, comme on nous apprends aux études (en Belgique en tout cas).

    Donc mes conseils, ceux qui aiment vraiment ça, qui sont à fond, qui aiment les études, faites-le bien évidemment, mais essayez vraiment d'être indépendant (ou professeur?) ou d'entrer dans une boîte. Tout ça pour dire que, ceux qui ne sont pas vraiment motivés, à aller loin, je pense que (c'est mon point de vue), si c'est pour se retrouver ailleurs, cela ne vaut vraiment pas la peine de faire des études là dedans, c'est une totale perte de temps... Voilà, j'espère que j'ai pu en éclairer quelques-uns, que j'ai su trouver les bons mots, parce que je suis pas très douée là dedans, si vous avez des questions, hésitez pas x)




    avatar
    Gravity
    MasculinAge : 19Messages : 2369

    le Mar 8 Sep 2015 - 23:43

    Merci pour ce témoignage Ais' ^^ C'est ce que je redoutais concernant les agences et visiblement c'est bien le cas. D'où l'intérêt encore une fois d'être en freelance :hum: Par contre ton idée de prof m'intéresse, je n'y avais pas pensé mais ça peu être vraiment cool ! Genre professeur d'art graphique dans une petite école privé avec un petit groupe d'élève :hum: Ca demande peut-être des études complémentaires en terme d'éducation... mais ça peu être fun !



    avatar
    Kimay
    FémininAge : 23Messages : 1960

    le Mer 9 Sep 2015 - 0:22

    Contente d'avoir pu t'éclairer Gravity Razz

    Concernant les profs, ben ça peut être cool oui, surtout quand je pense à mes 2 anciens profs du secondaire (lycée) que j'avais en cours d'infographie, c'était bien sympa ^^ Pourtant c'était une école normale, juste qu'il y avait cette option là en plus quoi :p Après tu peux trouver dans des écoles plus spécialisées là dedans aussi, à toi de voir x) Les horaires sont pas mal non plus puisqu'il y a les vacances scolaires héhé *-* Tu peux toujours te renseigner ^^




    avatar
    Syel
    FémininAge : 20Messages : 773

    le Mer 9 Sep 2015 - 14:03

    Sachant qu'il y a des profs d'infographie en DUT aussi :3 (dans le mien en tout cas) et j'ai trouvé ça super cool :3 (à côté il est photographe et cinéaste aussi)



    avatar
    Fura
    FémininAge : 29Messages : 5881

    le Jeu 10 Sep 2015 - 12:17

    Plop ici ^^
    Étant pro, je peux peut être vous apporter quelques éléments de réponse et de retours d'expérience perso, et vu de par d'autres personnes de mon entourage s'étant battues dans le milieu également. Je mets à part les graphistes 3D car ils ne s'orientent pas exactement de la même manière, et les Illustrateurs qui fonctionnent différemment. Cela dit étant un peu illustratrice aussi et ayant un peu fréquenté le monde de l'édition, je pourrais au moins répondre à quelques questions si besoin mais je n'en parle pas dans ce poste Razz

    Déjà ce qu'il faut savoir, et c'est très important pour débuter, c'est qu'en France, nous avons plusieurs problèmes à prendre en compte, sur les métiers du design et de la communication en général :

    - On forme trop de graphistes "créatifs" et pas assez de graphistes "exe", donc trop de jeunes plein de rêves de pub et de print, alors que les agences recherchent surtout des excecutants, des ergonomes ou des demi-dev/demi-graphistes.

    - Le métier est mal reconnu. On ne forme pas assez à l'auto-protection et à la négoce salariale chez les graphistes, et les entreprises nous connaissent mal. On retrouve donc parfois, dans des cas extrêmes, des pros payés à 1200 euros nets avec 6 ans d'expérience, placés à la table de débutants à 1700 euros nets, tout ça car le premier ne sait pas se vendre, contrairement au second.

    - Enfin (et c'est pr cette raison que j'interviens, car j'ai fait l'erreur aussi Razz ) , trop de jeunes se lancent trop vite dans le freelance alors qu'ils n'ont pas encore de carnets de clients valides, ils se cassent donc méchamment les dents^^"
    Attendez 5-6 ans, passez dans plusieurs entreprises, apprenez de votre métier, du marché du travail, faites vous un carnet de contact, et ensuite, le passage se fera un peu plus en douceur Razz D'autant que freelance veut tout et rien dire, il y a énormément de statuts juridiques différents, qui auront tous un impact sur la manière de gérer votre affaire, et ce n'est pas simple^^"

    _________

    Sinon, concernant mon expérience perso, prenant en compte que j'ai le malus "handicapé" sur la gueule, vu que mes jambes sont quelque peu foutues, voici ce que ça a donné pour ma part :

    J'ai passé un DNAT (diplôme national d'arts et techniques ou License de com si vous préférez), après un Bac L.
    S'en est suivi plusieurs années de chômage et de remise en question, une expérience de freelance raté et particulièrement douloureuse psychologiquement et financièrement (donc je ne m'étalerais pas dessus^^"), une tentative de reformation à l'illustration par MOOC (formation en ligne et par correspondance), que je n'ai pas mis à terme.

    J'ai fait une pause, je me suis recentré, j'ai commencé à regarder ce que cherchait le marché du travail, moi qui était graphiste print d'origine. J'ai fait un contrat Pro à l'école Multimédia de Paris (un moyen de travailler en alternance, donc de se faire payer ses études par la boîte), ce qui m'a redirigé vers le web, puis j'ai trouvé une entreprise faisant partie d'un groupement de plusieurs SSII. (sociétés de services en Ingénieurerie informatique).

    C'est pas la meilleure place pour un graphiste, par contre, ça m'a permis d'apprendre, et d'étudier le marché du travail. J'ai pu y voir de près les 3 principaux types d'entreprise dans lesquels se retrouvent en général les "graphistes à tout faire salariés", c'est à dire ceux qui font un peu de print, un peu d'intégration, un peu de web, à savoir :

    Les SI, les SSII, et les Startup. Elles ont toutes leur lot d'avantages et d'inconvénient. En gros :

    - Les SSII payent assez bas, mais vous êtes en général le seul graphiste de l'agence, donc autonomes et assez peinards. Vous gérez votre temps vous même, imposez vos conditions de travail, par contre il faut être efficace, et la qualité n'est malheureusement pas toujours une priorité, ce qui peut être carrément frustrant par moment.
    Vous avez des horaires fixes, une routine tranquille, vous avez le temps de vous mettre à jour tranquilou si vous débutez, mais faut pas rester là^^"

    - Les SI permettent plus d'évolution, vous pouvez même finir avec une petite troupe de graphistes avec vous, et l'atmosphère est généralement plus calme et le contexte plus carré. Vous êtes payés correctement, y'a possibilité de pas mal s'amuser sur certains contrats difficiles.

    Les Startup' c'est un peu le rêve nextgen. Des contrats super bourrins, pourvus de challenge, de la créativité à bloc, par contre vous êtes payés au lance pierre, et comptez pas les heures, c'pas la peine vous les dépasserez^^" mais le boulot en lui même est souvent une putain d'éclate.


    Voilou voilou^^ Bon pour ma part, préférant la sécurité du travail, pour ma famille, et ce qui a pu permettre à mon fiancé de payer ses études lui aussi, j'ai choisi la voie de la facilité, et suis encore en SSII. Encore que celle là est spéciale vue qu'elle est orientée sur le développement de sites internet et de technologies pronant l'accessibilité numérique : en simple : on fait pas uniquement du beau mais du pratique et lisible, que ce soit pour les personnes aveugles, souffrant de handicaps physiques, ou même pour des personnes saines qui veulent simplement naviguer sur leur site aussi bien sur mobile que sur leur pc Razz

    D'où mon titre d'UX/UI Designer. UX : diminutif d'User eXperience (on intègre l'utilisateur final dans la conception de son produit pour qu'il soit adapté à ses besoins, et qu'il s'y retrouve sans avoir à "l'apprendre", que ce soit rapide, sans lags, chargements intempestifs etc etc...), UI pour la partie création d'interface, ce qu'un webdesigner standard fait habituellement.

    Je compte d'ici quelques années me mettre à mon compte. Pas en auto-entrepreneur, pas en freelance, je cherche encore le bon statut, je ne sais pas encore lequel prendre Razz

    Sur ce... j'espère que ce p'tit pavé permet d'y voir un peu plus clair, sachant que je pense qu'il est utile de voir le bout du chemin, à savoir, après les études, pour pouvoir préparer son parcours d'études vers ce qui est recherché :)

    ____

    Sinon pour info, pour être prof en arts, dans le privé du moins, 2 prérequis : posséder un bac +3 dans le métier enseigné, et le pratiquer en freelance ou en salarié à côté.

    edit : uhm le vieux froid que j'ai jeté :X
    avatar
    Tidus
    MasculinAge : 27Messages : 3813

    le Ven 18 Déc 2015 - 23:09

    Pas mal de projets par-ci par la, ça fait plaisir à voir.

    Je suis personnellement en BAC Pro RPIP (Réalisation de Production Graphique et Plurimédia) option production graphique.Il vient d'être renommé car maintenant il se diversifié pour toucher plus de média comme le web par exemple. J'ai commencer cette formation pour compléter mes compétences à vrai dire car je suis titulaire d'un BTS Informatique de Gestion et d'un DUT Informatique et que je suis très tournée ver les web bien que je maîtrise pas mal HTML/CSS/PHP, j'ai pas encore vraiment bossé le javascript fin bon xD, j'ai toujours fait du design en autodidacte depuis Never Utopia mais je suis content d'avoir entrer dans cette formation.

    Comme l'a dit Fura plus haut, je retrouve un peu l'idée de ce que l'on nous explique en formation actuellement, ça recrute de l'infographiste multi tâche qui sache toucher un peu à tout et pas bloquer sur un domaine pour ça qu'ils ont reformé un peu ce bac pro surtout au niveau professionnelle. C'est un peu pareil dans pas mal de métier de ce que j'en voit actuellement on demande toujours d'être de plus en plus polyvalent sans être payé plus malheureusement.

    Fin pour ma part depuis que j'ai commencé j''apprend Illustrator que j'avais jamais touché avant et je commence à faire des trucs sympa et cette formation me plait bien , bien que ça va me prendre 2 ans de plus, je suis trop un fanatique des études faut croire xD




    Baka! Baka! Baka!
    Torak
    FémininAge : 22Messages : 13

    le Sam 19 Déc 2015 - 10:51

    @Fura a écrit:
    - On forme trop de graphistes "créatifs" et pas assez de graphistes "exe", donc trop de jeunes plein de rêves de pub et de print, alors que les agences recherchent surtout des excecutants, des ergonomes ou des demi-dev/demi-graphistes.

    Je souhaiterai juste ajouter un petit truc si ça dérange pas, car le terme exécutant me chagrine. À vrai dire, les agences de pub ne cherchent pas des " exécutants " (après ça dépend comment tu le définirais), ils cherchent des " penseurs ". Après je crois que tu voulais simplement dire qu'on forme beaucoup trop de personne à la technicité sans vraiment insister sur les contraintes qu'on peut rencontrer dans le métier. Notre prof nous l'expliquait souvent, des gens qui savent faire de la peinture, du photoshop, du dessin, y en a partout, mais des gens qui savent PENSER... Tu voulais peut être appuyer sur le fait que beaucoup de freelancer ne prennent pas souvent en compte les attentes du DA et qu'ils partaient un peu en freestyle ? En tout cas, oui j'appuie le fait que tu dises que le graphiste/dessinateur, etc... se doit d'être très polyvalent en terme de savoir, il doit se situer entre l'amateur et le technicien. Une agence vous demande de faire une illustration pour un packaging alimentaire (chocolat) : no problem, mais on doit avoir quelque notion de com, le désir maître, l'utilisation d'une palette de couleur appropriée afin de susciter cette illusion, des connaissances et références sur le produit en question, il y a tout un savoir qui vient se greffer à l'illustration finale, et qui fait la différence entre un graphiste freelance, et une personne qui sort d'une école. Avec internet, on en voit beaucoup réussir, on croit pouvoir tout apprendre... mais qu'est-ce qu'on peut apprendre face à une personne qui fait plus de 5 ans de formation à 1400 heures par an encadré par des professionnel, là pour te taper sur la tête si tu fais un faux pas. C'est difficile d'égaler ^_^ Après ce que je peux conseiller au freelance, c'est des petites formations par ci par là, qui viendrait agrémenter leur expérience, leur méthode de travail. Car là encore je suppose qu'un freelancer et un pro n'ont pas la même organisation dans leur travail, le rapport au temps, etc...

    Je dénigre pas les freelancer, à la base je voulais faire pareil, puis je me suis rendu compte que c'était pas la meilleure solution qui s'offrait à moi, donc je ne fais que conseiller et partager ma vision des choses, qui n'est peut être et surement pas la meilleure :) Allez bon courage à vous tous ! Bisous :love:
    avatar
    Fura
    FémininAge : 29Messages : 5881

    le Dim 20 Déc 2015 - 23:16

    Bien le bonjour ^_^
    Alors déjà, je ne dénigre pas les freelances, et pour moi salarié comme freelance sont tout aussi pro l'un que l'autre, ce sont seulement 2 statuts différents^^. Cependant lorsque je parle de créatifs, j'incluais effectivement la notion d'écoute mais aussi de capacité à sortir des domaines créatifs pour partir plus sur certains domaines plus techniques (et je ne parle pas de technique graphique). (d'ailleurs j'ai tendance à suivre les travaux de plusieurs graphistes et UXDesigners freelance lorsque je fais ma veille, et on a toujours à apprendre de ces têtes!^^)

    Les boîtes de com" et de pubs cherchent effectivement des penseurs, et cette différence entre créatifs pures et penseurs tu l'as très bien définie.Mais ces boîtes ne sont qu'une partie des boîtes qui vont embaucher des graphistes. Et pas forcément la plus grande partie des boîtes qui en embaucheront malheureusement Sad
    Et sur la tonne de graphistes qui vont sortir d'école, peu auront la chance de rentrer dans des boîtes de com et peu auront l'a chance d'être encadrés par un DA^^'

    Prenons le cas de webdesigner par exemple. En sortie d'école, on trouvera de très bons créatifs, mais très/ Trop peu de designers ayant de solides notions d'ergonomie, de capacité à définir des parcours utilisateurs, à définir le besoin, et encore moins auront de notions d'accessibilité numérique alors qu'il s'agit du nerf de la guerre en ce moment.

    Une maquette de site web doit être propre, esthétique et percutante, c'est vrai, mais elle doit reposer surtout sur une ergonomie bien définie en amont, soit en s'appuyant de l'aide d'un UXDesigner, soit en rentrant en contact avec le client, et en définissant son site, son plan, son parcours, avec lui. Une jolie maquette sans ergonomie sera un site beau mais impossible à utiliser correctement et très souvent mal agencé.
    Pour imager : On prends un hélico super design, on le fait tourner sur ses pales : il a beau être joli , il... ne sera pas utile^^"
    Autre métaphore un peu dégueu, prenons le cas du chaton. C'est beau c'est adorable c'est mignon, son pelage sa trogne ont été définis par un graphiste. Mais si on veut qu'il ne se transforme pas en bête de film d'horreur, il lui faut un squelette, des muscles, un organisme pour définir son apparence, sa morphologie, ses mouvements. ça, c'est le rôle de l'ergonome, et un bon graphiste doit se reposer sur cette architecture pour créer son modèle meugnon. Sinon, bienvenue dans American Mc Gee's Alice xD (j'avais prévenu que c'était sale, je site... un cours là xD qui m'a marqué, mais j'aime bien < 3 )

    Hors ces notions ne sont pas des notions qu'un créa aura de suite, et beaucoup bouderont ces notions alors qu'elles sont pourtant essentielles, car ces domaines ne seraient pas "de la branche design". Sauf qu'on est... au début de la chaîne donc c'est à nous de définir tout ça. Avec l'aide du client, avec l'aide des développeurs, des techniciens,  etc etc...

    Quand à la notion d’exécutant, je ne vois pas cette notion comme péjorative. Que ce soit côté développeur ou côté graphiste, crois moi, on manque toujours d'exe, et un bon exe fait toute la différence dans un projet. Il sera plus technique, mais cela ne fera pas de lui un mauvais penseur. Il se centrera juste sur des domaines différents, des domaines boudés par nombres de personnes de son métier.

    Pour reprendre un exemple plus com, et me rapprocher d'un domaine que tu semble connaître plus du coup, je me rappelle d'une expérience concrète lorsque j'étais plus jeune. La mairie de Saran, une petite ville à proximité d'Orléans (2h de paris), dispose d'un service com en interne. Ils gèrent tous les évènements de la ville, les expositions, les événements sportifs, théâtreux et j'en passe. Pour les affiches, il y a de quoi s'éclater pour un créa, de même pour les événements. Par contre dans l'année, il y a 1 magazine hebdo à générer régulièrement, ainsi qu'un magazine mensuel et un trimestriel. Plusieurs journalistes et photographes ramènent textes et image, par contre la mise en page de ces magazines devant être similaire (on ne change pas un chemin de fer comme ça), il faut bien un graphiste pour les mettre en page. Mais on est typiquement dans le cadre du besoin d'un exe, et non d'un créatif^^" Et ce genre de mission est plus récurrente qu'on ne le croit dans les demandes d'embauche. (Encore que malheureusement, le graphiste-maquettiste n'est plus embauché s'il n'a pas de notions web en annexe à l'heure actuelle^^" C'est d'ailleurs pour cette raison que je me suis re-specialisée, laissant mon titre de graphiste-illu au placard, eh,eh.)

    hors sujet : Tidus t'es pas un ancien toi? Me semble avoir déjà vu ton pseudo, mais genre quand j'en étais à mes tout début sur N-u. Oo)
    avatar
    Tidus
    MasculinAge : 27Messages : 3813

    le Lun 21 Déc 2015 - 7:59

    @Fura a écrit:Bien le bonjour ^_^
    hors sujet : Tidus t'es pas un ancien toi? Me semble avoir déjà vu ton pseudo, mais genre quand j'en étais à mes tout début sur N-u. Oo)

    Sisi , je me suis inscrit quand N-U avait à peine 3 mois xD J'ai même été modérateur Razz




    Baka! Baka! Baka!
    avatar
    Fura
    FémininAge : 29Messages : 5881

    le Lun 21 Déc 2015 - 12:02

    Ah effectivement^^ woot une tête " presque-connue" \o/ *La fille pas paumée du tout t'sais xD". Je crois que je suis arrivée après que tu aies arrêté la modé xD bref, j'arrête le hors sujet là^^
    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 7:52