AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Le "nouveau méchant" après Voldemort

    Partagez
    avatar
    Okhmhaka
    FémininAge : 32Messages : 31851

    le Mer 5 Aoû 2015 - 10:50

    Harry Potter - élément de contexte



    L'univers d'Harry Potter est riche et très exploité. L'avant Harry est abordé dans les livres et peut servir d'époque de contexte de jeu, tout autant que l'après Voldemort avec nos héros grandis et pères/mères de famille.
    Le plus gros de l'oeuvre se base cependant sur l'époque d'Harry lui-même et sur l'affrontement permanent avec Voldemort. Celui-ci tente de ressusciter une première fois, puis y parvient, et ainsi recommencent les ennuis. C'est un méchant, un vrai, qui fait peur, qui tue facilement, qui règne par la crainte y compris parmi ses propres sujets et adeptes, le genre de méchant que l'on ne peut éliminer qu'avec grande difficulté, et qui fait fatalement défaut à un contexte lorsqu'il a disparu.
    En effet, une fois que Voldemort est éliminé, le contexte d'un Harry Potter "futur" devient bien paisible. Il faut alors trouver d'autres éléments perturbateurs, d'autres méchants, afin que les jeu continue (ou démarre si le contexte se plante directement dans le futur). Seulement il n'est pas facile de créer un "nouveau méchant" qui ne soit ni trop politique, ni trop cliqué avec un simple "successeur de Voldemort parmi ses anciens Mangemorts".

    Ce que je vais vous présenter ici est une idée qui, je pense, tiens la route pour un contexte HP d'après Voldemort.

    L'organisation de la Rose Noire



    La création de cette organisation pourra se faire par l'initiative d'une personne ou d'un petit groupe, mais de préférence restreint. Une seule personne aux commandes permet de retrouver le statut de "méchant officiel du forum", mais condamne aussi le jeu à dépendre d'un seul joueur (ou PNJ éventuellement mais ce n'est pas pratique). Un petit groupe de personne, comme une fratrie, une famille, ou un groupe de 3-4 amis peut permettre d'être moins dépendant d'un seul personnage.
    Le type de leader et le nombre de leader sera à votre choix.

    L'organisation de la rose noire a été crée dans un but très simple : préserver la magie dans le monde. En effet, le créateur de ce groupe n'était pas contre les idées de Voldemort, même s'il n'était pas totalement pour non plus. Le sang pur était, croyait-on, l'unique vecteur de magie qu'il fallait préserver pour garder une bonne lignée de magiciens. Mais en réalité, de puissants sorciers naissent chez des parents moldus, ces "sangs-de-bourbe" révèlent un potentiel digne de sangs purs. Est-ce alors vraiment le sang qui importe ?
    Vouloir constituer une race parfaite de sangs purs parmi les rares familles qui sont entièrement sorcières est voué à l'échec. On s'approche d'une dangereuse consanguinité forcée pour sauver un "sang" qui va fatalement se dégénérer, génération après génération.

    L'idée du créateur de l'organisation est donc d'oublier cette histoire de sang et les principes moyenâgeux qui en découlent pour se concentrer sur ce qui est véritablement important : les dons magiques. Peu importe l'origine d'un enfant, il peut déceler de la puissance magique, des aptitudes qui en font un bon sorcier.
    Dans l'absolu, il n'y a rien de mauvais, dans ce fond là. Pourtant, comme toute idée, si elle est poussée à l'extrême elle peut devenir mauvaise.

    En pratique, cette organisation rassemble des gens proches, mis dans le secret concernant les objectifs du groupe et restant discrets lorsqu'ils parcourent le monde sorcier ou moldu. Ils vivent dans un château sur une île, ou un autre endroit un peu en marge issu de votre imagination. Cet endroit est assez vaste pour accueillir des élèves, puisqu'ils veulent fonctionner un peu comme une école, ou un centre éducatif.
    Ils veulent en effet créer une élite, ne garder que les meilleurs sorciers pour obtenir un sang pur non pas par la lignée mais par la puissance magique qu'il contient. Et c'est là que ça devient moins "gentil", tout cela.
    Pour obtenir leur élèves, ils parcourent le monde par deux ou trois, surveillent les écoles, les enfants et adolescents, mais aussi les adultes s'ils leur paraissent suffisamment influençables ou malléables. S'ils repèrent un sujet qui les intéresse parce que présentant un fort potentiel magique, ils l'approchent et lui proposent de les rejoindre, vantant les mérites de leur formation, annonçant bien sûr qu'elle leur permettra de tirer tout le profit de ses capacités, etc. S'il accepte, ils l’amènent dans leur repère. Le problème pour eux était qu'en cas de refus, ils ne pouvaient risquer que les gens apprennent leur existence, du moins au début, alors qu'ils n'étaient pas encore assez "forts" et nombreux. Du coup, ils utilisaient un léger sortilège d'oubliette pour que la cible oublie la rencontre (parfois elle oubliait quelques trucs en plus...ce n'était pas forcément bien dosé). Mais très vite l'organisation à commencer par son leader (ou ses leaders) ont estimé que le recrutement irait plus vite et serait plus efficace s'ils ne tenaient pas compte de l'avis de leur cible, en particulier des enfants. Faciles à influencer, ils s'adaptent rapidement, s'attachent à d'autres personnes...et permettent donc à l'organisation de croitre en nombre et en puissance.

    La formation se déroule dans leur quartier général, assez vaste pour loger tout le monde, mais en séparant les débutants à l'avenir encore incertains des initiés qui ont été "validés". En effet, leur but reste la sélection avant tout, et même s'ils font une première sélection lors du recrutement, il arrive que certains éléments les déçoivent en n'étant pas au niveau demandé. Après un an ou deux (à votre choix) le niveau des débutants est évalué et ceux qui ne conviennent pas sont purement et simplement virés de l'organisation.
    Mais là encore, le même problème se pose : comment faire pour que ces personnes ne parlent pas du contenu de leur formation, du lieu de l'organisation et de l'identité de ses membres ? Une oubliette dosée est trop risquée, dans ce cas elle est réalisée totalement et à pleine puissance : le sujet renvoyé perd la mémoire et est remis dans le monde (Londres ou autre ville) sans plus de cérémonie. Certains oublient qu'ils sont sorciers, d'autres parviennent à revoir quelques flashs de leur passé (dans l'école de l'organisation aussi) mais ne comprennent pas forcément leur signification.

    La manière d'éduquer les sorciers dans l'organisation est rude, la magie noire est pratiquée, des magies puissantes de façon plus générales, peut importe sa couleur, et il arrive souvent que des sorciers soient blessés, deux ou trois sont morts également. C'est une sorte de camp d'entrainement commado appliqué au monde sorcier. Les dirigeants sont tout puissants, les élèves exécutent sans discuter, le train de vie est difficile, ils doivent aussi remplir de tâches de ménage (surtout les débutants). Cependant, plus les élèves avancent dans leur formation et prouvent leur puissance, mieux ils sont traités. Ils reçoivent des appartements plus spécieux, ne font plus les mauvaise tâches d’entretien et peuvent même, après plusieurs années, faire partie de l'élite de l'organisation qui se réunit régulièrement pour décider de leur actions.

    Les membres actifs sont tenus au secret et ce n'est que les plus dignes de confiance que l'on envoie dans le monde extérieur, pour recruter notamment. L'organisation s'informe beaucoup de ce qui se passe dans le monde sorcier mais prône l'autonomie quasi complète de ses membres entre eux. L'idée étant que leur lieu de vie devienne à long terme une sorte de cité ne comportant que les meilleurs sorciers, la seule VRAIE ville magique.

    A l'extérieur, dans le monde sorcier, on ne connait pas l'existence de cette organisation, du moins si vous choisissez de l'implanter à ses débuts modestes. Cependant, certaines disparitions sont étranges, notamment celles des enfants. Avec l'oeil extérieur, on ignore s'il s'agit de fugue ou d'enlèvement, mais vu le nombre c'est l'enlèvement par un même groupe qui est la thèse choisie pour expliquer ces événements. Ils ignorent pourquoi ces personnes disparaissent, pourquoi elles en particulier. On peut imaginer que plus le nombre d'enlèvement grandit, plus les forces de l'ordre magiques (les Aurors notamment) vont enquêter, voire constituer une unité spéciale qui n'est chargée que de ce problème.
    Par ailleurs, on note également une augmentation des personnes ayant perdu la mémoire. En particulier des enfants, ado' ou jeunes adultes. On les surnomme "les oubliés", et si le lien avec les disparitions n'est pas immédiat, il est certain que les Aurors feront le rapprochement assez vite : il suffit que plusieurs de ses oubliés soient reconnus par leur famille comme étant les personnes disparues un ou deux ans avant.
    On peut alors créer une suite logique : ces oubliés sont interrogés, on tente de faire revenir leur mémoire par des objets clefs leur appartenant ou par des potions plus ou moins puissantes. Il se peut que dans l'évolution de votre contexte l'un d'eux réussisse à se souvenir d'éléments essentiels et raconte quelques fragments de son année "perdue", ce qui débloquerait l'enquête et permettrait d'avoir au moins en grandes lignes l'objectif de l'organisation.
    Reste ensuite à trouver où elle se trouve... Mais si la Rose Noire a gagné assez en puissance, impossible de l'affronter, s'en suivra donc un bras de fer à distance pour savoir qui va l'emporter.
    Les Aurors pourront tenter d'envoyer des espions dans l'organisation, mais c'est un pari risqué : il est mieux que ces espions soient jeunes pour qu'ils soient recrutés par la Rose noire, or leur conscience morale refuse de risquer la vie d'ado. Vont-ils parvenir à infiltrer les lieux ? Leur taupes tiendront-elles le coup ou se laisseront-elles endoctriner par les préceptes de la Rose Noire ?
    La Rose Noire arrivera-t-elle a créer sa cité idéale de sorciers "purs" ?


    Quelques mots sur cet élément de contexte



    Si vous avez tout lu vous aurez constaté qu'il y a quelques libertés d'action : le nombre de leader et leur nature (amis, fratrie...), le lieu secret de l'organisation (dans mon esprit une île assez petite avec un château, mais susceptible d'abriter une petite cité ensuite... et également le moment où votre contexte démarre : au début de l'organisation, au milieu alors qu'elle est puissante, ou même une fois que la cité idéale est bien établie, pourquoi pas. Personnellement j'ai tendance à faire débuter les choses...au début :hum: mais chacun le voit.
    Il est évidemment possible que ce contexte ne soit pas au centre de vos événements, surtout si l'organisation débute. Vous pouvez très bien la faire démarrer en second plan, l'air de rien... avec un premier plan des soucis politiques ou autres.
    J'ai choisi le nom de "La Rose Noire" pour plusieurs raisons, d'abord pour le côté mystérieux, à la fois inquiétant et attirant, mais aussi et surtout car pour créer une "rose noire" il fallut sélectionner chaque fois les roses rouges les plus foncées pour petit à petit obtenir une variété de rose "quasiment noire" (car en réalité les roses noires sont en fait rouge très foncé). C'est le principe d'une sorte de sélection génétique qui correspond parfaitement à l'objectif du groupe crée pour le contexte.
    J'imagine facilement un dirigeant "femme", et unique décisionnaire, avec comme personnalité quelqu'un comme Lana Parrilla qui pour moi conviendrait à merveille. Ce n'est évidemment qu'une suggestion !

    Cet élément de contexte est en libre service. Ce n'est pas parce qu'une personne saute dessus et annonce qu'elle va l'utiliser qu'il sera alors "bloqué" pour les autres. Tout le monde peut l'intégrer dans son forum de jeu.

    J'apprécierai bien sûr une note ou un crédit quelconque à Never-Utopia si vous vous en servez^^



    avatar
    Jean Neige
    MasculinAge : 29Messages : 10

    le Mar 19 Sep 2017 - 18:15

    Cherchant des idées pour mon contexte post Voldemort, et tenant absolument à éviter une résurgence des Mangemorts et des pro-sang-pur, j'ai été vraiment séduit par ton contexte. En particulier le coté organisation élitiste de mages noirs sans préjugés sur les origines. Si dans un premier temps, le nom me semblait étrange, après avoir lu ton explication, il est désormais évident que je l'utiliserai. Un grand merci à toi.

    Néanmoins, je voudrais me permettre de signaler une faille plutôt importante... Les enfants et ados sorciers sont tous, sans exception, soumis à ce qu'on appelle "La Trace". Avec ça, le ministère sait quand et où des sortilèges sont utilisés à proximité de sorciers mineurs. Ils savent également avec précision quel sortilège a été utilisé. Ils ignorent uniquement l'identité du lanceur de sort.

    C'est d'ailleurs à cause de ça que Harry se prend un avertissement dans le tome 2 à cause du sort de lévitation de Dobby, qu'il manque de se faire renvoyer dans le tome 5 pour avoir fait apparaitre un Patronus pour se défendre des Détraqueurs ou qu'une stratégie complexe fut nécessaire pour lui permettre de quitter la maison des Dursley dans le tome 7.

    Après, comme je ne pense pas que des mineurs seront recrutés dans mon contexte final, je n'ai aucun problèmes avec ça.

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 2:40