AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Partie 1 Etape 1 - L'interface du logiciel

    Partagez
    avatar
    Ehawee
    FémininAge : 24Messages : 4627

    le Sam 8 Fév 2014 - 16:29

    Etape 1: L’interface du logiciel



    Sommaire


    1. On parle de photofiltre, certes, mais de QUEL photofiltre parle-t-on?
    2. Le tronc commun : photofiltre 6.5.3

    3. Photofiltre 7

    4. Photofiltre studio



    avant propos



    Bonjour à tous, et bienvenue dans cette entrée en matière concernant le bien connu (et bien peu reconnu) Photofiltre. Si vous le voulez bien, nous allons commencer par un peu de blabla d’ordre général avant de passer à la pratique.

    Si vous avez mis les pieds dans ce cursus, précisément, il y a fort à parier que vous êtes soi un utilisateur aguerri du logiciel, soit un total néophyte. Si vous vous reconnaissez dans cette deuxième appellation, les informations qui suivent risquent de vous sembler pour le moins utiles. Allez, zou, c’est parti.

    1. On parle de photofiltre, certes, mais de QUEL photofiltre parle-t-on?



    Eh oui, le piège commence tout de suite. De quel photofiltre parle-t-on ici ? Eh bien des trois ! Si vous ne saviez pas qu’il y en avait trois, laissez-moi vous faire faire un petit tour d’horizon :

    - Photofiltre simple (6.5.3 et versions antérieures). Par défaut, quand vous trouvez sur le web quelqu’un pour médire de photofiltre et le traiter de logiciel au rabais, c’est de celui-là qu’il est souvent question. Il n’a pas de calques, et une qualité d’image un peu moins bonne que les autres (bon, sur la version 6.5, c’est à peu près corrigé, même pour la transparence.) Mais on retient surtout le mythe comme quoi « faire un truc potable avec photofiltre simple, c’est impossible ! » Ceci étant, c’est un logiciel gratuit, alors on va pas s’en plaindre quoi!

    - Photofiltre 7 : Nouvelle version de photofiltre gratuit, et une petite révolution (une révolution qui était payante en 2005 et qui est devenue la nouvelle base gratuite, relativisons, donc, c’est juste un coup marketing, mais qui nous arrange bien!) à lui tout seul, ce logiciel a des CALQUES ! Oui Madame, Oui monsieur, Photofiltre 7 est gratuit et a des calques ! En revanche, pas mal de choses ont été bougées dans les filtres, et ils ont notamment supprimé certains effets pour les remplacer par d’autres… moins esthétiques. Mon conseil donc, à ceux qui veulent avoir une palette d’effets complète : travailler avec les deux logiciels ! (On fera quelques créations à deux logiciels pour voir le système, et vu qu'ils sont de toutes façons gratuits tous les deux...)

    - Photofiltre Studio : Version PAYANTE du logiciel (je précise donc que si on vous propose gratuitement le logiciel, c’est soit une version d’essai qui se bloque au bout de 30 jours, soit du piratage.), qui est globalement une sorte de photofiltre 7 évoluée (en fait c’est plutôt photofiltre 7 qui est une version gratuite de Studio, mais bon, vous m’avez comprise!) Son grand avantage par rapport à Photofiltre 7 étant qu’on peut « annuler » ce qu’on a gommé avec l’outil gomme, ce qui est impossible avec photofiltre 7 (et c’est bien ennuyeux d’ailleurs xD). Il est également possible de faire des gifs animés avec cette version de photofiltre, alors qu’il est nécessaire de passer par un programme annexe pour les deux précédents (on prendra par défaut Unfreez, mais on y reviendra !) Mais les filtres sont les mêmes que pour photofiltre 7, donc, personnellement, je ne vois pas intérêt à claquer 29 euros pour ça. M’enfin m’enfin, c’est mon humble point de vue. Notez que le dernier photofiltre studio (le 10.7.3 au moment où je vous écris, si je ne me trompe pas) a décidé d’aller concurrencer photoshop en rajoutant des courbes de transfert. Mais on peut s’en passer, rassurez-vous.

    NB : Si vous voyez des « pf » qui se baladent dans le cursus, sachez que c’est une abréviation pour « photofiltre » ainsi, pf7 = photofiltre 7 et pfs = photofiltre studio. Eh oui, la rédactrice de ce tutoriel est une faignasse et elle assume !

    NB2 : Laissez-moi vous dire un mot des Plugins. Ce sont de petits logiciels annexes qui peuvent se greffer sur ces trois logiciels. Vous les trouverez sur le site de l’éditeur. Certains sont franchement inutiles, et d’autres, au contraire, se révèleront pour le moins indispensables. Nous les aborderons en temps et en heure, mais sachez qu’ils existent.

    NB3 : Notez également que photofiltre 7 et photofiltre studio sont compatibles avec filtre unlimited ainsi qu’avec les filtres 8bf. Il s’agit d’une suite de filtres destinés à photoshop qui augmentent considérablement les possibilités du logiciel. Nous les aborderons plus tard, mais gardez en tête cette possibilité.

    2. Le tronc commun



    Eeeeeh oui, la première fois qu’on ouvre son logiciel, on peut avoir l’impression que c’est plein de petits boutons bizarres et incompréhensibles. Heureusement, le GPS Photofiltre de N-U est activé ! Suivez donc le guide.

    a. Menus & Raccourcis


    A noter que dans les captures d’écran suivantes, les menus sont simplement entourés, et les raccourcis sont entourés ET surlignés de la couleur du menu dans lesquels on les trouve. Pour cette partie, je me base sur les captures d'écran de photofiltre 6.5.3, cependant les icônes et menus sont également valable pour photofiltre 7 et photofiltre studio.


    Première ligne en haut : les menus

    Fichier : contient tout ce qu’il vous faut pour démarrer : ouvrir un nouveau document, enregistrer, importer depuis un scanner…
    Edition : Vous pourrez éditer votre image par des actions simples : copier, coller, couper, options de collage spécial (elles vous seront très utiles celles-là) Ainsi que « défaire », « refaire » et « atténuer une action »
    Image : Ici, ce sont les propriétés de l’image que vous pouvez gérer : faire pivoter l’image, lui appliquer une symétrie, la redimensionner…
    Sélection : Gérez ici tout ce qui concerne la sélection (son lissage, la dilater, la contracter, la masquer, tout sélectionner…)
    Réglages : Ici ce sont les « réglages » de l’image (oui oui, je sais, c’était l’info utile de cette journée) c'est-à-dire les ajustements de couleurs, le passage en négatif…
    Filtres : Contiennent tous les filtres qui vous permettront de modifier votre image. Je ne vais pas tous les détailler ici, mais sachez qu’ils sont rangés par catégorie, ceux qui atteignent la netteté, la couleur, les filtres artistiques (ils donnent des sortes d’imitations de la peinture), les filtres de déformation, les filtres d’effet d’optique (tout ce qui est flou & brumeux), les filtres d’encadrement, les filtres de texture, les filtres « esthétiques » (contour progressif, petits carreaux de mosaïque…)
    Affichage : Vous permet de régler l’affichage des images, avec zoom, échelle…
    Outil : Certains outils, comme les plugins (petits programmes annexes que vous pouvez ajouter au logiciel) ne sont pas immédiatement accessibles, si vous ne trouvez pas le plugin que vous venez d’installer, ou si vous voulez afficher une grille pour vous repérer su l’image, c’est là qu’il faut aller !
    Fenêtre : Réorganise les images ouvertes dans le logiciel.
    ? : Si vous cherchez une réponse au fonctionnement du logiciel, vous pouvez consulter la FAQ… mais le but de ce cursus est bien sur que vous n’ayez pas à vous en servir =)

    Deuxième ligne en haut : les raccourcis (première série !)

    Nouveau document
    Ouvrir
    Enregistrer

    Imprimer
    Importer depuis un scanner

    Revenir en arrière
    Rétablir une action annulée

    Aplatir les couleurs (la subtilité vous sera expliquée partie X sur les couleurs)


    Couleurs indexées
    Couleur de transparence : (met une couleur en transparence, ladite couleur étant laissée à votre libre appréciation)

    Taille de l’image (Permet de sélectionner la taille de l’image, pensez à bien cocher « conserver les proportions » sinon, gare aux ratés !)
    Taille de la zone de travail

    Afficher/Masquer la sélection (Permet d’afficher la dernière sélection réalisée (et donc, toute action effectuée n’interviendra QUE dans la zone sélectionnée) ou au contraire de la masquer (et les actions porteront alors sur TOUTE l’image.))

    Outil de gestionnaire des textes. (Pour ajouter du texte à sa créa. Nous en parlerons plus avant dans la partie consacrée aux créations des premières créations !)

    Explorateur d’images (vous permet de parcourir rapidement vos fichiers sans quitter votre logiciel. Personnellement je ne m’en sers pas, car ça « rogne » sur votre espace de travail, mais ça peut être pratique, si vous cherchez un brush par exemple dans un dossier qui en contient dix-mille !)
    Automatisation (permet d’automatiser l’endroit où vous enregistrez vos images)
    Préférences (permet de configurer les raccourcis présents sur votre logiciel.)

    Fenêtre de pourcentage de zoom (si vous voulez zoomer rapidement sur votre image, optez pour un pourcentage. Toutefois, si vous avez une souris avec « roulette » il vous suffit d’utiliser cette dernière pour zoomer ^^)
    Raccourci Zoom +
    Raccourci Zoom –
    Zoom automatique
    Taille réelle (Réduit l’image à taille réelle, quand vous travaillez sur petits formats, ou sur des découpes, ça peut être utile pour « voir » ce que ça va donner une fois l’image enregistrée.
    Diaporama)


    Troisième ligne du haut : Les raccourcis (deuxième volet)

    Correction gamma automatique
    Contraste automatique

    Luminosité –
    Luminosité +

    Contraste –
    Contraste +

    Saturation –
    Saturation +

    Correction gamma –
    Correction gamma +

    Passer l’image en nuance de gris
    Effet « photo vieillie »

    Filtre antipoussière (Permet de « dépoussiérer » une photo prise avec un appareil dont le capteur serait encrassé (ce qui fait des petits points noirs absolument immondes sur la photo). Couplé avec d’autres filtres, le rendu peut être assez bon.)
    Adoucir (floute légèrement l’image)
    Flou (La floute davantage (ouais, c’est fou ce qu’ils se sont cassé le trognon pour les noms de fonctions U_U))

    Netteté (Rend l’image plus nette)
    Plus net (Rend l’image ENCORE plus nette (ah, l’inventivité du type qui a nommé les fonctions du logiciel … xD))

    Variateur de teintes (Vous permet de coloriser l’image. Honnêtement, le rendu est mauvais U_U)
    Dégradé (Permet d’appliquer un dégradé unicolore ou bicolore)
    Photomask (Cette outil sera lui aussi l’objet d’un point dans le cursus. Patience, patience.)

    Symétrie verticale
    Symétrie horizontale

    Pivoter vers la gauche de 90°
    Pivoter vers la droite de 90°

       
    OMFG! Tout ça? Et je dois connaître tout ça par coeur?

    Bien sur que non! La plupart des raccourcis sont peu employés, et en ce qui concerne les menus, "fichier", "édition", "réglages" et "filtres" seront ceux que vous irez saluer le plus fréquemment! Ne paniquez pas, cette étape du cursus restera de toutes façons en ligne, et vous permettra de venir vous y référer quand il vous plaira!


    b. Le clic droit


    Tout d’abord, nous allons parler du clic droit. Vous pouvez cliquer-droit à deux endroits sur votre logiciel. Sur votre ZONE IMAGE ou sur le FOND de votre logiciel.

    (Notez que la zone image a été obtenue en faisant Fichier > nouveau document)


    Si vous cliquez sur le fond du logiciel, voici ce qui va se passer:


    Remarquez la fonctionnalité de faignant (si si, il faut le dire) du « coller en tant qu’image » J’adore ce truc *w*, grâce à ça, vous pouvez directement créer une image à partir de quelque chose que vous avez copié sur le net, ou d’une capture d’écran, ou créer une copie d’une image ouverte dans le logiciel, ou, plus fort encore, DANS UN AUTRE LOGICIEL ! (NB : photofiltre ne GÈRE PAS LA TRANSPARENCE, donc si vous copiez une image avec de la transparence, les zones transparentes apparaîtront noires ou blanches selon le type d’image copié. Eh oui… pf n’est pas encore tout à fait parfait xD)

    A présent, cliquons-droit dans la zone image. (Notez qu'il y a quelques variations sur ce point selon le logiciel. Pour le coup, l'exemple suivant est valable pour photofiltre 6.5.3)


    Vous pouvez refaire ou défaire une action, ce qui est toujours appréciable, mais vous avez aussi ce « changer la forme de la sélection » qui est très pratique. Ainsi, mon conseil pour avoir de jolies sélections rondes, est de d’abord tracer une sélection rectangulaire, car on visualise mieux avec, puis de la transformer en sélection ronde !

    c. Les outils


    Passons au touuuuut dernier point de mon blabla, à savoir LES OUTILS !


    Comme vous le voyez sur la capture d’écran, la barre de droite se compose de trois parties. Tout en haut, et elle est immuable, c’est la palette. Le carré du dessus (ici il est noir) est la couleur de premier plan, et celle du dessous (ici le blanc) est celle d’arrière plan. Vous pouvez sélectionner dans la palette du dessous la couleur de premier plan en cliquant sur une nuance, et celle d’arrière plan en cliquant droit. Allez-y, essayez !

    NB : pour la plupart des outils : la couleur de premier plan est associée au clic-gauche, et celle d’arrière plan au clic-droit.

    NB2 : Les « flèches » près des couleurs de premier plan & d’arrière plan entourées en rouge permettent d’inverser couleur d’arrière plan & de premier plan si vous cliquez dessus. Ainsi le noir qui est au premier plan passe en arrière plan et vice-versa.

    NB3 : la petite icône entourée en bleu près des couleurs de premier et d’arrière plan permet de rétablir les paramètres par défaut c'est-à-dire le noir au premier plan et le blanc en arrière plan.

    La deuxième zone est celle des outils. Vous pouvez y choisir l’outil que vous voulez, bref, rien de bien complexe.

    La troisième zone est celle des options d’outil. Cette zone permet d’ajuster l’effet de votre outil, elle est propre à chaque outil, et c’est ce que nous allons voir tout de suite !


    1/ La sélection : probablement l’outil le plus utile. Il vous permet de tracer des sélections prédéfinies (rectangulaires, elliptiques, coins arrondis…) ou créées par vos soins (l’outil polygonal entouré en rouge) afin de délimiter la zone d’action d’un filtre, ou d’un outil.
    2/ La pipette : elle vous permet de sélectionner une couleur de votre image et de la mettre soit en premier plan (cliquez normalement sur une zone de votre image pour en capturer la couleur), soit en arrière plan (clic-droit.). Notez dans les options ce « web » qui vous donne le code correspondant à la couleur. C’est très pratique si vous voulez accorder un codage à votre création graphique.
    3/ La baguette magique : Elle crée une sélection à partir de plages de couleur. Nous l’étudierons lorsque nous en serons au render.
    4/ L’outil de traçage de lignes : Ceci est votre futur allié de sans import. Il permet de tracer des lignes droites en cliquant sur un point et en glissant jusqu’au point d’arrivée. Clic pour faire une droite de couleur de premier plan, et clic droit pour faire une droite de couleur d’arrière plan. C’est beau, la logique, beau comme Chuck Norris défonçant une porte ouverte, pas vrai ? *ouais, je remballe mon humour, et je passe à la suite*
    5/ Le pot de peinture : il vous permet d’appliquer une plage de couleur uniforme sur des zones de même teinte. Il fonctionne un peu comme la baguette magique à ce niveau là.
    6/ L’aérographe : Il permet d’appliquer de la couleur en style aérographe (c'est-à-dire que tous les pixels ne sont pas couverts de couleur) Personnellement j’utilise plutôt le filtre du même nom, mais je sais qu’un de mes collègues photofiltre addict l’utilisait pas mal ^^.
    7/ Le pinceau : Il permet d’appliquer de la couleur selon une forme prédéfinie. Notez les formes à taille variable entourées en bleu qui sont très utiles.
    8/ Le pinceau avancé : Il permet d’appliquer de la couleur selon des formes moins conventionnelles. Notez le x2 entouré en rose qui permet d’agrandir la forme en question ^^.
    9/ Le tampon de clonage : Outil qui permet d’appliquer un motif à certains endroits (comme si c’était un pinceau) ou de cloner des endroits de la même image. Il vous sera très utile en photomanipulation, ou pour l’intégration d’une image à une autre ^^.
    10/ L’outil flou : Permet de flouter certaines zones grâce à une sorte de pinceau.
    11/ L’outil doigt : Permet de déplacer de la couleur, de faire des traînées, bref, de smudger. Je vous renvoie au chapitre correspondant pour plus d’informations.
    12 / L’outil de déplacement : THE outil inutile, désolée de le dire, il permet de déplacer l’image dans la fenêtre. Lorsque vous zoomez, il se peut que certaines zones de l’image vous soient cachées, et ils ont donc décidé de créer un outil pour ça….

    Piouf ! C’est fini ! Vous avez désormais en main toutes les clés du logiciel. C’est vrai que c’était fastidieux à lire (à écrire aussi, je vous rassure, et, qui plus est, j’ai encore les spécificités des trois logiciels qui m’attendent xD), mais essentiel néanmoins.

       
    Plutôt que de chercher à retenir tout ceci, je ne saurais que trop vous conseiller de tester les différents outils sur un nouveau document (fichier > nouveau) afin de vous familiariser avec chacun d'entre eux. Faites des essais histoire de prendre en main votre logiciel.


    3. Photofiltre 7


    Voici la liste des modifications apportées à photofiltre 7 par rapport à photofiltre 6.5.3, elles vous permettront, si vous avez photofiltre 6.5.3 de passer en douceur à photofiltre 7, et si vous n'avez que photofiltre 7, je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de la partie précédente si cela n'a pas déjà été fait.

    a. Menus & Raccourcis




    Dans les menus :

    1/ le menu « Calque » est un ajout. Comme vous le voyez sur la capture d’écran qui est un peu plus haut, il y a désormais sur photofiltre une barre des calques. Or qui dit barre des calques dit options de calques. Dans ce menu vous pourrez créer de nouveaux calques, leur appliquer des effets de transparence, de contour, gérer leur inclinaison…

    Notez également que les effets de nombreux filtres du menu « Filtre » ont été modifiés, en particulier les filtres rangés dans Filtre >> Artistique.

    Dans les Raccourcis :

    2/ Couleurs RVB : vous avez possibilité avec photofiltre 7 de créer un nouveau document transparent. Celui-ci ne sera donc pas en couleurs RVB. Si vous voulez supprimer la transparence d’une image, et changer l’indexion des couleurs, il vous suffit de cliquer sur cette icône. Notez cependant que l’action est irréversible sauf par le retour en arrière.
    3/ Les Histogrammes et Réglages : Ils permettent un réglage plus aisé de la colorimétrie. A titre personnel je ne suis pas convaincue que le raccourci des Réglages soit indispensable, mais bon… Evitons de contredire les développeurs du logiciel !
    4/ Le passage de l’image en Sépia : Tout est dans le titre du raccourci, je pense.
    5/ Adoucir le relief : Donne une sorte d’effet 3D tout relatif à l’image en se basant sur les teintes de cette dernière.

    b. les outils & clic droit


    Les changements les plus importants, peut-être, sont dans les outils, à savoir...

    A/ Le gestionnaire des Calques :  Lui, c’est votre nouveau meilleur ami : il vous permet de déplacer les calques, de leur appliquer des modes de fusions particuliers, et de régler leur opacité.
    (petite parenthèse sur les modes de fusion : Vous pouvez les trouver dans le menu déroulant du gestionnaire des calques comme sur la capture d’écran qui suit :



    Je ne vais pas vous en faire l’inventaire, c’est à vous de les essayer, bien sur ^^’. Sachez toutefois que les plus utilisés sont les modes maximum, superposer, minimum, incrustation, produit.)


    B/ La Gomme : Elle vous permet d’effacer des zones du calque (ou de l’image, mais dans ce cas là, les zones sont remplies par la couleur d’arrière plan.) Attention! Une fois gommées les zones d'un calque ne peuvent pas être restaurées! Conclusion, la gomme sous pf7 est à utiliser avec prudence.
    C/ Le Pinceau Avancé : Ce n’est pas à proprement parler une nouveauté, mais une amélioration de l’outil. Désormais, vous pouvez télécharger et ajouter des packs de brushs. Cependant, l’outil reste assez sommaire, nous en parlerons dans la partie correspondante.
    D/ L’outil Artistique : Il permet d’appliquer au pinceau des effets trouvables normalement dans les Filtres > Artistiques. C’est assez pratique pour créer des effets locaux d’incrustation, mais il est conseillé de les utiliser avec parcimonie.

    Comme vous le voyez, donc, il existe un monde entre photofiltre simple et photofiltre 7 en raison, principalement, de cet ajout que sont les calques. Leur gestion n’est véritablement complète qu’avec photofiltre studio (je pense à la gomme qui est assez mal gérée sous photofilte 7. Disons que photofiltre 7 a un petit côté "coup de pub pour studio" qui, je pense, marche assez bien. Cependant, nous, utilisateurs pauvres ou honnêtes de ces logiciels ; nous allons en rester là.)


    Prenons toutefois le temps de nous attarder sur le clic-droit de photofiltre 7. Il y a trois zones cliquables-droit dans photofiltre 7. La barre des calques en A, le calque sélectionné en B et le fond du logiciel en C. Petite illustration :

    A/ clic droit sur un calque de la barre des calques : vous pourrez gérer vos calques ici, leur opacité et ombres portées dans les "options", le rendre visible ou non, ou même les fusionner.

    B/ clic droit sur un calque dans votre zone de travail: Si l'outil "gestionnaire des calques" est sélectionné, vous aurez la même fenêtre qu'en A, si c'est l'outil "sélection" qui est sélectionné, vous pourrez accéder aux "copier/coller". Notez que le "copier avec fusion" est bien pratique, il vous permet de créer une copie avec les calques fusionnés de votre travail en cours.

    C/ clic droit sur le fond du logiciel : rien de changé par rapport à photofiltre 6.5, vous pouvez toujours faire votre faignant en "collant en tant qu'image"!

    4. Photofiltre Studio


    Cette partie vous indique les différences entre photofiltre studio et photofiltre 7. Si vous n'avez QUE photofiltre studio, et que vous n'y avez jamais touché auparavant, je vous encourage fortement à lire la partie 2 consacrée à photofiltre 6.5 et la partie 3 reprenant les changements apportés à photofiltre 6.5 dans photofiltre 7. Si vous connaissez ces autres logiciels, roulez jeunesse!


    a. Les menus & Raccourcis



    Dans les raccourcis :
    1/ Le tracé vectoriel : remplace un peu la plume sur photoshop ou the gimp. Il s’agit en fait de pouvoir tracer des formes à partir de « balises » que vous posez en cliquant. Chaque balise peut être déplacée comme vous le voulez, ce qui en fait donc un outil adapté à la découpe, ou au sans import.
    2/ La balance des blancs : Vous permet de calibrer quel point doit être considéré comme blanc dans l’image, puis de réajuster l’ensemble des teintes de l’image en conséquence. Plutôt utile en retouche photo.

    b. les outils


    A/ L’outil retouche : Il permet d’ajuster au pinceau la correction gamma, la saturation, le contraste. Notez également qu’il y a la « gomme magique » nouveau standard du smudge sous photofiltre studio, et non sans raison d’ailleurs, bien que sa seule utilisation ne soit pas forcément la plus esthétique qui soit.
    B/ L’outil de déformation : il permet d’appliquer des déformations locales grâce à une sorte de pinceau qui zoome, ou dézoome des zones d’images. Si vous voulez dégommer le visage de vos amis « pour le fun » vous savez quoi tester ! [mauvais conseil OFF]
    C/ L’outil Nozzle : permet d’appliquer des images comme des brushs, il n’y a rien à en dire si ce n’est que sauf pour les petites étincelles, vous risquez de ne pas vous en servir tous les jours xD

       
    En résumé, donc, pour cette première partie, ce qu'il vous faut retenir, c'est qu'il n'y a pas de secret pour maîtriser son logiciel, il faut le connaître. Et pour le connaître, il faut prendre le temps de l'utiliser. Toute cette section agit comme une sorte de gps, ce n'est pas grave si vous n'avez pas tout retenu, ou s'il y a des choses pour lesquelles vous n'êtes pas certain, cet aide-mémoire ne va pas s'envoler. Puisque vous avez en main les clés théoriques, désormais, que pensez-vous de passer à la pratique?


    Aller à la Partie 1 Etape 2!



    Absence jusque début juillet pour cause de concours ; merci de vous adresser à d'autres membres du staff Wink


    avatar
    Oyoël
    MasculinAge : 30Messages : 20

    le Ven 17 Oct 2014 - 22:02

    Chouette récapitulatif, je n'avais pas vu qu'ils avaient changé les filtres. Les nouveaux filtres "artistiques" sont plutôt laids pour ceux dont le changement a été radical. (Le filtre Aquarelle en fait.) Il n'y a vraiment pas moyen de changer ça je suppose à moins de travailler à deux logiciels? Tiens, d'ailleurs, le copier coller marche d'un logiciel à l'autre? (Après essai, tiens, oui, ça marche, rudement pratique ça)

    Le rappel de tout ça est plutôt pratique, je vais garder ça sous les yeux en passant à la suite et à quelques tutos!



    avatar
    Ehawee
    FémininAge : 24Messages : 4627

    le Ven 17 Oct 2014 - 23:24

    Ouais, c'est du massacre de filtre aquarelle U_U" (ui ui, le copier-coller marche entre les tofiltre, d'internet à tofiltre aussi, et d'un fichier type word à tofiltre aussi ^^)

    Au plaisir de voir ce que t'auras fait en tous cas =)



    Absence jusque début juillet pour cause de concours ; merci de vous adresser à d'autres membres du staff Wink


    avatar
    Ajartielle
    FémininAge : 29Messages : 87

    le Lun 8 Déc 2014 - 15:31

    Je suis passée de Photofiltre 6.5 à 7 il y a 2-3 mois, quand j'ai changé d'ordinateur. (Mon ancien ordinateur datait du temps où Photofitre 7 était payant et j'avais jamais réalisé qu'il ne l'était plus, depuis le temps. Ça m'a fait une belle surprise tiens ! /racontemavieoff)

    Je m'amuse donc sur le 7 depuis 2-3 mois... et j'avais encore jamais vu le gestionnaire des calques (avec les modes de fusion), à droite. xD Et on peut gérer l'opacité direct là aussi. Ça va m'éviter de faire du "Clic droit -> Option" tout le temps ! Du coup, merci ! Un nouveau gadget pour me simplifier la vie. =D (Et moi qui croyait ne rien apprendre de nouveau en lisant ce cursus !)
    avatar
    Ehawee
    FémininAge : 24Messages : 4627

    le Mar 16 Déc 2014 - 22:47

    Héhé =) oui, ça aide le gestionnaire des calques ^^

    Bah y'a toujours un truc à apprendre (récemment j'ai découvert un truc sur les dégradés dans photofiltre 7 ^^ ça a révolutionné ma vie *-*, et ça me fait penser qu'il faut que j'en parle dans la troisième étape du cursus *-* et le fait que tu postes ici me fait penser qu'il faut que je rédige la suite! Bientôt, bientôt!)

    En tous cas, contente que ça t'aie filé un coup de pouce, et bonne continuation graphique ^^ (j'espère que la transition 6.5-7 s'est déroulée paisiblement de ton côté ^^) Et houlà, voui, en effet, photofiltre 7 payant ça date un peu quand même xD



    Absence jusque début juillet pour cause de concours ; merci de vous adresser à d'autres membres du staff Wink


    avatar
    Shaneliae
    FémininAge : 21Messages : 807

    le Jeu 30 Avr 2015 - 17:20

    Merci pour ce petit cursus sur Photofiltre ! J'ai toujours utilisé Gimp jusqu'à maintenant alors que j'ai aussi pf 7, mais je n'aime pas vraiment l'utiliser >.< Ce petit cursus va peut être me permettre de me réconcilier un peu avec ! Photofiltre a l'air sympa pour faire des choses basiques, mais je ne sais pas si je vais réussir à me détacher de Gimp quand même xD

    Au passage : le lien vers la deuxième partie est faux ! Il ramène sur ce sujet ^^ A corriger ~



    Présence réduite.
    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Ven 1 Mai 2015 - 15:35

    Merci d'avoir signalé pour le lien, Shaneliae :)
    Et bon apprentissage ! N'hésite pas à t'ouvrir une galerie (appelée "Graph'Book" sur le forum)



     
    avatar
    Shaneliae
    FémininAge : 21Messages : 807

    le Ven 1 Mai 2015 - 18:16

    Il n'y a pas de quoi ! Et je vais y réfléchir pour quand j'aurai quelques créations intéressantes ^^



    Présence réduite.
    avatar
    Ehawee
    FémininAge : 24Messages : 4627

    le Dim 3 Mai 2015 - 23:12

    Gloups, épic fail sur les liens, merci de l'avoir signalé =) J'espère que cela te permettra de t'approprier un peu photofiltre en tous cas x) (et Gimp est du reste, un très bon logiciel aussi ^^)



    Absence jusque début juillet pour cause de concours ; merci de vous adresser à d'autres membres du staff Wink


    avatar
    Ryukaï
    MasculinAge : 19Messages : 613

    le Jeu 25 Juin 2015 - 19:32

    Ben merci beaucoup pour cette étape!
    ça me sera bien utile!
    cheers



    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 9:57