AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Ecrire à la 1ière ou à la 3ième personne ?

    Partagez
    avatar
    Okhmhaka
    FémininAge : 32Messages : 31851

    le Mer 9 Jan 2013 - 19:34



    Ecrire ses RP à la 1ière ou à la 3ième personne ?

    "Je" ou "Il" ?


    Alors qu'il était de coutume d'écrire à la troisième personne dans les Jeux de Rôles sur forum depuis plusieurs années, la tendance d'employer le "je" revient et les avis à ce sujet son largement partagés. Faut-il entrer dans le personnage et utiliser la première personne ou bien rester plus neutre et garder traditionnellement la troisième personne ? C'est cette question qui fait l'objet de l'article de décembre, et si vous vous posiez encore la question sur la personne à employer dans l'idéal j'espère qu'à la fin de votre lecture vous y verrez plus clair.


    Des différences de point de vue

    Le "je" focalise l'attention du lecteur sur un personnage, celui qui parle à travers le texte. Pour beaucoup, cette manière d'écrire permet la création de texte plus humain, plus lyriques, poétiques également, mais surtout de réellement s'identifier au personnage et obliger le lecteur à en faire de même. Le point de vue est interne au personnage que l'on incarne et l'on peut alors plus facilement étaler et détailler ses pensées, son ressentit, ses sentiments...
    Au contraire, la troisième personne se veut plus neutre, s'intéressant aussi bien au personnage qu'à ce qui l'entoure, même si celui-ci ne se focalise pas dessus. Il sera alors plus facile avec le "il" de décrire des éléments que le personnage n'aura pas forcément remarqué, simplement pour planter le décors, alors que la première personne impose de voir à travers les yeux du personnage, et donc uniquement ce qui l'intéresse ou l'accroche, même s'il passe à côté de certains détails.
    Le danger de la troisième personne est de se croire omniscient et de faire déteindre cette omniscience sur votre personnage. Votre personnage ne doit jamais agir en conséquence de ce qu'il ignore, même si le joueur qui le contrôle le sait. Un exemple tout simple : vous jouez en duo avec un autre joueur, et donc un autre personnage que le votre rencontre pour la première fois. Vous, en temps que joueur, connaissez le prénom du personnage que vous rencontrez, mais votre personnage lui l'ignore, et il continuera de l'ignorer tant que l'autre ne se sera pas présenté.
    Il est important de prendre en compte que le "il" n'est pas seulement un point de vue externe au personnage, il peut sen éloigner de différents degrés. Il est ainsi possible de rester très distant tout comme il est fréquent de se focaliser sur le personnage lui-même, et alors de mentionner ses pensées ou son sentiment presque aussi bien qu'à la première personne.

    Ce qu'il faut retenir des points de vue différents qu'il existe entre ces deux personnes c'est que le "je" impose une focalisation interne au personne et ne permet plus d'en sortir, alors que la troisième personne permettra d'écarter le champ de vision à autre chose que lui, ce qui l'entoure de près ou de loin, mais tout en donnant la possibilité à l'auteur de s'en rapprocher pour décrire des sentiments ou des impressions.


    Le Style

    Il est plus facile de marquer le style du personnage avec la première personne en imposant une façon d'écrire qui convient à son milieu, rang social, etc... Un banlieusard aura un texte rédigé sans fioritures avec des termes crus, quelqu'un de simple ou presque primitif utilisera des mots faciles, des phrases courtes. C'est aussi possible avec la troisième personne, mais moins évident, moins logique également puisque le point de vue est externe... Cependant, cet avantage du "je" peut aussi devenir un défaut. Comment écrire joliment une description si votre personnage est un bourrin ? un ado' rebelle vulgaire ? Difficile alors d'écrire une description comme :
    "Je l'attendais avec impatience, arpentant le trottoir de long en large, comptant les minutes qui s'ajoutaient inlassablement à l'heure de rendez-vous fixée la veille, tout en sachant qu'il fallait à tout prix que je dissimule l'immense plaisir que j'aurais de la voir lorsqu'elle se montrerait."
    Et ensuite faire votre dialogue :
    "Wesh ! Bien ou bien ? T'as mis une plombe à venir, qu'es'tu foutais ?"
    Alors certes, l'écart est grand, mais c'est un exemple. Il est possible, même à la première personne, de réduire le fossé entre les deux styles d'écriture, mais ce sera plus simple avec la troisième que la première personne.


    Le danger "canapé d'analyse" et l'absence de substitut

    Il arrivera un moment avec l'utilisation de la première personne où la présence de toutes les phrases commençant par "je" sonneront comme les échos d'une analyse psychothérapique que comme un RP. "Je" par-ci, puis "je" par-là... Le risque est alors de tomber dans l'étalage sans fin des pensées et ressentis de votre personnage qui en quelques minutes en viendra à se poser milles et une questions métaphysiques. Dans le cas où tout cela serait dosé, le "je" est un excellent moyen de faire entrer le lecteur dans le personnage, mais dès lors que l'excès intervient, l'ensemble devient lourd et pénible. Rendez-vous bien compte qu'il n'y a, à l'écrit, aucune alternative au "je". Le "il" par contre permet d'utiliser des substituts : "Le jeune homme / la jeune femme", "le gamin", "le sorcier", "l'intéressé", etc... Tant de petits outils qui diversifient votre palette et vous permettent de varier, de ne pas lasser, d'avoir un texte plus léger par voie de conséquence, qu'avec un "je" se répétant en tête de chaque phrase.


    Une distance joueur / personnage

    La troisième personne apporte également une distance entre le joueur et le personnage. Cela peut paraitre inutile, mais il est important de différencier les deux, pour ne pas s'investir avec excès dans un personnage. Il est des jeux sur table où l'on met des mois ou des années à construire un personnage, en le façonnant jour après jour, et pour les meilleurs rôlistes ou du moins les plus appliqués, c'est la même chose sur les forum. Mais si le forum vient à fermer, ou bien en jeu sur table si votre personnage vient à mourir... Quelle frustration ! Il est déjà difficile d'abandonner un personnage que l'on aime, et ceux parmi vous qui jouent avec passion doivent me comprendre, il serait encore plus douloureux de l'abandonner après des mois d'écriture à la première personne.


    N'oubliez pas que vous n'écrivez pas un roman...

    Le "il" permet au lecteur qui est aussi votre partenaire de jeu de mieux réagir à votre récit puisqu'il est lui-même sencé rester en dehors de votre personnage. Si chaque joueur se focalise avec excès sur son propre personnage et oublie de regarder l'ensemble de la scène le RP dans sa globalité restera "fermé". Au contraire, avec deux points de vue externes, il est plus facile pour chaque joueur d'aller venir de l'extérieur vers un personnage, de la même façon que s'il tenait une caméra, filme la scène de loin, puis s'en rapproche pour zoomer sur son propre personnage et ainsi l'incarner pour répondre. Il peut alors continuer le RP de manière plus naturelle.
    Le "je" est pour les mémoires, les lettres, les journaux intimes... mais lorsque l'action se déroule, dans un RP, vous êtes rarement seul, or l'ensemble du RP doit pouvoir se lire à la suite. Même si ce n'est pas des morceaux d'un roman que l'on pourrait ensuite reconstituer, il est important que la logique suive. La première personne force un lecteur global à sauter d'une personne à l'autre, essayant chaque fois de se remémorer le caractère de l'un, puis de l'autre, pour comprendre ses pensées, ses états d'âme, etc...

    Pour conclureMieux vaut prendre du recul et avoir la liberté de s'approcher, plutôt que d'être dans le personnage sans moyen d'en sortir.
    Votre récit RP isolé serait peut-être plus poignant à la première personne, encore faut-il savoir l'utiliser avec soin, la doser... mais vous n'êtes pas seuls en roleplay, c'est là toute la définition du jeu de rôle, et c'est la raison pour laquelle, afin que l'ensemble des actions des deux personnages soit plus fluide, il est préférable d'écrire à la troisième personne.



    L'article était dans la première édition du Mag', mais j'estime qu'elle peut intéresser des gens qui hésitent entre les deux modes, comme ce fut mon cas à un moment, du coup je poste le contenu comme Astuce. Si vous souhaitez mettre ce texte sur votre forum vous pouvez, mais mettez en fin de post le lien de Never-Utopia en remerciement, svp.


    Dernière édition par Okhmhaka le Mar 2 Juin 2015 - 15:18, édité 2 fois



    avatar
    Béhémoth
    MasculinAge : 22Messages : 190

    le Mer 9 Jan 2013 - 20:05

    Merci pour ce topic,je fais souvent la fautes que ce soit en cours ou sur le web Very Happy.





    avatar
    Okhmhaka
    FémininAge : 32Messages : 31851

    le Lun 28 Jan 2013 - 18:14

    Ben justement, c'est pas une faute mais un choix. Et en cours si t'as des rédactions il y a des fois où il FAUT prendre la première personne. L'idée de ce topic c'est que les RP sont plus efficaces à la troisième, mais que ce n'est pas une obligation non plus.



    avatar
    Lithium
    MasculinAge : 23Messages : 199

    le Mar 29 Jan 2013 - 7:05

    Fort bien, vous lire est un plaisir, mais comme je me trouve être un irrévérencieux bavard, je vais avant d'oser parler, vous demander si ce sujet peut-être lui-même le lieu d'ajout quand à cet article et d'avis contraire. Autrement dit le débat s'ouvre-t-il ici même où serait-il préférable d'ouvrir un nouveau sujet à cet effet afin de préserver l'unité que présente votre bel article ?
    avatar
    Atramad
    MasculinAge : 17Messages : 159

    le Lun 25 Fév 2013 - 16:16

    Woaw merci pour ce sujet je ne savais toujours pas quoi prendre. ^^



    avatar
    Okhmhaka
    FémininAge : 32Messages : 31851

    le Lun 25 Fév 2013 - 18:48

    Lithium : tu peux évidemment débattre là-dessus si tu as des éléments à ajouter, ou bien ton avis à donner ^^



    avatar
    Lithium
    MasculinAge : 23Messages : 199

    le Mer 27 Fév 2013 - 12:09

    J'aimerais bien vous faire part de mes pensées sur le sujet en ce cas :) Peut-être est-ce moi qui suit trop libre dans l'idée de l'écriture sur fora, mais à mes yeux il est possible d'écrire à TOUTES les personnes. Bien que votre article soit très sympathique, je le trouve de fait un peu restreint. Pourquoi arrêter son choix entre deux personnes quand il y a six possibilités ? En vérité plutôt trois puisque les pluriels sont dans ce cas a utilisé comme dérivés des singuliers. Je m'explique et vous présente par la même ce que j'entends :

    - "JE" : je n'ai rien à ajouter de particulier sur la première personne du singulier, suffisamment de chose on été dites.

    - "TU" : il peut semblez étonnant d'écrire à cette personne et pourtant cela existe, et cela rend très bien quand c'est bien maîtriser (comme toujours). Cela permet de faire encore plus entrer le lecteur dans la peau du personnage, car en lisant c'est comme si le personnage se parlait et se décrivait l'action à lui même. Dit comme ça, je perçois d'ici votre scepticisme :p Peut-être qu'un exemple vous parlera plus ? Mais c'est très immersif, plus encore que le "JE", car on se encore plus dans la tête du personnage.

    Exemple :
    Tu te réveilles en sursaut, et ta tête heurte une branche. Pestant contre la Nature mal foutue, tu te masses énergiquement le cuir chevelu. Une fois la douleur atténuée, tu t'étires de tout ton long dans un craquement de vertèbres. Te levant, tu récupères tes dagues, enfiles ton plastron et vérifies que tu n'as rien oublié.

    « Non, c'est bon. »

    Alors tu reprends la route, marchant le plus silencieusement possible sur l'épais tapis de mousse de la forêt. Un bruit au dessus de ta tête te fait lever les yeux au ciel. Un nid d'oisillons. Le printemps est bel et bien là, tu le ressens dans ton âme qui résonne avec la faune et la flore se renouvelant à chaque pas que tu fais. Le soleil brillant déjà haut dans le ciel éclaire les fleurs, fait scintiller l'herbe tendre recouverte de rosée et te réchauffe doucement de ta nuit quelque peu fraîche. Ayant bien dîné la veille d'un lapin, tu n'as pas très faim. Alors tu te contentes de marcher au grès du vent, faisant tout de même attention à la position du soleil pour te guider. Tu connais les légendes et autres ragots des villes annonçant craintivement qu'une ombre aurait élue domicile au Cartale. Et tu préfères l'éviter autant que possible. Non pas que tu sois superstitieux...Mais on est jamais trop prudent, n'est-ce pas? Après tout, la Mort vient si vite pour ceux de ton espèce...

    Après une marche de deux heures, tu débouches soudainement dans une clairière d'une somptueuse luminosité. Ici, un rosier pousse en son centre, véritable chef d'oeuvre de la Nature, cadeau de la Mère de tous qu'elle te fait. Emerveillé tel un enfant, tu restes à l'orée des arbres, à l'ombre. Tu te sens presque gêné d'être là, à côtoyé une beauté éphémère, mais aussi flatté d'être peut-être le seul spectateur d'un aussi merveilleux spectacle. La plante n'est ornée que d'une et unique rose. Mais rose, ô quelle rose! Embaumant tout l'espace, tu peux l'humer de ta place. Ses pétales délicates s'étirent d'un blanc translucide à un rose soutenu dans un splendide dégradé. Tu décides de faire une petite pause et grimpes à un arbre, la fleur toujours dans ton champ de vision.

    Tout d'un coup, tu entends le murmure des pas. Tendant l'oreille, tu perçois le froufrou de vêtements de coton mais pas d'armure clinquer. Rassuré, tu préfères cependant changer doucement de position pour te mettre près du tronc et te cacher du regard de ce voyageur...

    Texte de R.N.P.

    - "IL, ELLE, ON" : cette personne ne doit plus avoir de secret pour vous Wink

    - "NOUS" : dérivé du "JE" il permet soit tout bêtement de faire part des actions d'un groupe, groupe qui peut-être entièrement votre "personnage" ou bien groupe dans lequel votre personnage est, et que vous jouer au nom de tous ou bien car les autres membres du groupes sont considéré comme PNJ. Mais cela peut aussi permettre de jouer un personnage skyzo, pensez à Gollum Wink ou bien aussi si vous jouer dans un univers moyenâgeux réaliste et que vous incarner un roi, un duc, un compte etc. le "NOUS" sera de mise.

    - "VOUS" : dérivé du"TU" il permet de jouer exactement les mêmes choses que le "NOUS" mais en partant à du point de vue de base du "TU", un skyzo, un groupe, un roi etc. Cela peu même renforcer je pense l'aspect pédant et supérieur d'un monarque et l'aspect fou d'un skyzo.

    - "ILS, ELLES" : dérivé du "IL, ELLE, ON" il permet les mêmes choses que que me "NOUS" et le "VOUS" sous le point de vue de base du "IL", avec sans doute une mise à distance supplémentaire.

    Voilà donc pourquoi je dis qu'il est possible d'écrire à toutes les personnes et ce que j'appelle "personnes dérivés" dans le cadre uniquement de l'écriture, pas de la grammaire :p

    J'aimerais ajouter encore un mot. J'ai l'intime conviction qu'au delà des effets supposés de style que permette chaque personne, je pense que c'est avant tout votre façon d'écrire, de manier la plume et telle ou telle personne qui fera l’impression de proximité ou d'éloignement avec le personnage. Ce n'est pas à mes yeux la personne qui principalement fera les choses, mais bien ce que vous en ferez. On peut écrire avec un "JE" ou un "TU" et mettre beaucoup de distance avec le personnage et son environnement, et inversement écrire avec un "IL" et être très proche et lié à son personnage.

    Voici ce que je souhaitais partager avec vous ^^ J'espère que ça vous ouvrira de nouvelles pistes !

    PS : vous pouvez faire ce que vous voulez de ce message si vous en avez l'utilité.
    avatar
    Kashmeer
    FémininAge : 29Messages : 15

    le Mar 9 Avr 2013 - 15:49

    Superbe article!! Pour ma part écrire à la première ou à la troisième personne je garde une distance avec mon personnage, je ne m'attache pas plus à l'un si j'écris en "je" qu'en "il" pour un autre ^^ Ceci dit ces derniers temps j'admet qu'il m'es plus facile d'écrire à la troisième personne pour intégrer plus d'éléments à mon récit.

    Lithium : J'ai vraiment du mal avec l'exemple du "tu" si je rencontrais un même cas dans mes rps j'aurais sacrément l'impression d'avoir écris moi même le récit c'est assez déroutant :toto:
    avatar
    Lithium
    MasculinAge : 23Messages : 199

    le Mar 9 Avr 2013 - 20:18

    C'est justement ce qui rend cette personne si immersive ;-) Ce n'est qu'une question d'ouverture et d'habitude après :-)



    avatar
    Metterling
    FémininAge : 21Messages : 185

    le Dim 5 Mai 2013 - 16:44

    J'adore la version du "tu", personnellement je préfère la troisième personne parce qu'elle me permet d'éviter les répétitions (ma bête noire) et je suis très immersive avec mon personnage, je décris des pensées à la première personne quand je sens que c'est nécessaire mais le plus souvent je n'en ai pas besoin pour décrypter tout ce qu'il pense. Le point de vue omniscient, et, à mon sens le meilleur outil rp, je décris beaucoup de paysage etc. ... parce que j'ai besoin que mon lecteur voit la scène comme je me l'imagine dans les moindre détails. Et un point de vue interne serait très difficile à manier pour moi. Ça faisait longtemps que j'avais fait mon choix, mais en lisant ce topic je me suis dit qu'à l'époque où je l'ai fait ce choix, ça m'aurait été d'un grand secours.



    avatar
    Lithium
    MasculinAge : 23Messages : 199

    le Dim 5 Mai 2013 - 17:25

    Personnellement je ne pourrais jamais me résoudre à m'arrêter sur une seule personne, j'aime écrire avec toutes :-) Ça me semblerait improbable et impensable de n'écrire qu'avec une seule personne, ça limiterais un peu mes libertés :p



    avatar
    Metterling
    FémininAge : 21Messages : 185

    le Dim 5 Mai 2013 - 18:59

    Fait comme bon te semble ^^ Je respecte ce choix ^^ et franchement la seconde personne n'est pas mal non plus.



    avatar
    Lithium
    MasculinAge : 23Messages : 199

    le Dim 5 Mai 2013 - 20:05

    Yep :) Sinon pour ton soucis de vouloir restituer la scène comme toi tu la vois, je pense pour être honnête que c'est possible avec n'importe quelle personne, que c'est au final notre façon d'écrire qui importe. Mais même globalement je ne pense pas que les personnes soient en tant que telle tellement déterminante, c'est plus comment on les manie, comment on les utilise et on en joue, et comme on écrit nous. C'est le vocabulaire, les tournures, le style, l'éloignement avec le personne ou non, parce qu'on peut écrire avec "je" ou "tu" et être très loin du personnage et à l'inverse être très proche avec un "il". Je pense qu'on peut tout faire avec toutes les personnes. Après si tu es plus à l'aise avec la troisième personne et que tu la maîtrise mieux je ne dis pas :) mais plus globalement tu devrais pouvoir le faire quelque que soit la personne, essaye :p



    avatar
    Etoile du Virtuose
    FémininAge : 17Messages : 86

    le Dim 11 Aoû 2013 - 22:34

    Merci pour ces explications, c'est très intéressant !



    avatar
    Erydrin
    FémininAge : 23Messages : 69

    le Lun 12 Aoû 2013 - 0:12

    Personnellement, je trouve qu'il est plus difficile d'écrire à la première personne qu'à la troisième. J'ai déjà vu quelques rpistes changer de personne (3ème pour la 1ère) et franchement, ça devient vite lassant. La plupart du temps, les joueurs ne pensent pas que changer de personne d'écriture revient à changer de style également et qu'on ne peut pas dire les mêmes choses à la première personne qu'à la troisième.
    Et pour ma pomme, à la première personne, j'ai du mal à faire des réponses très longues parce que j'ai l'impression de me répéter ou de faire partir mon personnage dans des digressions pas possibles.

    J'en suis d'ailleurs venu à un petit constat : certains types de personnages s'adaptent mieux à un certain style d'écriture.
    Je viens de le dire, j'ai du mal à rp à la première personne mais ça vient du fait que le perso avec lequel je le fais est quelqu'un de tout à fait "normal" si je puis dire, bien qu'un peu râleuse et farfelue. Je me dis qu'avec un personnage un peu plus guindé et prout-prout par exemple, ça serait beaucoup plus amusant d'utiliser la première personne.

    En revanche, pour un personnage plus mystérieux, plus taciturne ou plus sombre, je pense que la troisième personne est plus intéressante pour garder une certaine zone d'ombre sur les réactions du personnage.

    Quand à la deuxième personne, je ne l'ai pas encore utilisée mais je compte m'y mettre avec une petite malade mentale. Comment mieux jouer une schizophrène qu'en s'adressant directement à elle pour lui dicter ses actions ? Je vais essayer et je verrai bien ce que ça donne.

    Enfin tout ça pour dire qu'à mon avis, tous les persos ne se prêtent pas de la même manière aux personnes d'écriture. ^^
    avatar
    Rivanon
    FémininAge : 23Messages : 36

    le Lun 12 Aoû 2013 - 0:55

    Super article je trouve ! Très utile pour les novices en RPG je trouve (ça en fait des je trouve n'est-ce point ? °-°)! Puisque tout le monde réagit... Je me permets de le faire ! Pour ma part j'utilise tout le temps (ou presque) la 3ème personne car je trouve que cela ouvre des possibilités au(x) partenaire(s) qui écrivent avec moi. Je sais que j'avais un partenaire assez récurrent qui écrivait à la 1ère personne, et à chaque fois je devais m'adapter pour pas que notre narration s'épuise trop vite... Seulement je trouve qu'à la fin ça pataugeait dans la semoule... La 1ère personne ferme des possibilités à mon avis... Et on ne dévoile pas de suite et en une seule fois la personnalité et les réactions de son personnage grâce à la 3ème.

    Les seules fois où j'écris à la 2ème personne (du singulier comme du pluriel), c'est pour la présentation de mes topics RPG. Surtout pour les intrigues, parce que ça plonge tout de suite (enfin j'espère, sinon c'est useless ce que je fais x') ) le lecteur / participant dans l'histoire.
    avatar
    Mistiie
    FémininAge : 19Messages : 74

    le Ven 4 Avr 2014 - 17:23

    Merci pour cet article c:

    Personnellement, je débute en rp et écris à la première personne, mais j'ai en effet remarquer que parfois j'avais tendance à dire "Je.. Je.. Et Je.." x) Bon après, je fais des phrases assez longue donc ça passe.
    Par contre, ce que je trouves difficile à la troisième personne, c'est de varier le vocabulaire et d'évité de ce faire confondre deux personnages, je m'explique:
    Je suis uniquement sur des forum rpg animaliers, loups ou chats.
    Il suffit que deux louves ait la fourrure blanche et les yeux or pour qu'on soit rapidement à court de mots x).

    Après ce n'est que mon point de vue, mais voilà c: .


    Puis sinon j'adore aussi le style de la deuxième personne, dommage que tu n'en ais pas parlé ^^ Je l'ai essayer quelques fois pour un personnage qui possède un "démon" (Donc, "Je" est le démon et il décrit ce qui ce passe/ce que pense la louve en employant le "Tu" même si elle ne l'entend pas forcément, ce qui est assez spécial, mais chouette je trouve x).)
    avatar
    Thoorette
    FémininAge : 22Messages : 3

    le Mar 15 Juil 2014 - 0:25

    Bon, je sais que le sujet date un peu mais je viens ici tout d'abord pour dire que c'est une bonne idée de poser une question comme ça ! J'avais pris l'habitude d'écrire avec il/elle mais récemment je suis passée au "je" et je dois avouer que ça me fait bizarre.

    Aussi je voulais demander, écrire en "je" => C'est mieux d'utiliser le présent ou non ? J'écris en Je et je sais jamais quel temps employer et j'avoue que ça me perturbe ! J'écris au présent mais, j'ai l'impression qu'un truc cloche ! (et puis souvent écrire "Je" on vire rapidement vers les répétitions du coup je me demande ... Au final ... JE ou IL/ELLE ???)
    avatar
    SweetGumiho
    FémininAge : 27Messages : 146

    le Sam 11 Oct 2014 - 22:30

    Je préfère nettement la troisième personne et les points énoncés dans ce sujet sont pour moi incontestables.

    D'ailleurs j'ai l'impression qu'en poussant l’identification d'un joueur à son personnage avec la première personne, il y a le risque de Mary Sue / Gary Stue qui guette bien souvent. On remarque d'ailleurs ça beaucoup chez les auteurs de fan fictions et c'est d'ailleurs pourquoi certains romans qui étaient à la base des fan fictions sont apparus sous cette forme (je pense notamment à Twilight et Fifty Shades of Grey.

    Pour ce qui est de l'utilisation de la deuxième personne par certains joueurs, elle me met profondément mal à l'aise à la lecture. Je ne sais pas si je suis la seule à avoir ce ressenti, mais forcer le lecteur à être le personnage je trouve que cela a un côté assez "malsain" et invasif, je ne comprends pas que l'on puisse aimer ou tolérer cela. J'ai l'impression qu'en choisissant cette personne, les auteurs agissent de manière un peu égoïste et ne pensent pas vraiment à leurs lecteurs ou partenaires de jeu...



    미쳐버리지 않으려면 때때로 미친 짓을 조금씩 해 주어야만 한다.

    — On doit faire des choses folles parfois pour éviter de devenir complètement cinglé.
    avatar
    Iliana
    FémininAge : 21Messages : 96

    le Ven 7 Nov 2014 - 17:48

    Ohh, la fiche est super intéressante ! Et merci beaucoup pour les avis de tout le monde ! J'avoue que je me pose la question depuis un moment, et pourtant, ça fait longtemps que je fais du RP... (Environ 4 ans que je m'y suis réellement mise, avant, ça comptait pas vraiment comme du RP c'était... bref, c'étaient les vieux forums ! Tant de souvenirs...) Et bien plus encore que j'écris. Mais on s'en fiche. Tout ça pour dire : je ne trouve pas une personne mieux qu'une autre ! Même pour le RP. C'est une question d'habitude j'imagine... Du coup, écrire à des personnes différentes, en fonction des personnages, c'est sympa. Bref du coup je suis contente de voir que je suis pas la seule à me casser la tête dessus xD


    La troisième personne, je trouve ça beau. C'est incontestable ; élégant, on arrive aussi bien à se distancier de son personnage qu'à s'en rapprocher aux moments-clés de l'intrigue. Et ça, c'est vraiment super : j'entends par là qu'on peut garder un certain mystère, se permettre d'omettre les raisons de certains actes, certaines réactions internes, justement parce qu'on ne parle pas à la première personne. À vrai dire, j'ai une grande admiration pour les personnes qui arrivent à écrire à cette personne, parce qu'honnêtement, j'en suis incapable. Bien sûr, j'ai essayé ; je suis même en train d'écrire des récits, à côté de mes RP, totalement à la troisième personne. Et je peux vous assurer que c'est un réel challenge pour moi.

    Pourquoi ? Tout d'abord parce que, comme l'a dit Mistiie, j'ai énormément de mal à définir les autres personnages. Il y a beau n'y avoir que deux personnages dans la scène, si ce sont tous les deux des hommes bruns (et c'est pas ce qui manque sur cette terre !), je me retrouve super vite bloquée. "Le jeune homme"... Ah non, c'est pas ça... Alors on va dire "le brun"--... Ah mais non, je peux pas non plus ! Je fais comment, je le définis par son rang, je répète quinze fois les prénoms de chacun, je m'attarde sur le fait qu'y en ait un plus grand/âgé que l'autre ? J'avoue que j'ai énormément de mal avec cet aspect là de l'écriture à la troisième personne... Beaucoup plus qu'à la première personne d'ailleurs, où on a pas ce problème de définir qui est qui entre le narrateur et la personne avec qui on RP (ou, plus globalement, le personnage principal et les persos secondaires de l'intrigue).

    Sinon, pour ce qui est de la distanciation, c'est vrai qu'on peut faire plus ou moins le faire avec une même personne ; pour moi qui suis habituée à utiliser le plus souvent la première personne, ce n'est pas compliqué de faire un post ultra distancié si on a besoin que je ne révèle rien de ce que pense mon personnage. Ça ne rend pas le RP moins intéressant, puisque je me concentre sur les gestes, les mimiques et les actions du personnage. C'est juste à celui d'en face d'imaginer les réactions, comme quand on écrit à la troisième personne. Du coup, inversement, on peut faire quelque chose de très centré sur le personnage avec une troisième personne... Je ne pense pas que le fait d'écrire à telle ou telle personne empêche ou favorise une certaine "restriction", comme vous l'avez dit, des RP. Je connais des gens qui écrivent au "il" et qui se concentrent uniquement sur leur personnage. C'est lourd ! Sérieux ! Et après, ils mettent deux lignes de dialogue, y a quasiment pas eu d'action, et tu dois te débrouiller avec ça. Et franchement, j'en connais plein des comme ça. Ca arrive aussi à la première personne, évidemment ; mais dire que l'un permet une ouverture et l'autre une fermeture... J'avoue que je trouve ça poussé :/ Ca dépend vraiment de la manière dont on écrit. Par exemple je sais que je suis incapable de faire plus de 500 mots au "il" ; pourtant j'en fais plus facilement 1000 au "je", l'action sera plus présente parce que je serai plus à l'aise, mais je développe dans le même temps beaucoup les pensées de mon personnage (en même temps, c'est ce qui m'intéresse le plus niveau RP ; pouvoir voir les autres persos penser. Mais quand y a pas d'action pendant tout le long, c'est comme pour tout, ça tient pas la route et on est obligé d'avancer tout seul...). Bref, donc comme dit : c'est pas parce qu'on écrit au "je" qu'on sera proche de son perso ou qu'on fermera l'intrigue (même si, pour les personnes qui manipulent mal, le RP se finit rapidement ou a l'air de tourner en rond au bout d'une page et demi.) ni parce qu'on écrit au "il" que ce sera le contraire ! Bien sûr, je sais que vos arguments sont généraux, mais je pense aussi qu'il faut être plus nuancé :3 (D'autant que je suis une ardente défenseuse (ça existe ?!) de la première personne, ça aide xD)

    Après, le fait de sauter d'un point de vue à l'autre ne me dérange absolument pas. C'est une habitude à prendre certainement, mais je trouve que ça offre tellement plus de possibilité. En plus, ce n'est pas que pour ce que l'on écrit nous ; mais quand je lis quelqu'un qui écrit à la première personne, j'ai l'impression d'être plus intime avec son personnage, et ce bien que je ne sache pas toujours tout à son sujet (par des omissions dans le RP et dans la fiche, au sujet d'une certaine intrigue par exemple). Ça me donne aussi plus envie de le connaître, et je suis beaucoup plus facilement touchée par un texte au "je" qu'au "il" ; encore plus lorsqu'il est magnifiquement bien mené. C'est un vrai plaisir de faire incursion dans la tête d'un personnage, mais ce n'est que personnel, après. J'ai tendance à accorder bien plus d'importance au caractère du personnage en lien avec son histoire qu'à son histoire elle-même. Peut-être que ça joue beaucoup dans la manière que j'ai de voir ce sujet, je ne sais pas exactement. Mais je suis profondément attachée aux personnages que je vois évoluer sur les forums. Cependant je ne suis pas plus encline à m'attacher à eux si leur joueur utilise la première personne, c'est juste que j'en ai bien plus l'habitude. Après, il y a des exceptions à tout, et il y a des joueurs que j'aime particulièrement qui utilisent la troisième. Je trouve le décalage d'autant plus amusant in RP ! Lui qui écrit à la troisième, et moi à la première. Ça ne m'a jamais choquée, mais peut-être que ce n'est pas le cas pour ceux avec qui j'écris ? Je vais penser à leur poser la question un de ces jours !

    Il n'empêche que je trouve ça beaucoup plus simple d'écrire à la première personne ._. J'ai tendance à écrire un peu comme je parle, et même si j'avoue que parfois j'en ai marre de voir des "je" "je" "je" partout, ça fait beaucoup plus authentique. 'fin ça ressemble plus à du déballage de pensée, un peu comme ici (désolée pour la taille je sais pas faire court ToT), mais en fonction du caractère du personnage, je trouve, comme déjà dit dans ce topic, beaucoup plus adaptable. J'ai beaucoup plus de difficulté à rendre un texte profond en utilisant une 3e personne, et j'ai l'impression, quand j'écris, que c'est plat, moche et sans envergure, tout simplement parce que je ne sais pas l'utiliser correctement :/ Du coup quand je me retrouve sur un forum où tout le monde écrit à la 3e personne, je me dis "glups. je vais jamais tenir le coup" et je laisse directement tomber. Surtout que j'ai l'impression qu'en général (pas tous bien sûr), les rôlistes habitués au "il" n'ont vraiment pas une bonne opinion de ceux qui écrivent au "je", et ça me trouble un peu >< J'ai longtemps pensé que ça pouvait paraître brouillon, et c'est aussi une raison pour laquelle je n'aime pas spécialement ce que j'écris. Mais il y a vraiment des gens à qui le style plaît. C'est une question de goût probablement, d'habitude aussi (comme déjà dit plusieurs fois.) Je rejoins l'avis de Lithium de ce côté-là !

    De la même manière, j'aime beaucoup l'idée de pouvoir changer de personne en fonction du contexte, du personnage etc. J'ai testé l'écriture de mon écrit d'invention à la première personne du pluriel au bac, et franchement, je trouvais pas ça trop mauvais -- voire même super amusant. Parce que c'est aussi ça faire du RP non ? Je veux bien que ce soit cool de partager, mais se dire qu'il "faut écrire comme ça parce que c'est mieux", ça enlève vachement de marge de manœuvre... alors qu'il y a tant de possibilités dans la manière d'écrire nos textes !


    Bref, c'était la petite intervention inutile de l'après-midi (même si je suis tentée de dire "de la soirée", vu qu'il fait déjà nuit -_-), j'espère que ça vous permettra de mieux aborder la chose >o< Je tenais tout de même à défendre le point de vue de la première personne, qui n'a pas eu beaucoup d'avis favorable jusqu'ici sur ce topic, et qui me tient beaucoup à cœur !
    Merci beaucoup (encore) pour tous vos arguments en tout cas, ça me motive encore plus à m'essayer à la troisième, mais j'avoue que je commence à désespérer en ce moment ToT Je dois pas avoir le feeling...


    HS : Par contre, le prenez pas mal hein, mais un schizophrène ne parlera pas forcément de lui comme deux personnes distinctes, c'est des pathologies différentes... >o< Sachant que j'en joue un et que je me suis beaucoup renseignée, ça m'a un peu perturbée de lire ça >< Mais j'avoue que vous venez de me donner une super idée pour ses moments de crise aiguë, écrire au "tu" pourrais être cool *-* Même si j'ai encore rarement vu des gens qui écrivaient de cette manière, je trouve ça fascinant pour le peu que j'ai lu... (D'autant que, Lithium, ton exemple est super agréable à lire ♥ Ça donne envie d'essayer, merci beaucoup !)



    avatar
    Datura
    FémininAge : 27Messages : 68

    le Sam 14 Fév 2015 - 13:16

    J'alterne les deux personnes en ce qui me concerne. Cela dépend du personnage et de comment je le sens. J'avoue que c'est surtout au feeling mais autrefois, je n'écrivais qu'à la troisième personne du singulier parce que j'étais beaucoup plus à l'aise mais maintenant j'alterne selon mon personnage, son histoire...
    Par contre, je suis incapable de lire et de comprendre quelqu'un qui écrit en "tu", je trouve ça embrouillant et peu clair et pour moi ça ne fait pas sens. C'est la grosse mode en ce moment sur les forums city et le souci, c'est que je l'ai vu utilisé par des gens qui ne maîtrisaient pas franchement la conjugaison et pas vraiment mieux la syntaxe... Je n'en garde pas forcément un bon souvenir mais après, je ne force personne à écrire comme ci ou comme ça, sur mon forum, chacun fait comme il le souhaite.



    Family
    “A man who doesn't spend time with his family can never be a real man"

    avatar
    Sherryl H.
    FémininAge : 23Messages : 17

    le Mer 23 Sep 2015 - 0:12

    Comme tout le monde, je vais me permettre d'apporter quelques nuances. J'écris à la première comme à la troisième personne {en ce qui concerne la seconde, je viens de la découvrir}. Je tenais à développer un peu plus le choix sur ce que vous voulez faire de votre personnage. Bien que les variations ne sont pas interdites dans la vie d'un personnage, souvent on a tendance lors d'un Rp de garder la même personne. Je choisis ma personne selon ce que je veux faire de mon personnage. Je m'explique :

    Si je veux faire un personnage sensible, plus porté sur les émotions {positives comme négatives !}, égocentré ou plus porté sur le relationnel, j'aurais tendance à prendre le "je". Car, il est vrai que ça nous touche vraiment plus facilement et il y a de belles choses possible. Mais cela se conjugue parfaitement avec les actions aussi Wink

    Cependant, si je fais un personnage beaucoup plus intellectuel, porté sur les faits et l'environnement, quelque chose de plus froid, j'irais naturellement vers le "il/elle". Les descriptions sont plus facile et peu fastidieuses. On peut jouer plus simplement avec notre lecteur/partenaire {dans le sens lui cacher des choses... huhu~} mais comme dit, cela n'empêche pas un peu de sentimentalisme ! Actuellement je joue un ersatz de Sherlock Holmes : il est im-po-ssi-ble de le faire au "je", je ne saurais même pas tout écrire !

    Mais ! Et c'est là où peut être je dirais quelque chose d'important, on peut mixer les deux ! Comme dit plus haut, j'écris actuellement au "il" mais rien ne m'empêche de mettre du "je" pour donner du relief dans ma narration. Genre :

      "Sherlock but le poison tout en sachant que c'en était un... Je ne comprends plus rien, pourquoi a t-il fait ça ?! Mais il le savait ! Il va mourir ! Je refuse ! Mais t'es complètement taré ou quoi ?!".


    Bon, j'avoue que ce n'est que spontané mais je trouve que ça peut mettre un peu d'humour ou de folie. Et puis, rien n'empêche de faire une introspection pour un personnage en "il" comme prendre le point de vue d'un autre lors d'une rédaction en "je". C'est ça la magnificence de l'écrit~ ♥

    Je fais souvent ce genre de chose : quand je change de point de vue, prends un PNJ à la place de mon personnage pour apporter une autre vision ou une autre analyse des faits. Je coupe en plein milieu de mon Rp, change ma façon d'écrire et parfois ma personne, décris les choses, apportant la surprise. Un peu à la manière d'un roman {nan ne me tapez pas...!}.

    Voili-voilou~
    En espérant que cela fut intéressant !
    avatar
    Takasu-ryuji
    MasculinAge : 25Messages : 23

    le Lun 13 Juin 2016 - 3:28

    @Mistiie a écrit:Merci pour cet article c:

    Personnellement, je débute en rp et écris à la première personne, mais j'ai en effet remarquer que parfois j'avais tendance à dire "Je.. Je.. Et Je.." x) Bon après, je fais des phrases assez longue donc ça passe.
    Par contre, ce que je trouves difficile à la troisième personne, c'est de varier le vocabulaire et d'évité de ce faire confondre deux personnages, je m'explique:
    Je suis uniquement sur des forum rpg animaliers, loups ou chats.
    Il suffit que deux louves ait la fourrure blanche et les yeux or pour qu'on soit rapidement à court de mots x).

    Après ce n'est que mon point de vue, mais voilà c: .


    Puis sinon j'adore aussi le style de la deuxième personne, dommage que tu n'en ais pas parlé ^^ Je l'ai essayer quelques fois pour un personnage qui possède un "démon" (Donc, "Je" est le démon et il décrit ce qui ce passe/ce que pense la louve en employant le "Tu" même si elle ne l'entend pas forcément, ce qui est assez spécial, mais chouette je trouve x).)

    Ébauche de penser sur les pronoms personnel :

    Contexte (cela sert aussi à te répondre vis-à-vis de ta citation)

    Ton personnage à une histoire et un vécu, bien que je n'ai jamais pratiqué de RP je pense que dans le cas que tu précise, tu peut utiliser cet aspect. Même si alors tu dois prendre un point de vue omniscient et t'écarter un peu de ton personnage comme pour la décrire.

    Je rejoins certains des avis dit plus haut, nous utilisons bien souvent plusieurs tournure de phrase. On peut ainsi remarquer que les auteurs de livres aussi utilise plusieurs sujets différent par mis les nombreux choix possible (je, tu, il, etc)... A mon sens la raison est simple (je n'ai pas fais exprès mais en utilisant des des constructions logiques, j'ai naturellement change le ''je'' en un équivalent dans ce contexte).

    Le ''Je" : cause? contexte? Effet éventuels? (excès ou pas)?
    La raison est simple en effet, le "je" ne permet pas une description des décors et du vécu, cela poserait immédiatement des problèmes car on à tout simplement pas l'habitude de décrire des décors que l'on voit en temps réel. Parce ce que tout simplement, répété les "je" pour décrire son vécu ou celui d'un personnage fictifs et compliqué, on sens tout de suite que cela devient lourd que X décrive sa vie en long, en large et en travers.

    Il : Avantage? Inconvénient explicite? Utilité? Contexte? Raison Éventuelle d'utilisation? Complément du "je" donc complément de nous même?
    Dans ce genre de cas je pense qu'il est nécessaire d'utiliser le "il" afin de décrire la scène à partir d'un point de vue externe (pas forcément omniscient). Cela semble plus simple car tout simplement nous décrivons ce que nous voyons, ce que nous vivons, et puis ce que l'on ressens. (yeux, corps, et âme : oui plusieurs aspect de nous même et sont t'il toujours en adéquation? A médité je pense, chaqu'une de ses parties de nous même se décrive entre eux les actions etc à grande vitesse et par leur propre moyen, ainsi je pense qu'utiliser autre chose que "je" permet de retranscrire ce processus et donc de rendre immersif un texte, du moins je le pense et encore plus après avoir lu ce poste)


    Tu : Avantage? Inconvénient? Utilisation? Création d'échange interactifs entre deux personnes? Éventuels utilisation dérivé (parler à sois même/ réflexion sur soi etc)
    L'utilisation de "tu" me paraît bizarre mais elle est effectivement possible, il est très facile d'aborder une discussion en parlant d'abord de l'interloqué plutôt que de l'interlocuteur (c'est-à-dire nous même) c'est aussi une démarche normal et existent dans la pratique, elle apporte des avantage : en effet l'utilisation du "tu" permet de paraître moins imbus de sois même et cela crée un échange dans un dialogue ''actifs" or l'utilisation excessif de "je" par moment peut nuire à cela effectivement cela peut vite ce transformer en monologue à sens unique.



    Les variantes du plurielles, leur aspect, leur effet, spécificité? différence? leurs contextes? leurs publics? leurs impacts? :
    -Pour moi, ce sont des variantes qui sont intéressantes, suivant les gens leur utilisation va différer et ainsi ne pas avoir les même effets de l'interlocuteur A par rapport à l'interlocuteur B. Ceci est bien entendu vrai pour les 3 premières personnes du singulier mais étonnamment je pense que lorsque l'on utilise les première personnes cet effet et moindre. Pourquoi? Simplement car on crée un véritable échange, et cela simplement. Or avec les 3personnes du pluriel nous ne créons pas forcément de véritable échange dans une discussion la majorité du temps quand on parle à un ami de sa soirée de la veille ou de son match de foot, de son équipe etc et que ce dernier ne fait pas partie de ce groupe de personne (il se passe bien souvent un blocage, malgré tout cela à de l'importance et de l'influence on renvoie une image positif "quelqu'un de sociable, et intéressant" bien que cela peut lasser l'interlocuteur. Bien entendu ce n'est pas toujours le cas j'ai rencontré quelque passionné qui lorsqu'il parle de leur vécut le font avec une tel passion, que tu es littéralement entrainé par ses propos et je pense que c'est possible avec l'écrit aussi bien que compliqué.

    Seulement voilà, quels aspect ce cache derrière les Nous / Vous (un faire valoir personnel qui ne donne pas forcément d’interaction simple dans une discussion) néanmoins ces personnes sont très pas négative en sois.


    Le cas spécial du "Ils"? Création d'effet implicite? Profondeur du à l'imaginaire?

    le "Ils" porte à la contre verse, indirectement il amène l'idée que bien que tu sois au courant tu n'était pas dans le coup. Ainsi tout simplement il apporte de la distance avec une action passé et peut même servir à ce dévalorisé où se valorisé indirectement "ils faisait (cela)'' sous entendu je ne l'ai pas fait (à cause de mes principe, ou encore car j’étais simplement occupé) mais on peut aussi l'utilisé comme cela 'ils ont fait (cela)" (je n'étais pas là mais j'aurais bien aimer sous entendu je n'ai pas une vie sociable trépidante, je suis timide ou un peut renfermer et terre à terre) en réalité il peut donc être utilisé positivement et négativement, cela dépend des gens et de la perception de la personne réceptrice (qui dépend non pas de vous, mais de son propre passé, ainsi que son présent donc simplement son vécu).


    Savoir jongler entre tout les différents aspect qu'apporte ses pronoms personnel et difficile mais cela permet simplement de toujours utilisé le plus approprié. On y pense pas forcément cependant il faut reconnaître, une analogie avec la forme et le font, le contexte et les paroles à utilisé. Certaines paroles sont inadéquate dans certains contexte ou se font déguster plutôt difficilement bien que cela reste possible. Les nuances qu'apporte les pronoms personnelles permette d'aller encore plus loin dans la "forme". Je ne pense pas tout savoir de ses pronoms et n'ai pas la chance d'avoir vécu d'aventure RP car je ne suis point doué en ce qui concerne l'écriture. Bien trop renfermé pour me dévoiler, je me cherche bien souvent des excuses pour pas me jeter à l'eau.


    Merci pour ton poste, qui m'a fait énormément réfléchir sur moi même, je me rend compte que le RP m'attire irrésistiblement, que vos écrit, votre structure et votre style me font palpiter... J'ai l'impression que si je me jette au RP alors je vivrais, les rêves et les aventures que j'ai toujours rêver de vivre étant plus jeune... Entre désir, excitation, curiosité etc et de l'autre côté banalité, timidité, facilité... Je suis complétement tiraillé à me mettre au RP cependant actuellement je joue à des jeux en ligne avec des amis et par conséquent je ne pourrais pas tout faire... Plus j'y pense et plus cela me torture, je vais essayer de faire du RP en jeu directement et de le découvrir plus en détails. Mais j'avoue qu'échanger avec vous des phrases me fait très envie.

    Pour toute ces raisons Merci!! A vous tous du fond du Cœur.
    avatar
    Neva
    FémininAge : 26Messages : 18564

    le Mar 14 Juin 2016 - 15:47

    @Takasu-ryuji : je pense que les débats devraient t'intéresser ! N'hésite pas à aller les lire et à participer (voire à en créer) :)



     
    avatar
    Takasu-ryuji
    MasculinAge : 25Messages : 23

    le Mer 15 Juin 2016 - 21:42

    Oui j'ai lu pas mal de chose génial sur le forum. Il y a vraiment une super communauté. Tellement de chose d’ailleurs, que je ne sais même pas où donner de la tête. :captain:
    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov 2017 - 22:21