AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Forum de graphisme, codage et game design proposant des tutoriels, astuces, libres services et commandes dans les domaines de l'infographie amateur, de l'intégration web (HTML et CSS essentiellement) ainsi que dans la conception de RPG sur forum.


    Comment créer son personnage et son histoire

    Partagez
    avatar
    Sinderin
    MasculinAge : 24Messages : 14

    le Jeu 3 Mar 2011 - 4:27

    Bon...Soir voila j'ai vu que cette section était bien vide alors je veux la remplir en plus ca donne des peanuts...

    Vu l'heure je suis exténué donc s'il manque des détails n'hésitez pas à me le signaler :)

    Tout d'abord ce qu'il faut savoir c'est qu'on a certaines restrictions vis à vis de notre personnage.

    Au Moyen Âge votre personnage ne peut PAS être Superman ni Dark Vador avec son sabre laser,soyons logique.

    Bien que l'époque corresponde, votre personnage ne peut être le preux chevalier qui sait manier 3 épées et 1 boucliers simultanément, restez réalistes.

    Vous vous dites "ouah l'autre il nous prend pour des andouilles à nous dire ça?"

    Si je vous raconte ça c'est que j'ai déjà vu ça sur un jeu de rôle sur feuille où, au niveau Moyen Âge un joueur avait une Keyblade ainsi que l'épée de Cloud...Très Moyen Âgeux n'est il pas?

    Prenons donc notre personnage à sa base,

    Nom : Sinderin (On ne peux pas s'appeler Nécr0darkilleur ou Xx-Diable-xX ou même Ze_be-st_ouf)
    âge : 28 ans
    Race : Humain
    Profession : Guerrier
    Arme principale : épée à deux mains
    Argent : de quoi survivre (oui au début votre personnage n'est pas Crésus, les 10 000 pièces d'or sonnantes et trébuchantes c'est pour plus tard)
    Sac : Contenu du sac (vetement,nourritute,épée,sac de couchage,couverture,tente...) (oui votre sac est extensible mais n'exagérez pas)

    Bon le tour du personnage est vaguement fait, intéressons nous à son physique

    Couleur de cheveux : bruns
    Peau : mat
    Carrure : musclée (pour impressionner les belles jeunes femmes...Plus sérieusement un guerrier solide comme une allumette vous avez déjà vu ça :nawak: )
    Taille : 1m80
    Poids : 78 kg


    Voila le personnage est complet !

    Maintenant, son histoire (haha tremblez vilains)


    Le fameux BG ! Une étape assez intéressante mais facultative suivant les jeux . En effet c'est une étape longue mais néanmoins utile pour être reconnu dans le jeu comme le vieux nain qui a traversé les guerres,le guerrier implacable qui a tué à lui seul une armée ou autres fantaisies du genre mais attention tout de même à ne pas exagérer son BG sinon on risques d'être vu comme le mage qui n'est jamais mort qui n'a jamais été blessé et qui même avec un bras en lambeaux continue de se battre tout en se montrant bien portant. (faut pas pousser les enfants)

    Exemple d'un BG qui date un peu, mais bon faute de récent je fouine ^^

    Alrea était son nom. Fille de paysan, elle passa toute son enfance dans la même région, et n'eût jamais le courage d'en dépasser les frontières. Son père l'en avait mise en garde. D'après lui, un grand danger rôdait au dehors, et la durée de vie d'une enfant en dehors de cette contrée pouvait se compter sur les doigts d'une seule main.
    Personne ne connaissait le père, Alrea ne voulait le dévoiler à personne. Quand ses amis lui demandaient, elle se contentait de dire qu'elle avait juste prit un peu de ventre, et qu'elle pensait à faire un régime. Pourtant, ce jour était arrivé, et elle le savait bien, elle ne pourrait le cacher plus longtemps.

    Source : Neltharion.forumactif.com

    Court ? Normal c'est plus long que ça mais bon toute l'histoire en elle même est plutôt longue et...Je l'ai jamais lue jusqu'au bout :d545:

    Donc en général le BG relate les faits depuis votre tendre (ou pas) enfance jusqu'au moment où l'aventure commence.

    Attention tout de même, votre BG ne doit pas non plus tout détailler sur votre vie (nous nous contrefichons totalement du premier poil de moustache du héros à l'âge de 15 ans pour faire vulgaire)

    Voila, c'est à peu prêt tout ce qui peut se dire sur la conception d'un personnage :) (et je pense qu'il en manque pas mal, je suis fatigué comme je l'ai déjà dit donc n'hésitez pas à hurler au scandale si vous remarquez certaines choses manquantes)

    Sur ce je vous souhaite une bonne nuit Very Happy
    avatar
    Inikaam
    MasculinAge : 31Messages : 441

    le Mar 15 Mar 2011 - 14:17

    Je me permets de compléter ton sujet, qui je pense peut être intéressant

    la création d'un personnage doit effectivement être en accord avec son univers

    on trouve toutes sortes d'univers dans le jeu de rôles : médiéval, médiéval fantastique, contemporain, futuriste, science-fiction, préhistoriques, et les légendaires multivers qui repoussent les limites de la réalité.

    et il existe encore, dans ces "époques", des variétés d'univers presque infinies. c'est pourquoi la première chose à connaître dans un jeu de rôles est l'univers dans lequel on met les pieds. une fois qu'on a le contexte en tête, il devient plus simple d'adapter son personnage.

    attention à pas mal de détails : les douches en fantasy, ça n'existe pas. un vagabond qui baroude sur les routes sera sûrement plus réalisable sur du médiéval fantastique sur sur du moderne en plein londres, par exemple. De même que les armes à feu sont quasi-inexistantes dans la fantasy (sauf peut-être le steampunk).


    comme le dit Sinderin, un personnage doit avant tout être simple au début, pas un monsieur tout le monde mais quelqu'un qui ne possède que des capacités normales et logiques. avec le temps, le perso évoluera.

    pour aider à ce genre de création, voici mon conseil principal : tout personnage, qu'il soit dieu ou mortel, possède des avantages et des faiblesses. Même Zeus était impuissant face à la fureur d'Héra, tout comme le guerrier héros de guerre se présente souvent être d'une intelligence très limitée.



    Passons ensuite à l'histoire et à la mentalité du personnage. Si le physique dépend souvent des capacités du personnage, sa mentalité est dépendante de son histoire. Effectivement, faire des histoires de 10km pour raconter la petite enfance n'est pas intéressante. Votre histoire, telle que vous la décrivez, aura d'autant plus d'intérêt si vous ne la dévoilez pas complètement. Cela permet de rajouter des anecdotes intéressantes au personnage par la suite.

    on rencontre deux types d'histo de ce type

    l'histo complet, où l'on raconte la mentalité et le passé du personnage en n'en cachant qu'une petite partie, les détails le plus souvent. C'est souvent un histo assez long, et qui bien tourné peut être très agréable à lire

    de l'autre côté, on a l'histo dit "ultra court". voici un exemple pour illustrer, issu d'un de mes persos :

    "Dans les tréfonds de ma mémoire, j'entends encore ses hurlements. La douleur, le sang. J'entends toujours ce rire qui ne cesse de résonner dans mon crâne. Je sens encore ces lames qui tranchent ma chair, s'enfoncent dans mes organes, je sens ces blessures qui me transpercent. Bonne nuit petit frère. Ne t'endors pas trop vite, il va venir. Bonne nuit petit frère. Adieu, petit frère. Petit frère? Petit frère. Petit frère."

    l'intérêt de ce genre d'histo est de masquer la quasi totalité de l'histoire du personnage, car il n'est pas connu ou caché. De cette façon, le jeu du personnage passera par la découverte petit à petit de son histo.


    La première méthode implique une méthode de jeu basée sur le concept du personnage : le joueur veut jouer ce concept, avec ce caractère, et le faire découvrir aux autres et intéragir avec. C'est le plus simple et le plus courant, car offrant un accès à tout joueur.

    La seconde version apporte un jeu clairement différent, car outre le concept du personnage, le joueur cherche à pousser les autres personnages à creuser son historique et à venir ramasser les miettes d'indices qu'il laisse dans ses rp. Attention, c'est assez difficile à jouer, mais c'est toujours très drôle de voir les autres joueurs spéculer sur ce qu'est réellement votre personnage.

    A vous de voir votre méthode. Un dernier détail encore : donnez des tics à vos personnages, des accessoires, des défauts, des qualités, des goûts spécifiques, des phobies. Ce sont ces petits détails, paraissant si insignifiants, qui font que votre personnage devient inoubliable.



    Je suis l'être sombre qui contera votre chute...
    avatar
    Okhmhaka
    FémininAge : 32Messages : 31851

    le Mar 15 Mar 2011 - 16:12

    Très intéressant tout ceci... Very Happy Ce qu'il faudrait maintenant c'est rédiger une synthèse de tout ça avec vos deux paquets d'éléments en le présentant joliment Razz



    avatar
    Alenn
    FémininAge : 25Messages : 192

    le Mar 29 Mar 2011 - 21:46

    Je me permet de faire quelque chose de plus construit avec une présentation plus honorable. Je reprend des pan de textes des deux posteurs précédents.

      Créer son personnage et son histoire
      .

      Introduction.

      Bienvenue dans ce petit guide, un brin pour les nuls ou pour toute personne voulant s'améliorer dans sa création de personnage. Il s'agit de conseils, n'allez pas vous enfermer dans le trop plein de règles. Après tout, c'est votre personnage, il est important que vous preniez plaisir à le jouer par la suite. J'essayerais de présenter les différentes "écoles" de fiche de personnage et les différentes manières que je connais.

      Bien. Vous avez trouvé votre forum, vous avez lu les règles. Souvent, celles-ci préviennent de ce qu'il ne faut pas faire mais je rappellerais tout de même les poncifs.

      Première étape : Le nom de votre personnage.


      En premier lieu, vous avez lu le contexte du forum, il vous a plu, vous avez une idée de personnage. Pas très précise, j'imagine, mais elle se dessine tranquillement. La première chose à faire est donc de s'inscrire sur le forum. Là arrive un gros soucis : Le nom et le prénom de votre personnage.
      Souvent, les rôlistes veulent faire originaux. Si je vais taper dans un forum RPG au hasard, voici le genre de prénoms que je trouve : Abel, Ailin, Alessa, Arn, Bethsabée, Grey, Ivy, Jarvis, Kal, Kargiraal, Keir, Leïla, Mathis, Mebahel, Takeda, Vaughn...
      Je sais pas vous mais je n''ai jamais croisé un seul de ses prénom là dans ma classe. Il ne faut donc pas hésiter à fouiller un peu partout pour faire plus original que l'autre. Les prénoms basiques ne sont pas pour autant déconseillé surtout sur les forums historiques. La seule limite reste le contexte. On ne va pas envoyer un japonais dans notre moyen âge occidental. Ettt non.
      Itaki Koyoshima sur un forum JDR dans le moyen âge français... X
      Itaki Koyoshima dans un RPG sur Bleach... O
      Itaki Koyoshima dans RPG post-apocalyptique avec des zombis... O
      Naruto Uzumaki dans RPG post-apocalyptique avec des zombis... X
      Laptitepucedu42 dans RPG post-apocalyptique avec des zombis... X
      Adam Sligther dans RPG post-apocalyptique avec des zombis... O
      De manière général, appeler son personnage Nécr0darkilleur ou Xx-Diable-xX ou même Ze_be-st_ouf est plutôt mal vu. En fait. du moins sur les forums RP.


      Deuxième étape : Préparation de votre personnage.


    • Grandes lignes de votre personnage.

      C'est l'étape très simple où se précise l'idée du personnage, à cette étape, il faut déterminer (a quelques encablures prêts) :
      Sexe : Féminin ou masculin en général.
      Âge : Pas un chiffre précis mais plus idée générale de ce genre "Gamin(11-15); Ado(15-18); Jeune(18-25); Mature(25-40); Expérimenté(40-60); Vieux(60-80)"
      Rôle dans le rpg : Choix de carrière, de faction, de race ect...

    • Ne pas être un "Gros Bill."

      Premièrement, mettons nous d'accord, vous n'avez pas écrasé une armée entière d'orcs uniquement grâce à votre pouce. Ni avec la paume votre main. Vous avez pu tuer deux ou trois d'entre eux mais vous deviez être sérieusement blessé après. Vous n'êtes pas super fort, vous n'êtes pas super beau, toutes les choses ne vont pas devoir se plier devant vous. Voila, j'y peux rien. L'admin ou le MJ, il voudra pas. Et on le comprends.
      Inikaam a dit : Un personnage doit avant tout être simple au début, pas un monsieur tout le monde mais quelqu'un qui ne possède que des capacités normales et logiques. Avec le temps, le perso évoluera.
      Pour aider à ce genre de création, voici mon conseil principal : tout personnage, qu'il soit dieu ou mortel, possède des avantages et des faiblesses. Même Zeus était impuissant face à la fureur d'Héra, tout comme le guerrier héros de guerre se présente souvent être d'une intelligence très limitée.
      Bref. Personne n'est parfait.

    • Exemple de fiches de personnage.

      Une fiche de présentation peut demander plein de détails comme très peu. Voici deux exemple de fiches complétement différentes mais regroupant les mêmes informations.
      "Exemple n°1":
      Nom : Sinderin
      Âge : 28 ans
      Race : Humain
      Profession : Guerrier
      Arme principale : épée à deux mains
      Couleur de cheveux : bruns
      Peau : mat
      Carrure : musclée
      Taille : 1m80
      Poids : 78 kg
      Sinderin-NeverUtopia©


      "Exemple n°2":
      État Civil

      Nom :Pharlain (MacPharlain à l'origine, mais la particule à été enlevée à force de vivre en Amérique. Cela faisait trop "vieux jeu". Enfin, peu importe.)
      Prénom :Keir
      Surnom: "Le vieux"
      Race :Normes.
      Âge :43 ans.
      Date de Naissance : 15/10/2004 (nous jouons en 2047)
      Situation de Famille : Divorcé. Il a une fille de 14 ans, un fils de 12 ans.
      Profession / Activité : Directeur du Bureau d'Investigation aux Affaires Surnaturelles

      Morphologie

      Taille : Un mètre 85.
      Poids : 80 kilo.
      Corpulence : Il devrait être maigre, il mange toujours sur le pouce et se nourri de café. Mais son corps, anciennement bien entretenu, en a décidé autrement. Il a gardé une musculature nerveuse, présent couverte d'une légère couche de graisse. Il est toujours capable de faire décoller du sol les pieds des quelques journalistes qui fouillent dans son bureau lorsqu'il est absent.
      Couleur de cheveux : Bruns, bouclant d'une façon assez anarchique. Ils les cachent sous différents chapeaux.
      Couleur des yeux : Bruns, très communs.
      Allure générale : Un visage taillé au burin, les traits un peu relâchés par le temps, le nez fin. Le charisme de Keir tient dans très peu de chose. Lorsqu'on le voit, on est partagé entre l'impression d'une grande force psychique et celle d'une grande fatigue physiologique. Ses yeux sont brillants d'intelligence, il parle et raisonne bien mais ces gestes sont rapides, peu précis, parfois hésitants. On dirait que quelque chose ne suit plus entre l'esprit et le corps.
      En général, il a deux allures, que les agents ont appris a bien reconnaitre.
      L'une se manifeste lorsque les affaires s'empilent sur son bureau, lorsque la LEDO lui a envoyé ses avocats pour un foutu outre que toute les preuves accusent, lorsque la T.P.H. a brulé sa voiture pour avoir condamné l'un des leur. Bref, lorsque Keir est dépassé par ce qu'il se passe.
      L'oeil moribond, les sourcils souvent froncés, il mâche un chewing-gum ou fume une cigarette ("Rah. J'avais pourtant réussi à arrêter il y a deux jours."), il est plus maladroit que la normal, il ne lève pas les yeux de ses dossiers lorsqu'on lui parle et a une certaine tendance à répondre par mono syllabe. Le fait est, que comme c'est le grand patron, on a souvent à le consulter. Il n'est pas rare de devoir tirer à la courte paille celui qui ira le parler lorsqu'il est dans cette humeur.
      D'ordinaire, il a toujours l'air un peu ailleurs. Air dont il faut se méfier, en présence d'autrui, Keir fait en sorte d'avoir toujours parfaitement les pieds sur terre. Il a l'habitude de regarder ses interlocuteurs bien en face, un sourire en coin aux lèvres. Sa voix est claire et distincte, il a l'habitude de parler devant des journalistes, bien qu'il n'aime pas particulièrement se montrer en spectacle.
      Allure vestimentaire : Généralement, il essaye de ne pas être trop pouilleux. Même si un créateur de mode vous le dirais facilement : Les manteaux longs sont so 2030. Si il y a bien quelque chose qui prouve son âge, encore plus que son visage marqué par la fatigue, c'est bien sa garde robe. Long manteau noir, chemises blanche souvent très simples avec un pantalon de costume. Il aime bien venir totalement habillé en costume également. Très peu de jean, il n'arrive pas à courir correctement avec. Cela le bloque.
      Pour l'extérieur, il a donc son long manteau, un feutre et ses petites lunettes noires et rondes.
      Plus que pour le protéger du soleil, il les porte surtout car elles sont devenues une sorte de symbole, un signe de reconnaissance. Les quelques caricatures de lui qui traînent dans les journaux le représente toujours avec.
      Particularités éventuelles : Sa lèvre inférieur porte une cicatrice du côté gauche. En souvenir d'un combat lorsqu'il était agent.
      Keir Pharlain, personnage d'Alenn-VoodooChild©

      Les forums peuvent demander beaucoup de lignes comme très peu. Je pars du principe que vous allez postuler sur des forum qui demande un minimum de rédaction. Mais dans le cas de de ceux qui n'ont pas besoin de rédiger, je balance quelques généralités à savoir.

      La plupart des forum ne seront pas aussi contraignants que moi, défoulez vous un peu et voyez quelles limites on vous impose ! Vous êtes sur un forum RPG pour vous amuser après tout.

      Troisième étape : Le physique du personnage.

      Vous devez faire une description physique. Je conseille toujours de chercher l'avatar avant de commencer sa fiche, une fois l'image sous les yeux, tout est beaucoup plus simple. Décrire un personnage n'est pas chose difficile, mais souvent, on a du mal à allonger les descriptions comme on le voudrait lorsqu’on rédige.

    • Taille, poids et corpulence.

      Le poids est égal à la taille +/- 10 kilo pour un homme ou une femme de stature normale.
      55 kilo pour un mètre 75, cela donne une personne longiligne dont les os transparaissent a travers la peau. Pas un jeune éphèbe.
      Chose à savoir :
      - La masse musculaire est plus lourde que la masse graisseuse. Un homme d'un mètre 70 pour 80 kilo est soit en léger surpoids, soit bien musclé.
      - La masse osseuse peut aussi être lourde. Ajoutant cinq kilo au poids sans que cela se voit.

      Et un gosse de 15 ans ne va pas faire un mètre 90 pour 80 kilo.

    • Cheveux, Yeux.

      Bon, cette partie est courte et simple. Voici quelques trucs quand même.
      Quelques pistes pour décrire à propos de l’œil : L'iris, la forme de l’œil (bridé ?), les cils, les sourcils. Votre personnage porte-t-il des lunettes ?A quoi ressemble-t-elles ?
      Quelques pistes pour décrire à propos des cheveux : L'épaisseur, la couleur, la coupe. Votre personnage en prend-t-il soin ?

      Je voudrais m'arrêter sur le cas des Albinos. Si vous voulez jouer un albinos sur un forum réaliste, vous devrez subir sa maladie. Les yeux d'un albinos sont rouges car l'iris est dépigmenté, donc...On voit ce qu'il y a derrière : Du sang. Un albinos total a donc la peau très blanche, les cheveux blancs ou blond, les yeux rouges, il voit assez mal et ne peux pas sortir dehors car sa peau ne résiste peu/pas au soleil. Faites attention, c'est très contraignant.

      Parfois certains rôlistes présente des personnages aux yeux gris, la pupille incluse : C'est la cataracte. Ils vont finir aveugles.

    • Description générale.

      Voici quelques petites choses pour remplir des lignes de bas en haut :
      La forme du visage,les rides s'il a lieu, la forme du nez, des lèvres, les diverses cicatrices.
      A-t-il des perçings ou des tatouages, lui manque-t-il des dents ?
      Son allure générale (Vif ?Apathique ?Nerveux ?Rêveur ? Calculateur ?), la façon dont il marche, ses mimiques, ses toc, ses habitudes.
      Le physique, en particulier chez les personnes un peu mûre, est souvent marqué par les différentes expériences de la vie. Ainsi, un commissaire buveur de café et grand fumeur tirant sur la 40aine aura la peau en mauvais état. Un guerrier expérimenté est plein de blessures. Une grande femme d'affaire qui dort peu aura des cernes (sous trois tonnes de fond de teint).

      Il faut éviter d'imposer certaines choses au MJ/Joueur en face. Évitez ce genre de phrases :
      "Olivier est très attirant, n'importe quel fille se sent attiré par son incroyable beauté."
      "Lors de l'arrivée d'Olivier dans une pièce, un halo de mort et de ténèbres enveloppe tout les gens présents, les glaçant au plus profond de leurs âmes."
      Sérieusement.
      Remarquez, si vous êtes un mage super puissant et super dark dans le deuxième cas, je ne dis pas...

      Troisième étape² : Le psychique de votre personnage.

      Je ne serais pas très causante à ce niveau-ci, chacun est libre de donner le caractère qu'il veut à son personnage et souvent, si le caractère de départ, celui qu'on trouve dans la fiche est assez basique, il tendra à évoluer avec les interactions avec les autres personnages.

      Inikaam met en avant que la personnalité de votre personnage est souvent lié à son histoire et cela est totalement vrai. Comme votre propre histoire va influencer vos réactions.
      Exemple a écrit:Vous vous brûlez sur une flamme, vous vous méfiez du feu par la suite.
      Vous avez toujours vécu au milieu des robots, vous savez donc vous en occuper correctement.
      Votre femme vous a quitté pour un vampire, vous détestez les vampires.

    • Quelques trucs pour mieux cerner votre personnage :

      Ses manies.
      Ses goût musicaux, culinaires.
      Ses réactions vis à vis des autres, comportement en société.
      Ses craintes, regrets ou au contraire ses fiertés.
      Sa personnalité : Joyeuse, déprimée, neutre, tendance à la rêverie ?

    • Le cas des maladies mentales.

      Oui, j'ai envie de faire un petit aparté. Il existe quelques forum se passant dans des hôpitaux, des prisons, des pensionnats...Et parfois, le joueur s'amuse à donner à son personnage une tare mentale. Alors, juste, petit lexique vite fait pour qu'on arrête de faire n'importe quoi. En spoiler, ne lisez pas si vous n'êtes pas concerné.

      Spoiler:
      Schizophrénie : Décalage par rapport à la réalité. Englobe beaucoup de symptômes. La schizophrénie ne se caractérise pas par un dédoublement de personnalité mais par des délires auditifs, visuels et logiques. Souvent, il est n'est pas assez conscient de la réalité pour se montrer dangereux (même si des cas très violents existent : Héboïdophrenie)

      Paranoïa : Délire de persécution appuyé sur la réalité. Un personnage paranoïaque peut se révéler dangereux.

      Bipolarité : Variation entre épisode dépressif et épisode maniaque (Très heureux, très malheureux). Peut s'apparenter à un dédoublement de personnalité bien que ce soit la même personne dans des humeurs différentes.

      La double personnalité peut particulièrement se présenter lors de consommation de drogues. A la Docteur Jekyll et Mister Hyde, la mauvaise part arrive lors de la prise d'une petite fiole. Il existe aussi des cas de dédoublement de personnalité multiple (jusqu'à 8, si je me souviens bien) sans qu'aucune ne soit "mauvaise".

      Quatrième étape : L'histoire.

      Voila la partie la plus longue. Alors, comme l'a dit Sinderin : En effet c'est une étape longue mais néanmoins utile pour être reconnu dans le jeu comme le vieux nain qui a traversé les guerres,le guerrier implacable qui a tué à lui seul une armée ou autres fantaisies du genre mais attention tout de même à ne pas exagérer son BG sinon on risques d'être vu comme le mage qui n'est jamais mort qui n'a jamais été blessé et qui même avec un bras en lambeaux continue de se battre tout en se montrant bien portant. (faut pas pousser les enfants)

    • Les histoires ouvertes.

      Le plus souvent, ces histoires sont à la première personne, il s'agit d'un monologue intérieur de votre personnage, ce n'est pas l'histoire de A à Z mais des impressions du personnage. Voici ce qu'en dit Inikaam :
      "Dans les tréfonds de ma mémoire, j'entends encore ses hurlements. La douleur, le sang. J'entends toujours ce rire qui ne cesse de résonner dans mon crâne. Je sens encore ces lames qui tranchent ma chair, s'enfoncent dans mes organes, je sens ces blessures qui me transpercent. Bonne nuit petit frère. Ne t'endors pas trop vite, il va venir. Bonne nuit petit frère. Adieu, petit frère. Petit frère? Petit frère. Petit frère."
      L'intérêt de ce genre d'histoire est de masquer la quasi totalité de l'histoire du personnage, car il n'est pas connu ou caché. De cette façon, le jeu du personnage passera par la découverte petit à petit de son histoire.

    • Les histoires complètes.

      Pas besoin d'aller chercher toute l'histoire de votre personnage point par point, les moments les plus importants suffisent, ceux qui ont vraiment eu de l'impact sur votre personnage. Voici plus ou moins un plan à suivre si vous êtes vraiment perdu :

      Naissance
      Bonne occasion de présenter la famille et le climat qui y règne ainsi que la période à laquelle est né le personnage si cela à un impact.
      Enfance
      Accident, événements important à l'époque comme une guerre, problème familial. Ce doivent être des faits vraiment marquant sinon, votre personnage ne s'en souviendra pas.
      Adolescence
      Études, accidents, rencontres importantes, changement dans son comportement... Période de construction.
      Âge adulte
      Travail, famille, actes importants, relation avec ses amis...

      L’histoire permet surtout d'expliquer "Comment en est-il arrivé là ? Qu'est-ce qui l'a poussé vers ses choix-ci ?"


    Voila, et bonne chance !
    N'hésitez pas à donner vos avis.


    Dernière édition par Alenn le Ven 9 Sep 2011 - 16:01, édité 5 fois



    Rien de nouveau.
    avatar
    Coralia
    FémininAge : 18Messages : 64

    le Sam 11 Juin 2011 - 19:32

    Super !
    Ça va sûrement me servir Very Happy
    Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 22 Nov 2017 - 0:03